Mélenchon-Hitler, sur les histoires de race, c’est kif kif bourricot ! 

Au-delà d’une ressemblance physique incontestable, lorsqu’ils haranguent leurs partisans, entre Adolph Mélenchon et Jean-Luc Hitler, il est également incontestable de constater une similitude (presque) parfaite entre l’idéologie de ces deux personnages que l’on peut supposer atteint d’une psychose paranoïaque conduisant à un antisémitisme délirant.
.
Maladie de la haine, mégalomanie sans limite, délire mystique, manque total d’empathie et de conscience : ces troubles de la personnalité peuvent être diagnostiqués.
Y aurait-il, peut-être, une présence de sang juif dans la lignée de Mélenchon, comme il était supposé qu’il y en eût une dans celle d’Hitler ?
En toute honnêteté il me faut tout de même signaler une différence fondamentale entre l’antisémitisme d’Hitler et celui de Mélenchon : La couleur de la race dominante.
La « Théocratie aryenne » d’Adolf Hitler le conduisait directement à une dictature de droit divin des Germains aux cheveux blonds et aux yeux verts sur les races inférieures. Suprématie mondiale des Aryens selon l’aryosophie de Jörg Lanz.
En ce qui concerne Jean-Luc Mélenchon il est certain que la finalité est totalement différente : elle le conduit directement à une dictature de droit divin « Non pas de Germains aux cheveux blonds et aux yeux verts » mais, bien au contraire, de « créolisés » de « métissés » aux cheveux noirs et aux yeux marrons ».
Si Hitler accusait les « juifs » de désirer la perte de la race aryenne, Mélenchon accuse les « juifs » de désirer la perte de la race arabe.
Comme dirait mon ami Mouloud « C’est kif kif bourricot ! »

 1,131 total views,  2 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


3 Commentaires

  1. Mélenchon et la gauche soi-disant antiraciste, en réalité, c’est cela :
    “Les voici, CGT en tête, en soutien aux Canaques qui, devenus démographiquement minoritaires (39%) en Nouvelle-Calédonie,
    – refusent le métissage,
    – la société multiculturelle,
    – le droit de vote démocratique
    – et ne cachent rien de leur violente détestation des blancs.
    Un même refus de vivre ensemble est revendiqué par ceux des musulmans qui, encouragés par l’extrême-gauche, approuvent le Hamas terroriste et judéophobe”
    (Ivan Rioufol : ces guerres raciales que soutient la gauche perdue).
    https://blogrioufol.com/ces-guerres-raciales-que-soutient-la-gauche-perdue/

  2. Mélenchon ? C’est Hitler sans le talent. Hitler a sorti d’abord l’Allemagne du chaos pour l’y plonger ensuite. Mélenchon plonge la France dans le chaos dès l’entrée de jeu pour l’entraîner ensuite dans l’abîme. Ne nous y trompons pas, c’est par ses déclarations successives et incendiaires , ses prises de positions contre la police, les institutions, que toute cette violence est devenue quotidienne. Avec LFI , ce trublion est largement responsable des violences quotidiennes.