En 2017, au Maroc, Attal prédisait qu’il deviendrait une grande personnalité politique

Le 9 septembre 2017 à Marrakech, Gabriel Attal, le tout nouveau Premier ministre français, participait à la première université d’été du Rassemblement national des indépendants (RNI).

Il avait alors exprimé devant l’assistance son ambition de devenir un jour une grande personnalité politique de la France. Lors de l’université d’été tenue du 8 au 10 septembre 2017 à Marrakech par le Rassemblement national indépendants (RNI), Gabriel Attal n’avait pas caché qu’il désirait suivre la même voie qu’une jeune militante du parti de Aziz Akhannouch qui a été députée et par la suite ministre. Sans la citer, il faisait allusion à Mbarka Bouaida, ex-ministre déléguée aux Affaires étrangères.

11 sept. 2017 Le jeune député macronien, Gabriel Attal, en visite au Maroc,  a déclaré  qu’il œuvrera pour consolider la coopération diversifiée entre la France et le royaume. :
Pcc : Juvénal de Lyon

 626 total views,  2 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Attal est quelqu’un de plus actif que ses prédécesseurs, mais il verra très vite qu’il ne peut pas faire ce qu’il veut là où il est, devant convenir à Macron, à la presse, aux français, aux assemblées…
    Macron a mené par son insolence, sa mégalomanie, son hauteur d’esprit qu’il s’octroie par rapport à tout le monde, par son désintérêt pour la réalité de vie des français, en somme par son immaturité infantile, il a mené la France dans un KO, et là il veut changer tout, en stigmatisant les gens qui ne votent pas pour lui… en fait il ne peut plus changer grand chose, le déficit public est abyssal, car son Dieu est le fric, il fonctionne qu’avec le fric…. c’est pourquoi il cherche à laisser entrer des migrants, les désespérer de la Terre entière à venir en France pour bosser et occuper les postes que les français ne veulent plus.. mais aussi pour faire des gamins en France, car les français de souches n’en veulent plus, pour quel avenir

  2. Tiens, comme la chèvre Lqng, l’ignoble Freddie et consort, son amour de la maroquinerie, surtout sous la forme de jeunes éphèbes à peine pubères le pousse à se rapprocher de ce merveilleux continent exotique. A quand le tunnel sous le détroit de Gibraltar?

Les commentaires sont fermés.