L’étrange destin d’Éric Zemmour, d’Emmanuel Crenne : sauver la France, c’est possible, si…

Emmanuel Crenne, l’auteur de ce livre, L’étrange destin d’Éric Zemmour, n’est-il pas lui-même un être étrange dans le monde politique patriote ? Voilà déjà un homme qui n’a pas besoin de la politique pour vivre. Banquier d’affaires, il n’a aucun problème d’argent et peut se permettre, avec une liberté totale, dont il ne se prive pas, de parler librement à tous les états-majors politiques qu’il a fréquentés.

Et le parcours est divers, puisqu’il est passé du RPR dans les années 1990 au RN, où il fut conseiller régional en Occitanie, avant de rejoindre Éric Zemmour dans l’aventure de Reconquête, dont il fut un des pionniers.

Autre particularité du personnage, il est monarchiste et ne s’en cache pas. J’avais été, avec Christine, son invité dans le Lot, où il nous avait organisé une conférence qui m’avait permis de constater le chef efficace qu’il était sur le terrain. Sa combativité d’élu à la Région ne faisait pas l’unanimité, même chez ses amis du RN qui le trouvaient trop “rentre dedans”.

Après une première partie de l’ouvrage où il raconte son parcours politique et surtout ses aventures de conseiller régional au service du RN entre les années 2015 et 2021, et ses démêlés avec la présidente Carole Delga, il explique sa rencontre avec Éric Zemmour et les raisons de son engagement, dès le début de l’aventure, à ses côtés. Il construira la structure Reconquête en Occitanie, avec une efficacité incontestable, sans nier par ailleurs les difficultés locales qui l’amèneront, pour protéger Éric Zemmour, à s’éloigner officiellement de ses fonctions, tout en continuant à militer inlassablement pour son candidat. On devine qu’entre Gilbert Collard, investi également dans la région, et Emmanuel Crenne, ce n’est pas le grand amour…

Pour lui, il y a eu dans cette campagne un moment de grâce, de communion absolue entre Éric Zemmour et le peuple français, ce fut le meeting de Villepinte dans lequel il voit un acte fondateur qui ne disparaîtra jamais. Il regrette de n’avoir jamais retrouvé cela, malgré une campagne qu’il juge exceptionnelle, dans d’autres initiatives.

Il explique ce que furent, selon lui, des erreurs dommageables dans cette campagne. Il constate que l’ensemble de la classe politicienne a fait front, ensemble, pour dénigrer systématiquement la candidature d’Éric Zemmour. Il ne ménage pas Marine Le Pen, contre qui manifestement il a une dent, dans ses critiques. Il ne digérera jamais les propos de la patronne du RN qui estime que l’islam est compatible avec la France. Il estime que la défaite du candidat de Reconquête et même le score, dans ce contexte, étaient inévitables, mais est convaincu qu’un rebond est possible même s’il doute que cela se fasse par les élections.

Sa conclusion étonnera beaucoup de lecteurs, mais Emmanuel peut-il conclure un livre comme n’importe quel auteur ? Il adresse une longue lettre personnelle à Éric, ne doute pas que leurs chemins se croiseront de nouveau, et qu’il est l’homme qui peut encore sauver la France. Mais il lui demande de croire au sacré, condition selon lui indispensable pour incarner une alternative qui sauve le pays de l’islamisation qui lui est promise.

Tout le monde ne partagera pas l’ensemble des écrits d’Emmanuel, mais son témoignage, fort bien écrit par ailleurs, nous révèle d’abord une réflexion originale, et ensuite des détails intéressants à connaître sur les coulisses d’une campagne qui bouleversera pour longtemps la donne politique en France.

Pierre Cassen

Pour commander le livre :

https://les4verites.com/nouveaute-letrange-destin-deric-zemmour/

https://www.amazon.fr/L%C3%A9trange-destin-Zemmour-Emmanuel-Crenne/dp/B0D1W3YHX6

https://ripostelaique.com/letrange-destin-deric-zemmour-demmanuel-crenne-sauver-la-france-cest-possible-si.html

 1,039 total views,  2 views today

image_pdf

1 Commentaire

  1. Alors, quelles ont été les erreurs de campagne de Reconquête ?
    Faut-il acheter le livre pour le savoir ?

Les commentaires sont fermés.