Matisse a réuni tous les Français, les pour comme les contre l’immigration !

Matisse, par son calvaire, a réuni samedi toute la France ! TOUS LES FRANÇAIS du moins ceux -la quasi totalité des Français !-, ceux qui sont excédés du manque de sécurité dont souffrent leurs enfants, et par contrecoup leurs soeurs, leurs frères, leurs mères, leurs pères, leurs mamies, leurs papis, leurs tantes, leurs oncles…

Oui, la quasi totalité des Français puisque ce ne sont pas uniquement les Français regrettant la politique de l’État suicidaire qui se sont réunis à Châteauroux ! À savoir uniquement ceux qui dénoncent l’incurie de l’État qui, depuis des décennies, permet à des personnes ayant déclaré la guerre à notre civilisation de perpétrer des meurtres…
-allant des pires tueries par centaines de Français aux coups mortels en particulier contre des adolescents !

Cela parce que leur soeur ou la voisine ou un copain ne respecte pas la culture qui est la leur, ou encore parce qu’ils ont, idéologiquement, décidé, en se réveillant ou après avoir « entendu » des voix, de perpétrer des meurtres, ils décident de « sacrifier » leur soeur ou la voisine ou le copain ou, plus souvent, n’importe qui, n’importe où, n’importe quand !
Et si leur prochaine victime est proche politiquement, idéologiquement d’eux, ce n’est pas leur problème. 
Souvent -ce qui n’était pas le cas avec Matisse-, l’agresseur ignore tout de ses victimes sinon que, physiquement, elles ne lui ressemblent pas !

.
Et de tels individus dangereux sont, en outre, encouragés par des irresponsables dont la dernière en date est Nassira El Moaddem, cette journaliste de France Inter qualifiant tous les Français -dont elle fait elle-même partie !- de “raciste dégénérés” !

Et ainsi, avec de tels tarés, n’importe quel Français peut perdre la vie d’une minute à l’autre n’importe où,  même dans sa rue, sur son lieu de travail, dans sa voiture, dans « son » train… A n’importe quel moment et en croisant n’importe qui -un passant, un client, un piéton à un feu rouge, un voyageur dans un couloir ?…

.

À Châteauroux, donc, une marche… Je n’aime pas le qualificatif de « blanche » même si elle symbolise l’innocence de la victime ! Je préférerais “Marche en l’honneur de…” ou “Marche en hommage à…”.

En raison de la position prise par le père de ne pas voir cette marche ni « instrumentalisée », ni « politisée », nous avons compris ce qu’il a voulu dire et, personnellement, je ne lui en veux pas : même s’il a des idées que je combats, des idées politiques que je rejette, j’estime que son enfant ne méritait pas d’en perdre la vie et, lui, son père ainsi que sa mère, ne méritaient pas de perdre leur « Loutre » !

.
Voilà pourquoi je dis que cette marche en la mémoire de Matisse est celle de TOUS les FRANÇAIS puisqu’il y avait très certainement des Français ayant des idées opposées, diamétralement opposés en matière d’immigration : les uns refusant l’entrée de n’importe quel migrant sans aucun contrôle et les autres -tels les parents de Matisse- estimant, au contraire, qu’il faut accueillir tout migrant quelle que soit sa culture.
Il est rare que des Français ayant des points de vue diamétralement opposés sur un même sujet, participent à un même rassemblement, à une même union de pensée !

.

Union donc de Français opposés à la politique migratoire et de Français favorables à l’accueil de n’importe quels migrants. Et cette union s’est faite autour de Matisse, autour de l’hommage qui était rendu à sa mémoire.
Union née de la pensée que nous avons tous, au même moment, en pensant à l’un des nôtres qui a eu le malheur de connaître un drame ! Et un drame qui n’aurait jamais dû se produire si l’État n’avait pas failli dans sa mission de protection de chacun d’entre nous ! 
Oui, Matisse nous réunit…
 Nous trouvons l’union autour du drame qu’a connu l’un des nôtres, en outre un ado, et un ado parmi les ados les plus gentils, les plus méritants, les plus prometteurs…

.
La marche en hommage à Matisse, samedi, a réuni entre 5 000 et 8 000 personnes. Si ce que je pense, à savoir que la quasi majorité des 68 millions de Français étaient, par la pensée, cet après-midi là, avec ces marcheurs à Châteauroux, chaque marcheur a donc représenté 50 000 autres Français dont moi-même ! Par la pensée, j’ai donc participé à cette marche même si j’étais, peut-être, aux côtés d’un marcheur n’ayant pas les mêmes idées que moi… L’essentiel est qu’il pensait, lui aussi, au drame inadmissible ayant ôté La Loutre à ses proches ! Et que ces proches soient… pour ou contre ! Peu importe ! L’important est que la communion du peuple français se soit faite en pensant à Matisse, notre “loutre” à tous, notre “petit ange”. Oui, lui est bien le “Petit ange” de tous les Français que nous soyons nous aussi… pour ou contre l’immigration !


Jacques MARTINEZ, journaliste, 
à RTL, de stagiaire à chef d’édition des informations de nuit (1967-2001), pigiste à l’AFP, le FIGARO, le PARISIEN…

 1,983 total views,  3 views today

image_pdf

19 Commentaires

  1. La bonhommie et le côté “vous n’aurez pas ma haine” de ce père cautionnent ces assassinats atroces, et ce n’est point fini, hélas, une multitude d’autres cas similaires vont se produire de plus en plus fréquemmment. N’oubliez pas la fatwa prononcé par Daesh à l’encontre des pays occidentaux : “Frappez où vous le pourrez, avec tout ce qui vous tombe sous la main, les kouffards sont des pleutres…”

  2. Les vrais gentils seront balayés par les vrais méchants. D’un côté des nounours et des fleurs, de l’autre des couteaux et des kalaches. Faites vos jeux, rien ne va plus.

