Bravo les Pays-Bas : reprise des achats de gaz russe et actions anti-islam !

Edwin Wagensveld, leader de Pegida aux Pays-Bas, 20 décembre

Pays-Bas le 20 décembre  : le leader de Pegida, Edwin Wagensveld, déchire le drapeau palestinien et le coran devant l’ambassade palestinienne en criant “F*ck le Hamas et l’islam”

“On emm… le Hamas et l’islam”.


Ce résistant est admirable. Il prouve que l’on peut malgré tout agir avec avec peu  de moyens, de l’organisation et…énormément de courage !

Edwin Wagensveld, est régulièrement intimidé par les autorités en raison de ses opinions politiquement incorrectes.

Il y a deux jours, il était à la gare centrale de La Haye pour une autre action : un sit-in de protestation contre la persécution gouvernementale des résistants et des patriotes et la clémence vis à vis des pro-Hamas intouchables qui peuvent impunément appeler à rayer Israël de la carte.

Un petit groupe, certes, mais leurs actions font beaucoup parler et dérangent les collabos. 

Une forte présence policière avait été envoyée sur place.

 

Trop c’est trop ! C’est le message clair que PEGIDA, dirigé par Edwin Wagensveld, veut faire entendre au gouvernement néerlandais et au monde entier en annonçant un sit-in à la gare centrale de La Haye.

Aujourd’hui, à 19 heures, le moment est venu : Edwin Wagensveld en a assez. Il est temps de mettre fin à ce simulacre de “justice” et d'”égalité”.

Regardons les choses en face : alors que les manifestations pro-palestiniennes, souvent imprégnées d’antisémitisme et de haine à l’égard d’Israël, bénéficient de toute l’indulgence du système, les manifestations de  PEGIDA, des agriculteurs ou contre la dictature covidiste  sont sévèrement réprimées.

La police agit avec des canons à eau, de longues lattes et des arrestations, tandis que la soi-disant “liberté d’expression” des groupes gauchistes est protégée et chérie.

Est-ce là l'”égalité” que prône notre gouvernement ?

DDS

 

Deuxième bonne nouvelle  :  les Pays-Bas reprennent leurs achats de gaz russe !

Le gouvernement  néerlandais n’est pas suicidaire. Les usines ont besoin d’une énergie bon marché. En outre, la récente victoire de Geert Wilders aux législatives laisse espérer que nous allons  bientôt assister à un revirement stratégique.

 

Sécurité énergétique et considérations économiques : l’approche pragmatique des Pays-Bas (article du 10 décembre) : 

https://bnnbreaking.com/world/netherlands/balancing-politics-and-energy-needs-the-netherlands-resumes-russian-lng-purchases/

 

 

 916 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Il faut croire que dans tous les pays de l’UE il n’y a pas autant d’ignobles crétins qu’en cette République de France et dans les instances de l’UE. Les Françasi qui ont encore les pieds sur terre et surtout un métier en poche voir bientôt avoir le choix qour aller vivre ailleurs que dans une République qui les emmerde 365 j/an.

  2. Ah, si ce qui se passe aux Pays-Bas pouvait, à terme, servir d’inspiration à la France…

  3. Bravo
    Où commander le coran et Hadith’s imprimés sur du papier cu 4 couches et bien doux pour mettre dans les wc des visiteurs ?

  4. C’est une première brèche dans le blocus anti-russe destiné à nous ruiner et nous mettre sous la coupe de la finance internationale. Je serais curieux des connaître les ruses de sioux hypocrites que beaucoup vont mettre en place pour acheter du gaz russe hollandais sous embargo. En tout cas, là encore, c’est bien joué, oncle Vlad. Vivement les VDV…

    • Les crétins de la République achètent aussi du gaz Russe mais comme la République est riche il faut comme dans les instances publiques multiplier les intermédiaires. Cela coûte de l’argent mais pas grave il y en a tellement qu’il faut en redistribuer le plus possible.

  5. Ah, il sera peut-être possible de trouver refuge moins loin que la Russie, temporairement s’entend.

    • Les Pays-Bas sont surpeuplés, sauf à l’est dans une moindre mesure. C’est plein de marocains. En France, on peut encore reculer pour un moment. Aux-Pays-Bas, c’est terminé.

  6. Les Pays-Bas, et la France le Bas-Pays. Nous, nous avons une industrie de pointe, l’arrivage en croisières organisées des clandos et l’immigration. Avec les francocides actuels et à venir, fonder une entreprise de pompes funèbres va devenir rentable.

Les commentaires sont fermés.