Le 7 décembre, le Sénat va voter une loi pour interdire le voile dans les crèches et aux assistantes maternelles


Si j’osais, je crierais Alleluia ! 

On ne cherchera pas à épiloguer sur les contradictions de ce Sénat de gauche qui va examiner le 7 décembre une loi destinée à protéger les tout-petits de prosélytisme religieux et inégalitaire et le 8 une loi permettant à des gens qui ne sont pas Français de voter, on se réjouira  de la première, sans savoir si elle a des chances d’être votée par une majorité de gauche… Néanmoins, bien évidemment on remarque la fébrilité des associations communautaristes musulmanes qui appellent à faire pression sur les politiques concernés.

Alors, à votre tour, n’hésitez pas à faire pression de votre côté pour, au contraire, faire entendre la voix des laïques aux sénateurs et aux partis politiques.

Voici les courriels indiqués par le Comité Contre l’Islamophobie en France : Jean Pierre BEL, Président du Senat : [email protected]  et Francois Hollande : [email protected]

Je vous invite, en sus, à contacter vos députés, quels que soient leurs bords politiques, pour les encourager à voter cette proposition de loi qui porterait un coup d’arrêt indispensable à une pratique qui se répand vitesse Grand V, les conseils généraux ne voyant, la plupart du temps, pas de problème à donner l’agrément d’assistantes maternelles à des femmes voilées. C’est ainsi que nombre de nos enfants se retrouvent dès leur plus jeune âge habitués à voir les femmes voilées,  à les voir faire leurs prières  5 fois par jour et à manger halal…

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.

Articles du même thême

22 thoughts on “Le 7 décembre, le Sénat va voter une loi pour interdire le voile dans les crèches et aux assistantes maternelles

  1. AvatarMolle

    Pourquoi Riposte Laique et Résitance Républicaine sont-elles des publications de gauche et ne cessent de critiquer Sarkozy alors que c’est le premier Président depuis longtemps déjà qui a eu le courage de faire des réformes impopulaires mais néanmoins absolument nécessaires pour éviter des situations comme la Grèce et l’Espagne.
    Vous mettez la loupe sur les inepties de l’extrême droite et vous taisez celles de l’extrême gauche. N’est-ce pas là orienter l’opinion des gens (qui n’ont malheureusement plus l’esprit critique)

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Lisez-nous bien et vous verrez que nous dénonçons tous les partis qui ne respectent pas la laïcité notre souveraineté et la République

  2. AvatarFAB

    Ma chère Christine,

    je comprends que tu ais besoin quelquefois de te réjouir, mais là je ne partage pas ton état d’esprit, en effet peux-ton se réjouir de savoir que les petits ne pourront être encadrés par des femmes voilées jusqu’a l’âge de 3 ans ?
    dans les crèches oui mais pour les assistantes maternelles a domicile qu’en sera t il ?
    Rien ne dit que les nounous agrées une fois chez elles, respecterons les consignes elles feront bien ce qu’elle veulent que ce soit pour la nourriture halal pour leur prosternation 5 fois par jour et pour recevoir ne se voileront elles pas? qui vérifiera ?(voir ce qui se passe déjà avec les aides a domicile pour personnes âgées et handicapées).

    Et après, le flou le plus absolu règne pour les centres aérés que les petits intègrent dès l’entrée en maternelle, sur Nice, il y a peu je suis restée médusée par un centre qui prenait le tram avec uniquement des femmes voilées comme encadrantes, et la responsable qui affichait une main de fatma qui lui servait de support stomacal.

    Autre détail, un seul Maire( de mémoire maire PC) a eu le courage de menacer les animateurs qui observaient le ramadan, de rupture du contrat de travail, car comment imaginer que ces gens qui jeunent sont en état de s’occuper d’enfants le ventre vide et en état d’hypoglycémie (idem pour les nounous d’ailleurs).
    Comment assurer une vigilence de chaque instant dans ces conditions.
    Un seul maire a eu ce courage, c’est dire si cela ne fait pas partie des préoccupations de « nos » élus.

