Pakistan : lapidation à mort d’un chrétien par une foule de musulmans pour “profanation” du Coran…

►Pakistan : lapidation d’un chrétien par une foule de musulmans pour « profanation” du Coran…

voanews

“Dans l’État islamique d’apartheid du Pakistan, Nazir Masih, un fabricant de chaussures local et membre de la communauté chrétienne minoritaire, a été attaqué par une foule d’islamistes en colère et lapidé à mort.

Il avait été accusé à tort de blasphème à l’encontre du faux prophète Mahomet”.


Une affaire tragique et profondément troublante s’est produite le 25 mai 2024 à Sargodha, au Pakistan. Lazer Nazir Masih, un chrétien innocent, a été brutalement lynché en plein jour par une foule de musulmans du mouvement Tehreek-e-Labbaik Pakistan pour faux blasphème. Cet événement horrible met en évidence la haine persistante et croissante à l’encontre des chrétiens au Pakistan, un problème qui prévaut depuis des siècles.

Le lynchage de Lazer Nazir Masih ne met pas seulement en évidence la gravité de l’intolérance religieuse au Pakistan, mais expose également la complicité de l’État dans ces atrocités. Des témoins oculaires ont révélé que des femmes chantaient activement et dirigeaient la foule lors du pillage et de la violence contre la famille de Nazir. Cette affaire reflète un schéma plus large de persécution et de violence systématiques à l’encontre de la minorité chrétienne au Pakistan.

Pour ajouter à l’indignation, la réponse du gouvernement pakistanais à cet incident a été profondément troublante. Lazer Nazir Masih a été emmené dans un hôpital militaire, une décision qui soulève de sérieuses questions quant aux intentions des autorités. Le gouvernement a également empêché la famille de Nazir de lui rendre visite, ce qui alimente les soupçons selon lesquels il a déjà succombé à ses blessures et que les autorités dissimulent sa mort afin de protéger les auteurs et d’occulter la vérité. Source

 

“La foule fanatique a lynché le chrétien Nazir Masih, fils de Sadiq Masih. La situation est critique, avec un grand rassemblement de musulmans au domicile de la victime”.

“Les musulmans deviennent fous, menaçant quiconque intervient du même sort que le chrétien Nazir Masih. Une fois de plus, la République islamique du Pakistan ne protège pas ses citoyens chrétiens. Honte au Pakistan”

La maison de la famille vandalisée

Son atelier de chaussures  incendié

►Les chrétiens doivent se convertir, payer un impôt ou partir…

…c’est la loi islamique imposée dans des villages à la frontière entre le Niger et le Burkina Faso: l

Jeune chrétienne déplacée à Makalondi.

Le 2 mai dernier, des chrétiens ont commencé à quitter leurs villages et se sont réfugiés dans la ville de Makalondi, dans la région de Tillabéri (Sud-Ouest du Niger). Actuellement, environ 357 familles chrétiennes ont fui. La raison de cet exode? Le 16 avril, des djihadistes ont annoncé qu’à partir de ce jour, tous les hommes de 15 ans et plus qui refusent de se convertir à l’islam sont tenus de leur payer la Jizya, un impôt prélevé sur les habitants non musulmans. 

Se convertir, payer ou partir

Cette loi s’appliquerait à tous les villages contrôlés par les djihadistes. Selon nos contacts, il a été fortement conseillé à tous les villageois de se convertir à l’islam s’ils veulent continuer à vivre dans leurs villages. Et ceux qui refusent doivent payer un impôt. S’ils paient, ils sont autorisés à continuer à vivre dans le village. Mais ils vivront comme des esclaves avec leurs familles. Tous leurs biens deviendront automatiquement ceux des djihadistes. Ceux qui ne veulent pas se convertir ou payer la Jizya doivent quitter le village. Mais ils n’ont pas le droit d’emporter quoi que ce soit avec eux, à l’exception des vêtements qu’ils portent.

Nos partenaires ont confirmé qu’à ce jour, les djihadistes contrôlent six autres villages dans la région de Tillabéri dans laquelle ils imposent leur nouvelle loi. Depuis, de nouvelles familles chrétiennes quittent chaque jour leurs villages. Un pasteur local raconte:

«Nous avons fui sans rien, car nous ne pouvions pas apporter notre nourriture. Nous n’avons même pas d’abri où demeurer…» 

https://www.portesouvertes.fr/informer/actualite/niger-les-chretiens-fuient-la-charia

►Bangladesh : une étudiante hindoue est condamnée à cinq ans de prison pour blasphème.

Tithi Sarkar, étudiante dans un établissement hindou, a été condamnée à cinq ans de prison pour avoir insulté l’islam.

