IVG dans la Constitution, c’est une inacceptable entrave à la liberté de nos descendants

Les députés et sénateurs réunis en Congrès ont voté pour l’inscription de « la liberté garantie à la femme d’avoir recours à une interruption volontaire de grossesse » dans l’article 34 de la Loi fondamentale. Le texte a recueilli 780 voix pour et 72 contre.

https://www.lemonde.fr/societe/live/2024/03/04/en-direct-l-inscription-de-l-ivg-dans-la-constitution-definitivement-adoptee-par-le-parlement_6220034_3224.html

780 staliniens. 780 liberticides. 780 nombrilistes. 780 pauvres types, sales types, se croyant le droit de décider non pas pour “ici et maintenant” mais pour “toujours” à la place du peuple de France, à la place de nos descendants.

Je m’explique. Je ne reviendrai pas ici sur les raisons d’être pour ou contre l’IVG, ce n’est pas le débat du jour. J’ai déjà dit ici à titre personnel que je n’aurais jamais été capable quant à moi d’avorter, de tuer une vie née en moi mais que je ne m’arrogeais pas le droit de critiquer celles qui le font pour des raisons qui n’appartiennent qu’à elles, sauf quand, à l’heure où il est de multiples moyens anticonceptionnels, il n’est pas normal qu’une femme, qu’un couple, prenne l’avortement comme moyen de contraception. Mais brisons là. A chacun son éthique, sa philosophie, voire sa religion. En sachant qu’une religion est une croyance particulière et n’est donc pas un argument soutenable par tout un peuple, sauf dans les dictatures.

Sauf que l’on peut inverser le raisonnement.

Voter aujourd’hui l’autorisation, gravée dans le marbre, de mettre fin à une vie qui commence, sans savoir comment notre pays, nos moeurs, nos habitants… vont évoluer, c’est monstrueux. Au nom de quoi les gens de 2024 peuvent-ils décider que, en 2030 ou en 2100, suite aux calamités que les mondialistes nous préparent (guerre, même nucléaires, famines, glaciation, champs brûlés, desséchés, traités avec des produits supprimant toute capacité de faire pousser quoi que ce soit, chasse aux ruminants qui pètent amenant des disettes de viande, de lait, de fromage, sans parler des cafards grillés en raréfaction…) il se pourrait que ce soit carrément l’avenir de l’Occident, voire de l’humanité qui soit en jeu  ; il se pourrait aussi que le désamour pour l’enfantement accompagné du Grand Remplacement fasse courir le risque de voir disparaître à jamais des gènes rares et indispensables pour que l’humanité continue de chercher, de trouver, de faire naître des génies….

Alors il se pourrait qu’alors on doive, au nom de l’humanité et de sa survie, interdire l’IGV. Et ce serait normal.

Alors, graver dans le marbre ce qui ne peut et ne doit demeurer que des décisions individuelles vouées à fluctuer au cours de l’histoire, c’est l’une des horreurs de 2024. Et 780 représentants de la nation félons ont voté ça. Vomir, se battre… ne jamais accepter. Et ne pas oublier, rien, jamais.

 1,286 total views,  5 views today

image_pdf

69 Commentaires

  1. Cela donne un apercu du genre de cretins, de raclures, de salopes et salopards, de debiles profonds et de pourris que les francais ont elu pour les representer.

    Bien sur les dernieres elections etaient truquees mais nombre de francais votent depuis des decennies pour les pires.

    En final, ils meritent ce qui leur arrive.

    Un grand merci aux 72 justes qui ont dit non.

  2. ce n’est que le début , que l ‘avortement existe c’est a chacun en son ame et conscience de le décider ; la prochaine étape sera d’éliminer les retraités ; enfant je me souviens avoir entendu sur une grande radio attali dire les vieux de plus de 65 ans ( la retraite était a cet age )devraient se suicider car plus productifs cela m’avait marquée . C’est ce vers quoi ils veulent aller , bien sur pour les gueux inutiles

  3. Tuer le fruit de l”amour alors qu’il y a des couples qui ne peuvent avoir d’enfants et aimeraient en adopter pour leur bonheur et celui de l’enfant c’est d’un point de vue humain inacceptable alors qu’il y a la pilule et le préservatif !C’est de l’égoisme pur car mème si la mère ne veut pas le garder pour des raisons personnelles elle peut perdre rois mois de sa vie pour l”amener a terme et quelle ne s’inquiète pas les services sociaux trouveront des parents qui ne demandent que ça et qui attendent et attendent en vain un enfant !

