Tiens donc, la CEDH valide l’interdiction de l’abattage rituel sans étourdissement en Belgique

Ne crions pas victoire trop vite. Les requérants font appel… Et de toutes manières, pour le moment cela ne concerne que Wallonie et  Flandre, même pas Bruxelles !

En tout cas c’est, pour l’heure, un petit coin de légitime défense de la laïcité gagné non pas au nom de la laïcité, ça c’est foutu, mais au nom… du bien-être animal évidemment.

Curieusement, en France où les antispécistes et autres dégénérés voulant remplacer le steack par le cafard grillé (et la souffrance du cafard, alors ? ) détournent les yeux et se taisent. Partagés entre leur dévotion à l’islam “religion d’opprimés” et celle aux animaux “égaux de l’homme et opprimés”.

Ce mardi 13 février, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH), a tranché : les régions flamande et wallonne en Belgique sont bien fondées à interdire l’abattage rituel d’animaux sans étourdissement préalable pour les religions juive et musulmane. La CEDH, qui se prononçait pour la première fois sur cette question, n’y voit pas de violation de la liberté de religion et estime que les requérants n’ont pas été victimes de discrimination.

La CEDH […]rappelle d’abord que « les décrets litigieux ont été adoptés à la suite d’une vaste consultation de représentants de différents groupes religieux, de vétérinaires ainsi que d’associations de protection des animaux ». Elle met ensuite en avant les « efforts considérables » déployés par les autorités « afin de concilier au mieux les objectifs de promotion du bien-être animal et le respect de la liberté de religion ».

[…]

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) donne son feu vert. Les régions flamande et wallonne en Belgique sont fondées à interdire l’abattage rituel d’animaux sans étourdissement préalable pour les religions juive et musulmane, a jugé ce mardi 13 février cette juridiction supranationale, estimant qu’il n’y avait pas en l’espèce de violation de la liberté de religion. La Cour avait été saisie par des ressortissants belges, musulmans et juifs, ainsi que des associations représentatives d’autorités nationales et provinciales des communautés musulmanes.

Ceux-ci protestaient contre des décrets adoptés en 2017 et 2018 par les régions flamande et wallonne mettant fin à l’autorisation de l’abattage rituel d’animaux sans étourdissement. La région de Bruxelles-Capitale n’est pas concernée et reste pour l’heure la seule en Belgique à autoriser cette pratique.

[…]
«Patrice Spinosi, avocat des requérants de confession juive dans ce dossier, a indiqué étudier la possibilité de porter l’affaire en appel devant la grande chambre de la CEDH. « Nous aurons à cœur d’apprécier les chances de succès d’un renvoi de cette affaire en grande chambre, afin que cette formation qui est la plus solennelle de la Cour européenne ait l’occasion de se prononcer sur une question aussi importante qu’inédite», a-t-il déclaré.

 749 total views,  1 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. “en France (…) les antispécistes et autres dégénérés (…) détournent les yeux et se taisent”
    A nous de leur mettre sous le nez cette interdiction de l’abattage rituel sans étourdissement validée par la CEDH en Belgique :
    IMPRIMER le présent article et l’ENVOYER par la poste aux deux principaux dégénérés, PETA France et L214, dont vous trouverez les adresses postales, respectivement,
    – en bas à gauche de https://www.petafrance.com/
    – et sur https://agenda.l214.com/mentions-legales
    Pour imprimer, https://www.printfriendly.com/p/g/F5jYdC
    Choisir taille de texte 120% et taille d’images 100%
    Cliquer sur les icônes et chiffres “parasites” en fin d’article pour les effacer puis sur PDF, choisir Taille de la page A4, télécharger la version PDF en 2 pages et l’imprimer, au choix, en 1 feuille recto-verso, 1-2, ou 2 feuilles recto seulement chacune, 1 & 2.
    Dans l’espace libre au bas de la dernière page, écrire “Vous attendez QUOI pour obtenir la même chose en France ?” puis signer de votre prénom et ville.
    Mettre la (ou les) feuille(s) dans une enveloppe, écrire l’adresse, timbrer et poster.

    • Entièrement d’accord. Le problème est qu’on a à faire à de tels faux-culs qu’ils ne bougeront évidemment pas, et en profiteront pour attaquer “l’extrême droite”.

Les commentaires sont fermés.