Jamuna TV a rapporté le 13 mai 2024 que Tithi avait fait des commentaires désobligeants sur le prophète Mahomet sur les réseaux sociaux.

Tithi Sarkar, étudiante en troisième année au département de zoologie de l’université Jagannath, avait été suspendue pour avoir fait des commentaires sur l’islam et Mahomet.

Tithi, ancienne rédactrice du Conseil des droits de l’université et coordinatrice du Conseil mondial de lutte hindoue, a affirmé que son compte Facebook avait été piraté et a déposé un journal général (GD) au poste de police à ce sujet. Elle a été expulsée de l’université Jagannath en octobre. Auparavant, des étudiants avaient manifesté contre Tithi. Le 13 mai 2024, Banglanews24 rapporte que le juge du Cyber Tribunal de Dhaka, Zulfiqar Hayat, a condamné l’étudiante expulsée de l’Université Jagannath, Tithi Sarkar, à cinq ans de prison.

Le Daily Star a rapporté le 4 janvier 2023 qu’un jeune hindou nommé Rakesh Roy avait été condamné à sept ans de prison pour blasphème. Le 12 février de la même année, un tribunal de Rangpur a condamné un autre jeune hindou, Paritosh Sarkar, à quatre peines de prison différentes : un an, deux ans, trois ans et cinq ans, soit onze ans au total. Le tribunal a ordonné que toutes les peines soient exécutées concurremment, ce qui signifie que Paritosh purgera une peine de cinq ans. Le 15 mai 2024, Jaijaidin a rapporté qu‘un homme nommé Badal Banik avait été battu par une foule à Feni pour avoir insulté le Prophète. Shahidul Islam Chowdhury, officier responsable du poste de police modèle de Feni, a déclaré que la police avait sauvé Badal de la colère de la foule et l’avait placé en détention. Il est soigné à l’hôpital. Les actions légales nécessaires sont en cours de préparation à la suite d’une enquête. Cependant, Badal a affirmé qu’il n’avait pas insulté le prophète et qu’il avait été pris pour cible en raison d’une inimitié antérieure.

Nayadiganta a rapporté le 15 mai 2024 que l’étudiant Swapnil Mukherjee de l’Université Cumilla (CuU) a été temporairement suspendu sur recommandation du corps professoral pour avoir insulté le Prophète et l’Islam. Le recteur par intérim, Kazi Omar Siddiqui, l’a confirmé aux médias, déclarant que les enquêtes préliminaires ont prouvé les allégations de blasphème. Les étudiants ont protesté contre Swapnil par des chaînes humaines et des manifestations. Amar Sangbad Media a rapporté le 2 mai 2024 que deux étudiants de l’université Jagannath, Kawing Kein et Edison Dewan, ont été accusés d’avoir fait des remarques désobligeantes sur le prophète Mahomet. Edison Dewan, étudiant au département de marketing, a partagé une vidéo sur une page Facebook nommée Buddhist Provard, dans laquelle un religieux fait des remarques désobligeantes à l’encontre de Bouddha. Kawing Kein a commenté la vidéo en utilisant le nom de Mahomet, et Edison a réagi en riant. Kawing Kein a affirmé qu’il n’avait pas insulté le Prophète et qu’il avait utilisé le nom de Muhammad parce qu’il pensait que l’ecclésiastique s’appelait Muhammad, les musulmans écrivant souvent Muhammad devant leur nom.

https://hinduexistence.org/2024/05/27/tithi-sarkar-victim-of-the-cyber-security-act-in-bangladesh/

La citation de la semaine…

Suleiman Saleh 

Un membre égyptien des Frères musulmans dans un quotidien qatari :

“L’Occident arrogant ne comprend pas que les musulmans poursuivront leur djihad jusqu’à la victoire d’Allah, car c’est leur devoir selon le Coran.”

Memri

 308,805 total views,  19 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. Pourquoi encore une fois mon commentaire n’est pas publié ???
    C’est vraiment pénible cette censure pour un oui ou un non !!!

    • Pas au courant. Mais si un commentaire “saute” c’est que des termes risquent de nous envoyer une fois de plus au tribunal

  2. Il se dit dans le monde que les religions ont été, généralement, un frein au progrès… Celle dont on voit ici l’application des principes est, depuis sa création par des bédouins incultes et barbares, maintenue dans l’immobilisme et la violence par un frein à main intouchable! Il n’y a que Marion qui ose l’affirmer! VOTONS BIEN !

  3. Je rêve parfois qu’un faux gourou facétieux invente une nouvelle religion bidon qui reprendrait dans ses textes fondateurs les versets les plus saignants du coran. On y lirait explicitement tous les sévices préconisés à l’encontre des ennemis de la nouvelle secte: égorgements, lapidations, viols, esclavage…
    Qu’en diraient Darmanin, Dupont-Machin, Fabius, la CHDH?…

    • Oui, une nouvelle religion qui préconiserait la suppression de tous les adeptes de religions belliqueuses en échange du paradis, le résultat serait une paix mondiale inconnue jusque là.

