Iran : les exécutions s’intensifient, on craint pour le rappeur Toomaj Salehi

Rappeur iranien Toomaj Salehi

Sept personnes, dont deux femmes, ont été pendues samedi 18 mai en Iran.

Cela paraît banal dans les pays des mollahs qui n’ont pas besoin de motifs ou de condamnations pour mener quelqu’un au gibet.

Selon le rapport de l’association française « Ensemble contre la peine de mort », au moins 834 personnes ont été exécutées en Iran en 2023, marquant ainsi une augmentation de la peine de mort de 43 % en un an, le taux le plus élevé depuis 2015.

(« Ensemble contre la peine de mort », fondée en 2000, est une association de lutte pour l’abolition universelle de la peine de mort).

On craint pour le rappeur militant Toomaj Salehi, condamné à mort le 24 avril dernier.

Toomaj Salehi pourrait être pendu dans peu de temps.

Les tenants du pouvoir en Iran, les enturbannés en noir, aiment faire vite.

« Toomaj Salehi aurait mérité d’allumer le chaudron olympique à la place de Jul, ce pauvre type… », écrivait il y a quelques jours Christine Tasin dans RR. (Voir ici)

Que le rappeur iranien condamné à mort eût pu allumer le chaudron à Marseille était chose impossible. Mais que le chaudron eût été allumé au nom du rappeur, qui risque d’être mené à la potence à n’importe quel moment, aurait eu une grande résonance dans le monde.

L’effet que cela aurait produit en Iran et dans le monde, si tel était le cas, aurait été énorme, et peut-être salutaire pour le rappeur révolutionnaire.

On a parlé d’une surprise avant l’allumage du chaudron à Marseille, et puis on a sorti un insignifiant rappeur dit Jul. C’était tellement ridicule.

Le nom de Toomaj Salehi devait être présent dans un évènement comme les jeux olympiques. Un tel acte en faveur d’un révolutionnaire aurait pu aider à faire connaitre cet homme qui, courageusement, brave les lois des mollahs au prix de sa vie.

La France aurait gagné ses JO par cet acte. Elle aurait reçu la médaille d’or qu’elle n’a peut-être jamais reçue : la médaille d’Honneur. L’Honneur d’une nation. L’Honneur d’un pays.

Mais il ne faut pas se faire d’illusions. La macronie est incompatible avec l’Honneur.

Que la colère du dieu suprême perse Ahura Mazda (« Seigneur de la Sagesse »), champion de l’ordre, contre les forces obscures, s’abatte sur la macronie.

Et puissent tous les mollahs périr dans des crashs d’hélicoptères.

Messin’Issa

 1,222 total views,  4 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Que tous,les dictateurs,les assassins? Du monde, périsses, ?
    Pour un monde 🌍 libre et Libéré ?
    Que le monde,🌎 vive dans la paix,✌️

  2. Peut-être que la mort aérienne du boucher coranique va éviter celle du rappeur? Amnistie pour tous.

  3. La bas on pend pour un oui pour un non ,un voile mal porté, une parole qui ne plaît pas ,et ici rien ,certains pourtant mériteraient bien ,cherchez l’erreur.

Les commentaires sont fermés.