Les femmes éternelles mineures en islam ? La preuve par neuf

Arabie saoudite :
Un millier de Nigérianes retenues à l’aéroport de Djeddah car non accompagnées d’hommes
Le coran interdit à la femme de voyager sans être accompagnée de son mari ou d’un tuteur.
Un millier de Nigérianes venues en Arabie saoudite pour effectuer le hadj, le pèlerinage annuel à La Mecque, sont retenues à l’aéroport de Djeddah parce qu’elles ne sont pas accompagnées par des hommes, a fait savoir mercredi leur gouvernement.
Cent cinquante autres, qui se trouvaient dans le même avion, ont d’abord été refoulées à leur arrivée «faute d’accompagnateurs masculins légaux», a expliqué Mohammed Bello, président de l’organisme nigérian chargé du hadj. «Cette attitude déplorable s’est poursuivie avec les vols suivants qui sont arrivés dans le royaume», a-t-il poursuivi.
Le parlement nigérian a décidé d’envoyer une délégation sur place pour «faire l’interface» avec les autorités saoudiennes. «On ne nous a rien donné à boire. Il n’y avait aucune nourriture pour nous et nous sommes restées clouées sur nos sièges pendant des heures dans l’avion», s’est indignée une des refoulées, de retour à l’aéroport de Kano, dans le nord du Nigeria.
Source : 20 minutes, 27 septembre 2012

 104 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Avec ça il y encore des dhimmis bien pensants, chez nous, qui soutiennent, en le sachant, ces intolérances. Intolérable !

  2. Un juge marocain veut arrêter Rachida Dati – Publié le 2 octobre 2012 par Francois
    Rachida Dati en infraction avec le code pénal marocain ? L’un des juges les plus connus au Maroc, l’adjoint du procureur du roi près du tribunal de première instance de Taza, Adil Fathi, en est convaincu, rapporte un site d’informations sur le Maroc. Dans une lettre adressée au ministre de la Justice et des Libertés, il réclame même l’arrestation de l’eurodéputée d’origine marocaine dès qu’elle sera au Maroc.
    Le tort, à ses yeux, de l’ex-ministre ? Avoir eu un enfant né d’une « relation sexuelle illégitime ».

  3. Ils nous aiment ils nous adorent.
    Le Sénat afghan refuse le mot « amitié » dans un traité avec la France – Publié le 3 octobre 2012 par Mnemic
    Le Sénat afghan, tout en validant mardi un traité de coopération et d’amitié avec la France, a suggéré à son exécutif de ne pas utiliser le mot « amitié », la France n’étant pas un pays musulman, ont indiqué plusieurs sénateurs.
    Le traité dit « de coopération et d’amitié » entre les deux pays, qui précise l’aide civile et militaire de Paris à Kaboul, avait été signé le 27 janvier par le chef de l’Etat afghan Hamid Karzaï et l’ex-président français Nicolas Sarkozy. Il a été ratifié le 25 juillet par le Parlement français.
    En Afghanistan, la chambre des députés l’a accepté en tant que tel en septembre. Mais le Sénat, mardi, tout en donnant son accord, a suggéré au ministère des Affaires étrangères que la mention d’amitié entre les deux pays soit retirée de son titre.
    « Certains sénateurs ont expliqué que, d’après les principes de la charia, le mot « amitié » ne pouvait être utilisé avec des infidèles. Après le vote, le terme « amitié » a été remplacé par celui de « relation » », a raconté une sénatrice.
    « Ce sont des principes islamiques. J’espère que le respecté gouvernement français et son peuple ne le prendront pas de travers…« , a observé un autre sénateur. […]

  4. Ils ont peut-être peur que les jeunes Nigérianes finissent dans un harem : cela pourrait créer de la « diversité » que les Arabes ont toujours refusée…car ils sont fiers d’exhiber leur arbre généalogique, plus ou moins vrai.
    Avant, leurs ONG servaient de tuteur mâle, la règle était d’être 2 personnes ensemble au minimum, afin que si l’une tombe malade, l’autre puisse s’en occuper et la ramener dans son pays.
    Beaucoup de personnes malades voulaient mourir à la Mecque afin de se rendre plus vite au paradis, souvent les épidémies (absence d’hygiène, promiscuité) sur les lieux du pélerinage ou sur les pistes caravanières du retour accéléraient les choses.

Les commentaires sont fermés.