Découvrez le groupe musical russe “Beloe Zlato” (“Or blanc” )!

Le groupe “Or blanc.” 

Leurs voix harmonieuses et leur air naturel sont un vrai régal pour les amateurs de chansons folkloriques russes.

“Beloe Zlato” [Or blanc] est  un groupe musical composé de jeunes filles (quatre puis cinq) qui s’est fait connaître en déambulant dans des lieux publics en chantant des chansons folkloriques russes. Le groupe s’appelle « Or blanc – Белое злато » et il existe depuis une douzaine d’années.

Il a été formé dans un collège de Norilsk, une ville industrielle située au nord de la Sibérie, au delà du cercle polaire et il est maintenant basé à Moscou.

Ce groupe apparaît alors que la musique aux standards mondialisés envahit la Russie comme  partout. Dans une ultime résistance,  ces jeunes filles ne veulent  pas voir disparaître leur âme et leur culture.

Or blanc a fait un remarquable travail pour retrouver tous ces titres. Ces clips semblent improvisés mais ils ont en réalité été longuement répétés. Il semble qu’il y ait une rotation parmi les chanteuses : certaines partent et de nouvelles arrivent.

Depuis quelques mois, un accordéoniste s’est joint au groupe et il chante aussi avec les filles.

Elles ont un succès local incontestable. Elles ont chanté  en Pologne et en Allemagne mais elles n’ont pas fait de percée internationale.

La Russie est l’un des plus gros compétiteur à l’Eurovision en se classant souvent dans le top 10 ou le top 5 de la finale. Elle ne pourra pas y participer cette année. Dommage. 

Tournant le dos à ses racines, la France qui vote Macron aura ce qu’elle mérite en étant représentée par ceci

La culture musicale “française” sous Macron : 

Un peu de fraîcheur avec nos chanteuses, en filles de la campagne, dans des décors authentiques :

Beaucoup d’humour pour la Saint-Valentin :

Les filles ne donnent aucune information sur elles. Leur site mentionne les conditions et les prix pour leurs concerts, rien de plus et tout est uniquement en russe.

Avec la balalaïka (instrument) 

Dans les rues : 

Akh vy seni, moï seni (Ah toi, porche, mon porche

Cette chanson de danse russe, qui a été enregistrée pour la première fois en 1790, a des racines populaires. Son texte relate l’histoire d’une jeune fille que son père, très strict, ne laisse pas sortir avec d’autre jeunes gens, mais qui va désobéir et « divertir un gaillard ». Les « seni » sont quant à eux une sorte de porche d’entrée, extension de l’izba en bois traditionnelle russe, où l’héroïne du texte libère un faucon. 


Leur page Internet :

https://beloezlato.ru/

 2,966 total views,  4 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Dans la même veine folklorique et traditionnelle, je recommande l’excellent groupe de Biélorussie DZIVIA: de très belle compositions traduisant toute la beauté et la richesse de la Tradition Slave, dont les origines se perdent dans la nuit des temps… Dans la plus pure Tradition du magnifique Mouvement de Renaissance Culturelle et Spirituelle Pan-Slave RODNOVERY, qui m’intéresse depuis de nombreuses années!…
    https://www.youtube.com/watch?v=83reId9C_aI

  2. Encore merci, ami Jules, de toutes ces beautés de la culture russe que tu nous fais découvrir et que l’on aime tant !
    Concernant ces jeunes filles, elles sont de toute évidence très sympathiques et portent des tenues gaies et plaisantes.
    Concernant la qualité musicale de ce qu’elles font, d’après mon humble avis, c’est relativement médiocre. J’ai écouté l’ensemble des vidéos, et quand on a écouté la première, on a écouté les autres…😊
    De plus, ayant une oreille très musicale, elle chante relativement juste mais pas toujours, ce qui est extrêmement rare dans les groupes musicaux russes. En effet, ces groupes soucieux de la qualité de leurs prestations, sont des professionnels et ont une justesse irréprochable.
    Ces jeunes filles sont de toute évidence des amateurs, et il faut malgré tout saluer l’initiative d’avoir créé un tel groupe et du résultat obtenu qui demande du travail tout de même.
    Quant à la culture française… il faut la chercher.
    À quand un superbe article sur “Les Chœurs de l’Armée Rouge” ?

  3. Si Dieu m’accordait une 2ème vie, j’apprendrais le Russe.
    Et, je constate qu’elles ont de jolies jambes donc qu’elles ne doivent pas manger Macdo tous les jours.

    • @Raskasse Mais pourquoi faudrait-il attendre une deuxième vie ? Je me suis mis au russe à 65 ans, et après quelques années un peu rudes je suis arrivé à lire intégralement, entre autres, “La Guerre et la Paix” et “Anna Karénine”. Alors не раздумывайте (n’hésitez pas), желаю Вам успеха (et bonne réussite) !

Les commentaires sont fermés.