La vice-présidente du parlement européen à la fête des Frères Musulmans à Bruxelles.

Europe Publié le 4 octobre 2012 - par - 4 commentaires

A lire, sur l’Observatoire de l’islamisation.

 La presse française cache cette importante information :

La Ligue des musulmans belge, membre de la Fedération européenne des organisations islamiques (FIOE), dont est membre l’UOIF en France, organisait avec le même prestataire que l’UOIF au Bourget, Gedis, le premier salon du même type à Bruxelles samedi et dimanche dernier.

Le président actuel de l’UOIF, Ahmed Jaballah, fut lui même un des invités. On se rapelle de sa phrase inquiétante : « L’UOIF est une fusée à deux étages. Le premier étage est démocratique, le second mettra en orbite une société islamique. » (cité dans le livre de Fiamenta Venner, OPA sur l’islam de France, Calman-lévy, 2005)

Les présidents successifs de l’UOIF ont toujours confirmé leur appartenance à la mouvance des Frères Musulmans. Lahj Thami Breze quand il était à ce poste : « Les Frères musulmans, c’est un mouvement qui est vraiment valable, légitime, dans les pays de l’Islam. Il a un projet… Mais ici, nous sommes une minorité. On ne peut pas reproduire la pensée des Frères musulmans…. » (source: INA) Donc son slogan qui avait fait polémique lors du rassemblement du Bourget en 2002 « Le coran est notre constitution« , doit encore patienter jusqu’à ce qu’ils deviennent majoritaires. Ils pourront alors clamer l’intégralité du slogan des Frères « Dieu est notre but, le prophète notre chef, le Coran notre constitution, le djihad notre voie, le martyr notre plus grande espérance »

Les dirigeants des Frères Musulmans de tous les pays arabes ont été les stars des congrès de l’UOIF, de l’algérien Mahfoud Nahnah dans les années 90 au Tunisien Rached Ghannouchi jusqu’au kowetien Tareq Al-Suwaidan qui avait évoqué la nécessaire conquête de Rome lors de l’édition 2009.

Autre invité à Bruxelles, le cheikh  séoudien Saad Al-Breik qui avait défendu les thèses négationnistes sur la chaîne  séoudienne Iqraa le 9 mars 2006 :

« La liberté a été suffisamment large pour maudire les prophètes et les messagers d’Allah, mais quand Roger Garaudy a écrit son livre sur les mythes d’Israël, qui répand le doute sur [la véracité de] l’Holocauste, cela a été considéré comme de l’antisémitisme. La liberté n’est pas pour ceux qui disent la moindre bonne chose d’Hitler. Ceux-là sont immédiatement accusés de racisme. »

On retrouve évidemment Tariq Ramadan, qui a participé en France au mouvement pour un « printemps des quartiers » , « puisant son énergie dans les révoltes des quartiers en 2005 » selon ses meneurs (lire). Des émeutes à prévoir en Belgique?

Donc la vice-présidente du parlement européen, Isabelle Durant (que personne ne connait, et pour cause, elle n’a pas été élue) est venue en amie chez les islamistes leur apporter tout le soutien de l’Union Européenne. Elle a assurée à l‘agence de presse kowétienne Kuna qu’elle venait pour « combattre le populisme et contre ceux qui veulent présenter les musulmans comme des extrémistes »

Une telle déclaration chez les Frères Musulmans, voilà qui donne envie de rejoindre les mouvements populistes européens contre la forfaiture des technocrates européens livrant notre continent aux islamistes.

Joachim Véliocas– Observatoire de l’islamisation

Dernier ouvrage paru: Ces maires qui courtisent l’islamisme (Tatamis, 2010)

Print Friendly, PDF & Email
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
POLLETT Daniel
POLLETT Daniel
il y a 9 années

Et le risque de trouble à l’ordre public, c’est nous?
Je vais écrire une seconde fois à notre ministre de l’Intérieur pour lui poser la question!

Christine Tasin
resistancerepublicaine
il y a 9 années
Reply to  POLLETT Daniel

Ben il paraît… bien qu’on n’ait pas encore reçu la lettre officielle av ec l’exposé des motifs…

Michel (Bruxelles)
Michel (Bruxelles)
il y a 9 années

Quelques précisions à propos d’Isabelle Durant.

En politique depuis 1991 – secrétaire générale et porte-parole du parti écolo de 1994 à 1999 – nommée vice 1er ministre et ministre des transports en 1999 – sénatrice écolo de 2003 à 2009 – député européen écolo et vice-présidente du parlement européen (désignée par le gouvernement belge) depuis 2009.
Second « couteau » dans la politique belge, orientation politique à gauche (tout comme les écologistes français).

Jallade
Jallade
il y a 9 années

A Michel (Bruxelles)
La « marque de fabrique » des politiciens est leur capacité de se mêler de tout, de manière proportionnelle à leur incompétence. Plus ils sont nuls, plus ils causent et veulent se faire remarquer.
La palme revient aux écolos, nuls en écologie. Ils sont évidemment tout aussi ignorants de l’islam, d’où leur rôle d’idiots utiles, fort apprécié des islamistes.

Lire Aussi