  4. Dans le dernier bulletin de secours catholique (“Messages” n°765 de mai 2024), un article en hommage à khalida- marseillaise d’adoption-qui a offert un coran au pape françois lors de sa venue…Il est vrai que selon son maire- Payan- sa ville est fière d’être devenue Alger bis !!!…Rien ne les détournera de cette co-allahboration assumée. Celle de pétain dans la France qui était à terre est epsilon par rapport à celle dont nous somme témoins aujourd’hui devant la peste verte mondialisée!

  5. Pakistan: Un “pays” infernal islamique à traiter de toute urgence au Missile Thermonucléaire Stratégique!… Ah, si seulement Poutine pouvait s’en charger!

  6. L’Occident arrogant ? Non l’islam arrogant. Nous ne comprenons pas ? Si mais c’est peine perdue car l’Occident se réveille contre l’islam et les musulmans devront fuir en musulmanie.

  7. Connaître la Tenahr (Bible pour les nations)

    et

    connaître le coran,

    donne un contraste total comparable au liberticide,

    (le dieu de ce siècle qui se nomme dieu),

    et

    Yhwh qui conformément à Exode 3/14, refuse de se nommer autrement que “Je suis” au présent absolu, car en Hébreu, il n’existe qu’une seule conjugaison.

    Dans la copie source de la Tenahr, c’est le mot: “Elohim” qui est utilisé, pas “Dieu” au singulier.

    Elohim, C’est du pluriel simple.

    Cela désigne plusieurs consciences unies entre elles, formant: Ehrad, une union sacrée, comme dans le livre de Job et l’Apocalypse, où les Anciens se réunissent avec l’Ancien des jours, Celui qui n’à jamais changé Son Nom unique.

    Ehrad en Hébreu fut malencontreusement traduit par; “Un” en Français.

    Ehrad est au pluriel, pas au singulier, cela veut dire: “union” au masculin.

    Étudier la Tenahr, (Bible pour les nations), c’est avoir parfois mais pas toujours, des ennuis graves.

  8. Images répugnantes de désolation, de violence, d’intolérance, de cruauté, de sadisme, d’arriérisme, images de musulmans.

  9. Tiens, là c’est curieux, on entend pas les défenseurs des droits de l’homme, les ONG défendant les droits humains, et les gaucho-progressistes et leurs médias hypocrites, iniques, et partiaux…

  10. ils sont plus barbares que les iroquois ou les tribus des grands lacs , potawatomi , Hurons , Ottawa , Miami , Chippewas , Kickapoos …

  11. Le mot « Pakistan » signifie « pays des purs », de l’ourdou pâk (« pur ») et stân (« pays »). “ânes” se dit gadhé en ourdou (j’ai vérifié : https://www.lexilogos.com) Ce pays devrait s’appeler Gadhéïstan. À propos, “porcs” se dit rinzir. “Rinziristan”, ça sonne bien aussi.

  12. C’est dramatique , mais quand je regarde le dernier reportage je ne peux m’empêcher de dire que en France, la “mise à l’index ” est courante pour des idées politiques si ce n’est pas pour la religion : pensez aux identitaires qui n’ont rien fait de répréhensible, et dont l’organisation a été dissoute, pensez à l’un d’eux qui a dû quitter son poste dans une banque, ( des gauchistes avaient fait du sitting dans cette banque) car il faisait parti des identitaires ! pensez aux tribunaux qui les traquent financièrement voir annonce de prison ..Pensez à cette égérie sortie de nulle part qui a fait appel pour un regroupement devant les locaux de télévision car LCI avait invité Netaniahou !! cela procède du même élan de rejet d’une partie de la population, il suffit d’un pavé sur la chaussée pour que ces abrutis s’enflamment …

  13. Pas que au paquistan, dans le monde entier aussi. En Europe les agressions aux couteaux, de plus en plus nombreuses, sont dirigées contre des chrétiens. Mééééé c’est sûrement un sentiment d’agression que subissent les victimes. Comme disait E Zemmour, le nombre, plus ils sont nombreux, plus ils se sentent fort pour répandre leur haine du chrétien, conformément aux écrit du coran.

  14. Ceux qui agissent ainsi ne sont pas dignes d’être des humains : ils sont des bêtes féroces, il n’y a rien d’autre à en dire.

    • Ils sont possédés, ce sont des esprits mauvais qui les contrôlent et les manipulent comme des marionnettes à l’aspect humain.

Les commentaires sont fermés.