Quel avenir pour Israël et pour toutes les démocraties ?

Les démocraties ont cessé de se battre pour leur existence. C’est tout ce que l’on peut déduire de la débâcle qui se profile dans toutes les démocraties, Israël compris.

Pourquoi ? La réponse est si simple qu’elle nous semble bornée… mais elle ne l’est pas.

« Tout régime appliqué à la lettre est suicidaire » Marquez cela en lettres de feu.

Un coup d’œil sur les démocraties et nous constatons que toutes les normes ont été largement franchies…  Il n’existe presque plus rien qui puisse faire fonction de cadre, de compas, hormis une débandade qu’elle soit d’origine sociale, ethnique, humaine ou simplement d’un laxisme inhérent à l’être humain.

Nous savons tous que l’être humain œuvre très souvent pour sa propre disparition. Il ne commence à réaliser les dégâts que lorsqu’il est trop tard. Et c’est l’apocalypseGog et Magog. Inutile de le lier aux augures de la Bible. Toute personne dotée d’une intelligence élémentaire peut aisément atteindre cette conclusion.

Les erreurs se paient très cher et… trop de liberté, d’indulgence, de faiblesse, aussi.

Et c’est ainsi que les démocraties se sont laissé emporter dans ce qu’elles croyaient au début n’être que d’innocentes initiatives de mondialisation, de multiculturalisme, mais qui ont plafonné en l’apport irréfléchi et ininterrompu d’un contingent humain de culture et de foi antithétiques… Chacun d’entre nous meut selon ses conceptions, ses croyances, ses objectifs, parfois même, l’aventure !

Le quota initial de ces migrants donnait l’impression d’être facilement maîtrisé… Mais les règles humanitaires et démocratiques sur l’abolition de l’apartheid et l’imposition du regroupement familial ont créé un nouveau moyen de l’accroître. Et comme nombre de ces migrants, nouvellement gratifiés d’une nationalité au sein des démocraties, appliquent la polygamie, le trajet devient très court pour une invasion et saturation/spoliation de tout le système hébergeur.

Israël, après la guerre des six jours s’est retrouvé avec plus de deux millions d’Arabes qui prétendent être palestiniens, alors qu’en réalité, ils sont des Arabes, des nomades tout court, venus des pays limitrophes à la recherche d’un gagne-pain. En qualité de démocratie, Israël accueille avec une certaine réticence les demandes d’asile et le regroupement familial… Ses 20% d’Arabes ont depuis longtemps dépassé le quota reconnu officiellement. Israël est devenu comme toutes les démocraties un État qui s’effeuille de ses emblèmes nationaux et juifs et doit s’appuyer sur le vote arabe pour former son gouvernement. Les démocraties européennes et américaines souffrent du même mal. Elles doivent prendre en considération les souhaits et/ou obligations de ces minorités qui tendent souvent à imposer leur foi/culture et préférences. La substitution n’est plus qu’une question de temps.

Les pays occidentaux d’Europe et les USA n’ignorent pas le détail concernant les origines du prétendu « peuple palestinien », mais le pétrole arabe a son poids et il pèse lourd lors de la prise de décision.

Les juifs ne survivront jamais face à ce tsunami arabe qui les engloutira, jugeaient les Européens, après la Shoah… La grande surprise a été que ces fuyards, hirsutes et apatrides, ont réussi à le vaincre… Mais leur erreur a été de ne pas se débarrasser de ces prétendus palestiniens que l’Europe et les USA ont défendus, préservés et entretenus afin d’en faire usage en temps opportun – élément décisif qui servira pour la destruction total de ce petit État narguant et inapproprié, qui se veut Juif.

Mais ce n’est pas seulement cet aspect qui viendra à bout de l’État juif d’Israël… C’est le régime démocratique lui-même, adopté dans une région du globe où il est sciemment ignoré. Les pays arabo-musulmans qui l’entourent, sont généralement des monarchies, des théocraties dont l’ambition principale est la domination du monde libre.

Ne croyez surtout pas que cette vision est étrangère à l’islam…

L’islam est une religion fabriquée de toutes pièces pour assujettir, dominer, soumettre, martyriser le plus faible, à commencer par les femmes. Et tous ceux qui ont composé le Coran, ne l’ignorent pas.

Les dirigeants musulmans ne veulent pas la démocratie. En vérité, certains d’entre eux sont une réplique du Hamas, du Hezbollah, du Daech et leur objectif est le même. Les pays arabes opèrent des nettoyages ethniques dans leur pays. Aucun d’eux n’a aboli l’apartheid, aucun d’eux ne permet les demandes d’asile – observez bien ce qui se passe avec les déplacés de Gaza. Aucun pays arabe ne leur ouvre ses portes.  Il faut admettre qu’ils ne sont pas aussi fous et aussi compatissants que le sont les démocraties.

