Coup de chapeau à la mairie de Gennevilliers : les jeûneurs, faisant courir des risques aux enfants, virés !

Publié le 30 juillet 2012 - par - 29 commentaires

Nous entendons, en cette période de vacances, de plus en plus de parents s’inquiéter des séjours proposés par les centres sociaux et les municipalités, en Ile de France, notamment, parce que, malgré la meilleurs volonté du monde, sans avoir le moindre a priori, parents et surtout enfants ne résistent pas à deux ou trois expériences désastreuses et cherchent auprès de grands-parents ou d’amis une garde plus sûre.

 

Je sais que d’aucuns vont m’accuser d’imaginer des dysfonctionnements là où il n’y en aurait pas. Si seulement ! Si seulement la réalité des coups de fil et des courriels que je reçois tous les jours me démentait au lieu d’alimenter ce post…

 

Est-ce ma faute si, parfois, des animateurs musulmans qui encadrent les  séjours ou activités donnent aux enfants non musulmans l’impression d’être la dernière roue du carrosse ? Serait-ce lié à ce sentiment, sans doute inconscient chez un certain nombre d’entre eux, que les membres de l’oumma doivent être privilégiés ?

 

Est-ce ma faute si, parfois, les incidents, vols de portable entre autres, se multiplient dans un environnement où trop d’enfants pris en charge gratuitement par les mairies ne sont pas élevés et trouvent normal de se servir dans les affaires de leurs compagnons de séjour ?

Est-ce ma faute si, parfois, c’est la loi du plus fort qui règne dans certains centres de séjour, faisant des vacances de nos enfants une lutte quotidienne accompagnée de stress ?

Alors, dans ce contexte, on ne peut que saluer le professionnalisme et le courage du responsable  des centres de vacances de la mairie de Gennevilliers.

C’est lui le responsable si un enfant a un accident, il doit veiller à limiter les risques encourus par les enfants sous sa responsabilité.

Il est donc normal qu’il s’inquiète de savoir si les animateurs font ramadan. S’ils font ramadan, ils sont plus faibles, ils ont moins de résistance pour encadrer et animer et, surtout, forcément moins de réflexes pour réagir en situation d’urgence. Imaginez ce qui pourrait se passer lors des « escapades en mer » proposées par la Mairie si un enfant se noyait…

Facile à comprendre, non ? D’autant que le contrat de travail de ces animateurs prévoit explicitement que les enfants et les animateurs doivent manger et s’hydrater normalement aux repas. Il n’y a donc ni dissimulation ni piège et encore moins discrimination !

 

Alors qu’il ait demandé aux jeûneurs de rentrer chez eux est normal, il applique la loi, il pratique le principe de précaution.

 

Mais ce n’est pas normal, bien évidemment, pour les jeûneurs qui considèrent que c’est leur vie privée et leur droit de culte… ni, pour les soi-disant journalistes du  Bondy Blog, site communautariste puisque créé  « pour être la voix de quartiers » par des jeunes issus pour la plupart de l’immigration africaine  et nord-africaine. C’est d’ailleurs pourquoi on ne peut pas parler de véritables journalistes. Les véritables journalistes ont une éthique et un devoir, le souci d’objectivité, pas celui de travailler pour une communauté ethnique, raciale ou religieuse…

 

Une fois de plus, c’est bien l’islam qui pose problème. Une fois de plus ce sont les obligations de l’islam qui, aux yeux d’un certain nombre de ses adeptes, priment la loi, priment leur conscience professionnelle, et annihilent le contrat de travail qu’ils ont pourtant signé.

 

Y a-t-il autre chose à ajouter ?

 

Rien si ce n’est que le responsable qui a fait son travail risque de se retrouver avec des plaintes pour discrimination, que c’est lui qui risque d’être sanctionné et, que, sans doute, les milices fascistes droidelhommistes vont tout mettre en oeuvre pour faire déclarer les dits contrats de travail illégaux, anticonstitutionnels, j’en passe et des meilleures, au motif qu’ils seraient une atteinte à la liberté religieuse…

S’ils y parvenaient, ce serait un pas de plus pour parachever l’ouvrage de Hollande-Valls et confirmer que l‘islam est devenu la religion d’Etat en France.

 

En attendant, n’hésitez pas à envoyer des messages de soutien au responsable des centres de vacances de la mairie de Gennevilliers. Il le mérite et va sans doute en avoir besoin.

Mairie de Gennevilliers, 177 av Gabriel Péri, 92230 GENNEVILLIERS, Tél. : 01 40 85 66 66

Formulaire de contact.

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email

29 réponses à “Coup de chapeau à la mairie de Gennevilliers : les jeûneurs, faisant courir des risques aux enfants, virés !”

