3 épidémiologistes prestigieux anglo-saxons dénoncent la politique covid et donnent les solutions

covid 19 Publié le 9 janvier 2021 - par - 10 commentaires

Je suis heureuse d’avoir trouvé dans la déclaration ci-dessous (émise en de très nombreuses langues) venant de spécialistes enseignant dans les prestigieuses universités anglaises et américaines ce que, avec mon simple bon sens, je répète depuis le début. C’est aux personnes fragiles de se protéger, de s’isoler… ce n’est pas à toute la population d’être confinée, menée à la catastrophe économique, à la maladie, à la mort… alors qu’il n’y a qu’un pourcentage infime de la population susceptible de mourir de ce virus. Et je ne parlerai pas du remède proposé par Raoult qui donne un taux de mortalité dérisoire… 

C.Tasin

La Déclaration De Great Barrington

En tant qu’épidémiologistes des maladies infectieuses et scientifiques spécialisés en santé publique, nous sommes inquiets des impacts physiques et mentaux causés par les politiques actuelles contre le COVID-19 et nous recommandons une approche alternative que nous appelons Protection focalisée (Focused Protection).

 

Que nous soyons de gauche ou de droite, et quel que soit notre pays d’origine, nous avons consacré nos carrières à la protection des populations. Les politiques actuelles de confinement produisent des effets désastreux sur la santé publique à court, moyen et long terme. Parmi les conséquences, on peut citer, entre autres, une baisse des taux de vaccination chez les enfants, une aggravation des cas de maladies cardio-vasculaires, une baisse des examens pour de possibles cancers ou encore une détérioration de la santé mentale en général. Cela va engendrer de grands excès de mortalité dans les années à venir, notamment dans la classe ouvrière et parmi les plus jeunes. Maintenir les écoliers en dehors de l’école est une grande injustice.

Conserver ces mesures en attendant qu’un vaccin soit disponible causera des dégâts irréparables. Les couches sociales les moins favorisées seront les plus touchées.

.

Heureusement, notre compréhension du virus s’améliore. Nous savons que la vulnérabilité à la mort par le COVID-19 est plus de mille fois plus haute parmi les personnes âgées et infirmes que chez les jeunes. En effet, pour les enfants, le COVID-19 est moins dangereux que bien d’autres maux, y compris la grippe.

L’immunité grandissant dans la population, le risque d’infection baisse pour tout le monde, y compris les plus vulnérables. Nous savons que toutes les populations vont finir par atteindre l’immunité collective, c’est-à-dire le point où le nombre de nouvelles infections est stable, et que ce processus peut s’accompagner (sans pour autant dépendre) de l’existence d’un vaccin. Par conséquent, notre objectif devrait être de minimiser la mortalité et le mal fait à la société jusqu’à ce qu’on atteigne l’immunité collective.

 

Une approche à la fois compassionnelle et prenant en compte les risques et les bénéfices consiste à autoriser celles et ceux qui ont le moins de risques de mourir du virus de vivre leurs vies normalement afin qu’ils fabriquent de l’immunité au travers d’infections naturelles tout en protégeant celles et ceux qui ont le plus de risques de mourir. Nous appelons cela la Protection Focalisée (Focused Protection).

 

Le fait d’adopter des mesures pour protéger les plus vulnérables devrait être le but central des réponses de santé publique au COVID-19. A titre d’exemples, les résidences pour personnes âgées devraient être dotées de personnel qui a acquis l’immunité et qui réalise fréquemment des tests pour les autres membres du personnel et les visiteurs. Par ailleurs, la rotation du personnel devrait être la plus faible possible. Les personnes retraitées qui vivent chez elles devraient se voir livrer leurs courses à domicile. Quand c’est possible, elles devraient rencontrer les proches en plein air plutôt qu’à l’intérieur. Une liste de mesure complète et détaillée, incluant des approches pour les foyers comprenant plusieurs générations, peut être mise en œuvre. C’est largement dans la capacité et les prérogatives des professionnels de la santé publique.

