Faut-il se réjouir de la plainte du syndicat Francepolice contre Nicolas Gardères ?


Faut-il se réjouir de la plainte du syndicat Francepolice contre Nicolas Gardères ?

C’est peu de dire que Nicolas Gardères a, une fois de plus, défrayé la chronique en tenant sur Bistro libertés des propos inacceptables :

http://resistancerepublicaine.com/2016/06/04/nicolas-garderes-niquer-la-police-fait-partie-de-notre-identite/

La réaction du syndicat Francepolice ne s’est pas fait attendre, une plainte a été déposée contre l’avocat, voir le communiqué ci-dessous.

Bien sûr, la première réaction des « fachos » insultés par Nicolas Gardères lors de nos assises sur la liberté d’expression est d’applaudir. Une petite fessée pour ce Vert libertaire et donc liberticide qui, par ses engagements militants, concourt à tuer la Liberté tout court au profit des milices antifas  et des règles de la charia n’est pas pour nous déplaire. En effet, que soient, aussi,  traînés au tribunal ceux qui ont détricoté, peu à peu, notre droit, notre constitution, nos traditions, permettant aux lois antiracistes qu’ils applaudissent de persécuter les patriotes anti-islam et que soient diabolisés voire criminalisés ceux qui ne votent pas comme eux, on a envie de dire que c’est un juste retour du bâton. Et on est contents que la police ne laisse pas passer l’affront.

Néanmoins, on est obligés de constater, impuissants, que la judiciarisation des débats et de notre pays s’amplifie et ce n’est pas une bonne nouvelle.

Quid de notre héritage gaulois, de notre esprit français qui voulait que l’on réglât dans un débat de haute tenue des différends ? Que l’on réglât à coups d’arguments et de talent oratoire (dû à une solide formation en latin, grec et rhétorique) des divergences politiques  ?

Pourquoi devrait-on aller rendre des comptes au tribunal parce que l’on pense et dit que l’islam est une saloperie ?

Pourquoi devrait-on aller rendre des comptes au tribunal parce que l’on estime que Cazeneuve  devrait ne rien laisser passer aux migrants qui agressent les routiers ?

Pourquoi vouloir interdire à chacun non seulement de dire mais de penser ce qu’il veut ?

Nous assistons à un paradoxe. A l’heure où les cours de morale à l’école primaire ont disparu parce que, paraît-il,  trop coercitifs, trop manipulateurs, voilà que ce sont tous les adultes de notre pays qui sont considérés comme  des gamins en culottes…

Je ne suis pas sûre que ce soit une bonne chose.

On arrive à ce paradoxe. On a voulu faire disparaître la peur du gendarme, on a voulu donner toute liberté et c’est pour mieux assassiner et les gendarmes traînés dans la boue par un pseudo-dandy et la liberté  de tous.

Quousque tandem abutere, Hollande, patientia nostra ? 

Jusqu’à quand, Hollande, abuseras-tu de notre patience ? 

J’ai choisi de remplacer Catilina, (le vieil ennemi de Cicéron ainsi interpellé) par Hollande parce que ce sinistre personnage qui prétend nous gouverner incarne tous les méfaits et tous les excès de notre temps, excès et méfaits qu’il porte à son paroxysme. C’est à lui que nous devons de voir des policiers insultés, menacés,  blessés voire assassinés. Il ne les défend pas et il leur donne l’ordre de ne pas se défendre, ils apparaissent donc, pour les racailles, comme de pauvres types bons à rosser ou à brûler. C’est à lui que nous devons de voir des milices antifascistes et des casseurs gauchistes tenir la rue et interdire toute manifestation de patriotes. Il leur suffit en effet de menacer de faire une contre-manifestation pour que le préfet -merci Cazeneuve, merci Hollande- interdise tout au lieu d’embarquer les gauchistes… Bref, nos dirigeants, depuis 40 ans, piétinent et oublient délibérément la res-publica, le bien commun, pour pratiquer la préférence étrangère,la préférence délinquante, la préférence internationale, la préférence des minorités, entraînant, de fait, mépris pour notre peuple, notre histoire, nos valeurs, et mépris pour ceux qui sont chargés du maintien de l’ordre dans notre pays. Entre autres sans-dents.

Nous sommes, de toute évidence, à la charnière de deux époques. L’époque contemporaine se meurt, et sans doute que les historiens du futur décideront qu’elle a pris fin le 11 septembre 2001.

Et le sort qui sera dévolu à la liberté d’expression sera fondamental pour l’époque qui n’a pas encore de nom.  Les enjeux sont cruciaux…    C’est carrément l’avenir des humanités, des humanistes et de l’humanité qui est en jeu. Rien de moins.

Communiqué de presse  

Le 03 Mai dernier, Nicolas Gardères, avocat au barreau de Paris, alors invité de l’émission « Bistro Libertés » sur La Chaîne TV libertés, a tenu des propos inacceptables à l’encontre des forces de police.

