Les LR veulent interdire aux mineurs de changer de… sexe !


Vers une loi pour interdire aux mineurs de changer de sexe !
Voilà une initiative des sénateurs LR qui va faire bondir hors de leurs corps ceux qui ne savent pas trop quel est leur corps, ceux « qui se sentent celles » et celles « qui se sentent ceux » et pas que… 
Les personnes au sexe indéfini ou, du moins, pas apparent au premier regard, bref ceux qui ne cessent d’ajouter des lettres dans un ordre qui fait plutôt désordre à leur sigle d’origine, LGBT, sigle qui grandit, comme une queue s’allongeant (dois-je le préciser ? Comme les queues que l’on voit devant les cinémas ou l’ambassade de Russie un jour d’élection) oui, s’allongeant donc avec l’ajout de nouvelles lettres dont les seules que j’ai retenues, sont : « T’ Q » ! Et comme ce sigle n’a pas été pénétré par les lettres « LR », il est fort possible que le projet des Républicains d’interdire tout changement de sexe aux mineurs, donc avant l’âge de 18 ans, va leur rester en travers de la gorge. Et que, dans les jours qui viennent, cela va faire le premier sujet contre ces « extrêm’-drrroooiiittteee réactiiioonnnaires » de Républicains !

.
C’est Jacqueline Eustache-Brinio, sénateur du Val-d’Oise, qui préside le groupe de travail des sénateurs LR ayant enquêté sur ce dossier déposé au Sénat. Un rapport dont a pu prendre connaissance en exclusivité « Le Point ». 
Mais pourquoi cette préoccupation des LR ?
« En s’opposant à la transition avant la majorité, les élus veulent prévenir un « scandale éthique », précise le Point, il y a les travaux parlementaires qui visent à créer le consensus, et ceux qui cherchent plutôt à mettre les pieds dans le plat. Le rapport sur « la transidentification des mineurs » (…) est à ranger dans la seconde catégorie. »

L’étude a porté sur, entre autres, l’audition de 67 personnes concernées par ce souhait de changer de sexe.
« Les séjours hospitaliers pour « transsexualisme » ont triplé entre 2011 et 2020, passant de 536 à 1 615. Quatre chirurgiens pratiquaient des vaginoplasties (sur patients majeurs) en 2002. Ils sont trente aujourd’hui et croulent sous les demandes, » selon ce rapport.
Les sénateurs ont entendu « les associations qui encouragent les transitions » telles Trans Santé France, OUTrans, Trajectoires Jeunes Trans… « Chacun évoque l’intérêt supérieur des enfants et des adolescents, mais où se situe t-il ? (…) Comme l’a expliqué (…) Laurent Lantieri, chef du service de chirurgie plastique à l’hôpital Georges-Pompidou, à Paris, il n’y a « pas de preuves de l’efficacité » d’un changement de sexe sur la qualité de vie des patients et il n’y en aura pas avant longtemps, car « il n’y a évidemment aucun essai randomisé envisageable. » une randomisation est une étude portant, par exemple, sur un échantillon subissant le changement de sexe et un autre ne la subissant pas : d’où son impossibilité

.

Et le Point apporte cette précision : « La transition sexuelle des jeunes sera considérée comme l’un des plus grands scandales éthiques de l’histoire de la médecine », prophétise Jacqueline Eustache-Brinio en conclusion du rapport. « Personne n’envisage d’interdire de changer de genre à l’âge adulte », précise-t-elle au Point, mais il est temps, selon le groupe LR, de brider sérieusement la machine à transitionner pour les moins de 18 ans. »
Parmi les 15 propositions du rapport, le retour à un autrefois nostalgique avec, sur les formulaires administratifs, seulement -enfiiinnn !!!- deux cases : féminin ou masculin ! Et finies également les toilettes « ni F, ni H » !!! 
Plus sérieusement et « beaucoup plus important, le groupe LR veut interdire aux mineurs la chirurgie dite de « réassignation sexuelle » et les traitements hormonaux, en particulier les bloqueurs de puberté. »

.
Ces médicaments aberrants « ultraconfidentiels il y a quinze ans seulement, (…) visent à retarder la puberté pour laisser au patient le temps de choisir son genre »!!! Tout récemment, le 12 mars dernier, l’organisme britannique National Health Service « a annoncé que les bloqueurs de puberté ne seraient plus prescrits aux adolescents » sauf dans la recherche. « Les médecins approuvent, à une écrasante majorité. » Le Journal International de Médecine a sondé 1 034 membres de la santé en août 2023 : 
«  84 % étaient favorables à l’interdiction de tous les traitements hormonaux pour les mineurs transgenres. » Approbation à son tour du ministère britannique à la Santé pour lequel « les soins doivent être fondés sur des preuves ». Ce qui n’est pas du goût des associations telle Trajectoires Jeunes Trans prônant les bloqueurs de puberté voire chirurgie même pour les… mineurs !!!
D’autant que, à propos de ces bloqueurs, « nous avons découvert (…) que leur prétendue innocuité reposait sur des bases très fragiles » détaille Jacqueline Eustache-Brinio. Ce traitement remonte à 20 ans, aux Pays-Bas, avec le Dutch Protocol pour des enfants d’à peine… 8 ans !!!