Ceux qui ne sont pas vulnérables devraient immédiatement être autorisés à reprendre une vie normale. Des mesures d’hygiène simples, comme se laver les mains et rester chez soi si l’on est malade, devraient être pratiquées par chacun pour réduire le seuil de l’immunité collective. Les écoles et les universités devraient rouvrir pour des enseignements en présentiel. Les activités extrascolaires comme le sport devraient reprendre. Les jeunes adultes qui présentent peu de risques devraient travailler normalement plutôt que depuis chez eux. Les restaurants et les commerces devraient ouvrir. Les arts, la musique, le sport et les autres activités culturelles devraient reprendre. Les personnes qui présentent plus de risque peuvent participer si elles le souhaitent à ce processus tandis que la société dans son ensemble bénéficie de la protection ainsi conférée aux plus vulnérables par ceux qui ont construit l’immunité collective.

Cette déclaration a été rédigée et signée le 4 octobre 2020 à Barrington, aux Etats-Unis, par :

Le Dr. Martin Kulldorff, professeur de médecine à l’université Harvard, un biostatisticien et épidémiologiste spécialisé dans la détection et la surveillance du déclenchement des maladies infectieuses et l’évaluation de la sécurité des vaccins.

Le Dr. Sunetra Gupta, professeure à l’université d’Oxford, une épidémiologiste spécialisée en immunologie, dans le développement de vaccins et la modélisation mathématique des maladies infectieuses.

Le Dr. Jay Bhattacharya, professeur à l’Ecole Médicale de l’université de Stanford, un médecin, épidémiologiste, économiste de la santé et expert en santé publique spécialiste des maladies infectieuses et de leurs effets sur les populations vulnérables.

Translated by Mathias Delori
Print Friendly, PDF & Email
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Christian Jour
Christian Jour
il y a 19 jours

Oui mais nous on a véran et busyn qui savent mieux que les autres et ça s’en avoir vu un patient depuis des années. Si Si c’est un don.

Charles Martel 02
Charles Martel 02
il y a 19 jours

A merde alors ce sont des anglais et des américains qui disent ça, Macron et son consortium de corrompus ne va pas pouvoir les faire enfermer en asile psychiatrique et le pourri conseil de l’ordre ne pourra pas porter plainte contre eux..

Gérard Emile
Gérard Emile
il y a 19 jours

Ils ne savent pas de quoi ils parlent !!! CASTEX, VERAN, SALOMON ….nos super, hyper grands spécialistes savent TOUT mieux que tous les infectiologues réunis… Ils savent surtout comment tuer la France.

Millenium
Millenium
il y a 19 jours

S’il ne s’agissait que de lutter contre le covid, les mesures de ces 3 professeurs seraient pleines de bon sens et même dans les solutions les meilleures. Mais le vrai sens ou plutôt le vrai but de cette épidémie, c’est 1. de casser et ruiner l’économie et le pays, 2. de terroriser tout le monde afin de faire passer des lois liberticides et instaurer une société à la chinoise, c’est là que le bât blesse …… le covid n’est qu’une excuse, un paravent (chinois, lol).

zoé
zoé
il y a 19 jours
Reply to  Millenium

Bien vu Millenium, c’est exactement de cela dont il s’agit. Mais pourquoi les français ne réagissent-ils pas ? Un société à la Chinoise ? il faut souhaiter que jamais ô grand jamais nous en arrivions à cette situation..

Phil
Phil
il y a 18 jours
Reply to  zoé

La Chine veut racheter le monde au plus bas prix.

Millenium
Millenium
il y a 18 jours
Reply to  Phil

Tout à fait, d’ailleurs des restaurants reçoivent depuis quelques semaines des demandes de rachat par des Chinois.

Millenium
Millenium
il y a 18 jours
Reply to  zoé

Un max. de déni. Beaucoup ont voté macron en 2017, ils ne peuvent pas croire avoir fait élire leur propre destructeur, ça ne se met pas en route dans leur tête, ça ne s’enclenche pas …..

James
James
il y a 18 jours

Gupta and Bhattacharya are not  »Anglo-Saxon ».

DANY BARTHOUIL
DANY BARTHOUIL
il y a 17 jours

Le Pr Raoult a bien dit que ce n’est pas dehors qu’on est contaminé mais en famille, dedans , confinés! A condition que le malade dans une famille soit isolé , chambre à part, repas à part , désinfection des surfaces..

Lire Aussi