    • adopter en france est un parcours de combattant a longue haleine , pour en connaitre plusieurs au bout de cinq ans se sont tournés vers pays étrangers – brésil , vietnam

  4. N’y a-t-Il y a pas aujourd’hui d’autres priorités, comme celle d’enjeu existentielle : boucler nos frontières et renvoyer chez eux tous les indésirables, y compris par la force armée! Il nous faudrait un Trump bis en France!

  5. Calmez-vous un peu. C’est un non événement. La constitution française a été tripatouillée plus de 20 fois depuis qu’elle existe. Elle ne représente pas une règle du jeu immuable et sacrée. C’est un bout de papier réécrit à l’envie par les opportunistes du moment. Et pour Macron, l’occasion d’une diversion. Voilà tout.

    • Ah merci. Je me sens rassuré maintenant, en attendant un prochain tripatouillage de la Constitution.

  6. C’est avec les guerres nucléaires, un moyen de faire disparaître la race blanche.

  7. L’avortement est et restera une abomination. La Bible déclare ceci en Nombres 14 ”
    … 18 L’Eternel est lent à la colère et riche en bonté, il pardonne l’iniquité et la rébellion mais il ne tient point le coupable pour innocent, et il punit l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération”.
    Dieu étant l’auteur de la vie, il est à craindre que la malédiction ne s’abatte sur cette nation; une série de malheurs vont probablement arriver dans ce pays perdu dans les années à venir.
    Cet article est précieux.

  8. Nous en sommes comme au temps de sodome et gomorrhe . Nul doute que la France va le payer très fort . Ce pays , fille aînée de l église , a manquer à tous ces comportements chrétiens, par une population dégénéré et traître aux principes et lois de notre seigneur.

  9. Après:
    -la loi sur le droit à l’avortement
    -le droit à l’avortement dans la constitution
    Prochaines étapes à suivre dans le “plus loin, plus haut, plus fort”:
    -Suppression de la clause de conscience pour les gynécologues, c’est-à-dire: tu ne veux pas pratiquer l’avortement, tu es viré (les staliniens Panot et bompard et autres s’y attellent dès maintenant)
    -prolongation progressive du délai de recours à l’avortement: 12,14,16, 20 semaines, jusqu’à…? la naissance? pourquoi pas! un futur nouveau-né ça ne parle pas.
    Tout est possible dans cette société satanique

    • en effet la clause de conscience n’a pas été évoquée, ou si peu, je crois que seul , ORALEMENT, le ministre de la justice en a parlé ! comment croire cet homme ? ; il est donc très important que les médecins qui seront alors dissidents, se préoccupent de la question en prenant toutes les dispositions nécessaires, car une promesse orale ne vaut rien, surtout avec certains ..

  10. Notez que MLP a voté en faveur de cette loi inique. A vomir. Le RN rejoint les poubelles de l’histoire.

  11. A 100% d’accord : avorter est un pis-aller pas un exploit. Les pseudo-féministes trahissent les vraies, celles qui ont vraiment dû combattre pour sortir les femmes de la honte et du danger mortel d’avorter à coups d’aiguilles à tricoter. Le droit à un avortement médicalisé étant acquis, le choix d’y recourir étant laissé à la conscience de chacun, son inscription dans la Constitution est aussi déplacée que d’y inscrire le droit à ne pas vouloir aimer, parce que ça prends du temps. Que chacun choisisse et que le législateur se taise sur notre liberté de choix dont nous sommes assez grands pour assumer les conséquences..

  12. C’est étrange, je ne vois pas mon précédent commentaire: je le “braille” depuis le début : c’est à la clause de conscience que macron s’attaque, l’inutile et absurde constitutionnalisation de l’avortement est l’arbre qui cache la forêt et n’est que la première étape pour interdire ladite clause.

    • Obliger des médecins à commettre ce qui selon certains d’entre eux pour des raisons religieuses ou autres est un meurtre – le meurtre ici est un concept qui peut se défendre – est absolument inadmissible. C’est clairement un grave et scandaleux abus. Les médecins doivent pouvoir agir selon leur conscience.