Et il a été préconisé par le labo Ferring Pharmaceuticals, fabricant, tiens, tiens, des… bloqueurs de puberté !

Le Dr David Bell, psychiatre britannique, « dès 2018, avait tiré la sonnette d’alarme, constatant des troubles psychologiques préoccupants chez les adolescents sous bloqueurs de puberté. Il n’avait pas été soutenu par l’institution. La roue tourne. Le (…) seul centre d’Angleterre à fournir des bloqueurs aux mineurs, a fermé il y a un an, plombé par des enquêtes accablantes. »

.

« Les adultes peuvent décider en conscience, tranche Jacqueline Eustache-Brinio, mais l’autodétermination des enfants, c’est non. »(…) face à des militants transactivistes enthousiastes et déterminés, les élus de droite ont la conviction d’aller dans le sens de l’Histoire. L’Espagne a autorisé le changement de sexe dès 16 ans l’an dernier. Elle est à contre-courant du reste de l’Europe. La Finlande, la Suède, le Danemark, le Royaume-Uni, « tous les pays qui étaient allés plus loin que la France dans l’accompagnement des volontés de transition des mineurs ont enclenché la marche arrière. Nous sommes à un tournant », conclut la sénatrice. »

.
Espérons qu’elle-même et une forte majorité emmenée par la droite pourront sauver des gamins perturbés non par leur sexe mais par une mode assassine inventée par des adultes irresponsables ! Ce sont eux qu’il faudrait pouvoir poursuivre et conduire devant les tribunaux ! Par les pots des festivités qui en suivraient…
Jacques MARTINEZ, journaliste, 
à RTL, de stagiaire à chef d’édition des informations de nuit (1967-2001), pigiste à l’AFP, le FIGARO, le PARISIEN…

 812 total views,  1 views today

image_pdf

28 Commentaires

  1. C’est une très bonne chose : ils ne sont pas assez matures et pourraient le regretter amèrement plus tard

  2. Je ne veux pas faire ma mauvaise langue mais je pensais à ceux qui disent que Brichel est un homme. Du coup elle en pense quoi ? Quel journaliste aura les c***lles de lui poser la question ? Je dis ça bien que je ne crois pas une seconde à ces fakes complotistes. Jusqu’à aujourd’hui je pensais que c’était la règle.

    • “Je ne veux pas faire ma mauvaise langue ?”
      Comme on dit, chassez le naturel, il revient au galop …
      ça commence à bien faire cette chasse aux sorcières.

      • Non. Je me mettais dans la peau d’un complotiste et m’étonnais que d’aucun n’en fasse remarque. J’assume. De même que je m’étonnais car je pensais qu’avoir la majorité pour un changement de sexe était une condition déjà requise. Détendez-vous ! Ne prenez pas tout au 1er degré.

        • Je ne parle pas de cela, je suis bien d’accord pour qu’on ne commette pas cette folie criminelle de laisser ou pire d’inciter un gamin à soi-disant changer de sexe et devenir ainsi une sorte de mutant stérile et dorénavant privé de plaisir sexuel. C’est abject.
          Non, je parle de Brigitte Macron, ça suffit cette persécution. Lâchez-la. Cela devient vraiment de la malveillance. Attaquez-vous à son mari, c’est lui le président.

  3. Bravo à cette madame Eustache-Brinio, pour une fois, le LR aura fait quelque chose de bien.
    J’espère que la santé mentale l’emportera et que sa loi passera. Autrement, si une loi aussi pleine de bon sens ne passe pas, c’est que la folie sera la nouvelle norme.

  4. on comprend pourquoi le président de la russie parle avec raison de “décadence occidentale” – espérons que cette “maltraitance à enfants” par des adultes drogués pour être aussi cinglés, verra rapidement son coup d’arrêt

  5. Que des adultes totalement égarés s’imaginent qu’ils vont changer de sexe, grand bien leur fasse car ce n’est qu’une illusion, leur sexe en toc ne leur permettra plus ni plaisir sexuel, ni d’avoir des enfants. Tant pis pour eux. Mais qu’on foute la paix aux enfants, pas de propagande toxique et qu’on ne fasse pas rembourser cette folie extrêmement onéreuse par l’assurance maladie quand des malheureux, ceux que le gras, grotesque et malveillant Hollande, le Roméo de la rue du cirque, appelait ironiquement les sans dents, tombent malades et parfois meurent, faute de soins qu’ils n’ont pas les moyens de payer et que la même assurance maladie ne prend pas en charge.

  6. Les LR….ceux qui ont participé à la destruction de notre Nation France.
    Pffffff. Blablabla !

  7. L’être humain,bientôt un escargot,ou un hippocampe.? Eh bien non;l’être humain,n’est pas hermaphrodite. Ces personnes qui souhaitent changer de sexe, doivent tout simplement êtres éduquées,afin qu’elles reviennent à la raison,et assument d’être ce qu’elles sont;Mâle ou Femelle.

