Après les législatives : portrait d’une France schizophrène

Publié le 17 juin 2012 - par - 14 commentaires

Etrange, comme c’est étrange…

Les Français votent massivement en 2005 contre le TCE et donc contre l’Europe totalitaire que nos élites nous construisent. C’est sans doute pourquoi, en 2007, ils élisent, tout à fait logiquement, Nicolas Sarkozy qui a fait une campagne très républicaine et a promis qu’il n’y aurait pas d’autre referendum et que la volonté du peuple serait respectée… Son quinquennat a consisté à prendre systématiquement et inexorablement le contre-pied de  ses promesses de campagne.  Il est donc battu en 2012

Or, qui les Français ont-ils élu en 2012 ? Le plus européiste, le plus internationaliste des candidats, François Hollande, alias Flamby, alias Oui-Oui ! Etrange, non ?

Un sondage du Monde de janvier 2011 montre que 42% des Français estiment que l’islam est une menace pour l’identité française et que 68% estiment que les musulmans ne sont pas bien intégrés dans notre pays.

Un an et demi après les Français apportent leurs voix au plus islamophile des candidats et apportent la majorité absolue  au PS et à ses alliés à l’Assemblée nationale qui veulent comme un seul homme accorder le droit de vote aux étrangers, faire financer les mosquées par le contribuable et surtout ne pas étiqueter la viande halal afin de laisser les Français manger halal sans le savoir et financer les mosquées sans le savoir de peur de « stigmatiser » les musulmans. Etrange, non ?

Le peuple voit clair quand un Mélenchon qui prétend le représenter défend en fait l’immigration, illégale, notamment, et la religion majoritaire des immigrés aux dépens d’un catholicisme qu’il poursuit inlassablement de sa haine. Le peule sait que Mélenchon ne sert que de rabatteur de voix pour un PS qu’il n’a cessé de fustiger et le verdict est sans appel : Mélenchon au tapis aux Présidentielles et aux législatives.

 

Mais le peuple se laisse embobiner par un  Razzi Hammadi à qui Pierre Cassen avait taillé des croupières sur mesure dans un article, avant le premier tour des législatives. On sait, que, depuis, Brard s’est retiré, afin de priver les électeurs de leur choix… et permettre à Hammadi de pavoiser, puisqu’il sera un des rares députés à être élus avec 100% de voix. Le peuple avait en effet permis qu’un Hammadi arrive en tête au premier tour. Etrange, non ?

Le peuple voit clair quand tous les éléphants prétendent imposer à La Rochelle leur candidate, et les priver d’un second tour obligatoire en démocratie, osant même interdire aux électeurs de l’UMP et du FN de donner leur avis. Résultat, Royal au tapis.

Mais le peuple se laisse embobiner par la diabolisation orchestrée par une Aubry et un Mélenchon avec la complicité des medias pour empêcher l’élection de Marine le Pen là où le PS, pourtant, a été compromis dans des affaires, comme Mélenchon en personne l’a dit et redit. Etrange, non ?  

Bien sûr, on pourrait gloser à l’infini sur le désintérêt des Français pour des élections qui depuis trente ans mettent les mêmes au pouvoir, à tour de rôle, avec une fois l’étiquette UMP, une fois l’étiquette PS, nous enfonçant délibérément et inexorablement sous le joug d’une Europe qui ne jure que par le bien des marchés et celui de la spéculation financière, avec le résultat que l’on connaît en terme d’abstention et de votes blancs. L’étrangeté en l »occurrence est que nos élites festoient place de la Bastille et se rengorgent avec 32% des votes des électeurs inscrits. Personne, et surtout pas les journalistes (dont 73% ont voté pour Hollande…) pour signaler que le désintérêt des Français est un signal d’alarme et qu’il serait temps de leur proposer  d’autres programmes, d’autres candidats et de véritables projets de société.

Mais cela n’explique pas tout.

Bien sûr, on pourrait gloser à l’infini sur le décervelage entrepris par nos medias, reconnu et revendiqué par Le Lay qui se réjouissait de vendre sur TF1 des débilités permettant de laisser le cerveau vide du téléspectateur pour la publicité. Ses paroles sont à afficher en lettres de feu « A la base, le métier de TF1, c’est d’aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit (…).