  13. Il va de soi que la femme en France est libre de ses choix. De là à inscrire l’IVG dans la constitution relève de la bêtise et de la diversion. Je ne savais pas qu’on a 780 abrutis qui usent de la constitution comme bon leur semble. La constitution n’est pas un conteneur pour les causes sociales. Sur ce coup Larcher a raison. Pauvre de nous. Ajoutez à cela la Panot qui se met au niveau de Mme Veil et s’associe à cette dernière en s’attribuant les mérites du moins les partageant avec Mme Veil. Mais quelle idiote, quelle imbécile, quelle nombriliste quelle prétentieuse. Elle défonce des portes ouvertes. La France est entre de bonnes mains avec un malade mental et dangereux à sa tête.

  14. Question : la vie commence t’elle à la conception ?
    Ou commence t’elle quand le système nerveux s’élabore ?
    Ou quand on conscience de soi ? Qu’est ce que ça veut dire?
    Avortement jusqu’à la veille de l’accouchement , et pourquoi pas après quand on ne sait pas où plus qui on est (les bébés les fous les vieux..?)
    L’avortement est un choix personnel que l’on doit pouvoir avoir la liberté de faire, mais son institutionnalisation c’est du nazisme

    • Très juste raisonnement. A envoyer en pleine face à ceux qui taxent l’extrême droite de fascisme et l’associent au nazisme : ils ne se rendent même pas compte qu’ils produisent des lois qui se rapprochent du totalitarisme Hitlérien !

  15. Je signale, pour ceux que ça intéressent, l’association “Le Droit de Naître” qui milite, notamment, pour informer les femmes, pour dénoncer les pressions dont elles sont victimes pour les pousser à avorter, qui offre des accueils pour préserver la vie.

  16. Ces parlementaires inutiles et nuisibles pour un grand nombre cultivent l’autosatisfaction…
    Je suis contre l’IVG dans la Constitution car ce n’est pas une règle fondamentale. La Constitution doit présenter un caractère général alors que l’IVG ne concerne que des femmes en âge et en capacité de procréer.
    L’enfant ne devrait jamais être considéré comme un préjudice sur le plan moral. Eriger si haut le droit à l’IVG est regrettable pour cette raison symbolique. Hors de question cependant de remettre en cause le droit des femmes de disposer de leur corps. C’est ce droit de disposer de son propre corps qui est universel.
    Le texte de Christine est très touchant !

  17. J’abonde totalement dans votre sens. Quand j’entends ces harpies, hystériques, se réjouir d’une loi qui va à l’encontre de l’intérêt des femmes, je me dis que le bon sens et le discernement ont déserté toutes ces têtes… En effet, dans une société où des minorités imposent leurs volontés, comment ne pas s’inquiéter de cette “constitutionnalisation de l’IVG” ? Parmi tous les projets monstrueux en cours j’ai bien retenu que certains hommes, qui n’aiment pas les femmes, envisagent dans un avenir plus ou moins proche, de se passer des femmes en faisant naître par “utérus artificiel”… Voilà le but caché, entre autres, de cette loi criminelle. J’espère qu’une révolution surviendra qui mettra la Constitution par terre, ainsi que l’ensemble de ceux qui l’ont votée ! SORROS est derrière tout ça. Il se bât ouvertement pour l’avortement. Et en réfléchissant on comprend le pourquoi de son acharnement.

  18. L’État se plaint qu’il n’y a presque plus de naissances, de l’autre on supprime de futurs citoyens, et pour pallier ce manque de naissances, donc de renouvellement des générations, on importe des clandestins, des immigrés. Où est la logique dans tout ça. Au lieu de favoriser l’adoption par exemple au lieu d’avorter? Je sais de quoi je parle. À une époque, on a essayé d’adopter. Je peux vous dire que c’est mission impossible. Je parle de l’adoption de petits Français, pas d’importés ou d’achats à l’étranger. Les autorités enquêtent sur vous, votre passé. S’il se trouve que votre ancêtre du Moyen-Age a eu la danse de Saint-Guy, vous pouvez aller vous faire voir. Bon, j’exagère un peu, mais c’est un peu ça. Comme nous travaillons dans un centre pour handicapés mentaux, ils ont craint que cela ait une influence défavorable pour le développement affectif et mental de l’enfant. Je vous laisse juges.

