Matisse, c’est quoi la récupération ?

Matisse, 15 ans, a succombé à plusieurs coups de couteau samedi soir à Châteauroux dans l’Indre. L’auteur présumé est un adolescent afghan de quinze ans également, pour qui le parquet de Bourges a requis le placement en détention, en compagnie de sa mère. Mais voilà, les investigations portent sur le contexte des faits, pas encore clairement établi selon le parquet. Mais déjà, on évoque une altercation entre les deux adolescents. Une « battle » de rap aurait tourné en bagarre, après des propos tenus par Matisse, décrits comme « racistes » par certains témoins, selon l’entourage du mis en cause. Le racisme, ces derniers temps, a pris une tournure assez inhumaine, par exemple, pleurer la mort de la petite Lola, tuée par une algérienne, c’est raciste. Vouloir défiler en soutien à Thomas, poignardé dans une rixe, probablement par une racaille issue de l’immigration, c’est interdit et c’est raciste. En réalité, se plaindre de mourir dans son propre pays, sous les coups d’étrangers est devenu raciste. On peut aller loin comme cela.

La réalité est aussi que mère du suspect, présente au moment des faits, aurait, selon certains témoins, porté elle-aussi des coups à Matisse et selon d’autres témoins, elle aurait tenté de le réanimer. Cela sent le témoignage plus ou moins communautaire, il faudra faire la lumière de manière indépendante. Seulement, le jeune migrant 15 ans, soupçonné d’être l’auteur des coups mortels, n’est pas vraiment un inconnu. Jamais condamné, il a toutefois été mis en examen récemment dans deux affaires de « vol aggravé avec violence », dont au moins l’une sous la menace d’un couteau… et laissé en liberté, comme d’habitude serait-on tenté de dire. Les deux personnes déférées, la mère et le fils bénéficient évidemment de la présomption d’innocence, alors que d’autres sont lynchés directement par la presse, comme notre Depardieu national, qui, dans le même temps, n’a pas l’air de bénéficier de la présomption de quoi que ce soit.

Mais, alors que les meurtres de ce type se multiplient, le principal souci des autorités et de la presse n’est pas de pleurer les victimes ou de punir les coupables. Le premier réflexe est d’éviter que ces meurtres ne soient récupérés par « l’extrême droite ». C’est quoi, dans ce cas, l’extrême droite ? Ce sont les gens qui n’ont pas envie que leur enfant se fasse tuer par les « invités » ? Ça fait un peu court. Le père de l’enfant et le maire de Châteauroux, appellent ainsi au calme, cependant que quand un délinquant de cité se fait logiquement tuer par la Police dans un refus d’obtempérer, les émeutes se montent à des centaines de millions de dégâts.

Cette affaire nous rappelle bien sûr celles des viols commis par des étrangers sous le coup d’OQTF jamais exécutées, des états factuels qui entraînent pourtant le placement en garde à vue des personnes qui osent les dénoncer malgré des chiffres parfaitement vérifiés, comme dernièrement avec la militante Yona, à Besançon. On se demande quels sont les objectifs de la sphère politico-médiatique qui réitère systématiquement cette méthode de la « récupération », par l’extrême droite, alors même que la gauche récupère a peu près tout, le petit Aylan, Ziyed et Bouna, Nahel et ainsi de suite… Dans un cas c’est de la « récupération », dans l’autre pas. Ou si il devient acté qu’il faille tolérer une forme de tribut en vies humaines issues de ce pays, pour permettre au mythe du multiculturalisme heureux de subsister, alors que personne, nulle part, n’en voit la couleur ? Le traitement des ces meurtres au couteau, plus de 120 attaques par jour, rappelons le, prend un caractère, non plus idéologique, mais carrément inhumain et on s’engouffre dans une forme de correction politique qui voudrait que les gens acceptent de se laisser tuer sans rien dire. Un peu à l’image d’Audrey Lamy, qui ne porte pas plainte après avoir appris que ses cambrioleurs étaient des sans-papiers originaires d’Europe de l’Est. C’est évidemment plus facile pour la perte de quelques objets de valeurs, que pour la perte d’un enfant.

Il faudra suivre de près l’enquête sur la mort de Matisse, afin de savoir si l’auto-perception d’une quelconque forme de « racisme » donne au « racisé », le droit de tuer ou du moins, des excuses à tuer. Auquel cas, ce sera bien un verdict d’inhumanité. Il y a besoin, nous l’avons déjà dit, d’un état des lieux de cette délinquance galopante, avec l’aide statistiques ethniques, pour savoir qui commet quoi dans ce pays et qui sont les victimes. Sinon, comme nous le répétons depuis des semaines au RPF, il faudra, le 9 juin, se donner par le vote, une chance de sortir de cet enfer qui nous est imposé et dans lequel meurent nos enfants.

https://rassemblementdupeuplefrancaiscom.wordpress.com

https://t.me/R_P_France

Pierre Duriot : porte parole du Rassemblement du Peuple Français.