  8. Mettre une très forte amende aux chirurgiens qui font de telles pratiques avec une interdiction à vie d’exercer la médecine !

  9. Au lieu de changer de sexe, un changement de cerveau serait préférable.

  10. Qui est né XX mourra XX. Qui est né XY mourra XY, point final. Qui s’est fait charcuter en souffrira toute sa vie (peut être courte, beaucoup se suicident).
    Ces “chirurgiens” sont des criminels et des bouchers qui doivent être traités comme tels.

  11. Aux USA et au Canada des enfants sont enlevés à leurs parents s’ils refusent de leur autoriser le changement de sexe et ils sont alors enclenchés dans leur transition dans leur nouveau foyer. Souvent, ces enfants sont manipulés par des adultes professionnels reliés à l’école et sur les réseaux sociaux. Par ex. les bloqueurs de puberté stoppent pour toujours le développement du pénis chez l’adolescent qui se retrouve avec un petit pénis une fois adulte. Les hormones provoquent des tas d’ennuis de santé effrayants et les opérations sont monstrueuses: faire un pénis ou un vagin est horrible. Odeurs fécales dans le vagin et prélèvement affreux de chair sur la cuisse ou l’avant-bras pour fabriquer un pénis qui ne marchera jamais. Complications permanentes. Les lobbies trans sont ultra puissants et agressifs.

    • On pourrait croire que le docteur Mengele est ressuscité et mène la danse avec toutes ces expériences abominables. Charcutage du pseudo changement de sexe, charcutage des avortements tardifs – qu’on peut dans certains cas, quand le foetus est viable, appeler meurtres et bientôt la mort vite expédiée par piquouze qui va remplacer l’accompagnement et la mort naturelle en soins palliatifs. Les médecins maudits sont de retour, toujours aussi fous et inhumains. Aucun progrès là-dedans, si ce n’est dans l’inhumanité et la folie.

  12. « Les LR veulent interdire aux mineurs de changer de… sexe !« 
    Ils n’ont que ça à foutre!!
    La prochaine étape c’est quoi ? Une loi sur le sexe des anges?

    • Justement, c’est une urgence, parce que les pays anglo-saxons ont démontré que ce cauchemar peut arriver. Il faut donc vite légiférer pour empêcher que l’Europe suive cette voie mortifère.

  13. La sénatrice a tout à fait raison. Faut arrêter les bêtises. Il y a toujours eu femmes un peu masculines, et des hommes un peu féminins. On fait avec, et puis c’est tout.

    • Et ce doit être même assez divertissant de se sentir “double” .Enrichissant, même, peut-être.Le chevalier d’Eon semblait même fort bien assumer ce qui semble être une double personnalité sexuelle.

      • le chevalier d’Eon était un homme point !
        Sa façon de se vêtir et de rentrer dans le rôle d’une femme est autre chose

  14. J’espère que ce projet ne deviendra pas lettre morte, il est inadmissible de permettre de telles horreurs sur des enfants !

  15. Il y a quelques temps, très peu ; planait la menace d’emprisonnement et d’amende pour les parents qui s’opposeraient à ce changement sur leurs enfants ; ou auraient des propos contraires au transgenre avec leurs enfants. Peut-être était-ce en Allemagne…

    • Également au Canada au moins anglophone mais peut-être pas seulement. Je ne suis pas sûr que ce soit du passé. Comme par hasard dans le pays où on nous disait que notre partenaire sexuel le plus sûr c’était nous.

  16. TRANSGENDRER :
    ■ Article wikipedia en anglais (traduction Google), cette page traduite n’est pas la même que la page “en français” proposée par wikipédia.
    ○ WIKIPEDIA.org : https://tinyurl.com/379x2xht
    ■ Page française originale sur le sujet et, d’ailleurs, titrée :
    ○ WIKIPEDIA.org : https://tinyurl.com/v2xzvn72

    _____
    ■ Les interventions individuelles et collectives de la génétique sur l’espèce humaine || AUTEUR : Louis-Marie Houdebine
    REVUE : Tumultes 2005/2 (n° 25), pages 111 à 130
    ○ CAIRN.info : https://tinyurl.com/3s7ftnhz

    ◙ VIDEO : “LA TRANSGENÈSE ET SES APPLICATIONS”
    ► INTERVENTION : Houdebine Louis-Marie → Directeur de recherche à l’INRA, à Jouy-en-Josas, Yvelines au laboratoire de biologie cellulaire et moléculaire (en 2000). Diplômé de l’École supérieure de chimie organique et minérale et docteur es sciences
    ○ Université de tous les savoirs
    .. ↳ https://tinyurl.com/3e3brdf4

  17. À tout le monde, madame. Un jour on transformera les êtres humains en monstres. Ah je crois que ça se fait déjà.

Les commentaires sont fermés.