  19. Vos analyses sont toujours frappées au coin du bon sens. On vous aime.

  20. On sait très bien que cette loi sera violé par le gouvernement dès que cela ne fera plus son affaire (par exemple si la nation est menacé d’exctinction), de plus cette loi est de la ségrégation, elle donne aux femmes le libre choix de faire ce qu’elle veulent de leur corps mais on refuse ce droit aux anti-vax ou à ceux qui sont contre la conscription.

  21. Ce qui est réellement scandaleux et dépasse les limites, c’est que par cette inscription dans la constitution on oblige des médecins à faire ce qui pour certains d’entre eux est un meurtre – une idée qui se défend selon les consciences.
    Les médecins devraient rester libres de leur choix “en leur âme et conscience.”
    Il n’appartient pas à ce gouvernement de décider à leur place. C’est clairement un grave abus de pouvoir.

  22. Plus de 234.000 avortements par an
    C’est ça le progrès ? C’est l’échec de la contraception. Il y a des jeunes femmes de 20 ans qui en sont à leur 3 ou 4ème avortements. Je crois que si on leur montrait les images de l’évolution in.utero d’un foetus elles réfléchiraient et prendraient la pilule ou stérilet ou s’abstiendraient à 14 ans d’avoir des relations (ce que je dis sur l’âge me paraît évident) et n’abîmeraient pas leur santé en avortant à tort et à travers comme si cet acte était anodin. 0

  23. ils et elles sont ou? les gens et gentes bien qui savent tout, personne ne le dit comment se déroule une ivg, pour commencer C’est une opération sous anesthésie générale qui consiste à broyer les organes de ce qui n’est plus un embryon, mais un foetus. Par exemple, la tête est calcifiée : il faut d’abord la BROYER avec une pince, in utero, pour pouvoir le sortir par le col de l’utérus.et toutes ces féministes de basse cour et des droits des femmes , pas un mot sur les excisions. j’ai honte d’êtres français mais bientôt apatride, ma CNI sera périmée le 20 juin, mais ouf je peux quand même encore voté pour une europe de merde

  24. À titre personnel, puisque cette loi applique le principe “mon corps, c’est mon choix”, alors on ne pourra plus imposer des injections à la population. Mon corps, c’est aussi mon choix, il faut être cohérent !

  25. Il me paraît qu’il devient de plus en plus évident (pour ceux qui n’ont toujours pas compris) que ce sera eux … ou nous.

  26. Les ordures ! Il n y a pas d autres mots.Tout cela finira par se payer en ce monde ou dans l autre.

  27. Nos députés sont complètement timbrés, ils se gaussent cet après midi d’avoir mené le combat pour constitutionnaliser le crime d’enfant comme un droit. Toutes ces femmes députés sont-elles des robots froids sans aucune connaissance du corps humain, car la vie d’un enfant commence le jour de la fécondation, toutes les personnes qui sont passé par là le savent très bien… Visiblement Aurore Bergé, et les femmes députés de la Renaissance ont commencé être une enfant à l’âge de 9 mois le jour de la naissance, avant c’étaient vraisemblablement des tétards ou des poissions, ou des intrus source d’une grosseur du ventre de leur mère.. Comment peut-on encore voter pour des femmes robots de ce type, montrant maintenant toute la haine contre les hommes… qui sont leurs cibles, leurs ennemis… Elles ont même accusé MLP et le RN d’être contre l’avortement alors qu’ils ont tous voté pour l’IVG… simplement encore pour cibler un ennemis… Décidément Macron et sa clique règne dans un pays ennemis…. avec que des ennemis partout

  28. Il est bien dans la mouvance franc-maçonnique de se suppléer au créateur, et de décider qui doit vivre et bientôt, vous verrez, qui doit mourir… L’euthanasie étant la prochaine étape…

    • Soylent green( soleil vert) film fiction des années 80 devient réalité, les vieux auront droit à l’apéro de la mort, euthanasie, reste à déterminer l’âge.

  29. C’est ainsi,que nous deviendront minoritaires,dans notre pays. Chez les musulmans,pas question d’avorter,car le père,reste bien présent. Mais chez nous,avec le féminisme,et les droits des femmes;nous allons tout droit,vers notre perte,car elles préfèrent courir à droite à gauche,plutôt que de s’occuper d’un enfant. Et pourquoi donc,ne prennent elles pas la pilule,qui ne leur coûte rien,plutôt que d’en arriver à l’IVG.? D’autre part,je pense qu’en inscrivant cette IVG,dans la constitution,ils ont élevé Simone Veil,au rang d’une femme,étant à l’origine d’un génocide sans fin;ce qui est d’une extrême gravité.