    Des pans entiers de l’éducatif et du social ont été abandonnés aux musulmans, ils n’ont peut être pas encore la main sur la petite enfance mais cela suivra comme le reste.
    Alors dans cette proposition du sénat je ne vois qu’un vieil os a rogner, parce que demain les nouveaux élus muzz a qui l’on est en train derouler le tapis rouge n’auront qu’a s’appuyer sur les services et associations de l’aide à l’enfance pour faire valider toutes leurs fantaisies.

    Je Hais ce que ce pays est en train de devenir!

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Oui Fab je sais que tes objections sont pertinentes mais au moins si il y a une loi opposable devant des abus c’est mieux que rien et que les assistantes maternelles sachent qu’elles ne peuvent le devenir si elles sont voilées me semble bien

  3. Avatargaillard denis

    les parents ne sont pas obligés de mettre leurs gosses dans des creches ou il ya des voilées ,ni a accepter des assistantes maternelles voilées.devant le probleme il suffit de dire non , quitte a passer pour un raciste nous avons encore le libre choix .

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Bien sûr mais on manque de places de crèches et d’assistantes maternelles, alors il n’est pas si facile de dire non, il est préféravble que l aloi s’applique partou t

  4. AvatarSuzanne

    Tu as raison Christine, tu peux crier Alléluia car c’est vraiment inattendu.
    J’ai envoyé un mail à Jean-Pierre BELL pour dire mon soutien à ce projet et j’ai envoyé une copie au site de François Hollande et même une au CCIF.
    Je viens de terminer « la faute du bobo Jocelyn » j’ai beaucoup aimé et j’ai beaucoup rit. Ton livre est peut-être prémonitoire. (j’ai souvent rêvé d’un lâcher de cochons dans Paris).
    Bises
    Suzanne G

  5. AvatarYves

    Bien certes !
    Mais quel scandale d’être obligé d’en arriver « seulement là »
    Il n’y a pas que le voile à interdire : TOUT signe extérieur ostentatoire d’appartenance à l’islam devrait l’être depuis longtemps. (foulard, djellabas, robes ne laissant apparaître que le visage (j’ai oublié le nom) c’est une tenue de fantôme… sans parler des barbes et des regards haineux, des Halal et compagnie imposés dans NOS écoles et universités.. les prières dans NOS rues, les crachats sur NOTRE société…

    AUX ARMES CITOYENS…. balayons TOUS ces BARBARES d’un autre âge qui aurait pu à jamais être révolu dans notre pays…

    VIVE la FRANCE et SES TRADITIONS : Bon vin, bon pain, bonne chair et vive le Jésus de Lyon alias Lugdunum !

    Je sais bien que dire cela ici ne sert à rien puisqu’il n’y a que des convaincus… mais cela soulage.. un peu !

    J’ai HONTE pour mes ancêtres et surtout pour nos descendances !

  6. AvatarAngelique

    Bonjour,

    Mon commentaire est quelque peu hors-sujet quoiqu’il concerne l’Islam.
    Je suis tombée sur cette page :
    http://www.ibn-taymiyya.fr/article-la-circoncision-feminine-89987416.html
    J’aimerais savoir s’il est légal de faire en France l’apologie de l’excision ? C’est clairement ce que fait ce lien. Je l’ai trouvé sur le forum mejliss (forum d’oumma) et la fille qui le citait trouvait ce texte plein de sagesse et d’intérêt !!! De là à ce qu’elle charcute sa future gamine…

      1. AvatarAngelique

        Merci, je suis curieuse de savoir ce que va en dire votre avocat.

