Le cauchemar continue, Jospin reprend du service…

Jospin, le Retour . Le retour du traître qui avait été, fort justement, sanctionné en 2002 pour avoir trahi ses électeurs.

C’est lui qui a signé, main dans la main avec Chirac, l’augmentation de l’âge de départ en retraite. C’est lui qui a signé l’éclatement de notre formidable outil de service public EDF-GDF afin de permettre l’installation de nouveaux distributeurs de gaz et d’électricité au nom de la concurrence libre et non faussée (avec les augmentations systématiques et régulières qu’elles amènent, le profit des actionnaires étant devenu l’objectif à atteindre). C’est lui qui a laissé se dégrader, dès 1989, la situation dans les établissements scolaires avec de plus en plus de filles voilées jusqu’à ce qu’enfin, Chirac élu en 2002 prenne le dossier en mains et fasse voter la loi qu’on attendait. C’est lui qui, plus que tout autre, qui aura été le fossoyeur de notre école avec l’introduction des thèses des pédagogistes à la Meirieu, c’est lui qui a créé les IUFM, organisme de dé-formation des enseignants. C’est encore lui qui a osé négocier avec les terroristes corses et proposer un statut d’autonomie à la Corse, faisant voler en éclats la République une et indivisible, statut sagement refusé par les Corses, d’ailleurs…

 La liste de ses trahisons est longue, on s’arrêtera ici pour ne pas lasser le lecteur.

 Eh bien, en remerciement, Hollande vient de lui offrir la Présidence de la « Commission de rénovation et de déontologie de la vie publique » (sic !). Depuis deux mois on voit les choses aller de mal en pis et chaque jour on croit qu’on a touché le fond. Erreur. Le pire est toujours à venir. Après Jospin, Hollande fera-t-il appel à Cohn Bendit ?

 On notera en passant que subsiste un doute sur le bénévolat des membres, peut-être pas si désintéressés que ça, de la fameuse commission présidée par l’ancien Premier Ministre. Les chiffres qui circulent font peur, hoax ou info ?  En tout cas, le coût des locaux, celui des fonctionnaires mis à disposition, et les plus que luxueux dégrèvements de frais des gens qui ont l’amabilité de se déplacer pour venir témoigner devant la commission (on lit ici ou là que ces indemnités pourraient être de plusieurs dizaines de milliers d’euros) devraient coûter à la nation plus de deux millions d’euros.

 Il fallait au moins ça pour que Jospin puisse aider Hollande à faire disparaître la France.

 P.S. La nouvelle féodalité n’a pas oublié, bien sûr, de caser les siens. Roselyne Bachelot aurait fait entrer son fils dans la commission, Jospin sa femme… Népotisme, quand tu nous tiens…

Au fait, ce n’est pas une commission qui s’occupe de déontologie de la vie publique dont il s’agit ?

Christine Tasin

 37 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Flamby le Gros peut bien mettre qui il veut dans le « gourbi » qui tient lieu de gouvernement. Les Français, même les tanches qui ont voté pour lui, sont de moins en moins dupes.
    Les 100 jours sont finis et l’euphorie débile retombe comme un mauvais soufflet, même si la Propagandstaffel fonctionne à plein régime (totalitaire) : la mayonnaise infecte qu’il s’évertue à faire monter ne prend plus.
    Les usines ferment à tour de bras, ses « propres » copains délocalisent, l’omniprésente inversion des valeurs est totale, 90% des promesses (intenables) qu’il a avancé sont des purs mensonges et parfois même il se passe l’inverse, etc.. : le terreau sera très fertile pour une rentrée plus que mouvementée, pour lui et sa « caravane » de branquignolles irresponsables et incompétents.
    D’ici la fin de l’année, il sera assurément obligé de déclarer forfait.
    Certes le temps presse, mais leur incompétence, doublée de forfaiture, joue contre eux : ils creusent leur propre trou.
    Forza !

  2. Cela pourrait être pire, Aubry ou Mechantcon pourraient être au gouvernement.

  3. Ah oui, les pédagogistes à la Jospin, ce sont eux que l’on entend donner des leçons à des formateurs confrontés à un problème de société qui dépasse leur contexte professionnel ! Ainsi devrait-on, en tant que formateur, être aussi psychiatre, policier et animateur BAFA avec des publics -rémunérés par la collectivité au titre de les « motiver »- censés venir travailler et s’instruire et qui passent leur temps à déstabiliser l’institution et à empêcher de travailler les quelques-uns qui voudraient bien… Gérer les indisciplines de toutes sortes, demander que l’on parle français et j’en passe… Et quand on n’arrive à rien avec ces « jeunes » qui ne viennent surtout pas pour travailler, on s’entend dire que l’on « ne tient pas sa posture de formateur »! Et ce sont eux qui vont moraliser la vie publique? On peut s’attendre à tout, hélas…

    • Malheureusement tous les recours administratifs ont été épuisés… et il y aurait 1 million de personnes que ça ne changerait rien. La seule chose intéressante c’est qu’ils manquent d’argent pour la construire

  4. Trop de monde a l’Ile de Ré en ce moment, voila notre cycliste qui regagne la capitale…

    Une consolation cependant:
    Normal premier aurait pu choisir un scélérat, intelligent et gagnant (pour faire passer des idées scélérates)
    Jospin, lui, a toujours été un looser.
    En temps que tel il ne fera pas grand chose 🙂

    Djill

Les commentaires sont fermés.