Enorme : enquête du parquet contre les participants à une réunion anti-migrants pour incitation à la haine raciale

Les réunions d’informations à destination des habitants des communes devant accueillir des migrants risquent fort de se transformer en chasse aux patriotes, comme c’est le cas aujourd’hui à St Denis de Cabanne petit village de 1300 habitants situé à 20kms au nord de Roanne:

 

La salle communale de Saint-Denis-de-Cabanne, à côté de Roanne, dans la Loire, était pleine à craquer ce mercredi soir. Deux heures d’une réunion publique difficile, à propos de l’accueil temporaire de 50 à 100 migrants, à partir de novembre.

Plus de 200 personnes dans la salle, des dizaines d’autres à l’extérieur – habitants des environs ou sympathisants du Front national -, l’atmosphère était électrique ce mercredi soir à Saint-Denis-de-Cabanne, dans la Loire. Tous voulaient demander des explications aux services de l’État, à l’association « Entraide Valdo », qui va gérer là-bas le Centre d’accueil et d’orientation (CAO) de migrants, à la gendarmerie et au conseil municipal. Entre les invectives, toutes les questions – même les plus taboues – ont été mises sur la tableLe sous-préfet de Roanne a répété que le centre n’ouvrira que pour cinq mois, et que le village ne supportera aucun frais. Sur la sécurité, l’Entraide Valdo a évoqué une présence 24 heures sur 24, avec huit salariés et la gendarmerie a évoqué des patrouilles régulières, dans le but surtout de rassurer le voisinage. Peine perdue pour le moment.

 

Nos enfants peuvent traîner dans la rue, ils ne risquent rien ? Moi j’ai peur des vols, des viols… Qui va satisfaire leurs besoins sexuels? – plusieurs habitants de Saint-Denis-de-Cabanne

Récupération politique interdite

Sarah Brosset, responsable FN pour le Roannais, tente de prendre la parole. Elle est illico coupée par le maire René Valorge, qui a refusé toutes les propositions de responsables politiques, par crainte de voir le débat récupéré. L’idée d’un habitant de mettre en place un comité de suivi, est en revanche bien reçue par tous.

Je propose que, sur deux mois, on mette en place un comité citoyen composé d’opposants et de personnes favorables. Parce que là, en gros, j’ai bien senti dans mon dos qu’on va se mettre sur la courge !  – Un riverain, partisan du CAO

135 migrants doivent arriver dans la Loire ces prochaines semaines. Et à Saint-Denis-de-Cabanne ? Aucun chiffre officiel n’a été avancé. On ne connaît pas non plus les termes de l’accord financier entre l’État et le CCAS d’EDF pour l’occupation du centre de vacances. À ceux qui ont profité de l’occasion pour réclamer, par exemple, des budgets pour l’éclairage des arrêts de bus, le sous-préfet Christian Abrard n’a pas dit non.

https://www.francebleu.fr/infos/societe/reunion-sur-les-migrants-tendue-saint-denis-de-cabanne-1473902638

Les habitants de ce village (que je connais très bien puisque j’ai eu l’occasion de séjourner dans mon adolescence au Château de la Durie, nouveau lieu de villégiature des hommes seuls, sans femmes ni enfants, fraîchement débarqués de Calais), présents à la réunion d’information sont actuellement sous le coup d’une information judiciaire en flagrance des chefs d’incitation à la haine raciale, ainsi que d’outrages en réunion et avec arme sur des personnes dépositaires de l’autorité publique, pour avoir osé manifester assez vigoureusement leur mécontentement et leurs peurs de se voir imposer des individus qui ont eu toute liberté de troubler l’ordre publique à Calais sans qu’aucun procureur de la république à l’instar de Eric Jallet ne décide d’ouvrir la moindre enquête en flagrance à leur endroit….

 

Accueil des migrants: enquête du parquet de Roanne pour incitation à la haine raciale
Le parquet de Roanne a ouvert une enquête pour incitation à la haine raciale et menace de représentants de l’Etat après des incidents, lors d’une réunion d’information organisée mercredi à Saint-Denis-de-Cabanne sur l’accueil de 80 migrants

© F3RA

© F3RA

Le magistrat a précisé que l’ouverture de l’enquête n’est pas consécutive à des dépôts de plainte, mais aux constatations de la gendarmerie.

