La prison, c'est comme le redoublement, ça sert à rien !

La dernière (attendue) de Taubira, elle aurait trouvé, en faisant les poubelles du Ministère de la Justice, un sondage de 2009 qui tendrait à prouver que pour la majorité de nos concitoyens la prison ne servirait à rien.

Et notre amie des délinquants pour s’en emparer et pour imposer la réduction -pour ne pas parler de disparation- des peines de prison pour la petite délinquance.

 Ce qui, on l’avouera, laisse pantois. 

 D’abord, qu’un ministre de la Justice décide, au vu d’un simple sondage portant sur 3000 individus pris au hasard et aux compétences forcément aléatoires, que le moment est venu d’imposer à tous ce qu’une poignée de gens semble vouloir est proprement stupéfiant.

 Ensuite, oser prétendre que lorsque 67% des gens pensent que la prison ne sert à rien cela signifierait  qu’il faut encore alléger les peines de prison c’est de la manipulation et de  la malhonnêteté.

En effet il n’est nul besoin de sortir de Saint-Cyr pour comprendre le sens de ce sondage. Si la majorité des gens pensent que la prison ne sert à rien c’est tout simplement parce que la prison a cessé, pour un certain nombre de délinquants, d’être dissuasive : les peines requises sont le plus souvent symboliques (sauf quand on s’appelle Willian et Monique et qu’on se défend contre des racailles), celles effectuées avec les remises de peine ridicules,  la prison n’a plus grand-chose à voir, et de loin, avec les antiques galères, rendant son spectre bien moins dissusasif, forcément.

 Bref, il en est de la prison comme du redoublement, même si a priori les deux sujets semblent très éloignés.

 Cela fait des années que de prétendus sociologues prétendent que le redoublement ne sert à rien.

Cela présente deux avantages, d’abord l’Etat fait des économies puisque ce sont ainsi des milliers d’enfants en moins dans les écoles chaque année et ensuite cela permet de perfectionner la manipulation des esprits en faisant croire que le redoublement serait « stigmatisant » et qu’il suffit de simplifier connaissances et apprentissages pour les mettre à la portée de tous, ce qui éviterait les échecs.

Cela présente également une conséquence, c’est que le nombre d’illettrés et de faux « lettrés » s’accroît vitesse grand V, le passage dans la classe supérieure de droit sans devoir annihilant tout effort.

Faut-il commenter le parallèle ?  En classe comme en prison, il s’agit à la fois de faire des économies et de faire diminuer (puis disparaître) les devoirs régaliens de l’Etat : assurer l’instrcution de tous et la sécurité de tous.

En prison, la conséquence en est que le nombre de délinquants, lui aussi s’accroît vitesse grand V.

Il s’agit bien, une fois de plus, de faire disparaître notre peuple, notre civilisation, nos valeurs, de nous obliger à revenir à la loi de la jungle, ignorance et insécurité favorisant l’imposition de la barbarie, entendez ici la barbarie islamique.

 Christine Tasin

 224 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. si c’est comme un ex détenu viens de le dire sur rmc a 9h45 dans l’émission de J J BOURDIN .
    ou ce dernier nous informe qu’il n’y as QUE de la viande HALLAL au self .
    93 p cent de détenues musulman ok !!
    que les postes de radio sont a plein son au moment de l’appel à la prière je comprend mieux !!

  2. J’ai oui dire à Cdans l’air, thème sur le terrorisme, que nos chers politichiens allaient mettre en place dans les prisons des imams pour l’enseignement du coran. C’est la future école !

  3. Et on remplira nos prisons de ces futurs citoyens si l’on peut dire le mot dans ce contexte :
    Fini les QCM pour devenir français ! – Publié le 5 octobre 2012 par Mandrin
    Une circulaire sur les critères de naturalisation, supprimant notamment le QCM de connaissance générale,
    doit être transmise «dans les jours qui viennent» aux préfets, a indiqué vendredi à la presse le ministre de
    l’Intérieur Manuel Valls. L’obligation de détenir un contrat à durée indéterminée (CDI) sera également levée
    pour donner la nationalité à des étudiants méritants, notamment des doctorants, ou des gens travaillant de
    manière régulière même sous forme de CDD ou d’intérim, a ajouté un membre de son cabinet.
    «Il ne s’agit pas d’ouvrir un débat sur l’identité nationale mais de revenir sur les critères pénalisants» introduits par le
    précédent ministre de l’Intérieur Claude Guéant, a précisé M. Valls. «Il est important d’affirmer une volonté forte
    d’intégration par la naturalisation», a-t-il ajouté.
    «Il ne faut pas avoir peur de ces nouveaux Français qui sont une force pour
    la République».
    Le ministre, né à Barcelone le 13 août 1962, a lui-même été naturalisé Français à 20 ans, après l’élection de François
    Mitterrand. (…)
    Zaman

    • Ils se dépêchent d’annule rles rares bonnes choses du gouvernement précédent…

  4. À voir absolument , et à diffuser …
    Certes dans un registre parallèle, cette vidéo devrait « plaire » à nombre de résistants.
    Je ne sais pas d’où sort ce énième « djeun » de banlieue, mais là, il se « tire tout seul une balle dans le pied » (et celui de tous ses congénères en passant) : un pur morceau d’anthologie… à « déguster » et à diffuser largement .
    Une vidéo « cash » qui, espérons-le, va faire le « buzz » …
    Mourad du groupe « expression primitive » balance tout
    http://youtu.be/5t79JcHEk6g
    Après l’humour anglais « So british », voilà le « So beur » : assez différent mais pas mal non plus !

    • Je crois avoir lu que ce n’était qu’un « leurre », en fait, une imitation de ce rappeur…
      Ce « momo » n’a pas dit ces paroles, il doit y avoir un imitateur assez décomplexé (et ayant un peu de courage, même s’il a agit anonymement) qui a récité ce texte bien trop « repentant » pour être franc et sincère, venant de ce genre de personnalité du rap… (le tout sans majuscules !!!)
      Évidemment ça va « créer un buz » ! c’est le but de cet « imitateur » internet étant le plus habile des procédés pour véhiculer à vitesse « grand V » les « nouvelles » !
      Nos « gentils rappeurs » vont, à n’en pas douter, réagir très vite !
      Donc le but recherché par cette « parodie » va être atteint, mais d’une façon totalement différente !….
      Par ailleurs jamais on ne voit de près le visage de ce « momo » ce qui permettrait éventuellement de lire sur les lèvres les paroles réellement prononcées par exemple par une personne malentendante…
      A suivre !.
      Bonne fin de journée.

  5. Très bien vu… Très bien dit….
    Le parallèle est justifié, en effet, lorsque l’on voit les « multi-récidivistes » sortant de prison, refaire un mauvais coup… à peine 3 jours après leur sortie (dernier exemple tuerie d’Echirolle) et les gamins entrant en 6ème, (à 12 ou 13 ans donc après redoublement évident) qui ne savent ni lire ni écrire ni compter … correctement !
    Bonne fin de journée.

Les commentaires sont fermés.