Si Trump est élu… les pourris paniquent aux USA !

Guerre en Ukraine: fin de l’aide américaine et de l’Otan si Trump est réélu, s’alarment des experts

Arrêt de l’aide américaine à l’Ukraine, “effondrement” de l’Otan et affaiblissement du “leadership” des Etats-Unis: des diplomates et experts américains, dont l’ex-secrétaire d’Etat Hillary Clinton, s’alarment des conséquences d’une réélection de Donald Trump en novembre.

Sous l’égide de la candidate malheureuse à la présidentielle de 2016 face à M. Trump, l’université Columbia à New York – où Mme Clinton enseigne désormais les relations internationales – a tenu mercredi un colloque sur “l’avenir de l’Ukraine” après près de deux années de guerre contre la Russie.

“Nous sommes à un moment charnière, non seulement pour l’Ukraine, mais aussi pour l’Occident et pour l’Otan”, a mis en garde l’ancienne cheffe de la diplomatie américaine (2009-2013) dont la fin du mandat avait correspondu au début d’une dégradation des relations américano-russes après la réélection en 2012 du président Vladimir Poutine.

Pour l’ex-sénatrice de New York, “la manière dont nous, les Etats-Unis, réagissons ou manquons de réagir aura un impact incommensurable sur l’ordre mondial du XXIe siècle”.

Washington est le principal soutien militaire de Kiev avec plus de 110 milliards déjà débloqués par le Congrès, mais la première puissance mondiale échoue depuis des mois à voter de nouveaux fonds pour l’Ukraine.

– L’emprise de Donald Trump –
En raison de querelles entre élus républicains, sur qui Donald Trump exerce son emprise, et d’un bras de fer avec les démocrates du président Joe Biden, le Congrès a encore reporté à jeudi un vote sur une aide à Kiev et à l’allié israélien.

Hillary Clinton, qui fut une ministre des Affaires étrangères de Barack Obama (2009-2017) favorable à l’interventionnisme des Etats-Unis à l’étranger, a trouvé “honteux que l’aide à l’Ukraine continue d’être retenue par le Congrès pour de la petite politique”.

Elle a exhorté à ce que “l’agression russe et la souffrance des Ukrainiens ne restent pas sans réponse”.

Sans quoi, s’est exclamée l’ancienne dirigeante démocrate de 76 ans, ce serait “un cadeau à Vladimir Poutine et un coup porté au leadership mondial de l’Amérique pour la liberté et la démocratie”.

Pire, selon Kimberly Marten, professeure de sciences politiques au Barnard College de Columbia, le président “Poutine (…) pense que Donald Trump va probablement gagner la prochaine élection et quand cela arrivera, l’Otan s’effondrera”.

L’ex-président républicain (2017-2021) et homme d’affaires, probable adversaire en novembre pour la deuxième fois de Joe Biden, s’est souvent montré dubitatif, parfois hostile, sur la poursuite de l’aide américaine à l’Ukraine et a même menacé de sortir de l’Otan s’il retournait à la Maison Blanche.

L’Ukraine “perdra”

Mais pour l’ancienne ambassadrice des Etats-Unis en Ukraine Marie Yovanovitch, “si nous ne les aidons pas, ils (les Ukrainiens) perdront (du soutien) à Washington et perdront sur le champ de bataille”.

La diplomate américaine pense elle aussi que “les Russes comptent sur une victoire de l’ancien président Trump”, ce qui aurait pour conséquence “de nous sortir de l’Otan”.

“Un tableau très, très sombre pour l’Ukraine où nous abandonnerions nos alliés pour aider en fait nos adversaires.”

Ian Bremmer, du groupe d’études Eurasia et professeur de relations internationales à Columbia, s’est montré plus nuancé: il ne voit pas son pays “quitter l’Otan” en cas de retour de Donald Trump à la Maison Blanche le 20 janvier 2025.

“Il s’agira davantage du niveau d’implication des Etats-Unis” avec l’Alliance atlantique et l’Union européenne, a expliqué l’expert.

