Je ne suis pas bégueule, mais les quéquetteries ça me dérange…

Paco nous a gratifiés récemment d’un article bien nommé “l’érosion d’Eros” où l’on découvrait que, malgré l’appauvrissement des Français, nombre d’entre eux cassent leur tirelire pour savourer une gourmandise d’un nouveau genre. Adieu croissants et pains au chocolat de grand-mère, bonjour quéquettes et autres foufounes…

La boutique de Taziana est un peu particulière. Il s’agit d’une boulangerie spécialisée dans les pancakes aux formes peu communes.

La Quéquetterie, une pâtisserie qui vend des pancakes en forme de sexes, ouvre une boutique éphémère à Nantes, place du Commerce. Un concept original, qui rencontre un franc succès, même si de nombreux tabous persistent, déplore Taziana Jurdi, à l’origine du concept.

Ici, on a le choix entre deux formats : les “quéquettes” et les “foufounes”. Attention rien d’érotique ou de sexuel, la boutique se veut une boulangerie comme les autres et ouvertes à tous.

Histoire d’une pâtisserie originale

Taziana Jurdi est Vénézuélienne. Elle est venue s’installer à Paris il y a 13 ans. Pendant le confinement, en 2020, la jeune femme décide de lancer la Quéquetterie.

Le concept lui vient de Thaïlande où des snacks salés en formes de pénis sont commercialisés. Elle s’inspire également d’une boutique espagnole qui vend ce genre de gourmandises, mais version sucrée cette fois à Madrid.

Je voulais faire quelque chose de rigolo et pas forcément sexuel

Taziana Jurdi

Fondatrice de la Quéquetterie

La version espagnole, trop sexuelle, ne convainc pas Taziana Jurdi. “Ce n’est pas forcément autour du sexe, ce sont juste des pâtisseries “ rappelle-t-elle.

Après des débuts compliqués, le concept de la cheffe d’entreprise finit par décoller. “Post-confinement, les gens avaient besoin de choses légères, mais c’est surtout grâce aux réseaux sociaux” explique-t-elle avant d’ajouter, ” j’ai quand même dû m’accrocher avant que ça marche”.

Aujourd’hui, elle a huit boutiques et deux pop-up store, des enseignes éphémères qui font le tour de France. À chaque ouverture, il y a la queue devant les magasins comme ce samedi 6 avril, place du Commerce à Nantes. Ouverte à 14 h, la foule n’a pas dégrossi devant les portes de la Quéquetterie, jusqu’à rupture de stock.

Un concept qui ne séduit pas tout le monde

Si le succès semble sourire aux pâtisseries insolites de la jeune Vénézuélienne, il y a encore de fortes résistances. Les riverains ne sont pas toujours ouverts au concept de la boutique.

Il me semble, à moi, que le sexe n’est pas une partie du corps comme les autres et qu’il n’est pas juste l’équivalent d’une bouche ou d’une oreille, mais qu’il est très souvent associé à l’amour. Or l’amour, me semble-t-il,  a besoin de mystère, de secret, de lampes tamisées et de musique douce. Sauf à entrer du porno, mais le porno n’est pas de l’amour et ne prétend pas l’être. Et je ne suis pas sûre que les gens qui courent dans les quéquetteries croyant s’encanailler  soient conscients qu’on les amuse avec des leurres, histoire de les rendre encore plus médiocres, plus ridicules… Mais le plus triste c’est nos pauvres gosses voyant leurs tristes parents riant vulgairement avec un sexe en mascarpin dans la bouche…  Quelle vision de l’homme…

Au fait, si l’on mange des sexes,  où est le mystère qui fait naître les fantasmes chez les ados et leur permet la transcendance des besoins sexuels, des besoins physiques ? Qui fait sans doute naître l’amour ?

 1,050 total views,  3 views today

image_pdf

27 Commentaires

  1. Il fut un temps pas si lointain où l’on pouvait demander dans une boulangerie une pâtisserie dites ” Tête de negre ” maintenant c’est verboten .. la dernière fois il y a + de 10 ans que j’ai demandé cela à une boulangère , elle m’a regardé avec des yeux effarés comme ci j’étais tonton Dolphy en personne,, du coup je lui ai conseillé de faire des gâteaux ” têtes de blancos ” car moi cela ne me dérange pas ..là pour le coup elle est complètement désemparée 😂

    • J’en ai acheté il y a peu de temps ( trop bon ) mes “têtes de nègre ” c’est devenu “meringue au chocolat ” plus- mieux- wokien. Elles avaient disparu des pâtisseries .

  2. Jacky Chiasson le maire de La Fistinière est très enthousiaste 🤭

  3. Des tordus ce n’est pas nouveau mais foule de tordus pour adhérer alors que l’on aurait pu imaginer un flop , bonjour la poésie

  4. Kiki dit a sa foufoune 🤣 personnellement je suis naturiste , ça ne me choque pas plus que ça. Je suis beaucoup plus choqué par les sacs poubelles et les barbes a morpions qui envahissent notre territoire.