        « […]lce qui est visé par la circoncision de la femme, c’est équilibrer sa concupiscence (shahwa). Lorsqu’elle est inexcisée (qalfa’), elle est en effet en chaleur (moughtamila)., fortement concupiscente, et c’est pourquoi on dit , pour insulter: «Fils d’inexcisée!» En effet, l’inexcisée regarde davantage les hommes. Et voilà pourquoi il y a en matière de turpitudes, chez les femmes des Tatars et les femmes des Francs, des choses qu’ils n’existent pas chez les femmes des Musulmans. »

        Que tout cela est charmant et moderne !
        On ne peut pas lui reprocher en tout cas de ne pas franchement dire qu’il faut esquinter le clitoris des femmes pour les amputer de leur sexualité et mieux en faire des simples trous où leur mâles pourront semer leurs futurs guerriers… quand je pense que la quasi-totalité des égyptiennes sont excisées (à la maison, pauvres gosses !). En tous cas les textes musulmans (puisqu’il s’agit-là d’un hadith) prônent bel et bien cette barbarie.
        Encore une des splendeur de la religion de paix et d’amour que nos chères élites semblent parfaitement ignorer…

        1. Avatarresistancerepublicaine

          Je vais notifier la chose au procureur puisque notre association est trop jeune pour avoir le droit de poursuivre, à charge pour lui de le faire !

          1. AvatarAngelique

            J’ai bien peur que la justice soit parfaitement laxiste dès qu’il s’agit des sacro-saints musulmans.
            Sous prétexte de respect de la liberté religieuse l’Islam peut tout se permettre en France.
            L’année dernière sur le forum mejliss (très fréquenté par les musulmans français) près de 500 personne avaient voté pour ou contre la lapidation des adultères : plus de 50 % étaient pour !
            Que sur un forum français, dont les participants habitent en France et parlent français, on puisse tranquillement soumettre aux participants un tel vote en dit long sur l’impudent étalement de cette religion arriérée et barbare que savent pouvoir se permettre sans souci les musulmans de France.
            Je suis écoeurée que ma langue serve à exprimer de telles idées tellement étrangères à notre culture et ceci dans un climat général de grande complaisance.
            Le pourquoi de cette complaisance demeure un très-très grand mystère. Malika Sorel dit que nos élites sont naïves… Parfois je crois plutôt à une sournoise préparation psychologique à l’entrée de la Turquie (de moins en moins laïque) en Europe…

          2. Avatarresistancerepublicaine

            Oui d’autant plus révoltant que les associations antiracistes traînent tous les patriotes devant les tribunaux pour des propos plus qu’anodins mais laissent faire cela sans réagir

  7. AvatarGreg

    Bonjour,

    Pourriez-vous svp mettre sur votre site ou sur votre blog un article pour faire la publicité de la manif contre le droit de vote des étrangers.

    Le FN organise une Manifestation contre le droit de vote des étrangers.

    Que l’on soit pour ou contre le FN je pense qu’il est important d’aller à cette manifestation car c’est très important et urgent.

    Il faut être au-dessus de ces critiques et on peut y être pour s’opposer à ce projet de loi même pour ceux qui sont contre le Fn (on n’y est pas pour déposer un bulletin de vote !) Les résistants communiste ou FN ou autre étaient unis pour une cause malgré leurs divergences.

    Extrait du site du fn :
    « Manifestation contre le droit de vote des étrangers

    Jeudi 8/12/11 à 12h30 rue de Tournon – face au sénat 75006 PARIS
    (à proximité : métro abillon ou RER Luxembourg)

    Renseignement : 01.41.20.26.26  »

    Source :
    http://www.frontnational.com/evenement/151/manifestation-contre-le-droit-de-vote-aux-etrangers/

  8. AvatarAmandine

    Bonjour Christine,

    A tous vous écouter, j’ai honte d’être française! Et je suis également sure que mes descendants ont honte de vous, comme mon grand-père qui a vécu la seconde guerre mondiale et la guerre d’Algérie a honte de voir que les français stigmatisent les musulmans comme à une époque pas si lointaine on a stigmatisé les juifs. On sait où a conduit ce genre de pensées racistes et intolérantes, à un génocide!

    Vous cachez votre islamophobie au nom de la laicité! Quel courage!

    En quoi cela vous dérange t-il qu’une femme choisisse de dissimuler ses cheveux? Fait-on le même tapage pour une femme qui se rase la tête ?? Ah mais non suis-je bête! En France, on est libre de se raser la tête mais pas de dissimuler ses cheveux. On peut arborer une mini-jupe, mais une jupe longue c’est tendancieux! Si une femme est libre de se raser la tête, et ce où qu’elle soit, elle doit également être libre de pouvoir dissimuler ses cheveux.