  30. ils gravent dans le marbre le suicide d’une nation : les mêmes se questionnent sur la dénatalité pour mieux mettre en avant l’indispensable remplacement par l’immigration islamiste bien entendu

  31. A mon avis, ils ont signé la disparition des français, mais ils ne se rendent pas compte, ils sont tellement cons. Avec 237000 avortements/an, le pays qui avorte le plus dans le monde, ils se sont permis d’aggraver encore ce suicide. Croyez vous que la population musulmane fera ça ? Non, ils se multiplieront comme d’habitude, et nous on diminuera d’avantage. C’est la fin de la France et des français qui se dessine.
    Et ils sont tout contents. Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans ce pays.

  32. Une belle victoire pour ces messieurs : cachez vos poules je “lâche” mon coq. 200 000 irresponsables de sexe masculin qui sans aucune vergogne font porter l’anathème, la honte et le poids de la souffrance sur leurs partenaires féminines. C’est toujours la faute des femmes qui n’ont qu’à faire attention non mais ! Si cette inscription est constitutionnelle et autant respectée que les autres articles bonjour les dégâts. Relisez donc notre Constitution et munissez-vous d’un seau pour ne pas salir votre moquette quand vous serez pris de nausées.

  33. Il faudrait que tous ces abrutis qui osent dire que le foetus n’est pas un être vivant assiste à un avortement pour comprendre. Les médecins devraient même expliquer en long, en large et en travers, le déroulement d’un avortement, qu’il soit médicamenteux ou non : “vous prenez une pilule, ça va déclencher la fausse couche, vous allez avoir comme des règles mais plus abondantes et douloureuses”, ou bien “le foetus étant déjà formé, il va falloir lui introduire une aiguille dans le coeur, puis avec des pinces, il faudra le découper et le sortir morceau par morceau”. Avec images à l’appui.

  34. Avorter pour sauver la planète? Bientôt euthanasier pour sauver la planète? La France modélisée par le Macron est une horreur à vomir. Et bien chers compatriotes vomissez

  35. Les frères du tablier. Le parti politique c’est juste pour amuser la galerie.

  36. IVG dans la constitution n’a pour seul but de faire oublier la crise agricole que l’on ne parle plus. Le pervers narcissique a encore frappé et ça a fonctionné. Doit-on rappeler qu’il y a un mois, il est prêt à donner l’arsenal nucléaire français à n’importe quel pays européen. Et il y a une semaine, c’était l’armée française en Ukraine avant d’être humilié mondialement et désavoué par les USA et l’OTAN. Macron ne supportant pas l’échec et l’humiliation rebondit en tenant absolument à laisser une trace dans la constitution. Je ne vais pas me faire des amis mais bon même Marine Lepen s’en félicite à demi-mot même si elle a demandé à mettre la dissuasion nucléaire dans la constitution.

  37. J’avais honte pour mon pays, d’entendre que nous étions le premier pays à “immortaliser” le droit de l’IVG dans la constitution ! ah ! oui quelle victoire !! et la tour Effel de s’illuminer et toute cette mascarade, alors que, personne, personne ne parlait de ces femmes exécutées, tuées, violées dans la rue ! Ah oui quelle victoire pour un président, une assemblée de n’être pas capable de protéger son peuple, les femmes !! C’est bien pour cela que ce président ne s’occupe que des faits sociétaux, car il n’est pas capable de s’occuper du régalien et même de l’économie de son pays ! Et ce qui est inquiétant, c’est qu’il portera au niveau de l’UE, ses mêmes dispositions, ses mêmes incompétences ! il faut l’en empêcher

