Nous saigner ?

Je viens sur ce sujet, ici, postillonner…

Ils ont laissé leur peuple, ils l’ont abandonné !

Pour le flouze ils se sont enfuis !

Ici ils parlent d’usufruit

se servant de l’iSSlam pour nous bastillonner !

PACO. NIKOMOK !

25/02/2024.

http://orientxxi.info/magazine/la-grande-saignee-des-medecins-algeriens,5653

https://www.algerie360.com/medecins-etrangers-en-france-les-algeriens-en-tete-du-classement-rapport-irdes/

https://www.tsa-algerie.com/exode-des-medecins-lalgerie-opte-pour-la-coercition/

 708 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. je me suis enfuie (demande avec insistance de sauf conduit ) de l’hopital de THONON quand j’ai vu le toubib” chef” (urgence) puis sa collègue (pneumo) algériens baraguouinant un sabir.
    Punition : pas de taxi dans cette zone isolée; attente 2 heures, durant laquelle j’ai pu voir à la caféteria un groupe de 7 “médecins” arabes désoeuvrés matant le cul des braves infirmières ( blanche et blondes..)°

  2. J’ai eu une algarade avec un médecin algérien aux Urgences, il m’a dit textuellement ceci : si t’es pas content, va te faire soigner à Paris. Je lui ai répondu : Si t’es pas content de travailler chez nous, retourne dans ton bled. Le chef de service est venu et lui a passé un savon de première. Je ne l’ai plus revu à l’hôpital. Il paraît que ses diplômes étaient trafiqués. Peut-être un soigneur de camélidés reconverti… Ça fait peur.

    • Bonjour Argo. Ton témoignage est de qualité. Qui souligne bien l’état d’esprit dont il est question dans mon texte. Merci.

Les commentaires sont fermés.