    Vous êtes perdus. Et vraiment. J’ai honte pour vous. J’ai honte d’être française. A cause de vous.

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Amandine,
      Cuvez votre honte, vous n’avez pas fini, parce que nous nous avons honte des dhimmis et des collabos comme vous qui vuos faites les complices de nouveaux nazis et nous ne cesserons pas de nous battre contre cette horreur.
      Je ne cache pas mon islamophobie au contraire, je la clame haut et fort, je la revendique, je suis fière d’avoir peur d’un système totalitaire, l’islam, qui n’est ni un e race ni un homme. L’islamophobie est une qualité et non une tare !
      Quant au voile, je vous renvoie à un discours de la féministe Anne Zelensky, fondatrice avec Simone de Beauvoir de la Ligue du Droit des Femmes, une étincelle dans votre cerveau, peut-être ?

  9. AvatarAmro

    Bonjour, je revien sur ce qu’a dit FAB sur le ramadan.

    Quelles sont les significations du mois de ramadan ? Quelles questions particulières l’observance de ce jeûne pose-t-elle aux musulmans européens, minoritaires au sein de leurs sociétés ?

    Il y a d’abord une signification spirituelle de l’acte de jeûne. Comme dans toutes les pratiques ascétiques des différentes religions, il s’agit d’affamer le corps pour prendre conscience que les besoins humains les plus essentiels sont spirituels : réduire le temps passé à subvenir aux besoins physiques – non seulement ne pas manger ni boire, mais s’abstenir aussi de tout plaisir sexuel – pour se consacrer davantage à la méditation et à la prière. Notons cependant qu’il est difficile, à la lecture du Coran comme des hadiths (paroles canoniques du prophète Mahomet) de trouver de véritables développements sur cette valeur spirituelle du jeûne. Là comme ailleurs, l’islam se montre surtout ritualiste, la religion ordonne mais explique peu, insistant encore et toujours sur les modalités «techniques» du jeûne, relatives par exemple au discernement du moment de l’aube où il est légitime de le commencer – «Mangez et buvez jusqu’à moment où vous pourrez distinguer le fil blanc du fil noir», précise le Coran à ce sujet. A peine le texte mentionne-t-il, en fait de raisons métaphysiques et de vertus spirituelles de l’abstinence, l’idée que «jeûner est un bien pour vous» parce que «le Coran a été révélé durant le mois de ramadan». Période de descente particulière de la grâce divine donc, mais c’est manifestement à chaque musulman de découvrir par lui-même ses bénéfices profonds.

    A cette signification spirituelle, on peut ajouter deux autres raisons pour lesquelles les musulmans respectent de façon si suivie ce ramadan (plus de 80 %), même ceux qui ont, par ailleurs, abandonné toute autre pratique active. D’abord, sa dimension communautaire : c’est un moment intense de communion, de solidarité, de réjouissances nocturnes – mois de l’excès où les privations du jour cèdent la place aux libations de la nuit, la jouissance des plaisirs sensibles étant d’autant plus douce et puissante qu’elle a été différée et interdite.

