A la Salpêtrière, le français n’est plus la langue officielle de notre pays


Halte-là !

On appréciera les photos ci-dessous prises à la Salpêtrière. Certains, dans cet hôpital, trouvent normal de traduire en arabe, roumain et anglais un certain nombre de renseignements (qui ne sont pas affichés en français) et notamment les modalités de consultation des services.

 

Salpetriere-1.JPG

Salpetriere-2.JPG

Salpetriere-3.JPG

 

salpetriere5.JPG

Or, on rappellera  l’article 2 de notre constitution qui  impose qu’il n’y ait qu’une seule langue, le français, sur notre territoire.

ARTICLE 2.

La langue de la République est le français.

L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.

L’hymne national est « La Marseillaise ».

La devise de la République est « Liberté, Égalité, Fraternité ».

Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.

 

C’est au nom de cet article 2 que la ratification de la Charte européenne des langues minoritaires et régionales voulue par Jospin (et que Hollande veut nous imposer par le vote du Parlement réuni en Congrès à Versailles) a été refusée par le Conseil constitutionnel.

 

Qu’à cela ne tienne, malgré la loi, des irresponsables s’obstinent à traduire des modes d’emploi, des noms de magasin et même des règlements intérieurs dans nos services publics, encourageant de cette façon ceux qui arrivent ou vivent sur notre sol et à considérer que tout leur est dû et qu’ils n’ont pas à faire l’effort d’apprendre la langue de ceux qui les accueillent et même les soignent gratuitement s’ils sont des immigrés illégaux… encourageant ainsi l’immigration dans notre pays, légale et illégale.

 

Des esprits chagrins m’objecteront qu’ils faut bien trouver des solutions eu égard au nombre important de malades étrangers qui désorganisent et perturbent, à la recherche de renseignements divers.

Eh bien c’est justement là que le bât blesse.

Est-il normal qu’en période de crise et de vaches maigres quand on demande à tous les Français de se serrer la ceinture il y ait tant de gens étrangers sur notre territoire que les écriteaux des services publics sont traduits ? Est-il normal que l’on encourage les étrangers à venir se soigner en France ? Que la Salpêtrière soit un hôpital renommé qui attire même à l’étranger, on ne peut que s’en réjouir, à condition que la clientèle étrangère soit minoritaire et que  cet hôpital de l’Assistance publique demeure voué à soigner d’abord, en priorité et essentiellement, les Français.

Comme je suis mauvaise langue je me demande même si les traductions en anglais ne sont pas là pour faire dissuasion et cacher le fait que la majorité des malades est d’origine immigrée, parlant arabe…

47-83, boulevard de l’Hôpital

75013 Paris 13ème

Téléphone :

01 42 16 00 00

 

Contact Internet http://espacepatient.aphp.fr/votre-ecoute/

Coordonnées Siège social

Assistance Publique-Hôpitaux de Paris

3, avenue Victoria 75004 Paris

Téléphone : 01 40 27 30 00

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


8 thoughts on “A la Salpêtrière, le français n’est plus la langue officielle de notre pays

  1. AvatarThierry

    Ce n’est pas de l’italien, c’est du roumain.
    A l’hôpital de Villeneuve Saint Georges (94), on trouve également des informations en langues étrangères.

  2. AvatarBen

    J’ai vécu quelques années à Besançon. En 1998/99 j’ai été choqué de constater que dans les bus de la ville, les célèbres mentions « issu de secours » gravées sur les fenêtres avaient été traduites en arabe ! Sans en avoir la certitude, je pense que la mention « issu de secours » doit faire l’objet d’une obligation, ce qui expliquerait qu’on la retrouve sur tous les bus de France. Mais dans quel but la traduire en arabe ? En anglais, encore, je pourrais comprendre… Et encore…

  3. AvatarBen

    @Thierry

    Effectivement, contrairement à la croyance populaire qui assimile le roumain aux langues slaves, la langue roumaine est une langue latine, d’où la ressemblance avec l’italien et la confusion.

    Ben

  4. Avatarmicaelli

    Quand je dis que les français sont des racistes notoires , je ne me trompe pas : ….
    Je n’ai jamais trouvé aucun écriteau en langue CORSE , et pourtant , de par
     » le sang versé  » pour la france , ils mériteraient que leur langue natale soit aussi
    retenue …… dans le concert ….. !

Comments are closed.