Rhénanie : des élèves demandent l’instauration d’une police de la charia !

Traduction d’un article du journal « DerWesten »

© IMAGO/Funke Foto Services

 

NRW : Une enseignante témoigne – le problème de l’islamisme à l’école est vraiment grave à ce point

Katharina Lembke

Une enseignante sonne l’alarme : dans nos écoles de Rhénanie du Nord-Westphalie, il y a de plus en plus d’islamisme radical vécu publiquement. Son exposé a de quoi choquer.

Quel est le véritable degré de gravité dans les écoles de Rhénanie du Nord – Westphalie (NRW) ? On a appris encore récemment que des élèves d’une école secondaire à Neuss demandaient l’instauration de la « police de la sharia ». Une enseignante de NRW sonne l’alarme à présent, confirme que l’islamisme généralisé n’est pas un fait isolé. Au collège de Herford, où elle enseigne, les élèves se prononcent de plus en plus ouvertement pour l’islamisme radical.

NRW : Cris « Hamas, Hamas » dans la cour de l’école

Interrogée par « Bild », l’enseignante Birgit Ebel se confie, elle enseigne l’Allemand et l’Histoire à l’école secondaire de Herford en NRW. Ebel en est certaine : « Jamais auparavant à mon sens, les élèves ne se sont prononcés aussi ouvertement qu’à présent pour l’islam radical. »

Justement depuis l’attaque terroriste du Hamas sur Israël, il y a une « véritable profession de foi de vive voix en faveur du monde musulman » à son école qui accueille environ 800 élèves. « Cela, beaucoup ne l’ont pas fait auparavant », selon Birgit Ebel.

L’attaque aurait donné lieu à un climat émotionnel chez les élèves du secondaire. « Beaucoup n’ont certes aucune idée de la situation, mais ont tout de même une opinion. » C’est ainsi que certains élèves auraient crié à tue-tête dans la cour de l’école « Hamas, Hamas ! » ou écrit au tableau « Free Palestine ».

NRW : Enseignantes chahutées par les élèves

À l’encontre de Birgit Ebel en tant qu’enseignante, les dits élèves n’ont également aucun respect, bien au contraire. Parce qu’en qualité de membre des Verts et de l’association « Communauté kurde en Allemagne », l’enseignante s’oppose ouvertement au racisme, certains élèves l’ont déjà traitée de « sale pute juive ».

Dans d’autres écoles – même sans « police de la sharia » – la situation serait pareillement grave : « J’ai connaissance de cas d’autres écoles, où près de 20 enseignantes d’élèves du secondaire d’origine étrangère se sentent harcelées sexuellement et humiliées de façon sexiste. Quand les femmes prennent place devant la classe, des adolescents se mettent à crier ‘sacrés nichons’ ou ‘cul d’enfer’ » ou bien les humilient d’une autre manière », rapporte l’enseignante dans l’entretien avec « Bild ».

Traduction de Jean Schoving pour Résistance républicaine

https://www.derwesten.de/region/nrw-schulen-islamismus-scharia-polizei-neuss-lehrerin-schueler-hamas-terror-israel-a-id300792921.html

 1,566 total views,  3 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Expulser tous ces batards avec leurs familles, dehors, Raus ces parasites incultes !!!

  2. C’est officiel:aujourd’hui en Autriche, plus du TIERS des enfants des petites classes sont d’origine musulmane, et l’islam est désormais la religion majoritaire dans ce pays! Et la France suivra très, très bientôt!… C’est clair: la France et l’Europe de l’Ouest sont FOUTUES, et plus rien ni personne ne pourra plus désormais les sauver. La seule et unique solution pour tous les Européens dignes de ce nom, et désirant encore rester vivants et libres, c’est L’EXIL! Tout simplement…

  3. Ausländer raus ! Un cri qui monte de toute l’Europe anciennement heureuse, et dans toutes les langues.
    Ca ne se fera pas de gré bien sûr. On vous donnera des collabos à manger pour ceux qui repartiront de force chez eux. Les autres enrichirons la terre d’Europe au sens propre.

  4. Elle est belle la Birgit. Voilà ce qu’on gagne à traiter les blattes en collocs.
    Mangez.

  5. “«La guerre contre les trafiquants, c’est de pouvoir les abattre dans la rue »

    cette sentence devrait etre dite par notre ministère de l intérieur…et ainsi cesser de persécuter les policiers et autres forces de l ordre

  6. Quand on installe des loups parmis les moutons, il ne faut pas s’attendre à ce qu’ils mangent des fraises!

  7. Le nombre, le nombre, le nombre, plus ils sont nombreux et plus ils imposent leur lois coranique. Les allemands l’ont peut-être cherché aussi. Allez y faites en rentrer d’autres. mais en France, c’est pareil, faut pas pavoiser, on a les mêmes. Bientôt c’est l’Europe tout entière qui aura le cul en l’air.

  8. Les Allemands l’ont bien cherché. Qu’ils se démerdent avec leurs migrants.

    • ce ne sont pas des “migrants”, mais des envahisseurs. Un migrant n’impose pas sa loi au pays qui l’accueille. cela est programmé. Et les tarl…es qui l’accueillent ne méritent pas moins qu’un égorgement.

Les commentaires sont fermés.