  1. Avatar Josiane - Adh 404 dit :

    Mission accomplie Christine, je viens de laisser le message suivant sur le site de la Mairie de Gennevilliers.
    « Je souhaite transmettre toutes mes félicitations au responsable qui a pris la bonne décision de renvoyer les 4 animateurs de camp de vacances, qui pratiquant le ramadan, jeunaient pendant leurs activités professionnelles, en totale contradiction avec leur contrat de travail, et au risque de mettre en danger la santé et même la vie des enfants qui leur étaient confiés. De nos jours trop de maires indignes se couchent devant l’islam et ses exigences, à tel point que les citoyens français se demandent s’ils sont encore chez eux ! Un GRAND MERCI donc et CHALEUREUSES FELICITATIONS pour avoir eu le courage rare de prendre la bonne décision, malgré les ennuis que ne manqueront pas de vous faire les 4 inconscients. Les citoyens lambdas sont derrière vous et vous soutiennent, soyez en certains.
    Je vous adresse les bien sincères salutations républicaines d’une retraitée de l’Aude, résistante à l’invasion islamique de notre territoire. »
    C’est une véritable bouffée d’oxygène que cette courageuse décision, si rare de nos jours, qu’elle mérite bien d’être soulignée et applaudie. Merci Christine de nous avoir avertis ; les infos commencent à bien circuler dans le réseau des nombreux patriotes ulcérés des scandales journaliers liés à l’islam et ses pratiquant dégénérés.
    Amitiés
    Josiane

  2. Avatar Olivier dit :

    no comment…
    et je le crains de plus ne plus classique en région parisienne ou avec des néofrançais qui ne comprennent rien à la vraie France…
    le communautarisme n’est pas prêt de cesser avec ce genre de nouvelles, les parents demanderont désormais systématiquement :
    « est ce que les accompagnateurs sont musulmans ? parce que si c’est oui, je place mes gamins ailleurs… c’est trop dangereux… »
    Avec l’Islam, on n’est jamais déçu, ah ça non…la bêtise y est sans fin.

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Oui je pense que la situation va devenir très difficile pour les organisateurs, pris entre les moniteurs et les parents, sauf dans les zones à majorité musulmane

  3. Avatar Ben dit :

    Parait-il qu’ils ont été payés comme s’ils avaient fait le boulot… C’est dingue, car ils ne respectent pas les conditions du contrat et s’en tirent avec 1 mois complet de salaire… Si mon contrat m’interdit de boire au volant et que je conduis le bus saoul, ca m’étonnerait qu’on me paye mon mois de salaire !

  4. Avatar Jeanne dit :

    Encore un problème posé par ces pratiques d’un autre âge et qui ne devrait même pas prêter à polémique. J’ai lu sur le site du Figaro un commentaire émanant d’un musulman et proposant « préférez-vous laisser vos enfants à quelqu’un qui a jeûné ou à quelqu’un qui a bu? » Ni l’un ni l’autre, évidemment. Le Maire a eu raison et vraisemblablement il avait prévu ce cas de figure puisqu’il avait fait les contrats en conséquence. On nous répète en large et en travers à quel point il est essentiel de petit-déjeuner et voilà qu’on serait traité de raciste parce que l’on qu’inquiète du fait que des accompagnateurs ne mangent pas de la journée et qu’ils risquent l’hypoglycémie, ou encore de tomber dans les pommes! Ce ne sont plus les valeurs qui reculent, c’est le simple bon sens. De même, le jour où une Belphégor se prendra les voiles dans un escalator ou se noiera, le simple bon sens refera-t-il surface.

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Oui la comparaison avec l’alccolisme est intéressante. Puisqu’il y a des gens qui coupent une main on peut bien couper deux mains. D’ailleurs les deux sont interdits mais on s’en fout

  5. Avatar Devise dit :

    Voilà, j’ai envoyé un mel de félicitations au responsable.

  6. Avatar Romuald dit :

    Au-delà des évidents problèmes sécuritaires posés par la privation totale de nourriture et de boisson durant près d’une quinzaine d’heures (amplitudes actuelles de l’ensoleillement en France) pour ces animateurs de colonie, deux autres principes vont à l’encontre de cette pratique islamique absurde qu’est le ramadan.

    Le premier est évidemment la laïcité, puisqu’il s’agit d’une colonie de vacances gérée par les services sociaux de la mairie de Gennevilliers.
    Pas de voile islamique, pas de ramadan, point barre.

    Dans l’article du Bondy Blog, ce blog communautariste afro-maghrébino-musulman comme vous avez raison de le souligner Christine (j’y ai laissé des commentaires entre 2008 et 2011 par là, mais j’ai fini par être définitivement censuré; tapez « bondy blog romuald » dans Google…), on peut même lire que l’avocat de ces 4 musulmans dénonce la clause imposant aux animateurs de se nourrir et de s’abreuver correctement, parce que, selon lui, cela vise les pôôôvres musulmans, plus particulièrement fragiles – snif ! – en cette période estivale.
    En fait, les mairies ne devraient organiser leurs centres de vacances qu’en dehors des périodes de ramadan…

    Un peu comme lorsque le maire PS de Clichy-sous-Bois dénonçait la publication par la justice d’un non-lieu dont ont bénéficié des policiers, le jour de l’aïd machin.