Réunion houleuse

Le sous-préfet de Roanne et le directeur départemental de la cohésion sociale sont les deux personnes à avoir été les plus directement visées par ces attaques verbales, lors de la présentation mercredi soir du dispositif temporaire d’accueil et d’orientation de 80 places, dont l’ouverture est prévue en novembre dans cette commune de 1.300 habitants du nord de la Loire.
Les deux hommes ont été pris à partie, hués et insultés, lors de leurs interventions.
Un pétard a par ailleurs éclaté aux pieds du sous-préfet alors qu’il regagnait son véhicule.

Discours haineux
Le maire de la commune, René Valorge, a déploré le « comportement haineux et fasciste » de certaines des 250 personnes présentes dans la salle communale, « même si l’expression des craintes et des peurs est légitime », a-t-il ajouté.

Le maire a également indiqué avoir interrompu une militante du Front national qui tenait « un discours de future candidate aux élections législatives ».

 
 

 
St-Denis-de-Cabanne : enquête pour incitation à la haine raciale 

Reportage : S.Valsecchi – A.Jacques – Q.Maury 

ITW 1 : René Valorge – Maire de saint denis de cabanne (SE)
80 migrants attendus à St-Denis-de-Cabanne

Le centre de vacances du comité d’entreprise d’EDF-GDF de Saint-Denis-de-Cabanne doit offrir, du 10 novembre au 5 avril, 80 places sur les 133 prévues dans le département de la Loire (1.784 à l’échelle de la région Auvergne Rhône-Alpes) pour des migrants évacués de Calais et Paris.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/loire/accueil-migrants-enquete-du-parquet-de-roanne-pour-incitation-la-haine-raciale-1088125.html

Ces messieurs les gendarmes de St Denis de Cabanne ont-ils eu recours à une boule de cristal avant de rédiger leur rapport incriminant les patriotes afin de savoir qu’aucun des migrants qui viendront ne seront en réalité des dijhadistes envoyés par Daesch et plus précisément par Rachid Kassim pour semer la mort dans la région roannaise? Les citoyens inquiets, s’appuient, eux, sur des faits concrets et facilement vérifiables ayant eu lieu à Calais!

Facile messieurs les gendarmes de St Denis de Cabanne de rouler les mécaniques devant les Français de souche qui n’enfreignent jamais la loi et qui vous ont toujours estimés et respectés, mais j’attends avec impatience de voir si votre ramage se rapportera toujours à votre plumage lorsque les migrants seront là!

Affaire à suivre…..
 

Note de Christine Tasin

Cette affaire est grave et emblématique du système totalitaire installé qui s’aggrave considérablement avec l’invasion de délinquants programmé et organisée sur tout le territoire.

Ils vont tenter d’instaurer la terreur partout. Ne vous laissez pas faire. Ils ne pourront pas instruire contre des centaines, des milliers de personnes… La mobilisation paiera et on se fout de leur enquête pour incitation à la haine.

Plus que jamais notre quinzaine « sauvons notre pays » est nécessaire et d’actualité.

 193 total views,  1 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. Vous avez bien raison Madame Tasin, et leurs excuses bidons à deux balles de la haine des autres, le racisme et autres, qui n’existe pas en démocratie, ne sont que des excuses pour faire taire le peuple, lui refuser le référendum, c’est eux qui sont totalement en torts, ils n’ont pas le droit d’user de stratège pour empêcher le peuple de s’exprimer sur l’immigration comme avec n’importe quel sujet, c’est le peuple qui décide pas les élus y compris pour l’immigration.
    Ils n’ont aucun droit d’imposer de force contre la volonté du peuple l’immigration de qui que ce soit.
    Ces gens là représentent la haine du peuple de France et de l’Europe et le complément de racistes contre le peuple français et les européens, et de Fascistes leurs vont très bien aussi, ils ne doivent pas inverser les rôles.

