Ben voyons, les islamistes seraient des Français déçus !

 C’est du moins ce que l’inénarrable Mathieu Guidère,  auquel le Monde ouvre une fois de plus ses colonnes, voudrait nous faire croire.

Il faut lire ce ramassis pravdiesque ou plutôt… coranique, mais n’est-ce pas la même chose ?

L’âne Guidère,  dont de mauvaises langues murmurent que son patronyme d’avant naturalisation et francisation serait Moez Gouider et  qu’il serait issu d’une ville de Tunisie  quand d’autres assurent qu’il serait le précepteur de l’émir du Qatar, est l’archétype de l’islamo-collabo. Etant parvenu à se faire passer pour un spécialiste éclairé (sic !) de l’islam, il rôde sur tous les plateaux télé pour nous convaincre, entre autres, des bienfaits de la polygamie ; il a même réussi à se faire engager par l’Etat français  (merci Jospin et Chirac)  :  » après le 11 septembre 2001  les connaissances de Mathieu Guidère sont utilisées par l’État français. Le Ministère de la défense le détache de l’Université de Lyon et l’affecte à l’École spéciale militaire de Saint-Cyr. Professeur résident à l’Ecole spéciale militaire de Saint-cyr entre 2003 et 2007, il a été également directeur du Laboratoire d’analyse de l’information stratégique et de veille technologique au CREC Saint-Cyr (Ministère de la défense )- source wikipedia-«  Je parlais il y a peu d' »ennemi intérieur« , il est clair qu’un Mathieu Guidère est à ajouter à la liste.

Il suffit, pour s’en convaincre, de lire les propos qu’il a tenus il y a deux jours.

–          Tout d’abord, les nouveaux djihadistes seraient français. Apparemment le Ministre de l’intérieur ne serait pas au courant, lui qui propose d’expulser hors de France les salafistes étrangers…

–          Ensuite Guidère ose prononcer ces paroles : « Ce changement (djihadistes étrangers remplacés par djihadistes français)  s’explique par la pression sécuritaire et la difficulté d’accès aux pays du Nord, dont la France. »  Gageons que tous les Français moyens qui liront cela s’étoufferont, parler de pression sécuritaire à l’heure où un jeune emprisonné pour 4 ans est sorti de prison au bout de 6 mois pour tuer ne manque pas de culot. Parler de la difficulté d’accès aux pays du  Nord, dont la France, quand 250000 personnes entrent en France chaque année, légalement ou illégalement, que les illégaux sont si peu expulsés qu’ils se permettent de faire grève pour obtenir des régularisations et qu’on tolère la polygamie, c’est de la manipulation. Et un mensonge éhonté, purement et simplement.   Histoire de victimiser les pauvres djihadistes qui ne pourraient plus entrer chez nous comme dans un moulin.

–          « Aujourd’hui les délinquants cessent de l’être et « mutent » en djihadistes« . C’est Taubira qui va être ravie, les prisons vont tout à coup devenir vides !

–           « Ils considèrent leur pays d’origine comme malfaisant et donc à corrigerIls voient les Français comme des athées, des mécréants. »  Il n’a pas d’état d’âme, le Guidère,  à reprendre de tels griefs !  Pas un modalisateur, pas un mot pour prendre de la distance et dire qu’il est impensable que des gens puissent justifier le djihad sous prétexte que la France ne serait pas un pays musulman et que les Français, parce que mécréants, seraient désignés comme de justes victimes, en application du coran.

–            » Ils s’estiment marginalisés dans leur propre pays et considèrent comme légitime de répondre à cette marginalisation ». Bon, y a plus qu’à instaurer la charia, pour qu’une minorité menaçante ne se sente plus marginalisée et qu’elle renonce à faire sauter des synagogues. Simple, non ?

–          « Pour eux, la communauté juive est analogue à la communauté musulmane, en ce qu’elle est minoritaire, mais ils estiment qu’elle est favorisée. Quand cette perception comparative s’installe, une haine se met parallèlement en place ». Que les haddith-s depuis 1400 ans rappellent qu’il faut faire comme le prophète et donc… tuer les juifs ne semble pas une chose connue de Mathieu Guidère.

–          « Les islamistes radicaux ont par ailleurs vu que la France interdisait les manifestations contre le film anti-islam alors qu’elle autorisait toutes les autres. Nous avons également été le seul pays où ont été publiées des nouvelles caricatures de Mahomet« . Toutes les autres manifestations autorisées ? Diable ! Il me semble que les nationalistes, entre autres, ont été interdits. Il me semble que notre marche du 10 novembre risque également de l’être, même si nous n’avons pas encore reçu de notification officielle.  La France grande fautive à cause des bonnasses caricatures de Charlie Hebdo ? Cette fois Guidère aura du mal à faire croire qu’il fait parler les islamistes et qu’il ne parle pas en leur nom, voulant faire trembler nos gouvernants afin que ceux-ci, , pour éviter le djihad annoncé, interdisent toute critique de l’islam. Bref, tout cela sonne comme une mise en garde. Si nos gouvernants l’entendent et l’écoutent, ils auront trahi une fois de plus la patrie, et, en plus, en sus du déshonneur, ils auront le djihad, quoi qu’il arrive.