    Le deuxième principe entrant en opposition avec le ramadan effectué dans une collectivité accueillant des enfants, principe qui ne constitue toutefois pas un motif légitime de licenciement, est le fait qu’en France, le repas est un moment privilégié et recherché de convivialité.
    Or quel message néfaste que transmettent ces animateurs musulmans, lorsqu’ils refusent de s’alimenter avec les enfants qu’ils sont censés encadrer, éveiller ?

    D’autant que, dans la plaquette de présentation des centres de vacances de la Ville de Gennevilliers, les animateurs ont notamment la mission de faire découvrir aux enfants des aliments qu’ils ne connaissent pas.
    Page 17 ici http://www.ville-gennevilliers.fr/fileadmin/portail/MEDIA/vacances/4-17ans/catalogue_vacances_hiver-printemps2012_417ans.pdf

    J’imagine bien le dialogue ci-dessous…

    « Tiens, goûte ces succulents navets !! lance l’animateur musulman
    – berk, non, c’est dégueu !!
    – mais si, c’est super bon, jte jure sur le coran d’ma mère !
    – non, sauf si tu goûtes d’abord !
    – euh hem, c’est que je ne puis point, je fais le ramadan !
    – ah ben dans ce cas, j’en mange pas »

  7. Avatar Olivier dit :

    Allons-y !
    11:20
    Premier appel
    Standard « j’appelle au sujet des moniteurs relevés de leur fontion »… »je vous passe quelque’un un instant veuillez patienter »
    Madame / Je demande son nom elle ne me le donnera jamais, mais clairement un accent trahi son origine non française de longue date
    J’explique les raison de mon appel
    Elle répond « cela n’a rien à voir avec la religion »
    je lui dis  »
    cela à voir avec le jeûne Madame,
    donc cela à voir avec la religion »
    elle répond
    « Non Monsieur cela n’a rien à voir avec la religion »
    je reprends
    « Bien sûr que cela a voir avec la religion madame »
    elle recommence
    « Non monsieur cela n’a rien à voir avec la religion »
    Alors je recommence
    « Madame ces personnes ont été suspendues parce que ces personnes n’étaient pas physiquement en état, elles n’étaient pas en état parce qu’elle s avaient jeûné elles mettaient en danger la vie des enfants du fait de leur faiblesse physique. (j’appuie un peu sur les mots, alors…). Elles ont jeûné et cela est lié à leur religion »
    elle continue à marteler
    « Non monsieur cela n’a rien à voir avec la religion
    Elle se décide à me passer le cabinet du maire…mais le téléphone est occupé (encore un emmerdeur comme moi au téléphone j’espère…)

    Deuxième appel 5 minutes plus tard 11:30
    je demande directement le cabinet du maire en évoquant les raisons de mon appel
    La dame me communique au téléohone le discours appris par coeur :
    « les encadrants ont décidé de suspendre les moniteurs parcequ’il y avait eu
    des incidents en 2008
    Cette année, afin de remédier à tout problème éventuel, il a été décidé de bien demander aux moniteurs de s’hydrater et de s’alimenter normalement
    => ils ont dit oui
    Or, ils n’ont pas tenu leurs engagements !

    Alors la brave secrétaire du cabinet commence à expliquer « je ne comprends pas la polémique parce que quand même les moniteurs vont conserver toutes leurs indemnités, ils ne perdront pas d’argent, ils resteront juste chez eux. »
    Là..je pense que vous imaginez que les signaux se mettent au vert (takkya, ruse, vol, et dhimmitude : le tableau est complet. ! hé hé hé, la main dans le sac ils sont pris à la Mairie !!!)
    « Madame je suis complètement sidéré parce que je viens d’entendre » je laisse fuser
    « mais madame, Il s’agit bien d’un problème lié à la religion » (j’appuie sur le mot religion
    « Non monsieur ce n’est pas du tout lié à la religion »
    …et rrrrrebelotte !!!
    Je continue
    « Madame, combien de personnes connaissez vous qui décident de faire spontanément un jeûne pendant quelques dizaines de jour » ? »
    …..blanc…
    puis son cerveau reconnecte une phrase inscrite au fond de son cervelet primitif de bonne dhimmi :
    « je ne suis pas habilité à vous répondre, »
    « Madame, j’entends bien ce que vous me dîtes, je l’entends »
    Mais moi alors je vous dis:
    « dehors il pleut, mais en fait je vais vous dire « il fait beau »
    Si vous sortez, et que je vous dis « il fait beau », vous constaterez en sortant qu’il pleut, vous serez mouillée »
    « Hé bien ce que vous me dites c’est exactement pareil avec cette affaire, moi je vous dis les gens jeûnent parce que c’est leur religion qui le leur demande donc cette affaire est liée à la religion.
    Vous comprenez
    j’ajoute
    « madame écoutez, vous avez quand même j’imagine une formation intellectuelle, supérieur à la moyenne, je pense, donc vous pouvez comprendre ce que je veux dire… »
    et là, subitement, la dame se braque !
    « Vous faites de la discrimination intellectuelle monsieur je raccroche »
    et clac !