Or pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible ». On ne le lui fait pas dire. Mais comment nos concitoyens en sont-ils arrivés à avaler benoîtement 3 heures par jour les débilités dont on les abreuve à la télévision ? C’est là que nos élites jouent un rôle essentiel, avec le décervelage de nos enfants. Toutes, absolument toutes les réformes qu’ils ont introduites dans feu l’Instruction publique devenue, et c’est tout dire, l’Education nationale sont allées dans le même sens : perte des repères et désamour de soi. Refus de la morale considérée comme réactionnaire. Disparition de l’histoire événementielle pour éviter de donner des référents à nos chères têtes blondes  et les pousser à l’effort qui permet de se dépasser. Culpabilisation à outrance  de nos ancêtres et   mépris pour notre pays. Dénonciation de la mauvaise note et même de la note tout court. Stigmatisation des élèves travailleurs et ambitieux. Nivelage par le bas.  Remplacement de notre littérature et de notre histoire par des contes africains et l’histoire des dits empires africains. Remplacement de notre littérature, qui donnait trop le sens du beau et apprenait trop à penser par de la littérature jeunesse insipide galvaudant les thèmes à la mode.  Part belle faite à l’islam, à la dénonciation de l’esclavage et  de la colonisation, répétition à l’infini que la différence c’est merveilleux et qu’il faut la respecter quand elle concerne les autres mais qu’elle ne doit pas exister pour les Français, d’origine ou issus d’immigrés assimilés…

 

On n’oubliera pas que la génération qui avait 20 ans en mai 68 a fait sien ce désamour de la France et de notre culture, jetant aux orties ce qui avait permis à chacun de se faire une place au soleil. Le meurtre du père…  Alors, pas un mot pour défendre ses propres enfants, pas un mot pour protester contre le lessivage du cerveau organisé. Au contraire… Qui dira assez le mal que les Cohn-Bendit ont fait à leur génération ?

Alors, forcément, la jeune génération qui a entre 18 et 30 ans a été préparée à dire béni-oui-oui aux desiderata des puissances européennes et mondiales en votant pour ceux qui voudraient la transformer en cohorte de techniciens modèles, consommateurs déchaînés le weel-end entre deux émissions de télé-réalité sur TF1 et salariés obéissants la semaine, travaillant la peur au ventre devant la perspective du chômage et des pressions patronales, rentabilité étant devenu le maître mot.

Tout est-il perdu ? Que nenni, les choses bougent. Un électeur sur 5 a franchi le Rubicon et a déclaré la guerre à l’UMPS. Un électeur sur 5, décidé à parler, à contester et à porter la bonne parole.

La marche des patriotes ne peut que s’amplifier et se développer, tout est possible. D’autant que la situation économique, la crise de l’euro que Hollande s’entête à vouloir protéger aux dépens des Français risquent d’ébranler nombre de Français qui se croyaient à l’abri. D’autant que les projets du PS et de ses alliés sur l’immigration, la régularisation des sans-papiers, le financement des mosquées et la marche en avant pro-communautarisme.

L’année 2012 pourrait bien, hélas, être le début d’une longue descente aux Enfers pour la France et les Français, comme Pierre Cassen et moi-même l’avons imaginé dans La Faute du bobo Jocelyn.

Mais notre livre se termine par la Reconquista !

Tout est possible, encore et le demeurera et les adhérents de Résistance républicaine seront aux premières lignes pour organiser la Résistance.

Christine Tasin

Résistance républicaine

Print Friendly, PDF & Email

14 réponses à “Après les législatives : portrait d’une France schizophrène”

  1. Avatar le français provençal dit :

    ça prouve juste que les français n’ont aucune conscience politique et qu’ils votent (quand ils votent !) en fonction de ce que les médias disent sans chercher a gratter sous le vernis.

    sans compter les abstentionnistes qui se plaignent sans arrêt de notre classe politique mais qui refusent de prendre le temps d’aller voter et ceux qui votent comme papa-maman parce que papa-maman ne peuvent pas avoir tord

    ce qui nous amène au constat suivant : la démocratie est inefficace si le peuple qui en bénéficie considère ça comme un droit au lieu d’un devoir.

    triste réalité.

