L’UE c’est la concurrence des lignes TGV : vous aurez moins de trains et vous paierez plus !

La SNCF pleure.  Avec l’arrivée des compagnies étrangères, l’officine française voit la concurrence lui ravir une part du marché, une part de sa clientèle. Or, quand, sur une ligne donnée, là où il y avait  10 trains quotidiens français depuis des lustres et qu’il y en a à présent 16 avec la concurrence étrangère, forcément, la SNCF boit le bouillon sur ce genre de ligne.

Voir https://www.leparisien.fr/economie/manque-de-rentabilite-arrivee-de-la-concurrence-ces-lignes-tgv-en-danger-23-01-2024-2AEJPPHXDJC3LFMUC67G2HFIVQ.php?ts=1706252946665

Problème, les lignes étrangères, elles, se fichent complètement des petites villes, des arrêts qui ne concernent que les Français, alors elles proposent des lignes reliant directement Paris et Lausanne, par exemple, se fichant bien de Montbard et même de Dijon… alors la SNCF va supprimer un certain nombre de trains de la ligne Paris-Lausanne, mettant dans l’embarras les Français qui vont travailler sur la dite ligne et qui ne pourront plus, faute d’horaires leur convenant.

La SNCF ne s’en fait pas, qui interpelle les municipalités et conseils départementaux, afin de faire payer au contribuable local… le maintien des trains actuellement en circulation. La SNCF ne veut pas perdre ses acheteurs, elle veut que l’Etat français et ses subdvisions régionales paye… faisant donc payer, forcément, le contribuable du coin qui va voir ses impôts et taxes locales augmenter. Simple comme bonjour.

Les élus comme le Maire socialiste de Dijon ont beau crier que jamais ils ne se coucheraient, chacun sait qu’il s’agit d’un numéro à la Don Quichotte. Ils paieront. On paiera.  Sauf à voir disparaître nombre de villes abandonnées par les habitants de province… Et il n’est pas sûr que les migrants qui vont les remplacer prendront le TGV, eux. En général ils préfèrent les transports gratuits organisés à leur attention par les collectivités.  Il n’y a pas de raison que ça change, après tout les cochons de contribuables français payeront encore.

Bref, encore un exemple de la nocivité de l’UE, faite pour les gros et pour faire mourir notre indépendance et nos libertés.

 

 802 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Les migrants prennent le TGV ! Les contrôleurs ultra communistes ne leur disent absolument rien ou les menaces d’amendes et de contrôle police tout en sachant qu’ils ne mettront pas leur menaces à exécution. Ces menaces étant exclusivement destinées à être entendu par celui qui paye afin qu’il ne se révolte pas. C’est du vécu.
    Seul le petit blanc paye le train.

  2. J’ai régulièrement pris le train de mars 1970 à décembre 1999 : ÇA A TOUJOURS ÉTÉ LA MERDE ! Pas confortable, bruyant, bordélique, sale, de la bouffe de merde hors de prix dans le wagon bar ou restaurant, toujours en retard mais jamais leur faute et jamais d’excuse, des contrôleurs discourtois voire insultants et des tarifs aussi astronomiques que fantaisistes. Ils veulent nous interdire l’avion s’il existe une liaison par train : BREST – NICE : 63€ – 2h30 escale comprise à NANTES. Par le train, c’est combien ????

  3. Des concurrents allemands, on présume? Après EDF, la SNCF. Allemands aides en cela par le traitre Macron qui a vendu nos plus beaux fleurons industriels.

  4. On vous donne le choix entre la peste et le choléra : soit des compagnies privées supranationales soit des fonctionnaires qui n’ont plus à prouver leur malfaisance !!!

  5. Sur les trains étrangers, aux petites stations, on descend en marche à 200km heure? La concurrence devait améliorer notre vie selon les grands pontifes favorables à l’UE. On constate aujourd’hui que ce sont des cons.

    • Non, Argo, que ce sont des criminels parfaitement conscients qui sacrifient les peuples et les pays à leurs profits.

Les commentaires sont fermés.