Non, Fabrice Riceputi, Jean-Marie Le Pen n’a jamais torturé en Algérie

Et voilà le « scoop » de ce début d’année 2024, un enseignant, Fabrice Riceputi, né en 1958 et qui est, paraît-il, un spécialiste des questions coloniales et post-coloniales, nous apprend que « Jean-Marie Le Pen a torturé en Algérie lors de son court séjour ». 

Riceputi ne connait pas Jean-Marie bien sûr mais son enquête est fondée sur des archives, des témoignages (de qui ?) et des enquêtes (de quand et de qui ?).

NON, Fabrice Riceputi, Jean-Marie Le Pen n’a jamais torturé qui que ce soit en Algérie et n’a même jamais assisté à des scènes de torture (et pourtant elles ont existé et, dans une guerre, la torture est tout à fait assumée. Toutes les armées du monde ont torturé et tortureront encore. Quand cette torture, affligée à un ennemi, peut sauver la vie de nombreux civils innocents, de femmes, d’enfants, n’est-elle pas une nécessité ?).

Jean-Marie lui-même me l’a confirmé lorsque je lui ai posé cette question en 1965 alors que nous participions à la campagne de l’élection présidentielle de Maître Tixier-Vignancour. S’il n’a pas démenti cette accusation, et même l’a laissé circuler, il s’agissait de provocations de sa part, comme d’ailleurs nombre de ses déclarations postérieures.

Mais Fabrice Riceputi est en mesure de nous le prouver, écrit-il ? Mais n’a-t-il pas déjà prouvé, lors d’une précédente publication « Ici on noya les Algériens » qu’il savait tout sur « le massacre des Algériens le 17 octobre 1961 » (vous savez ces plusieurs dizaines de manifestants du FLN dont les corps, jetés des ponts de Paris, se sont dissous dans la Seine et ces milliers de blessés dont aucun service n’a jamais entendu parler, ni morgue, ni hôpitaux, ni enquêtes officielles… ni même les familles de ces soi-disant victimes ; mes témoignages sur Riposte Laïque, le dernier en date du 21 novembre 2023). 

Mais Riceputi lui le prouve : ne l’a-t-il pas lu et appris en parcourant le livre du communiste Einaudi « La bataille d’Einaudi », et en reprenant ses élucubrations fantaisistes ?

Ah ! Vous n’étiez pas au courant. Fabrice Riceputi co-anime avec Malika Rahal le projet « Mille autres », concernant les personnes victimes de disparition forcée durant la bataille d’Alger (vous l’avez compris bien sûr, il s’agit des disparitions forcées de membres du FLN et de traîtres français, les Audin et Cie). Je leur propose un autre projet « 3000 autres », disparitions forcées d’Européens d’Algérie, civils innocents, femmes, enfants, etc. par leurs amis du FLN durant ces mêmes événements qu’ils connaissent si bien !

Mais peut-être ne connaissez-vous pas Malika Rahal ? Elle est née à Toulouse en 1974 mais elle est, paraît-il, également une historienne algérienne, directrice de recherche au CNRS et directrice de l’Institut d’histoire du temps présent et, bien entendu, spécialiste de l’histoire de l’Algérie sous la direction de Benjamin Stora à l’INALCO, présente à Sciences Po Paris et fut professeur de collège en Seine-Saint-Denis.

Vous savez, à présent, comment ces élèves des collèges et lycées de l’Île-de-France peuvent devenir de bons citoyens français quand ils sont proposés à l’enseignement de ces gens-là !

Tout de même, si j’étais à la direction du CNRS, je me poserais des questions sur certains collaborateurs comme François Burgat, Malika Rahal et quelques autres.