  2. Le furoncle vient d’exploser et dissémine sa purulence sur tout notre territoire grâce à nos traitres de gouvernants. Que va-t-il se passer quand nos chers migrants traités comme des seigneurs auront les hormones en folie??? Je vous laisse l’imaginer….

  3. Encore une fois on voit les limites de la iberté d’expression
    pourquoi diable ne pas utiliser cette arme rédoutable qui est l’humour
    par exemple : pourquoi injurier un sous-préfet alors qu’il suffit de lui donner son titre
    monsieur l’employé du gouvernement
    vu la haute opinion qu’il a de lui même cela le rend malade
    s’il s’énerve on peut alors lui faire aimablement remarquer que nous n’avons pas ajouté  » subalterne »
    en gros ; on doit pouvoir le traiter comme une merde mais sans qu’il puisse s’en servir

  4. Le « gouvernement » pédale dans la semoule à couscous et il est au bord de la panique car il sent, il sait que les français vont réagir et violemment ! En effet, la France n’appartient pas à cette caste de salauds, de voleurs, elle appartient au peuple de France qui l’aime et veut la défendre : défendons notre mère ! Unissons-nous, tous, partout, pour crier NON à l’islam ! Le crime de haute trahison n’est pas pardonnable ! Pour les traîtres, la guillotine !

  5. Faut plus discuter, les habitants se font endormir, il faut agir et ne pas attendre que les clandestins débarquent le jour prévu car ils les feront venir le jour précédent pour vous couper l’herbe sous le pied. 1600 habitants dans mon village et j’ai peur d’en avoir, on devait en recevoir avant le drame du Bataclan et le maire est revenu sur la décision mais je sais qu’on en aura, j’avais fait une crise de nerf en téléphonant à ma mairie quand j’ai appris par hasard sur le net cet arrivage de clandestins parce que nous n’étions pas prévenu, c’est par une recherche sur le net que j’ai su .

  6. Il faut bien comprendre enfin que la police et gendarmerie sont des effectifs mis à l’origine à l’adresse de défense des Citoyens Français! Or, ces corps d’état sont de fait par leurs soumissions à un quarteron de hauts fonctionnaires devenus des milices autoritaires dont le but est de faire plier la population sous une série d’actes tyrannique administrative, relayés en soit par le corps de la magistrature, ce dernier soumis à une idéologie despotique! Le rôle de cette magistrature étant d’incriminer les populations rétives par une série de mises en demeure suite à une liberté de paroles réfutée par le gouvernement Français soumis aux lois de Bruxelles! La discrimination du Peuple Français se traduisant par la liberté recouvré d’une très grande partie des « migrants » assassins de notre peuple par cette magistrature abjecte et tyrannique qui n’a plus cette fonction de justice, mais de soumettre par la force notre population à une idéologique anti Française dans le but de changer sa composition ethnique de force ! Tous ces corps d’état sont pourris jusqu’à la moelle, mais soyons sûr qu’ils seront balayés par le Peuple ! Ca se rapproche de plus en plus vite et fort vers cette finalité. Bon débarras de ces étrons !!!

  7. A nos morts pour la France, merci aux libérateurs, aux résistants, grands respect, tout ca pour rien! Je me demande si ils avaient su qu’un jour nous en serions là, ils n’auraient pas fait demi tour.

  8. hi
    il est quand meme etrange que les bibliotheque universitaire soient en accées libtre … mais qu on en tien nullment compte
    l histoire humaine , la science etc.. on largement demontrer que en temps de guerre mondiale
    en temps de guerre barbarre , bestiale inhumaine
    en temps de guerre religieuse et faschissante
    en tempe de guerre genocidaire et civlisartionelle
    avec comme but avoué l extermination totale d une civlisation au profit de l autre
    etc
    dans ce genre de situation on retrouve certainnes consequence depius l aube des temps
    1) la dhimmitude touche une partie des citoyen
    2) l etat devient a son tour dhimmiphié
    3) les dhimmis civile et etatique agissent ouvertement au profit de leur maitrte les muzz
    4) les civlies et les etat dhimmiphié ce retourne contre ceux qui refuse la dhimmitude , les patriotes
    5) les dhimmis civlies et etatique finissent par ce convertir a leur ennemi
    par consequent les patriotes doivent a la fois
    a) ne plus compter sur les dhimmis civile et etatqiue
    et
    b) le spatriotes doivent consiiderer ces civlie et etat dhimmis comme deja des muzz
    par consequent
    comme des ennemi et les combattre comme tel
    by