 689 total views,  2 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. LA MAJEURE PARTIE DES FRANCAIS N A PAS COMPRIS LE DANGER QUE REPRéSENTENT CES MIGRANTS ET NE SEMBLENT PAS PRéOCCUPéS PAR LA MULTIPLICATION DES DéLITS ET SURTOUT DES CRIMES .MACRON NOUS IMPOSE DES POPULATIONS HOSTILES ET CES MEMES FRANCAIS SEMBLENT PRETES A REVOTER POUR LUI ET POUR LES CANDIDATS DE SON PARTI AUX EUROPEENNES …. LES FRANCAIS NE COMPRENDRONT LA GRAVITé DE LA SITUATION QUE LORSQUE LE PAYS SERA EN SIRUATION DE BANQUEROUTE ET QU ILS NE PERCEVRONT PLUS ALLOCATIONS NI SALAIRES POUR L INSTANT LES MORTS SE MULTIPLIENT LA DETTE EXPLOSE MAIS LES FRANCAIS RECOIVENT SALAIRES ET ALLOCATIONS …….ET DORMENT SUR LEURS 2 OREILLES CAR TOUT SEMBLE ALLER PARFAITEMENT BIEN ………….LE REVEIL RISQUE D ETRE BRUTAL !!!!!!!!!!!!!!!!

  2. Donc, le fait que le père de la victime demande de ne pas récupérer, on n’en a rien à faire ? Le respect est devenu une vieille lune pour “boomers” ?

  3. Il y a 40 ans le slogan était TOUCHE PAS A MON POTE ( pour laisser entrer nos futurs génocidaires ) ,40 ans après la rhétorique utilisé pour qu’ils puissent œuvrer ( nous génocider ) VOUS N’AUREZ
    PAS MA HAINE !!!!!!! chapeau les têtes pensantes islamogauchistes avec la Mitte errande qui posa les voussoirs de base et notre folle nationale qui pose la clef de voûte . Matisse , Théo et tout les autres sont le résultat de leur quarante année a déconstruire avec acharnement .

    • Matisse , Théo , tout les autres et bientôt nous ,ne sont qu’un PARACHEVEMENT PARFAIT . Qui qu’ils soient , quoi qu’ils fassent nous devons les accueillir et les aimer . Quel que soit le domaine nos dirigeants ont travailler pendant 40 années à nous conditionner
      à cette normalité . Je le redis encore, Matisse , Théo , tout les autres et ceux a venir, DIEU quel parachèvement . Arriver en quelques décennies a effacer deux millénaires d’existence et d’histoire il faut le faire ce sont des artistes .

  4. marche blanche, bisounours, vous n’aurez pas ma haine !!! : tout éternellement pareil – rendez vous au prochain – on se rappellera de la citation d’ARISTOTE : “la tolérance et l’apathie sont les dernières vertus d’une société mourante” : on y est bien

  5. Le peuple autochtone légitime est banni, il doit mourir sans bruit, sans un toussotement! Inversion accusatoire, c’est ça l’extrême droate!

  6. Le père de la jeune victime ne veut pas qu’on en parle tant que l’enquête n’est pas terminée! Quelle enquête ? quel motif pourrait valoir la mort – surtout quand on sait que le meurtrier a déjà sévit “avec violence ” ! la victime n’avait pas de couteau et si des paroles de racisme ont été prononcées, monsieur le père, ça ne justifie aucunement que votre fils meurt de coups de couteau ! Et puis je suis désolée de vous dire, monsieur le père, que cette mort nous regarde, elle fait partie d’un fait de société, une guerre en quelque sorte, menée par “toujours les mêmes” , et qui dit société parle de NOUS FRANCAIS, qui dit guerre parle de notre peuple malmené par des dirigeants qui n’en sont pas et un peuple sous hypnose, ce qui tombe bien !

    • Bonjour,

      Avec les antécédents de ce type, les prétendues insultes racistes, je n’ai pas très envie d’y croire.

  7. J’en ai assez de commenter quand je vois la connerie des Français.
    Cat chiale, ça organise des marches blanches, vous n’aurez pas la haine, nounours, bougies, fleurs… Un peuple de larves. Même un massacre à grande échelle ne les réveillerait pas.

  8. 120 attaques au couteau/jour. Pas étonnant que 2 ou 3 fois/semaine ça fasse mouche et laisse un de nos enfants sur le carreau. Dans la loi des probabilités on peut encore s’estimer heureux si je puis dire. 120 fois 7 = 840 coups de couteau/ semaine. Ce qui est étonnant c’est qu’il n’y en ait pas davantage sur le carreau encore. Par-contre je ne voudrais pas qu’on m’accuse de me féliciter, un tué est déjà un de trop évidemment. Ce que je dis là pourrait porter à confusion. Je veux juste mettre en parallèle le nombre de coups de couteau et le nombre de tués. Ce que je dis là c’est que personne ne s’émeut qu’il y ait autant de bagarres à coups de couteaux et que tous semblent surpris lorsqu’il y a un mort.

  9. L’attitude de la ère de l’Afghan est ignoble mais personne ne la souligne : gifler un enfant agonisant. Et les parents de Matisse qui s’empressent vite de dire “pas de récupération”. Eh bien tuez votre fils une deuxième fois.

  10. Il va de soi que la “recuperation” ne peut etre l oeuvre que de l Extreme droaaaaaate envers la Gauche Vertueuse.
    S abaisser devant l Islam par toutes ses bonnes manieres n est en aucun vas de la recup mais “defendre un accomodement raisonnable voir faire preuve d humanisme”.

Les commentaires sont fermés.