  5. Remarquez, quand on lit la littérature érotique française des 18 et 19 ème siècles…la pornographie actuelle pourrait presque sembler être “modérée”! Cessons donc une bonne fois d’être puritains, comme ces pauvres névrosés de la “Bible Belt” américaine! Les vrais français ont toujours aimé le PLAISIR et la Jouissance sous toutes ses formes et c’est tout à leur honneur. A l’opposé des sinistres et fausses “religions” monothéistes! Le franc et direct Libertinage de l’Antiquité Gréco-Romaine et “païenne” m’a toujours semblé mille fois plus sain et moins hypocrite que la fausse “morale” chrétienne qui lui a succédé…

    • Littérature érotique à usage des salons bourgeois désœuvrés et maniérés. Cela ne dérange personne.
      En chrétienté pas de morale sexuelle. Aucune parole dans ce sens dans les évangiles. La sexualité étant humaine il n’y a donc pas de péché lié à la sexualité qui ne soit pardonnable. Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre. Une véritable révolution par rapport aux pharisiens de tous poils.
      Le libertinage , pourquoi pas, une activité pour bourgeois en mal de distractions et plaisirs en groupe.

  6. J’ai oublié de dire que j’ai toujours trouvé délicieux de manger une foufoune.🤭

  7. Il y a un projet de quéquète à Montcuq paraît il (je plaisante).
    Je suis comme vous, je trouve ça vulgaire. Il y a quand même plus grave.

  8. Tiens Benjamin Griveaux à ouvert une pâtisserie. Dispose t’il du label fait maison, c’est intéressant de le savoir, surtout pour la crème qui fourre les religieuses. Bon appétit!

  9. Bof vulgaire mais si y en a qui sont assez bêtes pour acheter ça et bien tant mieux pour celle qui les vend ,le but pour elle c’est de se faire de l’argent non ?

  10. ça vaut bien les hosties /Chips au vinaigre de la pub Italienne Mais bon c’est accorder trop d’importance à la connerie niveau pré- pubère que de se prendre le chou pour de telles bétises .En tout cas ça fait pas envie ,c’est comme pour les chocolats faut mettre le prix ou s’en passer .

  11. La culture française n’existant pas (dixit le psychopathe inculte de l’île de Guyane), il fallait bien qu’une civilisée vienne enrichir notre si médiocre patrimoine.

    En plus, c’est une intellectuelle raffinée capable de subtiles nuances :
    “La version espagnole, trop sexuelle, ne convainc pas Taziana Jurdi. “Ce n’est pas forcément autour du sexe, ce sont juste des pâtisseries “ rappelle-t-elle.”

    J’ai rencontré un jeune médecin vénézuélien en Espagne. Il était cultivé et bossait.
    Nous, nous avons droit au rebut, à la grande joie des médiats qui nous informent fidèlement.

    • “Ce n’est pas forcément autour du sexe, ce sont juste des pâtisseries “. Pour le coup, un doute m’ habite! Je pense que je vais ouvrir une biterie. Mais ça n’ a rien à voir avec le sexe, c’est juste une bite patissiere . Un peu molle, sans doute, mais avec l’age, que voulez-vous, on se ramolli.

  12. La vénézuélienne, je me demande comment elle a commencé, sur les trottoirs de Caracas?
    Dans les années 75, un boulanger qui vendait des pâtisseries de forme similaire avait été condamné pour “pornographie alimentaire”.
    On n’est pas des bêtes. Je ne me vois pas en train de donner ça à des enfants pour leur quatre heures au sortir de l’école.

  13. Merci de ton sujet Christine. C’est, développé, le sens profond de la pensée que j’ai eue en proposant le partage de cette information.

  14. Non mais… Pour elle, ce n’est pas forcément autour du sexe que de faire des gâteaux en forme de… Sexe ? Ça va avec les autres conneries du genre ” sentiment d’insécurité”?
    Mal nommer les choses, c’est ajouter du malheur au monde.

  15. La quéqueterie cela ne peut aller bien loin, on est vite sur la crème.Si cela vous écœure, prenez une religieuse .
    La vrai question c’est la pornographie . La pornographie a été institutionnalisée par la petite crapule de François Mitterand pour relever la chaine Canal+. Ce fut le fameux film porno du 1 samedi du mois. D’une pierre deux coups, redressement de Canal + et avilissement du peuple français lui permettant de s’occuper pour accepter le chômage. Le résultat est la pudibonderie du féminisme actuel.
    Un avilissement plus grave s’est installé à cette époque, le haschich pour tous. Une méthode pour rendre mou tout un pays.
    Alors la quéquetterie …

  16. “Transcendance”… ouh, le gros mot ! En revanche “bite”, “couilles” ( j’m”en bat les”) et compagnie, ça vous pose comme locutrice affranchie. N’avoir que ça à la bouche (sic) fait de vous une femme moderne, disponible, consommable, “qui s’prend pas la tête”. Espérer davantage de l’amour ferait-il aujourd’hui des
    récalcitrantes des “précieuses ridicules” ?

  17. On pense toucher le fond et on en apprends de nouvelles tout les jours…Triste époque ! Bel article Christine.

Les commentaires sont fermés.