Le projet de démolition d’Israël n’a jamais été interrompu par les démocraties d’Europe et les USA. L’ONU reconnaît que ces démocraties ne veulent pas d’un État démocratique juif. Le chantage demeure en place, que ce soit face au président des USA Nixon qui refusa de venir en aide à Israël lors de la guerre de Kippour ou que ce soit Obama/Joe Biden qui s’activent à placer des limites dans toutes les démarches de l’État Juif. Même les médias ont affirmé que la destitution de Netanyahu a été largement financée par les USA qui insistent à écarter Netanyahu, le rebelle, de leurs projets.

L’Europe s’est avilie et a laissé son masque chuter, lorsqu’elle refusa aux USA une escale lors du transfert aérien d’armes à Israël.

Israël refuse de mourir, de se suicider…

Prêter la main au nucléaire iranien, à la création d’un État palestinien…  ingérence insupportable que la jeunesse juive d’Israël commence à appréhender.

« Nous ne sommes pas une république bananière » a répliqué Netanyahu.

Mais en Israël  comme partout dans toutes les démocraties, le ver est dans le fruit. Certains juifs israéliens sont des traîtres à leur pays… et pour des raisons individuelles, ambition, ou simplement convoitise, ont été achetés par les USA, l’Angleterre, la France et tant d’autres chefs d’États antagonistes en Europe et dans le monde arabe.

Vivra-t-il ou pas dépendra dans une large mesure de sa robustesse, de son obstination, de sa volonté d’être et en fin de compte, du Tout-Puissant.

Hamann, le perse, voulait pendre tous les juifs – C’est lui qui fut pendu.

Pourim Saméach.

 Thérèse Zrihen-Dvir

 720 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. Je jette l’éponge, encore deux commentaires disparus.
    Le robot semble ….

    • Fréjusien,

      Je pense que vos ennuis proviennent de votre système, car aucun autre commentateur ne nous signale des problèmes de ce type actuellement.

      (Le modérateur).

  2. Pas de survie pour Israël si l’islam en son sein ( et les musul ) ne sont pas éradiqués – ainsi d’ailleurs que gauchistes
    Mais comment faire sachant que jamais les musul ne voudront partir ou changer – ainsi que les gauchistes ?
    Peut être faudra t’il l’aide, alors, des Elohim – ces extra terrestres qui ont façonnés le monde il y a des milliers d’années, et qui suivent aussi le peuple juif – pour diverses raisons ( hypothèse… )

  3. aucun avenir tant que l iran n est pas nucléarisé par israel
    et a ce petit jeu je suis convaincu que les russes ne suivront pas
    ils savent trés bien que moscou n est pasa l abri des engins nucléaires israéliens
    mesures et contre-mesuresou pas ils ne prendront jamais un tel risque pourl iran
    y a qu a voir la tronche de tatar de poutine
    la bonne poutine c ‘est ce petit éperlan qu on peut pecher dans les étangs du coté de Nice

  4. l’ennemi intérieur d’un pays c’est le gauchisme et son idéologie mortifère : son pire destructeur sans lequel ses ennemis extérieurs n’auraient pas la même emprise

  5. Le problème c’est qu’ils sont presque 2 milliards, et n’ont rien à foutre de nos lois de IVG, euthanasie, assistance à la mort et toutes ces conneries que nous inventons pour leur laisser la place. Eux se multiplient comme des lapins, dans 50 ans seront 3 milliards etc… A la fin, si la terre n’explose par les bombinettes qui vont bientôt s’envoyer sur la figure, elle sera à 100 % musulmane. Il y a une telle pression, et une telle lâcheté du monde que je ne vois pas comment on s’en sortira.

  6. Je rajoute : certes l’islam n’est pas une religion,ce sont nos dirigeants corrompus qui le considèrent comme une religion.Cela les arrange pour détruire notre merveilleux OCCIDENT…..

    • Bonjour,

      Oui, exactement : nous sommes trompés par notre conception de la religion.

      Il n’y aucun contenu “théologique” dans l’islam.

      C’est une pure idéologie politique de conquête et de pillage quand il s’agit du “Dar Al-Arb” et réduite à un contrôle social total(itaire) quand elle domine dans le “Dar Al-Islam” …

  7. Mais qu’est ce qui permet aux musulmans de se croire au dessus des peuples occidentaux?Ils n’ont RIEN inventé,ils doivent les avions avec lesquels ils se déplacent à Notre Occident.La religion fait partie du domaine privé.Un état digne de ce nom doit être neutre.Si on n’est pas aimé et bienvenu dans un pays étranger,on s’abstient d’y aller.

Les commentaires sont fermés.