  9. Oui, Christine, « on se fout de leur enquête »… Entièrement d’accord. Dans les manifestations agricoles la police a pris l’habitude de nous filmer…. Et alors ! Filmez Messieurs les gendarmes…Nous sourions. En même temps nous savons qu’il est impossible de poursuivre une foule et que … les gendarmes n’ont pas le don d’ubiquité !!! Pour l’instant aucun de nous n’a été inquiété et si un de nous l’était… »On s’en fout ».

  10. Ce parquet doit étudier le coran, la tradition du pédophile et la subversion sa secte en Europe. La haine raciale est dans le coran, parce que le pédophile et sanguinaire Mahomet ce prend pour le meilleur homme de l’humanité. Avec les mosquées et les associations des intégristes musulmans, ainsi que le travail de fourmis des collabos, la France deviendra dans quelques années un pays arabo-musulman.

  11. Une fois que le centre sera là il y restera puisque le flot de sans papiers clandos n’est pas endigué et d’autres arriveront , la vie va vraiment changer dans la région , a moins que les habitants se soulèvent et c’est leur droit ! Le pays n’appartient pas a quelques élus et fonctionnaires qui décident de tout sans demander son avis au peuple !!

  12. j’espère que ce connard de maire aura les pire problèmes avec ses migrants ,et que ses administrés sauront le lui rappeler , nous voyons la dictature judiciaire se mettre en marche contre les oppositions ou phrases de contestations des patriotes . Comme je le disais il y a quelques temps la répression sur les mouvements patriotiques ira en s’accentuant n’en doutez pas , .Faut il attendre jusqu’aux élections , personnellement j’en doute !

    • durantdurand
      Mais bien évidemment !
      A la premiére agression sexuelles confirmée , j’invite les locaux à se présenter devant le bureau du maire et se rappelant à son bon souvenir , carrément lui remettre sous le nez , ses précédentes déclarations ou il comprenait l’ensemble de ses propres administrés
      Par ailleurs en cas d’aggravation considérable de la situation sécuritaire , je les encourage à porter plainte pour non assistance à personne en danger !
      Si tant est que les sales juges entendent utiliser l’arme judiciaire pour faire taire les légitimes angoisses des habitants locaux , et bien que ces derniers empruntent donc une démarche similaire , en portant eux même le coup devant les tribunaux surtout en cas d’insuffisance d’effectifs de protection policiére, pourtant indispensable en conséquence d’actes de violence , et surtout de violence sexuelle intolérable

  13. Enorme, mais en fait simplement une première réécriture du
    décret du 17 septembre 1793 relatif aux gens suspects, souvent appelé, à tort « loi des suspects », C’est un décret adopté le 17 septembre 1793 par la Convention nationale française, en application de la loi du 12 août précédent, qui prescrivait « l’arrestation des suspects »…c’est à dire tout ce qui plaisait pas à l’époque sans s’embarrasser d’une preuve quelconque….
    En résumé nous assistons à l’émergeance d’une « Néo-Terreur » : Le remplacement ultra rapide d’une « bourgoisie » c’est à dire Nous, par une masse « populaire » (sic bien sûr) importée mais avide de conquête et nombreuse…

