Coup de force européiste en Pologne

Les dernières élections en Pologne n’ont pas permis au gens du PIS, plutôt conservateurs, au pouvoir, de maintenir une majorité de gouvernement.

En face, Donald Tusk, l’homme de Bruxelles et de Von-der-Leyen, ex-dirigeant polonais, n’a pas non plus de majorité de gouvernement, mais il en a bricolé une en agglomérant plus d’une dizaine de micro-partis et se retrouve à entamer ce qu’il faut bien appeler une purge, au niveau des médias publics, en usant de méthodes totalement anti-démocratiques, pour imposer sa vision de la démocratie, c’est à dire, la toute puissance bruxelloise de la Commission européenne non élue.

Ainsi, la chaîne polonaise TVP info a été bloquée mercredi matin, pour avoir mis à la lumière du jour les anciennes magouilles de Tusk, le nouvel homme fort de Pologne, chouchou de Bruxelles et qui tente de monter un gouvernement de coalition. Et pour protester autres chaînes nationales publiques ont cessé leur programme. L’objectif de Tusk est bien de bloquer l’information qui ne lui convient pas, de débarquer l’ensemble des équipes de l’information de l’audio-visuel public et de les remplacer par des hommes à lui. Mardi soir, la Diète, le parlement polonais, a adopté une résolution appelant à des changements dans les médias publics. Elle « reconnaît comme inacceptable le maintien de l’état de violation ouverte de la loi et de violation par les radiodiffuseurs publics et l’Agence de presse polonaise de l’information et du principe du pluralisme politique issu des dispositions de la Constitution » , écrit-elle. Le document, qui a été signé par les députés de KO, PSL, Polish 2050 et de la Gauche.

Dans le projet de résolution, la Diète « appelle tous les organes de l’État de la République de Pologne à prendre immédiatement des mesures pour rétablir l’ordre constitutionnel en termes d’accès des citoyens à des informations fiables et de fonctionnement des médias publics ». Plus de 100 députés de Droit et Justice, la nouvelle opposition, n’ont pas pris part au vote, car ils se sont rendus au siège de TVP dans la rue Woronicza à Varsovie. Parmi eux figurait le président Jarosław Kaczyński, qui a annoncé tard mardi soir que les politiciens du PIS seraient en service avec 10 personnes au sein du TVP. Il s’agit bien d’une reprise en main, sous forme de putsch, de l’ensemble des services d’information public, au seul bénéfice de Donald Tusk qui veut les voir diffuser une information pro-européenne, cependant que le volet de la politique migratoire européenne, à savoir une répartition des migrants dans toute l’Europe, a été entériné en arrière plan. La Pologne, qui était résolument contre, va se retrouver ainsi, obligée d’accueillir des Arabo-afro-musulmans, au risque de devoir payer 20 000 euros par migrant refusé. La Pologne très chrétienne assiste ainsi médusée, à un coup de force idéologique et se voit imposer la doxa européenne de plein fouet, dans un Etat, certes européen, mais qui, comme la Hongrie, avait tendance à ne pas se laisser suffisamment facilement imposer les dogmes immigrationniste et islamisant. Il en résulte une ambiance de guerre civile, à suivre…

https://rassemblementdupeuplefrancaiscom.wordpress.com

Pierre Duriot : porte parole du Rassemblement du Peuple Français.

 484 total views,  2 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Et qui nous dit que les élections n’ont pas été truquées ? Comme je suspecte dans de nombreux pays européens, dont la Gaule? C’est une grande tradition en France où on a fait voter les morts, où on bourre les chaussettes avec des bulletins qu’on met ensuite dans les urnes,et les machines à voter dont on ne sait qui les contrôle.

  2. Ils vont reproduire le coup de 2014 en Ukraine.
    Mettre un fantoche de Bruxelles au gouvernement.

  3. En Serbie aussi d’après RT :
    “Une «révolution de couleur» tentée en Serbie.
    Belgrade a été prévenue à l’avance d’un projet visant à prendre d’assaut des bâtiments gouvernementaux, a déclaré le président serbe”
    https://www.rt.com/news/589623-serbia-protests-underway/
    “En même temps”, Trump a été accusé d’avoir tenté un coup d’état.

  4. A quand un soulèvement des peuples contre la pieuvre monstrueuse de Bruxelles, la juger, la condamner à mort et l’exécuter?

Les commentaires sont fermés.