D’autant que “les mouvements populistes et eurosceptiques progressent, auront davantage de soutiens aux élections européennes dans des pays comme la France et l’Allemagne et vont probablement s’aligner sur Trump”, a pronostiqué M. Bremmer pour qui “les relations au sein de l’Otan et du système transatlantique ont atteint un sommet l’an dernier”.

Et cela “évoluera si Trump devient président”, a-t-il conclu.

De son côté, l’ambassadrice d’Ukraine aux Etats-Unis Oksana Markarova a réaffirmé que son pays, candidat à l’entrée dans l’Otan et l’UE, veut “être européen” et se voit “dans la famille transatlantique”.

https://www.nicematin.com/conflits/guerre-en-ukraine-fin-de-laide-americaine-et-de-lotan-si-trump-est-reelu-salarment-des-experts-902093

 828 total views,  4 views today

image_pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


20 Commentaires

  1. TRUMP, le héros qui va bazarder l’OTAN, et rétablir la paix.
    La gauchiasserie tremble sur ses membres et risque une plus grosse chiasse.

  2. Décidément TRUMP c’est comme POUTINE la diabolisation a l’extrème de ceux qui ne veulent plus de guerres orchestrées par la CIA de puis 1960 voir”Noum Chomsky livre intitulé”la guerre comme politique étrangère des Etats -Unis”Il y recense plus de cinquante guerres ou coups d’états dont ils sont a l’origine depuis leur existance !Le titre est assez explicite et Mr Pouine a coté c’est un enfant de coeur!Alors arrétez de diaboliser la Russie et son Président Mr Poutine et Mr TRUMP hommes de paix!!

  3. Trump a balancé que si il était réélu il ne soutiendrait pas les pays de l’OTAN face à la Russie, ça va en calmer plus d’un. Je souhaite qu’il soit réélu, qu’il lâche ce con de zelensky et renoue avec Poutine, juste pour emmerder les dictateurs de l’UE.

    • Bonjour,

      Hier, sur BFM, ils prenaient tous une mine consternée pour annoncer que, avec le consensus de tous les économistes, le chiffre de la croissance en Russie était de 2.6% en 2023.

      Encore une magnifique confirmation du génie macronard Le Maire qui allait, disait-il, mettre “la Russie à genoux” …

  4. J’avoue que je n’étais pas trop Trump, ma seule satisfaction fut qu’il renvoya la dinde s’occuper du poireau de Billoute en lieu et place de Monica. Aujourd’hui j’ai plus qu’évolué, je souhaite ardemment la victoire du gros blond pour que la table soit renversée. La boustifaille avariée que nous servent les européistes en Ukraine, est aussi infecte qu’elle est ruineuse, 50 milliards partis en fumée tandis que les paysans réclament quelques centimes sur le litre de lait ou de viande. Le jeune Biden me parait un peu vert pour occuper encore 4 ans le bureau ovale, il doit murir et se représenter en 2028, à moins qu’entre temps il ait poussé la porte de St Pierre.

  5. =====
    ■ Emmanuel Macron reporte son voyage en Ukraine, initialement prévu le 13 février | 11 févr. 2024

    ► «Tout était pourtant bien ficelé. Emmanuel Macron devait aller à Odessa, visite chargée de symbole dans cette ville en partie construite par les Français, avant de rejoindre Kiev», rapporte le 11 février Challenges, informant du report de la visite du Président français en Ukraine. Celle-ci devait avoir lieu les 13 et 14 février.
    …/…
    ○ français.RT.fr : http://tinyurl.com/33cuevvt

  6. Est-ce que Biden terminera son mandat ? J’en doute : il est clairement en phase de décrépitude mentale avancée (ce qui arrange d’ailleurs bien les intérêts de l’État profond américain qui tire tranquillement les ficelles qu’il veut). Si Bibide est déclaré inapte (procédure d’ “impeachment”), c’est Kamala Harris qui devient présidente dans un premier temps avant de se déclarer tout naturellement candidate démocrate pour la suite. Ce qui ne fera pas les affaires de la seconde mégère de service : Hillary Clinton. À suivre !