 La cerise sur le gâteau ?  » Ce sont systématiquement des individus qui présentent un problème. Ces problèmes peuvent être aussi bien identitaires, professionnels, ou liés à l’intégration ou à la délinquance. Les réponses à ce questionnement peuvent venir d’une rencontre en prison ou dans la cité ou en consultant Internet. » Pour des jeunes que Guidère voudrait français d’origine, que viennent faire les problèmes identitaires ou liés à l’intégration ??? Les islamistes dont parle Guidère ne sont pas majoritairement français,  et, pour ceux qui le sont, ce sont des Français d’origine étrangère, nés en France ou bien naturalisés qui n’ont rien à faire en France.

 Que le sieur Guidère les accompagne donc dans un de ces pays musulmans qui les font rêver au lieu d’essayer de nous faire croire que ce serait nos propres enfants que nous traiterions mal en n’acceptant pas l’islam sur notre sol.

Christine Tasin

 223 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. J’ai lu cet article. L’impression qu’il m’a laissée n’était pas tant que l’auteur donnait son avis mais qu’il tentait d’apporter des explications sur le mode de réflexion des islamistes français.

  2. ben si chaque français déçu du fonctionnement de l’état devient terroriste on va vite régler le problème de la surpopulation dans certaines zones

  3. Lu dans « messages » du secours catholique.
    Interview de Mathieu Guidère qui déclare -« Je suis globalement optimiste dans la situation actuelle des coptes en Egypte. Ils ne seront pas mis à l’écart par le nouveau pouvoir. Toutefois il y a un changement de perception. L’Etat n’est plus laïc. Le nouveau gouvernement va ressortir le statut de dhimmi, statut juridique de l’islam pour les communautés non musulmanes et en particulier pour les communautés dites du livre. Il prévoit l’engagement de l’Etat à protéger les communautés minoritaires.la charia ne s’applique pas à eux.
    En même temps il s’agit d’un statut de citoyen de seconde zone. L’Etat exige, en échange de la protection, le paiement d’un impôt spécifique et délivre ou non l’autorisation de construire un édifice religieux. Du point de vue de la citoyenneté ce statut est discriminatoire. Du point de vue islamique, il est protecteur.
    Voilà les chrétiens seront soumis à un impôt en plus et ils seront des sous-citoyens mais monsieur Guidère trouve ça très bien…

  4. Je viens de consulter son CV sur Wikipédia. C’est très instructif en effet. Ce monsieur m’a tout l’air d’une taupe. En revanche, rien de précisé sur la francisation de son nom.

  5. « Ennemi intérieur », c’est clair, et celui-la, ce Moez Gouider, est particulièrement habile et dangereux. Et avec lui, le Qatar n’est pas loin.
    Si il a francisé son nom -bien qu’il ait un visage plutôt typé…-, et pris un prénom catholique (quelle horreur, comme il doit souffrir ce mignon !), c’est de toute évidence parce qu’il est en mission commandée.
    Et toute cette mafia politico-médiatique qui nous impose ces guignols pour nous conduire à l’abattoir…
    Au fait, pour parfaire son travestissement, Moez, selon une rumeur, voulait se marier avec la Caroline Fourest, mais comme elle est homo, y’a un blème. Y’aurait pas une volontaire parmi les lectrices de RR ?

  6. L’aplaventrisme jusqu’au bout , encore , toujours …
    Le tabac augmente mais pas pour tout le monde !
    http://francaisdefrance.wordpress.com/2012/10/08/le-tabac-augmente-mais-pas-pour-tout-le-monde/
    Le tabac à Chicha épargné par l’augmentation des prix
    Comme vous pouvez le remarquer dans la page du prix du tabac à narguilé à partir du 1 octobre 2012, les tabacs à narguilé (ou chicha) sont les seuls qui n’augmentent pas à partir du 1er octobre 2012 quand leur prix en plus ne baisse pas alors qu’il est déjà le tabac le moins cher vendu en France :
    5,80 euros pour 50 g
    contre 8,80 euros pour 50 g de tabac à pipe !
    Et 10,75 euros minimum pour 50 g de tabac à rouler
    Soit près de 35% moins cher que le tabac à pipe et 44% moins cher que le tabac à rouler. C’est à dire que 1 kg de tabac à chicha est vendu 116 euros contre 176 euros pour le tabac à pipe et 215 euros pour le tabac à rouler.
    Ces tabacs sont-ils moins dangereux ou addictifs que les autres ?
    NON, alors pourquoi une telle différence de traitement ?
    Ne serait-ce pas une logique communautariste au sein même de notre République ? Ne serais-ce pas une façon de remercier la communauté musulmane d’avoir voté massivement pour François Hollande aux présidentielles de 2012 ?
    Entre les vendeurs de tabac du BLED qui dans certains quartiers parisiens haranguent les passants en répétant inlassablement « TABAC BLED » ou « TABAC SENEGAL » qui vont voir leur trafic mafieux considérablement augmenter grâce à ces augmentations de prix et l’absence d’augmentation du prix du tabac à narguilé, il y a de quoi s’interroger sur les motivations de cette politique des prix votée par ce gouvernement car il y a de fait deux poids, deux mesures !
    Par pur électoralisme politique, le gouvernement choisit de faire diminuer les recettes fiscales en cette période de crise (sans faire baisser le moins du monde la consommation de tabac que seule une interdiction des additifs dans le tabac permettrait de réaliser) tout en remerciant la communauté musulmane de son vote à la présidentielle en l’épargnant des augmentations de prix qui sont donc réservées aux autres communautés dans notre république qui normalement n’en reconnaît aucune !
    Voir le rapport parlementaire du 5 octobre 2011 déposé PAR LA COMMISSION DES FINANCES, DE L’ÉCONOMIE GÉNÉRALE ET DU CONTRÔLE BUDGÉTAIRE intitulé « sur les conséquences fiscales des ventes illicites de tabac ».
    Fait étrange, le tabac à narguilé est dispensé d’afficher le pourcentage d’additifs et de tabac de sa composition contrairement aux autres comme vous pouvez le constater dans cette page : La composition inconnue du tabac à chicha vendu en France !
    Source : Additifs Tabac.free.fr,

