Le patron du Lancet avoue : les labos, criminels, ont le pouvoir d’imposer leurs articles !

Publié le 4 août 2020 - par - 4 commentaires

.

Beau coup de gueule de Douste-Blazy relayé par Dupont-Aignan ! Même le patron du Lancet qui avait pourtant publié l’étude bidonnée sur l’hydroxychloroquine avoue…

Nous sommes gouvernés et soignés par le pouvoir des actionnaires qui font tomber des milliards dans l’escarcelle des labos dès que ces derniers annoncent qu’ils ont trouvé un traitement ou un vaccin. Et c’est ce modèle que prône et veut Macron… C’est pour ces mêmes actionnaires qu’il veut supprimer le système de retraite par répartition, afin que les fonds de pension s’en mettent plein les fouilles…

.

Philippe Douste-Blazy dit la vérité : assez de la campagne anti-Raoult ! La nouvelle étude sur la #chloroquine qui fait…

Publiée par Nicolas Dupont-Aignan sur Dimanche 24 mai 2020

 

Quelques commentaires…

 

Print Friendly, PDF & Email

4 réponses à “Le patron du Lancet avoue : les labos, criminels, ont le pouvoir d’imposer leurs articles !”

  1. Avatar Christian Jour dit :

    On l’a dit et on le répète, les 30 000 morts ils s’en foutent comme de leur premier vaccins. Seul pour ces labos dirigés par des putes, le fric compte. Ils en ont toujours plus et en veulent toujours plus, les morts ils s’en servent pour foutre la panique, pour faire peur à la populace pour pouvoir imposer leur vaccin par le fric. Que le vaccin marche ou pas, c’est pas grave, l’intérêt pour eux c’est de vendre leur cochonnerie à 500 euros la boite. Vous comprenez que le professeur Raoult avec son l’hydroxychloquine à 10 euros la boite ne fait pas le poids.Ces salopards ne sont rien d’autres que des criminel.

  2. Avatar Sabrauclair dit :

    C’est malheureux, mais c’est presque toujours quand un politique n’a plus d’ambition qu’il se met à parler vrai.
    Ainsi en est-il de Douste Blazy, pour qui j’ai eu pendant longtemps des avis « négatifs ».
    Il faut qu’il soit redevenu médecin, sans ambition ni volonté de lucre, pour dire la vérité et remonter dans mon estime.
    Du coup, ça me rassure sur le fait que j’avais dû défiler devant lui il y a plus de 20 ans, lors d’un pèlerinage militaire à Lourdes (durant mon service).

  3. Avatar Joël dit :

    Sur les journalistes dans les « quelques commentaires »

    2 ex disent enfin la vérité sur leur soumission :

    « Un jour on avait un fait divers juste à côté de la rédaction, on n’est même pas sortis, on a attendu la dépêche AFP »

    …Chez CNews, même constat, le propriétaire Vincent Bolloré assumant d’ailleurs ces pratiques. « Par exemple, on devait écrire sur un sondage CSA tous les mardis, car l’institut appartenait également à Bolloré »

    https://www.arretsurimages.net/articles/journalisme-la-grande-desertion

  4. Avatar Dorylée dit :

    Souvenez-vous de la gueule du lavement SERVIER, le vieux déchet empoisonneur, dans l’affaire du Médiator et toutes ses manœuvres pour retarder le procès. Les victimes de son produit merdeux, il n’en avait rien à faire et il est mort dans son lit sur un matelas de milliards alors qu’il aurait du crever au bagne ! Après moi, le déluge ! Et on se prépare à recommencer avec leur bouillon d’onze heures sans aucun effet sur le coronavirus mais très efficace en bourse.

Lire Aussi