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      OUi mais on ne va pas baisser les bras pour autant…

    • Avatar Arnaud dit :

      La démocratie est efficace, il faut juste qu’elle soit appliqué, si un référendum du peuple dit non, leurs représentant doivent dire non. Et nos législateurs doivent être représentatifs du peuple 1% de suffrage au élection étant égal à 5 députés à l’assemblée, sans ce système nous continuerons à glisser vers une « dictature » du si vous ne voté par pour moi il vous reste mon frère jumeau, mais le peuple et ses valeurs on s’en fout.
      Et pour ceux que cela intéresse, ce qui se rapproche le plus d’une démocratie en Europe reste la Suisse, n’hésitez pas à vous renseigner.
      je ne perd pas espoir que les français comprennent et réagisse.

      Votre combat est utile, encore merci

      • Avatar resistancerepublicaine dit :

        Pour le moment nos institutions permettent à nos élites de contourner la volonté du peuple…

  2. Avatar Schell dit :

    Bravo pour cet excellent article.
    Ceci dit deux des chiffres cités me surprennent :
    • Pour moi, le parti élu ne l’a été qu’avec : 47% des voix X 57% de participation = 27% des électeurs (et non 32%). (1er tour)
    • Quant aux journalistes, le taux de vote à gauche me semble beaucoup plus important : 100% au CNJ, par exemple. En outre, selon wikipedia, en 2002, il y avait 12,5 fois plus de journalistes votant à gauche qu’à droite (aucun pour le FN).
    Je serais donc curieux de connaître l’origine de ce taux de 73%…

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      j’ai écrit avant d’avoir les chiffres des législatives du second tour et suis restée sur ceux de l’élection de hollande. Pour les législatives le ps a remporté 34,40% des voix X 57% de participation = à peine 20% des électeurs….
      Les 73% viennent d’un sondage

      • Avatar Schell dit :

        Merci de votre réponse.
        J’ai commis une erreur de présentation : j’ai dit « le parti élu ». En fait, je voulais dire « la gauche » et, c’est à juste titre que vous rectifiez le tir. La démocratie est morte et enterrée.
        Le résultat du sondage donnant seulement 73% de journalistes à gauche me surprend énormément. Amha, le % de journaliste à gauche est sensiblement supérieur ; on peut faire confiance aux écoles de journalisme…

  3. Avatar bagheera dit :

    l’utilisation du terme « sans-papiers » entretient le flou et désinforme.
    Il ne s’agit pas de « sans domicile » de « sans famille » etc, qui eux n’ont rien.
    Les « sans-papiers » ont des papiers, d’ailleurs, même s’ils les détruisent.

    « la régularisation des ILLEGAUX ou CLANDESTINS » clarifie la situation et désigne ce qu’ils sont vraiment !

  4. Parfait !
    Les Français ont fait les bons choix.

    « Les trimestres qui viennent vont être passionnants et je souhaite beaucoup de réussite au parti qui va être directement et TOTALEMENT RESPONSABLE de ce qui va se passer en France dans les années qui viennent, c’est-à-dire au PARTI SOCIALISTE. Il va devoir faire exactement le contraire de ce que pour quoi il a été élu. » MDR
    http://www.claudereichman.com/articles/gavepouvoirsocialiste.htm

  5. Avatar Georges dit :

    Vous dites que les Français votent massivement en 2005 contre le TCE et donc contre l’Europe totalitaire que nos élites nous construisent..

    alors que les Francais n’ont pas votés contre L’Europe mais contre le gouvernement au pouvoir en 2005 .

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Faux. Le referendum portait sur le TCE et non sur le gouvernement ; en plus de torpiller l’avis des Français vous faites maintenant semblant de les interroger sur autre chose quand vous leur poser une question? ???? Cessez de nous prendre pour des imbéciles

  6. Avatar Artus1383 dit :

    Merci Christine pour cet edifiant article. Il fut un temps ou le Géneral disait  » les Français sont des veaux « , hélàs depuis ils ont grandi . Il ne sont pas devenus des taureaux hélas mais des boeufs , car il y a bien longtemps qu’on les leur a coupées…..

Lire Aussi