L’histoire secrète de l’UE révélée par les Anglais


L’histoire secrète de l’UE révélée par les Anglais

La grande dissimulation,  L’histoire secrète de l’UE révélée par les Anglais, Christopher Booker et Richard North,

L’Artilleur 2016

Tout d’abord ce livre est un livre sérieux de plusieurs centaines de pages, ce qui tend à prouver la volonté de ses rédacteurs de prouver et d’argumenter de manière scientifique ce qu’ils affirment.

Publié antérieurement, il trouve sa pleine réalisation aujourd’hui, en 2016, après le célébrissime Brexit. Il semblerait d’ailleurs que le monde n’ait pas cessé de tourner depuis cette date terrible,  la « presque » plus sombre date  de l’histoire de l’Europe.

Car ce livre a pour objet de démonter une effrayante mystification, une de ces terribles impostures dont l’histoire malheureusement nous est assez coutumière.

Il s’agissait  de berner un des peuples les plus souverainistes, les plus rebelles, les plus libres et les plus dominateurs de l’histoire. Et cette révolte, maintenant accomplie, aura  des conséquences sur les réactions politiques  des autres peuples.

Faut-il rappeler que si la volonté du peuple, souverain selon la Constitution Française, avait été respectée nous aurions précédé la Grande Bretagne sur la voie du Franxit depuis longtemps.   Hélas Sarko, le nouveau patriote,  nous en a frustré.

 Nous n’avons donc rien à envier  au peuple britannique  en matière de clairvoyance. Mais en matière de souveraineté du peuple,  ils nous donnent une belle leçon.

Comme l’indique Jacques Sapir dans sa préface il faut avoir le courage de « rappeler certaines sources nazies du projet européen » p 8.   Ce fait étant souvent occulté,  ce mensonge sur les origines ne peut qu’interpeller le citoyen « européen ».

Des mensonges, il y en a bien d’autres ; à lire ce livre on a même le sentiment que le mensonge est constitutif de cette construction, dont l’origine se trouve dans la répulsion aux conflits  entre nations qui ont généré les deux guerres mondiales.

Le débat que ce livre présente est celui entre le fédéralisme et « l’intergouvernemental ». Pour un Britannique la seule conception légitime de l’Europe est intergouvernementale.

On assiste à un  dessaisissement de la démocratie à travers les « agences indépendantes »,  (indépendantes du peuple s’entend),  qui échappent au contrôle démocratique.

Dans les délires de cette Europe on peut observer que  la Commission européenne peut adresser des sanctions à 23 sur 27 pays  en « procédure de déficit excessif ».

En réalité, les Britanniques comme les Suisses ont développé depuis le XIII eme siècle, une vision diamétralement opposée à ce type de folie administrative, qui voit quelques dizaines de hauts fonctionnaires irresponsables au sens juridique et politique du terme et non élus,   menacer des centaines de millions de citoyens qui prétendent demeurent souverain.

Ce livre montre la trahison de la classe politique anglaise qui s’efforçe de camoufler le but ultime réel du « projet » , à l’exception notoire  de Margaret Thatcher.

Rappelons-nous les derniers mots de Jean Monnet ce grand ami de l’empire protestant nuisible : « Les nations souveraines du passé ne sont plus le cadre où peuvent se résoudre les problèmes du présent. Et la Communauté elle-même n’est qu’une étape vers les formes d’organisation du monde de demain ».

Avec de tels amis,  il n’est nul besoin d’ennemis.

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




7 thoughts on “L’histoire secrète de l’UE révélée par les Anglais

  1. AvatarAlain le para

    La France n’est plus une démocratie depuis longtemps car effectivement les français se sont toujours opposés à cette europe de petits boutiquiers agressifs et stupides que sont les députés ou représentants d’état , voire tous ces technocrates incultes et bornés qui nous imposent leur Diktat . Il nous faut une autre politique et quitter comme nos amis anglais cette europe de merde .

  2. duranduranddurandurand

    Une seule chose que les peuples européens ont à faire allez envahir le parlement européen ,Bruxelles , Strasbourg , cravattez tous ces salopards de fonctionnaires des commissions et tous ces euro-députés de merde , et les lynchés sur place !

  3. Avatarrobertr

    ces grands peuples ,Anglais ,Italiens, Espagnols, et autres sont à ce jour devenus ,des oies ,une minorités reste lucides ,mais qu’elle vie aurons nos enfants dans les années qui vienne ,je suis sur d’une chose ils ne connaitrons pas la paix que nous avons eu!

  4. Avatarancienbelgedodo

    A force de lire, on se mélange les pinceaux dans les neurones de ces cerveaux musclés profitant de ce désarroi européen, agressé par un islam de plus en plus mordant, pour faire du fric en écrivant chacun sa version d’un seul fait: Que devient donc cette impériale Angleterre bouffée par l’islam encore plus que le reste de l’Europe n’est-ce pas Khan ??? Khan maire de Londres voyez la conquête insidieuse, AGHA est démodé…. !!! Les révolutionnaires catholiques/protestants du nord ???? islamisés, ils ne bougent plus !!! Le shit muslim est plus puissant que le whisky hooooooooooo BRAEVEHARTH t’es où????!!!! HOOOOO, LES ROSBEEFS, DEBOUT LÀ DEDANS !!!!

    AUX ARMES GAULOIS ET ÉBURONS, LE ROI RICHARD EST MAL PARTI C’TE FOIS-CI MAIS, FAUT FOUTRE TOUS CES SARASINS,ISLAMISTES, LEURS VOILÉES, NOS RENÉGATES ET LEURS BÂTARDS AVEC LEUR ASCENDANCE JUSQU’À 5 GÉNÉRATIONS À LA MER !!! TANT PIS POUR CETTE POLLUTION MOMENTANÉE, LA PÊCHE SERA MEILLEURE DANS 1 AN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  5. AvatarRudolph

    Chargé de poussière et d’années, le lourd rideau va s’effondrer sur la scène , révélant la machinerie par laquelle nous fûmes bercés et bernés depuis des lustres.

    Ce livre doit être passionnant, je le lirai dès que j’aurai fini cet autre ouvrage révélateur et salutaire que j’aurai du mal à refermer tant il est enthousiasmant:
     » l’Europe et le spectre du califat » de Bat Ye’or .

  6. AvatarMaurice

    Dans une démocratie, le peuple n’est pas mis de côté entre les élections, il a son mot à dire et rien ne se fait d’important sans son accord !
    Mais en France comme dans d’autres pays qui se disent démocratique, les élus font ce qu’ils veulent entre deux élections comme si ce qu’ils administrent leur appartenait.
    Enfin de compte, les pays dits démocratiques sont en réalité des pays gouvernés par des fascistes !

Comments are closed.