Le petit David, le juif à jamais face à Goliath

Nicolas RégnierDavid with the head of Goliath 

 

La taille de David le juif, n’a jamais changé, ou alors si peu… elle a toujours été miniature tout comme l’est l’État d’Israël… 

Les ennemis de David n’ont jamais été en petit nombre, mais étaient des colosses et en grande quantité… et ils le sont à ce jour. Les juifs n’ont jamais appris à s’imposer ni à se multiplier de façon à pouvoir tenir tête, et se mesurer aux vagues immenses de tous ceux qui voulaient, œuvraient et veulent et œuvrent, à ce jour, pour leur disparition.

Les juifs n’ont pas tenté d’imposer leur foi, tout comme les chrétiens et plus tard les musulmans… qui ont maintenu des guerres de conquête, conversions forcées, et soumission. Ils sont restés fidèles à leurs lois qui leur défendent de « tuer l’autre… de le soumettre et de lui imposer sa religion ».

Quel est le nombre exact de juifs  en nos jours ?

Selon les estimations pour 2020, la population mondiale de Juifs est de 14,8 millions, la fourchette variant de 14,8 à 23,8 millions, selon la façon dont on définit la notion de Juif.

Les chrétiens – En 2021, le nombre total de chrétiens dans le monde est évalué à 2,546 milliards, ce qui en fait la religion comptant le plus de fidèles.

Les musulmans – 2021 Les musulmans représentent environ un cinquième de la population mondiale—soit 1,926 milliard de personnes. Ils forment la majorité de la population dans près de 50 pays et territoires concentrés en Asie et en Afrique.

L’hindouisme avec 1,074 milliard d’hindous, une bagatelle, comparée aux chrétiens et aux musulmans.

David le juif est resté depuis minuscule. Il faut avouer que le judaïsme n’est accessible que par l’étude et l’initiation aux lois et aux rituels.

Pourtant les juifs, avec leur vingtaine de millions d’individus, font beaucoup parler d’eux. Ils sont surveillés, guettés, avilis, accusés, et vivent sous une loupe grossissante… mais surtout haïs.

Qu’est-ce une vingtaine de millions face aux milliards des autres religions ? Un coup de pied ? Une virgule ? Un point d’interrogation ?

Il faut un sacré culot pour se faire appeler « peuple », « nation », « entité… » Et ce juif ne cesse de narguer le monde avec sa petitesse, sa faiblesse, sa stupidité puisqu’il a osé se maintenir, avec difficulté, il faut l’avouer, et a survécu à tant de peuples, d’empereurs, de civilisations qui étaient venus pour effacer de la face du globe cette masse hirsute de personnes qui insistent à se faire appeler « juifs ».

C’est tout à fait naturel qu’il devienne la risée, le marchepied pour certains, le maudit pour beaucoup, l’insolent pour tout le monde !

Cette vingtaine de millions de juifs défie les milliards de musulmans et de chrétiens, qui ne veulent pas de leur présence au Moyen-Orient ou partout ailleurs. Ils veulent les voir fondre dans l’obscurité de leur foi, de leurs lois qui dérangent, qui chamboulent, qui perturbent et qui finalement les placent devant une conscience qu’ils cherchent à étouffer.

Alors, le petit David avec sa fronde et son caillou veut combattre ces milliards qui se sont ligués contre lui…

Une folie… comment ose-t-il dire non, refuser de baisser la tête et de crier : Je veux vivre ? Je combattrai jusqu’à ma dernière goutte de sang pour ma liberté, pour mon choix, pour ma foi, pour ce morceau de terre hérité de mes ancêtres…

Mais si je meurs, et il faut aussi prendre cela en considération, j’emporterai avec moi tous ces milliards de musulmans et même de chrétiens, qui refusent d’admettre qu’ils sont nés du socle de la foi juive. Car sans moi, leurs racines, lois et foi, n’auront plus de raison d’être, n’auront plus d’amarres.

Que dira le musulman à son fils, lorsque celui-ci lui demandera qui était Abraham, Sarah, Isaac, Jacob, dont parle le Coran ? Des musulmans… impossible, l’islam naquit 600 ans après le Christ. Un Hébreu… Oui. Il sera appelé alors à lui parler des Hébreux… Qui était  Moïse, qui était Salomon, David… Où était le temple de Jérusalem… et tant d’autres « Célébrités » dont le Coran s’est servi comme éléments  fondamentaux de l’islam. Les musulmans auront beau essayer de contourner la vérité, elle sera toujours présente, pour les rattraper.

Tout comme pour les chrétiens : Jésus était juif, né juif et circoncis selon le rite juif. Il était même un bon juif qui avait fait ses études dans le temple de Jérusalem. Il n’a jamais cherché à créer une nouvelle religion. L’histoire ne peut pas être réécrite.

Et c’est le même cas pour l’islam.

Alors, chers ennemis du juif, vous ne pourrez jamais l’effacer, car le juif vit en vous, dans votre foi, dans vos légendes, dans vos réalités, dans vos rituels.

Tuer le petit David… c’est simplement se tirer des balles dans les pieds.

Thérèse Zrihen-Dvir

 631 total views,  1 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. Dire que Jésus n’a jamais voulu créer une nouvelle religion, c’est une affirmation péremptoire et indéfendable.
    La religion qu’il a mise en œuvre est totalement novatrice, très éloignée du judaïsme, elle n’a qu’un lointain rapport avec le judaïsme.
    La preuve, c’est que les prêtres juifs ont condamné Jésus, car ils ont vu l’énorme fossé qu’il y avait entre le judaïsme et l’enseignement de Jésus.
    Ils ont bien vu le danger, qui allait se réaliser par la suite.

  2. Et ces millions d’athées dans le monde qui ne demandent qu’à vivre paisiblement en respectant son prochain et qu’on ne vienne pas les emmerder avec des fables millénaires qui engendrent des guerres à n’en plus finir ? Je soutiens l’état d’Israël pas les religions.

Les commentaires sont fermés.