8-1-2015 : pour imposer “Je suis Charlie”, ils ont interdit “Islam assassin”

Dès le lendemain des attentats de Charlie Hebdo, le 8 janvier 2015, nous étions place de la Bourse pour faire un rassemblement en hommage à toutes les victimes de l’islam. Nous voulions scander “Islam assassin”. Mais ce régime, et son ineffable préfet Boucault, sous les ordres de Manuel Valls, avait décidé que les seuls qui pouvaient manifester, c’étaient ceux qui bêlaient “Je suis Charlie” en manifestant avec des islamistes et des islamo-collabos.

 

Nous étions malgré tout sur place, et avions malgré tout répondu aux questions des journalistes. Neuf ans plus tard, il n’y a vraiment rien à retirer aux propos tenus alors, si ce n’est que depuis, des centaines d’autres Français ont été tués par les soldats d’Allah et que la criminelle invasion migratoire s’accélère.

Et le 10 novembre 2019, la gauche “Je suis Charlie”, toute la gauche, toute honte bue, manifestait avec les islamistes. Depuis le 7 janvier 2015, plus de 2 millions de musulmans sont entrés en France.

 512 total views,  1 views today

image_pdf

1 Commentaire

  1. Oui merci Pierre Cassen pour ce rappel, votre coup de gueule justifié, oui que de temps perdu ! mais les français n’ont pas assez ouvert les yeux, encore aujourd’hui , alors ce rappel est bienvenu, on ne peut oublier que nous sommes en guerre dont les causes ne sont pas le virus , quelle blague !

Les commentaires sont fermés.