  7. ■ Verbatim. TRUMP : “j’encouragerais” la Russie “à faire ce qui lui chante” contre un allié de l’Otan ne payant pas assez | 11/02/2024
    En meeting, le candidat républicain s’est targué d’avoir fait comprendre à un dirigeant étranger que sans participation suffisante aux dépenses militaires, les États-Unis ne porteraient pas assistance à un allié. Trump a même lancé qu’il pourrait encourager une agression russe.
    ○ COURRIER INTERNATIONAL.com : http://tinyurl.com/mt3vc3k3

  8. Je doute que les américains permettent à Biden de se présenter, ou alors ils sont franchement plus atteints que lui.

    Il y a une mobilisation de professionnels de la santé qui exigent un examen des facultés cognitives et de l’état de santé en général de Biden.
    Et cette exignce risque d’être fort appuyée au regard des derniers incidents concernant l’oncle Samy.
    _____
    1.- Incident au sommet
    https://t.me/boriskarpovblog/19061

    2.- « Un homme âgé avec une mauvaise mémoire » : les médecins américains insistent pour que Biden se soumette immédiatement à des tests cognitifs.
    https://t.me/boriskarpovblog/19060

    _____
    Alors pourquoi l’a-t-on laissé faire, quand le monde entier se fout de l’Amérique à cause de lui ?
    Qui se cache en embuscade derrière les fagots ?

  9. =====
    ■ ÉCONOMISTE : Le succès de la défense des forces armées russes oblige l’OTAN à changer de stratégie.|| Alexeï Komolov | 11.02.2024

    ► La défense réussie de l’armée russe dans la zone de la Région militaire Nord oblige l’OTAN à repenser sa stratégie, écrit The Economist.

    L’article indique que les structures défensives russes dans le sud et l’est de l’Ukraine sont devenues les plus longues d’Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. Dans ce contexte, la Pologne et les pays baltes ont annoncé leur intention d’accélérer la construction de fortifications à la frontière avec la Fédération de Russie et la Biélorussie, écrit l’auteur du document. Selon les experts, il s’agit de plusieurs milliers de bunkers.

    La publication écrit que cela pose un dilemme aux pays de l’OTAN, qui préféraient la « défense élastique », mais qu’il faudra peut-être maintenant reconsidérer cette stratégie.

    Dans le même temps, Stoltenberg a ajouté que l’alliance « ne cherche pas la guerre avec la Russie ».

    ○ RG.ru : http://tinyurl.com/ms97xf9d

  10. Attention, ils n’ont pas dit leur dernier mot ni fait leur dernière saloperie !
    Trump n’a pas encore gagné, pu s’en faut et la méga-racaille au pouvoir aux USA a des ressources et des troupes.
    Attention.

  11. sur le huffington post

    “pourquoi les dernières déclarations de Netanyahu font si peur à la communauté internationale”

    la même komunaute internatzional qui n a rien vu rien entendu rien dit pendant les 5 années de la shoah

    même l amerique seule alliée réél d israel dans le coin continuera a l aider tout en condamnant a haute voix!!
    et puis même si l iran envoyait sa bombe (en cours de fabrication interminable depuis des années,la réplique d israel entrainerait la disparition de l iran et si par malheur la corée du nord entrait dans la danse on peut prévoir une troisième guerre planétaire d ou l humanité disparaitra….ouf! quel bon débarras

  12. Ils trouveront tout et n’importe quoi pour empêcher le Donald de revenir à la Maison Blanche… ils iront jusqu’à inventer des crimes et des délits tellement ils en ont peur !

  13. Les USA feront des économies et le monde occidental deviendra moins hostile, les ukrainiens devront capituler et accepter une partition de leur territoire. La fin de l’OTAN ? Impossible. Mais il faudra que les européens prennent leur défense en main, et là ça va nous coûter un “pognon de dingue”. Le prix de la liberté et l’émancipation de la protection des seuls États-Unis.

  14. Tout ce qui ne covient pas à certains dirigeants est traité de “populiste”.Quel mepris pour le peuple.H.Clinton est une idéologue qui n’aime pas le peuple américain.L’ancien Président D.Trump,bien que très riche, aime L’Amerique et veut son bien.S’il est élu en novembre,les USA auraient une chance de redevenir les Etats-Unis des Pères Fondateurs,que notre Lafayette avait aidé à se debarrasser de ces anglais……