    • L’excitation des femmes se disant féministes est hyper palpable, car avec cette victoire, en tout cas elles pensent qu’elles ont obtenu une victoire, pour moi, des gros problèmes à venir, avec cette constitutionalisation, ces femmes veulent à présent à démonter tous les droits des hommes qui risquent bientôt de ne plus avoir rien à dire vis à vis de leurs enfants, et comme Christine le dit si bien, nous risquons car Dame Nature réagira, elle accordera le droit et les facultés de procréation aux femmes qui sont heureuses de composer une famille avec un homme où chacun a son rôle, apporte ses valeurs pour les transmettre dans l’union aux descendants… et pas dans la guerre de pouvoir des sexe… car cela pourrait favoriser que toute la planète devienne musulmane encore plus vite, bien plus vite… car les femmes ne peuvent pas s’octroyer le droit de vie et de mort sur leurs progénitures, car le projet d’enfant doit rester un projet de couple uni et rien d’autre.. Je suis persuadé qu’i ly aura des signes de la nature pour changer des comportements sexuels futurs pour stopper toutes ces divisions de couples pris dans des guerres de pouvoir sur les enfants…

  38. Haro sur sa religion de la vie.
    L’IVG vous l’avez voulu, vous l’avez eu.
    Liberté drapeau 68 au vent sans responsabilités voila le résultat.
    Les générations futures tuées dans l’œuf.

  39. L’IVG serait menacée, nous a-t-on dit. Par qui? Mystère. Aux USA, ce sont les groupes religieux qui ont été à la manœuvre et ce depuis le procès Wade vs Roe. Quel groupe religieux , en France, menace l’IVG? Les cathos? Les bouddhistes? Non. Qui alors?

  40. Et promouvoir l’avortement comme le font les militants c’est négliger toute promotion de tout faire pour éviter l’avortement, d’améliorer le statut, les conditions de vie de la mère et de l’enfant, le rôle positif du père. La responsabilité constructive de chacun vis-à-vis du sexe et de la vie. Pour le moment le féministe m’apparait comme une grosse charcuterie des foetus et aucun horizon constructif et positif pour la société. En plus elles sont pâmées devant les migrants qu’elles nous imposent, des migrants issus des sociétés les pires vis-à-vis des femmes: brutalité, viol, meurtre, statut d’inférieures socialement et juridiquement. Ces fémnistes sont des criminelles.

  41. Des avortements ont été filmés avec l’appareil qui permet de voir à travers la parois de l’utérus, et le bébé se débat lorsqu’il se fait aspirer et démembrer. C’est tellement horrible que je n’ai pas été capable de le regarder. Ces films devraient être diffusés largement afin de freiner les écervelés qui braillent en faveur de l’avortement.

    • Tout à fait d’accord avec vous. On devrait montrer ce film du bébé suçant son pouce dans le ventre de sa mère, puis se débattre dans un réflexe d’autodéfense pour échapper a son meutre!…
      Il y en a plus d’un qui, ayant visionné ce film, aurait hésité voir même refuser de voter d’inclure l’avortement dans la constitution…

    • Je serais preneur de cette vidéo, même si elle est horrible, pour servir d’outils aux opposants à l’IVG

  42. Aux infos, ils répétaient qu’une femme sur trois a eu recours à l’avortement. Ces statistiques, parmi d’autres des militantes féministes, sonnent faux. J’ai connu 2 femmes qui avaient avorté au moins 4 à 5 fois chacune. Ce que j’appelle des égoïstes sans conscience encouragées par le système d’accès et de promotion de l’avortement. A côté il y a probablement une grosse majorité de femmes qui refuse et est rebutée par l’avortement. Une militante pro-avortement affirmait sur SudRadio un truc du genre: “de toutes façons le bébé n’existe qu’à la naissance” et bien sûr l’animateur de l’émission ne contestait pas. Méga monstres vis-à-vis du foetus.

  43. Il ne s’agit, hélas, que d’un seul chapitre du mode d’emploi du suicide français … Il vous reste à découvrir les effets secondaires de cette “médication” qui ne tarderont pas à se manifester.

  44. C’est complètement imbécile de féministes fanatiques et tyranniques.
    L’avortement devait être juste décriminalisé pour permettre à chaque femme de prendre sa décision librement.