  14. Il fallait s’attendre à ce genre de réaction de la part de nos pourritures gauchistes gouvernantes
    Je pense que le motif d’emploi d’armes contre des personnes dépositaires de l’autorité publique , trouve son origine dans le jet du pétard explosant entre les pattes du sous prefet et de son acolyte .
    Cette affaire semble démontrer une future orientation, consistant à pénaliser systématiquement les réactions de crainte fondée contre la présence de migrants – hommes seuls , avec l’idée de dissuader les français de faire entendre leur angoisse, en assimilant cette derniére progressivement à une incitation à la haine raciale
    Cette dérive judiciaire , d’autant plus aisée que ce gouvernement s’appuie sur des magistrats-larbins , va effectivement malgré tout se heurter à l’obstacle constitué par le nombre relativement élevé des personnes concernées et qui seront donc difficilement identifiables nommément , selon les circonstances !
    En effet , il peut être évident de relever la présence de responsables politiques ou sociaux de premier plan, et ensuite engager des poursuites sur le motif ci dessus invoqué, quant bien même auraient ils conservé un comportement convivial durant leur prestation
    En revanche , il est certainement plus délicat de lancer une information judiciaire vis à vis d’une foule remontée, sans qu’aucun controle d’identité n’est pu être effectué nominativement par la suite
    Si demain un procureur lançait une information judiciaire contre plusieurs centaines de manifestants défilant dans une rue , comment va t il ensuite sortir des mandats d’arrestation forcément nominatifs, en posant arbitrairement des noms sur les figures des personnes repérées par caméras publiques ?
    A moins bien sur, que s’agissant des petites localités, les autorités de l’état , consécutivement à une réunion houleuse , pourraient prendre en compte les listes d’électeurs du lieu ou les listes de contribuables, et puis ensuite , parfaitement arbitrairement prononcer des mises en examen pour incitation à la haine raciale , avec jugement et condamnation sévére à la clé !
    C’est le principe totalement tyrannique de la sanction collective , en total contradiction avec les régles de la justice républicaine, si tant est qu’elle puisse encore exister !
    Selon le systéme ci dessus décrit, verrons nous bientot des grands méres de 86 ans, ne sortant plus jamais de leur domicile, bel et bien mises en examen pour incitation à la haine raciale face à la venue de soudanais ou d’erythréens parce que leur humble nom , fait partie des contribuables de la commune ;;;;ayons confiance ! on y …VIENDRA!
    Je ne peux que malgré mettre en garde nos socialopes devant leurs vélléités d’utiliser la justice en tant qu’arme politique et sociale, car si les citoyens se voient privés de l’éventualité d’intervention selon les voies électorales et légales, il se trouvera bien des individus plus dynamiques et décidés que d’autres , pour échanger leur costume cravatte habituel , contre des treillis et des cagoules , et entreprendre des actions compromettant fortement l’installations de ces …FUTURS CLIENTS !

  15. Nous sommes dans une dictature fasciste…… Rien ne nous sera épargné….
    Ils ont criminalisé l’islamophobie, ils vont criminaliser la moindre expression de désaccord ou de refus de la soumission à l’islam et ses envahisseurs !!
    ils savent bien que la Résistance se met doucement en place, donc ils feront tout pour l’étouffer …. Tout !!

    • Comme en 1940 le ps en ce temps là appelé SFIO collabore avec l’envahisseur , c’est une habitude chez eux , ils ont ça dans leurs gênes !

      • Bonjour,
        Je pense que TOUS les partis ont été incapables de faire face à la situation de 1940.
        Seuls des INDIVIDUS isolés, issus de tous les partis, se sont organisés pour lutter.
        La Résistance a été une affaire d’équation personnelle, pas de parti.
        Il y a eu des collabos et il y a eu des Résistant à l’Action Française.
        Il y a eu des collabos et il y a eu des Résistants chez les Trotskystes.
        Ce que l’on peut dire c’est que les individus de Droite, d’Extrême-Droite même, étaient mieux préparés à faire face à une agression étrangère.

  16. nos dictateurs socialosalopards UMPS,qui usurpent le pouvoir veulent nous imposer de « FORCE »l’installation de migrants dans nos villages,nous sommes en droit aux vues de leurs hautes trahisons envers nous, »LE PEUPLE DE FRANCE »de renverser ces traîtres de les juger et de les passer a la guillotine..!!

Les commentaires sont fermés.