Manuel Gomez

 

https://ripostelaique.com/non-fabrice-riceputi-jean-marie-le-pen-na-jamais-torture-en-algerie.html

 1,170 total views,  3 views today

image_pdf

16 Commentaires

  1. Ces salopes de gauchiasses sont toujours à refaire l’histoire à leur sauce, et celui-là ferait bien de foutre la paix au patriarche qui a plus de 90 ans.
    Ce Le Pen a accompli son devoir de soldat partout où la France combattait, et le ridicule petit rice-puti, ne serait pas capable d’en faire le dixième.
    Qu’il ferme sa gueule !!
    Sinon, il se pourrait qu’il prenne une plainte pour diffamation.

  2. Fabrice RICEPUTI, né en 1958 n’a donc jamais fait l’armée vu son âge et ne peut pas savoir que ce sont les supérieurs qui donnent les ordres, y compris pour Jean-Marie LE PEN pour quoi qu’il ait fait…ou pas fait. Alors boite à camembert quand on ne sait pas !!!

  3. J’espère que Jean Marie (qui par le passé a été longtemps “l’Homme de ma vie”), ne va pas laisser passer cette ignominie.

    Souvenir : la pantalonnade de Port Saïd en 1956 qui a vu la coalition France-Angleterre-Israël intervenir en Egypte suite à la nationalisation du canal de Suez par les Egyptiens. Anglais et Français se sont faits botter le cul par les Américains, qui les ont humiliés en les contraignant à retourner vite chez eux.

    Il s’est alors passé une chose qui a frappé le général Massu, qui a vu l’officier JM Le Pen prendre l’initiative de faire enterrer des soldats égyptiens tués, selon le rite musulman (inhumation en direction de la Mecque) au lieu de jeter leur corps à la mer.

    JMLP, décoré un peu plus tard de la Croix de Guerre par Massu. Et qui a reçu, encore un peu plus tard, un témoignage de respect de Krim Belkacem lui-même, pour ce qu’il avait fait à Suez !!

  4. 2) suite ..En tous cas, nous avons tous su qu’un jeune couple d’instituteurs avait été égorgé sur le bord de la route dès leur arrivée, et qu’une bombe avait explosée dans un café faisant plusieurs morts, dont la grand mère d’une petite fille qui elle, a survécu ; cette dernière avait écrit cet épisode pour celle qui avait déposé la bombe et qui faisait partie du précédent gouvernement algérien .
    Ne parlons pas d’un fascicule (que je rechercherais) qui a été produit avec des photos d’enfants égorgés, d’adultes émasculés, etc .
    Depuis 20 ans, tout a été dit ? demande le journaliste ; ” le dossier est, pour la première fois, rassemblé ! Sur le plan historiographique, ça ne change à peu près rien à l’histoire de la guerre, Lepen est un petit personnage dans un contexte beaucoup plus vaste, mais savoir si le fondateur du FN a été un tortionnaire “OU PAS “, dit F Riceputi, ça change un petit peu les choses ” !

    • Donc ça ne change à peu près rien dit ce monsieur ! alors pourquoi se monopoliser sur Mr Le Pen ? mon idée c’est que le RN monte dans les sondages et qu’il faut y remédier ! je me demande quel rapport il y a entre Mr Le Pen et le RN d’aujourd’hui ?
      Et puis, oui une guerre est SALE, j’enfonce une porte ouverte, mais quand on voit que Israêl est critiquée alors que le hamas s’est installé sous l’höpital, qu’il promet des biens matériels à des civils qui tueront le plus d’israeliens, comment s’y retrouver ? en Algérie c’était pareil, il y avait les pour et les contre de l’indépendance des deux cotés, ne parlons pas de l’Ukraine et des autres conflits .La torture est sale aussi comme celle qui est pratiquée aujourd’hui sur les femmes israêlienne, par exemple !..