    Ensuite, sa signification personnelle : on entend les musulmans dire qu’ils le font non seulement sous l’effet d’une «seconde nature» (tant l’acte est inscrit dans leurs gènes culturels), mais aussi par exigence vis-à-vis d’eux-mêmes, «par défi», disent les plus jeunes. Moment festif qui ressoude l’unité culturelle ou bien moment d’effort sur soi, le ramadan semble ainsi trouver sur le plan éthique les raisons si difficiles à élucider sur un plan plus religieux : communion avec autrui, confrontation à soi-même, la vertu de solidarité est mise ici à l’honneur, à travers les usages de la générosité et de l’hospitalité, en même temps que la vertu de ténacité, à travers la patience et l’endurance nécessaires à une journée entière de jeûne. Que les musulmans jeûnent donc par piété ou bien par volonté de se mesurer à soi-même, les raisons sont diverses, donnant l’image en acte de ce que j’ai appelé self islam (islam du choix personnel). C’est d’autant plus vrai en Europe – terre d’élection de ce self islam- qu’ici le poids des coutumes ne pèse pas autant, ce qui, ajouté à la variété des valeurs, laisse chacun plus libre de ses actes et de leur signification. A condition que cette liberté de chacun vis-à-vis du jeûne soit bel et bien respectée. Or même ici un certain nombre de situations ne manquent pas d’alerter à juste titre l’opinion publique et les autorités. Comment justifier par exemple que des élèves de sixième – âgés donc de 11 ans – fassent déjà le ramadan ? Choix personnel, vraiment ? Ne nous cachons pas que, malgré son évolution globale, un islam archaïque manifeste dans notre société sa résistance ou sa résurgence. Voilà l’enjeu majeur de cet événement pour l’islam européen : en cette période de l’année où les tambours médiatiques battent rituellement (!) l’annonce du début du ramadan, faire la preuve que son mouvement majoritaire s’effectue bien en direction de la liberté de conscience vis-à-vis de sa propre religion. Or nous ne prouverons cela qu’à la première condition de réserver la pratique du ramadan à des consciences suffisamment mûres pour en faire le choix – pourquoi ne pas fixer à 18 ans l’âge d’une «maturité spirituelle» ou «citoyenneté spirituelle» en dessous de laquelle rien ne doit être demandé à l’enfant ? Plus largement, les musulmans gagneront la reconnaissance du reste de la société quand ils montreront leur capacité, avant de se lancer dans le ramadan, à se demander s’il leur faut réellement le faire ! Notamment lorsqu’ils exercent un métier pénible physiquement, requérant une concentration particulière ou impliquant une responsabilité lourde. A quoi doit s’ajouter la prise en compte de l’environnement social.

    Eternelle question : est-ce à l’Europe de s’adapter, par exemple en accordant aux musulmans des droits spéciaux (comme des conditions de travail adaptées), ou aux musulmans ? Les musulmans d’ici doivent aller encore plus loin dans l’intelligence «situationnelle». Par souci de vivre avec tous selon des règles communes, mais aussi pour une raison interne : depuis des siècles, et aujourd’hui dans la majorité des pays musulmans, l’islam a tellement été pratiqué sur le «mode réflexe» de soumission automatique à la tradition qu’il faut saisir aujourd’hui l’exigence européenne de liberté et de responsabilités individuelles comme une chance exceptionnelle d’apprendre enfin à nous adapter, à penser par nous-mêmes, à agir chacun en son âme et conscience.

  10. AvatarAngelique

    Chère Amandine, votre naïveté est confondante.
    Il ne s’agit pas de cacher ses cheveux et de mettre une jupe longue comme on mettrait une mini-jupe ou qu’on se ferait un brushing, par goût ou par effet de mode, il s’agit de STIGMATISER la femme.
    En Islam la femme est une tentation ambulante pour le musulman mâle (le seul qui compte vraiment) et tout doit être fait pour enlaidir et cacher cette « chose » qui ose détourner le musulman mâle de ses devoirs.
    Certains « savants » (ah ah !) vont même jusqu’à dire que les femmes qui ont des « yeux sexuels » doivent dissimuler aussi leur regard (le niqab n’est alors pas suffisant). D’autres affirment que la femme ne doit pas parler en présence de mâles qui ne sont pas de sa famille, car la voix féminine elle aussi est « awra » (ce qui doit être caché par pudeur).
    Confondre la lutte contre un totalitarisme misogyne avec le racisme est une erreur gravissime. Nous avons durement lutté, dans les années 60-70, pour arracher l’égalité. Ce n’est pas pour laisser la « religion » musulmane nous faire régresser.
    Je vous en prie, renseignez-vous ! Promenez-vous sur la toile, allez sur les forums musulmans, sur les sites qui parlent du Coran et des adiths, lisez. Ne vous laissez pas manipuler par vos préjugés et par le politiquement correct. Voyez par vous-même et réfléchissez : quelle France voulez-vous pour vos filles et vos petites-filles ?

Comments are closed.