Plus il y a de mosquées plus il y a de djihadistes, la preuve avec la carte de France

cartedjihadistes-mosquées

Nous nous posions hier la question de savoir si la carte des djihadistes publiée par Le Figaro ne recoupait pas, par hasard, la carte des mosquées.

http://resistancerepublicaine.com/2015/un-seul-departement-sans-djihadistes-signales/

Il suffit de regarder et comparer les cartes ci-dessus pour avoir la réponse, aveuglante !

Bien entendu, ce n’est pas une surprise pour les islamophobes que nous sommes. Elémentaire, mon cher Watson. D’ailleurs, la simple carte ci-dessous, faisant correspondre le nombre de mosquées et l’immigration donnait déjà un aperçu…

carte-mosquees-immigration

 Mais quand Boubakeur, Valls, Cazeneuve et le grand ordonnateur Hollande  s’échinent à crier qu’en doublant le nombre de mosquées on lutterait contre le djihadisme, les cartes ci-dessus sont un gigantesque camouflet pour ces traîtres qui nous prennent pour des cons.

Christine Tasin 

 81 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. L’on ne peut pas tuer une idée comme l’on ne peut pas interdire une religion, mais l’on peut mettre des lois réglementant le nombre d’édifices religieux aux kilomètres carrés. L’on peut également imposer un nombre de fréquentation journalière justifiant l’ouverture ou la fermeture de la mosquée comme nous le faisons déjà pour les écoles et surtout bien leurs espliquer que toutes les mosquées sont en terre de France et que le peuple de France aux racines Judéo-Chrétiennes est souverain

  2. On interdirait en France la possession d’un coran et la construction d’une mosquée que le terrorisme mahométan en serait tué dans l’oeuf.

    • exact, on ne peut pas interdire le coran mais on pourrait interdire l’islam, les mosquées et toute visibilité de ce système, sans visibilité plus de surveillance de la communauté et donc désislamisation

  3. On pourrait aussi sans doute faire une comparaison lumineuse avec le nombre de crimes, délits de tous ordres dont profanation de lieux de cultes, de cimetières, etc?

    Tout cela étant d’une logique implacable : coran = appel au jihade=mosquée pour organiser le réseau terroriste.

  4. Fantastique les cartes! C’est bien de prendre en considération les différentes intelligences. Il y a les auditifs, les kinesthésiques, et oui, les visuels 😉

    Un peu de sarcasme…

    Après « Le racisme expliqué aux enfants », voici « Le djihadisme expliqués aux enfants » :
    – Tu vois, mon petit loup, plus y a de musulmans, plus il y a de mosquées,
    – C’est normal maman, c’est comme : plus y il y a de chrétiens, plus il y a d’églises et tout ça…
    – Heu, oui, mais plus il y a de mosquées, plus il y a de djihadistes et inversement
    – Maman, c’est quoi le djihadizzzmeuh?
    – Attends, je te montre une carte de la France…

  5. Il ya malheureusement consentement electoral des veules ,pleutres et déjà inféodés.

    • Il dit qu’il faut doubler le nombre de mosquées !

      Les djhiadistes sont les derniers trucs que la France exporte…
      … Donc, même si ça ne rapporte rien, c’est une réussite pour flamby.

      Je ne serai même pas surpris si demain on voyait apparaître des djhiadistes avec un logo du genre « nés et élevés en France »

  6. Sur la carte on peut lire qu’elle est basée sur le recensement de…
    … 2009 !

    Imaginez si on devait l’actualiser.

  7. Il y a trop de mosquées en France. Il ne devrait y avoir aucune mosquée sur notre territoire car les textes et les lois de l’Islam sont une violation des textes de la Constitution et de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen.

    De plus la mosquée n’est pas essentielle à la prière : l’absence de liturgie, l’absence de cérémonie cultuelle, l’absence de clergé, l’absence de service religieux intermédiaire entre les fidèles et Allah, rend l’existence d’une mosquée absolument pas nécessaire pour prier.

    Pourquoi les musulmans désirent-ils tant construire des mosquées en Europe?
    Sans doute parce que la mosquée peut être utilisée comme lieu de réunions politico-religieuses et qu’elle peut servir de place forte.

    CÔTE D’IVOIRE 4 mars 2011 – Une cache d’armes a été découverte dans une mosquée dans le quartier précaire de Banco 2 à Yopougon, Abidjan.
    SYRIE 23 mars 2011 – La télévision officielle syrienne a montré des images d’armes stockées dans une mosquée de Deraa.
    FRANCE 30 juin 2010 – Des armes chez le trésorier général de la toute nouvelle mosquée de Lyon.
    FRANCE 11 sept. 2011 – Affrontement armé entre bandes dans le quartier de Bourtzwiller à Mulhouse; des hommes armés retranchés dans la mosquée ont été « extraits » par la police.
    FRANCE Juin 2012 – Trois bagarres en une semaine dans les mosquées “françaises”. À regarder : La stratégie du Hamas à Gaza utilisant les mosquées entre-autres.