  45. Le chti français a parfaitement raison. Ce qu’il dit dans son post est la réalité. En complément, je rajouterai ceci :
    La Constitution française peut être modifiée – par des rajouts ou retrait de lois – par un processus et des règles encadrées. Voici comment cela fonctionne :
    1. Une révision constitutionnelle peut être proposée par le Président de la République ou par n’importe quel parlementaire, député ou sénateur (Article 89 de la Constitution).
    2. Le vote doit être voté en termes identiques par l’Assemblée nationale et le Sénat.
    3. Puis approbation par référendum ou par le Congrès.
    Donc, des textes écrits par des hommes peuvent être modifiés autant qu’ils le veulent, marbre constitutionnel ou pas.
    Ce n’est qu’une question de volonté politique et absolument rien d’autre. Comme tu le dis dans ton article Christine, si une volonté politique, par nécessité, devait interdire l’IVG, ce n’est pas ce marbre constitutionnel à la con qu’il l’en n’empêcherait, la loi permettant de le modifier quand même.
    Tout cela n’est que du vent et fait pour la gloire de Macron qui se prend pour Louis XIV.

  46. Et les musulmans en France vont faire avorter leurs femmes ? Donc de moins en moins de français de souche et de plus en plus de musulmans. Bravo!

  47. Bravo Christine, vraiment…
    C’est donner un pouvoir supérieur aux femmes du droit de vie ou de mort sur l’enfant en croissance dans leur utérus. Les hommes seront largués à l’avenir dans leur paternité, perdant de leur influence sur la parentalité… Tout se renverse, pendant longtemps les femmes pensaient vouloir faire un enfant pour les hommes et avec ce nouveau droit, ce sont les hommes qui seront à l’avenir voués à faire des enfants pour les femmes et non pour être parent… C’est le début de la souffrance des hommes pour être le père aux yeux de leurs enfants…. Je ne suis pas étonné, si cela arrive maintenant, ni Macron, ni Attal ne connaissent rien à la parentalité et une quelconque responsabilité de transmission. Ces hommes sont complètement irresponsables du drame à venir et des conséquences, j’ai été dégouté que l’on puisse faire la fête pour vouloir tuer la vie … Bonjour les dégâts

  48. 300 % d’accord avec ce qui est magnifiquement exposé dans cet article ! nous n’avons pas le droit d’empiéter sur les droits des générations futures , si nous le faisons faisons le pour des questions ultra importantes telle la sauvegarde de notre civilisation mais là nos courageux députés sont aux abonnés absents .

  49. Je suis entièrement d’accord avec vous Christine. Mais la Constitution n’est pas définitive ni éternelle. Nou sen sommes déjà à la cinquième. De même que la Chine qui, autrefois, avait imposé la politique de l’enfant unique, est revenue dessus, nous aurons peut-être un jour un chef d’état qui effacera cette horreur d’une nouvelle Constitution. Qui peut-être même ajoutera les racines romaines, grecques et chrétiennes de la France. Et le micron restera dans la petite historie comme un enfant pourri gâté qui aura saccagé le 21ème siècle.

  50. Christine, je comprend vos arguments tout à fait louables, mais une loi se change même gravée dans le marbre! La constitution n’est qu’une invention de l’homme et n’existe pas dans la nature. Seules les lois naturelles comme celle de la physique, par exemple, sont immuables! Je pense que, comme tous les socialopes de son genre, il faut que Macron, tel un chien, marque son passage au pouvoir,et tel un pharaon, acquiert l’immortalité de son vivant. Tout ce que fait cette clique n’a que pour but d’exalter leur mégalomanie et de profiter au passage de se remplir les poches! Ce ne sont que des parasites et des virus sociaux.

    • Bien sûr, le chti c’est au nom de ce principe que “tout peut se défaire, même gravé dans le marbre” que je milite pour le Frexit, mais je dénonce cette prétention des traîtres qui ont voté cette absurdité à vouloir imposer aux générations futures leur volonté. Même si c’est symbolique et qu’on pourra revenir dessus.

    • A ce jour l’embryon n’a aucun droit, on ne lui demande pas s’il veut vivre ou mourir, il ne fait que subir la sentence de sa mère qui est sensé le protéger et le nourrir. Il ne peut appeler au secours auprès du père pour le protéger.. Et comme la loi ne considère pas que les embryons et phoetus sont des personnes à part entière avant la naissance, alors que pour la nature, les lois de la vie et le plan sacré l’embryon est une personne à part entière dès le premier jour de la fécondation, l’incarnation se faisant avant la fécondation jusqu’au 20 ème jour, il faudra faire pression sur le législateur pour donner des droits aux embryons, pour que la loi votée par les humains votés soi celle des lois de la vie…. Donc tous les politiques devront se former à ces lois puissante de la vie, pour avoir un tout autre regard sur leurs décisions..

Les commentaires sont fermés.