Suspension des versements aux terroristes palestiniens, il était temps, macron !

La France se décide enfin à faire comme les autres et à suspendre ses versements à l’UNRWA (agence onusienne pour les  “réfugiés” palestiniens).  Quand on pense que le Français moyen est obligé de travailler 2 ans de plus et que la France est endettée à mort mais que Macron, non content de subventionner les associations immigrationnistes et le trafic autour des migrants entretient le terrorisme, il me vient des envies de meurtre.

L’UNRWA ne nie même pas, ils renvoient juste les personnes mises en cause… Quel cynisme !

Christine Tasin

.

Les accusations d’Israël contre l’agence onusienne pour les réfugiés palestiniens(Unrwa) ont des répercussions immédiates et à la chaîne. Après les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne ou l’Italie, c’est au tour de la France d’annoncer la suspension de ses versements à l’agence. Au total, huit pays ont jusque-là pris une décision similaire.

« La France n’a pas prévu de nouveau versement au premier trimestre 2024 et décidera le moment venu de la conduite à tenir en lien avec les Nations unies et les principaux donateurs, en s’assurant que toutes ses exigences de transparence et de sécurité de l’aide sont bien prises en compte », a affirmé dans un communiqué le ministère des Affaires étrangères dimanche.

Une enquête promise

Evoquant des accusations d’une « exceptionnelle gravité », Paris, qui a versé 60 millions d’euros d’aide à l’UNRWA en 2023, dit ainsi vouloir attendre « que les enquêtes lancées ces derniers jours permettent de faire toute la lumière sur les faits passés et soient assorties de mesures concrète ». Israël a accusé vendredi plusieurs employés de l’UNRWA d’avoir participé à l’attaque du Hamas le 7 octobre en Israël.

L’UNRWA de son côté a immédiatement réagi aux accusations israéliennes en renvoyant les personnes mises en cause et en promettant une enquête approfondie et, si cette participation était prouvée, des poursuites judiciaires, mais Israël a malgré tout annoncé sa décision d’interdire à l’agence de continuer à travailler à Gaza après la guerre.

Réunion « constructive » à Paris

La réunion à Paris entre des responsables américains, égyptiens, qataris et israéliens sur un cessez-le-feu à Gaza a été « constructive », a indiqué le bureau du Premier ministre israélien, relevant qu’il restait « toujours des différends » entre les parties.

Les chefs du Mossad (services de renseignement extérieurs israéliens) et Shin Bet (services de renseignement intérieurs) étaient présents, selon le communiqué. Les protagonistes « continueront à discuter cette semaine dans d’autres réunions », a ajouté le texte, sans préciser le jour exact ni le lieu.

https://www.20minutes.fr/monde/israel/4073134-20240128-guerre-israel-hamas-france-suit-mouvement-met-pause-versements-unrwa

 556 total views,  3 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Erdogan le cafard terroriste islamiste n’est pas content de cette décision ,normal pour une idéologie sectaire qui on comme préceptes la mise à mort des juifs.

  2. Entretenir et encourager 6 millions de personnes à l’oisiveté et à la victimisation sans limite dans le temps c’est effrayant. Les Palestiniens sont maintenant la 3 ème génération qui apprend à ne pas travailler, à ne pas se soucier de prendre une quelconque responsabilité, à croire que le Retour est possible et se fera, à développer l’antisémitisme diffusé par l’islam, à trouver normal que le reste du monde doive les entretenir. En fait l’Unrwa et l’ONU font tout, avec l’argent magique et illimité des contribuables, pour empêcher les réfugiés palestiniens d’apprendre un métier et de se lancer dans la vie active en quittant leurs ”camps” de réfugiés.

  3. Ouais, faudrait faire pareil avec les terroristes français de papier mais fabius n’a pas voulu.
    Les 60 millions versés en 2023 auraient mieux fait d’aller à nos agriculteurs mais macron ne choisit jamais les Français sauf sous la contrainte.

  4. Et arrêter d’aider tous les parasites : Maghreb, Afrique, Ukraine, migrants de tous poils, etc. Un impératif, une urgence absolue.

Les commentaires sont fermés.