    Nous devons prendre les mots avec sérieux mais ne pas être effrayés. La stratégie de l’Islam est double; d’un côté les menaces, les actes terroristes pour créer la terreur chez l’adversaire, de l’autre côté le langage de paix pour rassurer et s’infiltrer au sein de l’adversaire. Ces musulmans extrémistes et pacifistes semblent ne pas être liés, pourtant ils travaillent ensemble dans un même but.

    “9/11 is the beginning of the end of democraty” Nous devons prendre toutes ces menaces au sérieux car ces mots expriment un objectif bien réel, qui se produira si nous persistons à considérer l’Islam comme une religion et à construire des mosquées en France, en Europe, en Occident.

    “La plus dangereuse forme de ruse consiste à surprendre l’ennemi avant qu’il ne se prépare pour la guerre.” al–Boukhari, 3029 et Mouslim, 58.

    Nous sommes focalisés sur la démographie et nous pensons qu’il reste encore de nombreuses années avant que la population musulmane soit vraiment importante pour que l’islam soit un réel danger. C’est une grave erreur. Le nombre de mosquées est infiniment plus dangereux.

    Nous laissons construire les casernes de nos ennemis

    En informatique les gens sont vigilants car ils connaissent les dégâts causés par ces étranges chevaux. En informatique un Cheval de Troie est un programme qui fait croire qu’il fait une action, alors qu’il fait tout autre chose à la place. Le nom vient du fameux cheval géant en bois creux, dans lequel se cache un groupe de soldats menés par Ulysse. Un espion grec, infiltré dans la ville, réussit à convaincre les Troyens d’accepter l’offrande, malgré les avertissements de Laocoon et de Cassandre. Le cheval est tiré dans l’enceinte de la cité puis lorsque les habitants s”endorment, les Grecs sortent du cheval, tuent la garde de la ville et ouvrent alors les portes au reste de l’armée qui entre, massacre les habitants et détruit la ville. Un Cheval de Troie sur un ordinateur est un programme exécutable qui se gère seul, il est présenté comme ayant une action précise mais lorsqu’il est lancé, il va faire tout autre chose : par exemple formater le disque dur et détruire toutes vos données.

    Les imams qui semblent inoffensifs sont les pires; comme Hassen Chalgoumi l’imam de Drancy qui dit avec le sourire “L’islam de France, c’est notre rêve”… “Notre djihad à nous c’est la tolérance” ou comme Dalil Boubakeur le recteur de la Grande Mosquée de Paris, et Mohamed Moussaoui le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) qui se présentent comme des boucliers contre l’extrémisme… alors que l’idéologie de l’Islam est extrême et ils le savent très bien. Et aux États-Unis, Feisal Abdul Rauf fait la même chose avec son projet “Cordoba Initiative”. Tous ces musulmans “modérés” sont les espions infiltrés dans la ville de Troie et leur mission est de nous convaincre de construire des mosquées et de nous endormir. Lorsque nous dormirons, les croyants-soldats sortiront des mosquées, attaqueront la garde du pays et ouvriront alors les portes au reste de l’armée qui entra, massacra les hommes et les garçons et réduira en esclavage les femmes et les filles exactement comme au Soudan, exactement comme Simon Deng l’explique. http://pointdebasculecanada.ca/archives/527.html

    Mais à quoi sert de lire des histoires dans les livres si nous ne retenons pas l’enseignement qu’elles nous offrent ?

    L’islamisation de banlieues, les investissements étrangers et la construction intensive de mosquées autour de Paris et autour des grandes villes de France, tout cela est planifié dans un but militaire. Non, ce n’est pas un roman ou de la paranoïa.

    Il est temps d’écouter la voix des EX-musulmans : Modern Day Trojan Horse est un livre sur la doctrine islamique de l’immigration. http://www.amazon.com/Modern-Day-Trojan-Horse-Immigration/dp/0979492955 Sam Solomon, ancien professeur de droit musulman converti au christianisme, et Elias Al Maqdisi, un spécialiste de l’islam, expliquent comment fonctionne cette antique stratégie de conquête et comment s’effectue la migration des musulmans dans les territoires non-musulmans.

    Ils décrivent chaque étape de cette immigration stratégique, dont le but est de répandre l’islam POUR PREPARER LE DJHAD.

    L’objectif est de transformer peu à peu la culture du pays d’accueil de façon à imposer progressivement la charia. Le premier acte consistera donc à faire accepter des activités caractéristiques de l’islam: exemple le port du voile, le halal, les lieux de « prière », de fondation, d’écoles coraniques et mosquées.
    https://comiteporteparis.wordpress.com/2012/06/22/il-est-temps-decouter-la-voix-des-ex-musulmans/

Les commentaires sont fermés.