Prenant la parole sur le sujet de l’épuisement général des policiers dans le contexte de fortes tensions sociales que nous connaissons actuellement, ce dernier a commencé par juger « sain » dans une société démocratique de détester la police. Pour continuer crescendo, en jugeant évident que les agents de police soient insultés, puisque selon lui, « payés pour ça », et conclure son anathème par ceci : « Vous verriez ces sales flics comment ils se comportent. On les connaît les flics. (…) La jouissance du flic à frapper, la jouissance du flic… N’oubliez jamais : pourquoi devient-t-on flic ? Pourquoi devient-on militaire ? Parce qu’à un moment, et ça il ne faut jamais l’oublier, il y a une jouissance à tuer, il y a une jouissance à tabasser.»

Le syndicat France Police rappelle à Monsieur Gardères que les agents et officiers de police ne sont pas rémunérés pour se faire agresser verbalement ou physiquement, mais pour faire respecter la loi, émanation de la volonté populaire. Plus encore, nous condamnons ses propos selon lesquelles les motivations premières des policiers dans le cadre de leur service serraient dictées par une pulsion de violence et de mort.

Ainsi, si nous avons le plus grand respect pour la chaîne TV Libertés, qui a le mérite de laisser s’exprimer toutes les sensibilités politiques, nous ne pouvons accepter que toute une institution soit salie. Une plainte a donc été déposée à l’encontre de Monsieur Nicolas Gardères, qui aura à répondre de ces propos devant la justice.

https://www.facebook.com/SyndicatFrancePolice/photos/a.380936398691487.1073741828.380929718692155/979444092174045/?type=3&theater

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


13 thoughts on “Faut-il se réjouir de la plainte du syndicat Francepolice contre Nicolas Gardères ?

  1. Avatarchris83

    Il est vrai que ce personnage ne devrait pas pouvoir ternir l’émission car il n’ouvre la bouche que pour cracher sur ce qui est bien et baver sur ce qui est déplaisant! Dehors donc! ce type n’apporte vraiment rien à notre compagnie de gens civilisés.

    1. Avatarschweitzer

      Je pense oui qu’il serait temps de dire avec gentillesse à ce type, dernier diplômé sans doute de la couvée des avocats d’aller cracher son venin ailleurs, à chaque émission il bave sur Charlotte que je vois un jour péter un plomb Monsieur Bilde il faut je crois remettre un peu d’ordre sur ce plateau qu’il se calme ou parte car je ne n’ose croire que ce monsieur soit là pour semer le trouble volontairement.ce qui serait grave!

  2. AvatarSCHNEITER

    Qu’il en profite cet espèce d’avocaillon de caniveaux…. Bientôt va sonner l’heure du grand nettoyage et il s’est auto-ajouté sur la liste !

  3. AvatarMaxime

    Je suis d’accord : ce recul de la liberté d’expression en général est à déplorer.
    On évoquait récemment Marathon, Salamine et Platées, je n’ose imaginer le nombre de procès pour incitation à la haine raciale à l’égard des Perses dont les Grecs auraient écopé si les lois antiracistes avaient existé à cette époque ! 🙂
    C’est sans doute généralisable à tous les grands conflits de notre histoire, on peut d’ailleurs faire un rapprochement avec le dessin « Allons Gaston… » utilisé pour l’article sur Riposte laïque :
    http://ripostelaique.com/apres-bruxelles-nos-bisounours-se-comportent-larves-gluantes.html

  4. AlainAlain

    Effectivement ça cause petit paradoxe, surtout sur ce que certains peuvent dire et faire contre nous, et nous contre ceux-là : 2 poids 2 mesures toutes, et rarement en notre faveur; suffit de voir qui bénéficie de relaxes/non-lieu et qui est condamné.

    Mais on pourrait aussi se dire, que justement car les Guignols et celui en ‘Chef’ livrent le Peuple en pâture aux hyènes de tous bords, ne se gênant ni de violer la Constitution dont ils sont censés être garants, même nos lois surtout certaine de 1905, ni nous insulter nous mais plus que car nos ascendants tombés au combat y ont aussi droit comme on l’a vu, à nous de passer à l’offensive et ne plus rien laisser passer et leur pourrir la vie autant qu’ils nous pourrissent la leur. Ça c’est ce que je me dis mais rien ne dit que j’ai raison.

    Depuis que j’ai lu, et ensuite entendu ce type sortir son vomis dans cette émission, je me suis demandé deux choses : d’une, combien de temps cela prendrait à un syndicat de police de porter plainte, c’est donc fait, mais surtout : il est avocat donc bien placé pour savoir quelle serait certaine ligne qui pourrait faire toute la différence.