  5. en effet, j’avais vu l’interview de cet historien bisontin ( Besançon) et chercheur est-il dit, une page entière dans l’Est Républicain, en Décembre ! il est revenu sur cette question car dit-il, dans une émission de France Inter produite par P Colin, en Mars 2023 il avait été dit que ” JM Lepen n’avait probablement pas torturé en Algérie, nous n’avons pas de preuve” ce que réfute F Riceputi !; en même temps, son bouquin, sur Lepen sortira en Janvier, mais c’est sans doute un hasard !!
    Quand aux preuves,” il y aurait un dossier fourni, mais on ne peut fournir de vidéo évidemment, et les militaires n’avouent pas, c’est l’omerta encore aujourd’hui ” .
    Oui Mr Riceputi, ce sont des faits de guerre !
    La torture est pratiquée, selon R.Branche comme mode de terreur au nom du scénario de “la bombe à retardement” qui ne correspond à rien, dit elle , aucun militaire n’a pu fournir un seul exemple qui aurait servi à désamorcer une bombe “! . Oui les militaires, comme dit plus haut ne parlent pas ??. suite …

  6. -” Riceputi ne connait pas Jean-Marie bien sûr mais son enquête est fondée sur des archives, des témoignages (de qui ?) et des enquêtes (de quand et de qui ?). “-

    Bien vu et merci pour le formuler !

  7. Bonjour,

    Merci pour cet article.

    Riceputi, toujours et encore, la clique Plenel …

  8. Et moi j’aimerais bien connaître les noms et adresses de ceux du FLN qui ont tué et odieusement torturé mon cousin pour lequel j’ai écrit un article dans RR. J’ai appris récemment de la part d’un de mes parents qu’il n’y avait que des morceaux dans son cercueil. Alors que ce monsieur Riceputi, j’avais envie de rajouter un a à son nom mais je préfère me montrer correct, se montre impartial. Le révisionnisme version FLN dans toute sa splendeur. Honte à vous! Je vais aller vomir. Mon père était militaire en Algérie et je peux vous conter par le menu mille anecdotes sur les horreurs commises par les Algériens, que l’on accueille généreusement aujourd’hui et qui nous le rendent en nous salissant. Avec la complicité de certains.

      • Oui ! Ce serait bien, es témoignages de première main, ç’a de la valeur çà !

    • Oui Argo, j’ai vu ce qu’ils ont fait à nos soldats, ces horreurs étaient approuvées par la gauche et les coco. Là-même chose se reproduit en Israël.} le hamas a commis des horreurs. Et cette gauche approuve la “résistance” du hamas. Ils sont Gonflés.
      Un ancien Para. Afn. 58/61

  9. Et même si Jean Marie le Pen avait pratiqué la torture et bien il aurait eu raison ! En face ils ne se gênaient pas pour se livrer a des horreurs !Mais ça on en parle pas !

    • C’est ce que je pense toujours. Les accusateurs semblent toujours borgnes. Alors que vaut ce qu’ils disent ou écrivent.

      On le voit aujourd’hui, grâce à Internet dans le traitement du conflit USA-OTAN-Ukraine/RUSSIE.

      Et, c’est l’écriture, le discours de ce malheureux conflit qui devraient ouvrir les yeux de l’esprit de la population mondiale pas totalement encore abrutie.

  10. La torture en temps de guerre une nécessité ? Oui! Malheureusement seraient-on tentés de dire mais c’est un fait. C’est non-seulement nécessaire mais indispensable pour sauver des civils, sauver ses compagnons de combat ou déjouer des plans maléfiques. Bien entendu je n’aimerais pas être torturé ni torturer. C’est d’autant plus évident qu’avant d’être un va-t-en guerre comme beaucoup de “démocrates bien pensants” il vaut mieux bien réfléchir. La guerre c’est sale, dégueulasse. Et rien n’y changera. Honneurs à ceux qui se sont salis les mains pour des décideurs inconscients. Mais je suis sûr que certains tortionnaires y prennent du plaisir. Des sadiques il y en a toujours eu. Le Pen n’a jamais été de ceux-là, il a seulement fait son devoir.

    • Mon père était militaire de carrière et il a fait la campagne d’ Algérie. Je me suis fait traiter de fils d’assassin par des gamins dont les parents étaient des communistes purs et durs. Ça m’a marqué pendant des années.

Les commentaires sont fermés.