    Je ne regrette pas d’avoir appelé la mairie de Gennevilliers
    merci pour ce fabuleux moment….

    J’en ris encore !!!!

    la partie va être rude, préparons nous bien les amis .
    N’éludons rien, regroupons toutes les forces sans en oublier aucune ces prochaines années.

  8. Avatar Jallade dit :

    Comme il fallait s’y attendre, faire respecter un contrat de travail est « une décision arbitraire et discriminatoire » selon les bons apôtres de l’islam :

    Animateurs : le CFCM envisage une plainte
    AFP Publié le 31/07/2012 à 12:21
    Le Conseil français du culte musulman (CFCM) envisage une plainte pour dicrimination contre la décision de la mairie PCF de Gennevilliers de suspendre 4 animateurs d’une colonie de vacances pour avoir observé le jeûne du ramadan, au nom de la sécurité des enfants. « Je condamne avec la plus grande fermeté la décision arbitraire et discriminatoire du maire de la ville de Gennevilliers » écrit Abdallah Zekri, président de l’Observatoire contre l’islamophobie, composante du CFCM, dans un communiqué.

    « La liberté religieuse est une liberté fondamentale et on ne peut en aucun cas interdire à une personne de pratiquer sa religion. L’observatoire se réserve le droit de porter plainte pour discrimination », poursuit M. Zekri. Les quatre animateurs ont été suspendus après la visite d’un responsable des centres de vacances lors d’un séjour sportif à Port-d’Albret, dans les Landes, vendredi 20 juillet, le premier jour du jeûne du ramadan.

    Le responsable a rappelé aux animateurs que, selon leur contrat de travail, ils devaient se restaurer et s’hydrater pendant la journée. Les quatre animateurs ont dû quitter la colonie le lendemain. Ils « n’ont pas respecté, en cours de séjour, les obligations de leur contrat de travail, pouvant ainsi mettre en cause la sécurité physique des enfants dont ils avaient la responsabilité », a expliqué la mairie.
    .
    Le Front des banlieues indépendant (FBI) envisage également de porter l’affaire en justice.
    Dénonçant « un acte islamophobe », le FBI appelle à un rassemblement samedi à 14H00 devant la mairie de Gennevilliers.

  9. Bonjour Christine,

    Je viens de partager sur mon réseau ce lien également je viens d’écrire mon soutien.

    Merci en tout cas de la diffusion de cet article.

  10. Avatar Olivier dit :

    Nouvel appel tout à l’heure. cette histoire va prendre de l’ampleur vous allez voir …
    Frottons nous les mains…

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Je pense aussi que ça va prendre de l’ampleur !

      • Avatar Philippe dit :

        Navré mes bons amis, mais les quatre « pauvres-stigmatisés-par-les-vilains-racistes » ont êtes réintégrés à leur poste.
        Comme ils avaient obtenu un mois de paie à l’avance vont-t’ils revenir ? Mystère, mais en tout cas la sanction est levée.
        Allez faire un tour sur fdesouche vous y trouverez le lien à adjoindre à cet article qui hélas à fait long feu.
        C’est effrayant de voir le pouvoir qu’on les musulmans dans ce pays.

        • Avatar Olivier dit :

          Mais on n’a plus le choix que de se regrouper par affinité profonde désormais. Hauts les coeurs…

  11. Avatar SYLVAIN dit :

    coup de théatre, je viens de voir sur le site de l’AFP que le maire vient de revenir sur sa décision: le nouveau slogan à la mode, c’est « la soumission ou le cercueil ».

  12. Alain Alain dit :

    Et voila, la maire fait un complet revirement et se couche suite aux « afflux de réactions indignées », traduction: les obscurantistes une fois de plus hurlent et PERSONNE ne leur tient tête. Par pitié, si des Français ont des gamins dans ce genre de colonies, retirez-les et exiger un remboursement car vos enfants ne sont en sécurité. Ce n’est plus possible de continuer ainsi, on n’en peut plus et ça ne peut que très mal finir!

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/07/31/97001-20120731FILWWW00543-ramadan-le-maire-renonce-a-imposer-a-ses-employes-de-dejeuner.php

Lire Aussi