    Donc de deux : vu que les sujets de l’émission n’étaient pas surprise de dernière minute mais connus par tous les intervenants, ou il avait préparé son coup et savait comment contrecarrer plaintes éventuelles, ou ses neurones ont court-circuité dans son besoin de faire de la provocation à grand gestes théâtraux dont il semble être adepte, le moi-je-sais-tout-sur-tout-et-tout-le-monde, lui faisant jeter aux oubliettes toute prudence et bon sens. Mais là j;ai des doutes que ce soit le cas, car on sent en lui le prédateur à l’affût prêt à bondir sur tout ce qu’il peut se mettre sous la dent.

  5. Avatarsylvaine

    Le problème n est pas le fond mais la forme. Imposer son point de vue par l agressivité, l insulte et la suffisance n apporte rien à un débat.

  6. AvatarXtemps

    D’après le parti populaire Belgique, le gouvernement belge a déposé une note à la cours de justice de Luxembourg contre l’interdiction du voile Islamique dans les entreprises Belges, pour encore toujours cette soumission à l’Islam.
    Ils font tant d’effort non pas pour les Chinois ou les indous, pour encore cette Islam de misère.
    Ils veulent vraiment nous imposer de force cette saloperie d’Islam en Europe, avec des manipulations et des excuses bidons de toutes sortes, ils escrocs nos lois, pour des lois liberticides, escrocs nos démocraties dans les pays européens, toujours pour cette Islam de malheurs, des chrétiens et yézidis et autres se font massacré et persécutés par des musulmans, non! nos gouvernements prennent encore des musulmans, soit disant qui fuient les guerres en grande majorité sans leurs femmes et leurs enfants, bizard !.
    Tout fonctionne à l’envers, ils manipulent sur tout et n’arrêtent pas de nous mentir.
    Qui n’a rien à voir avec Nicolas Garder, qui n’est qu’une petite parenthèse dans ce grand cafarnom que se trouve toute l’Europe actuellement.

  7. AvatarPhilippe le Routier

    Je pense que cette plainte sera classée sans suite, et c’est une bonne chose finalement car la liberté d’expression doit permettre a tous de s’exprimer… Même aux plus cons !

    Mais j’ai mal quand je lis des propos tels que ;  » N’oubliez jamais : pourquoi devient-t-on flic ? Pourquoi devient-on militaire ? Parce qu’à un moment, et ça il ne faut jamais l’oublier, il y a une jouissance à tuer, il y a une jouissance à tabasser.  »

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      merci pour cette superbe réponse que je confisque pour publication ce soir

  8. DiogèneDiogène

    Et les « antifas », les jeunes bourgeois, soit-disant « antifascistes », quelles sont les pulsions qui les animent ? Est-ce l’amour du prochain : quand ils essaient de tuer des fonctionnaires de police ? Leurs cerveaux, pollués par les cigarettes de haschich qu’ils s’envoient allègrement, véritables déchetteries, sont-ils animés de nobles sentiments ?
    Respect : pour les forces de police, de gendarmerie, les militaires qui exercent des missions périlleuses dans le chaos français, que dis-je le chaos, le bourbier…La France est ingouvernable, telle est ma conviction.

  9. AvatarChristian jour

    Bien sur que je me réjouie de la plainte du syndicat francepolice sur le triste individu nicolas gardère. C’est bien fait pour sa gueule. Quand on est con, on est con et nicolas gardère, lui, c’est le roi des cons.

    1. AvatarJarczyk

      Inutile de rajouter des insultes envers ce pauvre type puisqu’il est épinglé sur notre  » Mur des cons  »
      C’est même une véritable  » étoile  »
      dans son genre qui brille semble t il
      grâce à un carburant que l’on espère bien ne pas être une piquette de centenaire qui nous le conserverait trop longtemps.
      ses propos sont tellement décalés de la réalité par leur bêtise crasse même lustrée de  »culture » (
      De cette culture que l’on étale quand on est indigent ) !!!
      Le quidam s’est fait une spécialité dans la provocation… Son  »egoite » narcissique s’abreuve probablement à des sources obscures bien que fascinantes…La corporation juridique n’en manque pas
      Bien des disciples y brûlent d’y dépasser leur maître !

  10. Avatarsylvain

    Lorsque j’ai regardé l’émission, j’ai eu du mal a me contenir. Mais, avec réflexion, je me suis dit qu’il ressemblait vraiment trop à un membre de ma famille : même vêture, même propos outranciers,même comportement ( même barbe) !!! à faire mentir l’adage « l’habit ne fait pas le moine »
    et que oui, il fallait le laisser parler librement car il se discrédite de façon ridicule. il n’a même pas l’intelligence de se rappeler sur quel plateau il est !!! un cas pathologique fort intéressant.

    ce qui est le plus intéressant dans cette affaire, c’est de constater que TV liberté est regardé plus qu’on ne le croit ….

Comments are closed.