  3. Oui bon le temps est au recueillement. Ok. Mais comme beaucoup de commentaires je ne vois pas de voilées ni de keffieh, ni de kamis. De quels français l’on parle ? 68 Millions ? Noooon! 55 si l’on enlève tous ceux de papiers qui prient dans les mosquées le vendredi et les femmes et filles restées à la maison. Le problème est d’abord là. 68 Millions voudrait dire que de race ou de religion différente nous nous sentons tous français et c’est loin d’être le cas. Nous le savons tous. La partition est déjà très bien avancée.

  4. “Marche blanche: en effet, il n’y a que des blancs… Ou sont tous les autres? Poser la question, c’est y répondre.

  5. Excellent. Comme toujours. Merci. Avant l’arrivée en nombre des smalas de ratagaz, la France était un paradis. Ou passe l’Islam, passent les lames…

  6. Les Français, tous les Français ? peut-être sans être sûr.
    Mais les kamis et les voilées ne sont pas là, est-ce que ça voudrait dire qu’ils ne sont pas français?

  7. Les marches blanches pour rendre hommage ne servent à rien il y a les obsèques qui sonts faites pour ca .après avoir marché chacun rentre chez soi et au suivant qui hélas ne tardera pas et rebelote nounours, bougies,ballons,fleurs ,ça va s’arrêter quand ? Rien n’est fait ou si peu pour arrêter les vermines qui sonts ici plus tous ceux qui arrivent ,marre et plus que marre des salopards qui agressent,violent,volent,tuent .

  8. Les traîtres sont pires que les ennemis. Le père est un restaurateur qui fait bosser des clandestins, et appelle SOS racisme chaque fois qu’un de ses plongeurs gabonais risque l’expulsion. Le fils traînait avec des racailles. Dans 3 ans il aurait eu l’âge de voter Mélenchon. Les traîtres, les p’tits blancs qui traînent avec des racailles, les gourgandines qui fricotent avec des afghans et des Égyptiens, récoltent ce qu’ils ont semé. On ne peut pas sauver les gens contre leur volonté.

    • Merci pour ces infos. Cela confirme ce que je supputais.
      Avec ces gens-là, la France est fichue.
      Je me demande pourquoi ils organisent cette marche, alors qu’ils sont responsables de ce qui leur arrive.

  9. Et evidemment pas un journaleux pour poser la question a tous ces veaux marchant vers l abattoir “A quoi sert votre marche blanche ? A se rappeler de la victime ? Si oui,il faut une marche pour cela ?”

  10. La Marche des Bisounours ! “Les bisounours font plein de gros bisoux et des doux calinous aux gentils Afghanous, dans le monde foufou de Microu, Darmanou et Ducon-Morettou, en donnant rendez-vous au prochain mauvais coup qui tuera un loulou”

  11. Je pleure pour la Maman, toutes les Mamans laissées en arrière plan, à qui on a assassiné son si jeune enfant. Les responsabilités en incombent à tous ces gouvernements successifs depuis une cinquantaine d’années, ces ONG dont la politique immigrationniste incontrôlée et non désirée nous a conduit vers le chaos et le désespoir.

    • Et qui ont elu,ces gouvernements ? Si ce n est ,tres majoritairement, nos propres compatriotes !

  12. Non la majorité des français n’était pas en pensée à Châteauroux. Ces fio.t.t.es n’ont que le mot paix à la bouche. Comme s’il pouvait y avoir la paix dans cette France envahie par la vermine étrangère. Le père gauchiste est irrécupérable. Donc non, je n’ai pas de pensée émue pour les débiles qui tendent l’autre joue.

  13. Les envahisseurs vont trembler de peur : les nounours, les mouchoirs, les bougies et les fleurs sont des armes de destruction massive. Les vous n’aurez pas ma haine vont les foudroyer sur place. Les marches blanches, l’arme destructrice du Français en colère ! Rendez-vous est pris pour les prochains assassinats.

    • Argo quand va-t-on rétablir les Brigades du Tigre, malheureusement poupinet et sa clique sont dépourvus de leurs services deux pièces qui se trouvent normalement dans l’entrejambe de ce qu’on appelle un “homme”.

    • ” : les nounours, les mouchoirs, les bougies et les fleurs sont des armes de destruction massive.” et surtout, enrichissent 2 voire 3 commerces.
      Il est grand temps de se recycler avant d’être chassés de chez nous.

  14. Les Français en colère ! Sortez les nounours et les bougies ! ca va faire mal! La vérité est que ces gens ne sont venus que pour participer à une piece de théâtre, les mêmes qui pleuraient en assistant à l’exécution de Gilles de Rais sur le bûcher tout en étant bien content,à juste titre, qu’il soit brûlé ! Inutile donc, de se hâter à faire des conclusions aléatoires quant au pourquoi du comment.

  15. N’est elle pas u un peu trop blanche cette marche à la mémoire de Mathis pas de barbus, de voile est ce que ça veut dire que ces barbares cautionnement le geste d’un des leur
    Et où sont les politiques à c’est vrai c’est un Français qui à été assassiné par un étranger et pas le contraire

Les commentaires sont fermés.