Ma dépendance électrique… et la vôtre ?

 

Jusqu’il y a peu, je vivais encore heureux en mon domicile malgré mes rhumatismes, sans me poser de questions.
En plus de 25 ans, je ne déménage pas tous les jours, je n’ai guère eu de pannes électriques, et jamais plus d’une heure !

Or, voici qu’en plein été, un jour de juin,  à 11h59, une panne de 12 heures… jusqu’à 23h59 (vrai).
Information prise, à 300 mètres s’effectuait le changement du transfo, donc rien que de très logique…
Notification non reçue ou squeezée, peu importe !

Mais voici que le 20 janvier, en pleine nuit, mon réveil matin s’éteint vers 4 heures… pour encore 12 heures, comme si cela le faisait exprès.
Imaginez, jusqu’au matin pas grave mais pour se lever, le petit déjeuner, rester au chaud et sortir dehors.
Quelques bougies et… le gaz pour le petit déjeuner…
Sortir dehors, tous mes volets, ma porte de garage sont à commande électrique… et me voilà en cage dans le noir ou presque…

Et par chance j’ai une jeune voisine sportive, je l’appelle pour qu’elle vienne ouvrir la porte de mon garage. Elle enjambe le muret, je lui passe la clé de ma porte de garage par la fenêtre de la buanderie (dotée de barreaux).

Ouf, me voilà libre… mais la température de la maison choit.
Une chance, j’ai un poêle qui me sert d’insert et bien que mon voisin n’aime pas ma fumée (le jour), je m’y suis chauffé à proximité.

Quant au transfo. moderne… un de ses éléments a sauté !

Depuis, je fais le bilan de mes contraintes électriques et de mes besoins instantanés, même de nuit, facilement de 150 w, en gros un minimum 3,5 kwh par jour.
Mon réveil matin, quelques w, ma liaison internet, mon frigo, mon chauffage à cerveau commandé comme mes 8 rideaux électriques et porte, mais aussi mon portail électrique et sa sonnette attribuée.

La leçon, pensez si vous ne l’avez fait, à garder diversifiées vos sources d’énergie...
Depuis, j’ai fait installer une manivelle de secours sur un de mes volets ouvrant sur une sortie extérieure…

 695 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Merci pour les bougies ! J’irai m’en acheter avant qu’elles ne soient interdites !

  2. Bonsoir Cher Ami,
    Dans notre ferme, on se chauffe au bois. C’est très écolo: ça chauffe pour l’abattre, pour le tirer, le scier, le refendre. Après on le met dans la cuisinière et waou! les bonnes fougasses. On peut boire un petit coup en chantant «et merde pour le roi d’Angleterre qui nous a déclaré la guerre». Ben quoi, le SOE, l’IS et autres saboteurs de gazoducs, ce sont bien les rosbeefs, non?
    Les volets et autres portes s’ouvrent au moteur à pommes de terre.
    Bon, c’est vrai, on achète un peu de courant et on a 2 groupes électrogènes avec réserves de carburants y afférant, et bien d’autres provisions nous permettant de tenir de nombreux mois.
    La neige fond et nous allons pouvoir cultiver nos 2000 m2 de jardin, nos serres, nos arbres, etc. ..
    Bref, on ne s’ennuie pas et bien que nous ayons fêté les 75 de mon épouse et que nous nous apprêtions à fêter mes 80, on continue à former des jeunes, ceux qui en sentent la nécessité.
    Ce petit commentaire ne devrait pas être considéré comme une «conspiracy», mais, avec le diktateur, on peut s’attendre à tout.

    Bonne soirée, courage, force et honneur,
    Gérard

  3. Après l’ouragan Irma qui a frappé Saint-Martin en septembre 2017, nous nous sommes retrouvés trois semaines sans eau ni électricité. Toutes les maisons de notre résidence étaient tout électrique sauf nous qui avions une gazinière. Résultat nous avons fait la cuisine pour tout le quartier et on se retrouvait dehors le soir, pour dîner tous ensemble.

  4. Déjà en l’an 2000, on avait refusé les volets électriques mais préféré des volets à l’ancienne.Dans le monde actuel, on ne sait jamais ce qui va se passer…….

  5. Au lieu de stores électriques j’ai choisi des capteurs photovoltaïques fabriqué chez nous et avec une bonne efficience.
    La diversité énergétique et l’indépendance énergétique sont des priorités.

  6. Pour mes volets, j’ai installé des solaires à télécommande, donc totalement indépendants.
    En fait, j’avais la flemme de faire des saignées dans les murs pour tirer les câbles.
    Quelle merveilleuse idée j’ai eu.

  7. Comme on ditil ne faut pas mettre tous les oeufs dans le même panier. Le tout électrique est peut être bien? Mais prévoir une seconde alternative c’est mieux. C’est pourquoi, malgré les hausses de prix, je conserve une gazinière (chauffage et cuisine).Un réveil matin à pile, torche et bougies, etc. Internet n’ est pas indispensable, seul le réfrigérateur peut poser souci, il faut privilégier les conserves en bocaux où avec le sel pour les haricots verts, congeler des bouteilles d’eau. Je ne conserve au frais que pour une semaine, afin d’ éviter une perte si une longue coupure d’ électricité survenait.
    J’ évite de prendre les ascenseurs.
    Merci Jean Paul pour cet article qui fait prendre conscience de ce qui peut arriver à chacun.

  8. Il est tout de même assez étrange que vos volets et portes de garage ne puissent s’ouvrir manuellement. En général ces dispositifs sont de série, mais bon ,aujourd’hui on ne s’étonne plus de rien!

Les commentaires sont fermés.