  7. Que ce Mathieu de m…. prenne des cours avec Salim Mansur.
    Canada : «Il faut bloquer l’immigration musulmane» (Salim Mansur)
    C’est la recommandation de Salim Mansur dans son témoignage devant le Comité permanent de la citoyenneté et de l’immigration du Parlement du Canada, à Ottawa le 1er octobre.
    Salim Mansur est professeur de science politique à l’Université Western en Ontario. Il est né en Inde et a vécu au Pakistan oriental (par la suite devenu le Bangladesh) avant d’immigrer au Canada en 1973. Il se présente comme musulman pratiquant. C’est un Soljenitsyne.
    [ ] Le flot d’immigration au Canada en provenance du monde entier, et en particulier des pays musulmans, signifie l’afflux d’un grand nombre de personnes de cultures intolérantes dans une société libérale.
    Or nous savons, par nos études et observations, que le mélange avec des cultures intolérantes pose l’un des plus grands dilemmes et un défi sans précédent pour les sociétés libérales telles que la nôtre quand on ne demande plus aux immigrants de s’assimiler dans les valeurs libérales fondatrices du pays où ils ont émigré, mais qu’on encourage plutôt le contraire par la politique malavisée et complètement aberrante du multiculturalisme. Il n’est pas étonnant que la chancelière allemande Angela Merkel et le Premier ministre britannique David Cameron, ainsi que d’autres dirigeants européens et un nombre croissant d’intellectuels, se soient récemment prononcés publiquement contre le multiculturalisme, sur la nécessité de le faire reculer, et même de l’abroger. [ ]
    Cela signifie que nous ne pouvons pas maintenir à la fois le niveau actuel d’immigration et le multiculturalisme officiel car ces politiques combinées menacent gravement nos traditions démocratiques libérales.
    Si nous persistons, nous minerons gravement notre démocratie libérale, ou ce qu’il en reste, nous compromettrons les fondements de la liberté individuelle en accommodant les droits collectifs, et nous léguerons à nos enfants et aux générations futures une situation politique dangereuse, avec la menace d’explosions de violences ethniques comme celles qu’a connue l’Europe avec les émeutes dans les banlieues de Paris et d’autres centres urbains.
    En conclusion, je tiens à souligner que nous devons envisager de réduire le nombre d’immigrants entrant au Canada jusqu’à ce que nous ayons tenu un débat sérieux entre Canadiens sur cette question. Nous ne devons pas permettre à l’inertie bureaucratique de déterminer non seulement la politique d’immigration mais aussi les niveaux annuels et les pays sources de l’immigration. Nous pouvons nous appuyer sur un précédent : le Canada a sélectivement bloqué l’immigration en provenance des pays du bloc soviétique pendant la Guerre froide. Nous devons envisager la même chose pour une période donnée à l’égard de l’immigration en provenance des pays musulmans, considérant le caractère perturbateur des valeurs intolérantes de leur bagage culturel. Autrement dit, nous alimentons dans notre pays la flamme des troubles qu’a connus l’Europe ces derniers temps. Si vous estimez que mes vues sont politiquement incorrectes, ou pires, sachez que je m’adresse à vous comme musulman pratiquant et que je sais, pour l’avoir vécu de l’intérieur, à quel point la culture islamique d’aujourd’hui, et celle que j’ai connue toute ma vie, est volatile, perturbatrice, violente et misogyne, et à quel point elle menace notre démocratie libérale que je chéris d’autant plus que je connais son opposé.
    Source : IPFS-Canada, 8 octobre 2012. Extrait traduit par Poste de veille

1 Rétrolien / Ping

  1. Ben voyons, les islamistes seraient des Français déçus ! » Résistance Républicaine | Résistance Républicaine | Islam : danger planétaire | Scoop.it

Les commentaires sont fermés.