Ne manquez pas la délicieuse et roborative “lettre aux autruches” et offrez-la !

Que leur faut-il de plus pour se réveiller et comprendre qu’on se fout de leur gueule ? On ne les voit ni en manifestation, ni dans les rassemblements! Où sont-ils bordel?!

Nicolas Vidal in “Aux autruches et autres tubes digestifs”

Ce petit livre de 46 pages, bon marché, est en tête des ventes sur Amazon. Ce n’est pas un hasard.

Vous tous, lecteurs de RR, qui, parfois ployez sous le faix des souffrances et pertes  chaque jour plus lourdes que nous portons, nous les patriotes, plongez-vous dans cette lecture pour retrouver, dans les moments où on n’y croit plus tant ils sont forts en face, moult raisons de continuer à résister, à agir, à dire non. Nous ne sommes pas encore morts, tudieu !

Oui, puissiez-vous puiser dans ce viatique une nouvelle énergie pour vous battre, encore et toujours. Nous sommes de plus en plus nombreux à voir clair, alors… les choses doivent bouger. Les choses vont bouger. Vous qui nous lisez chaque jour, vous savez, peu ou prou, ce que dit Nicolas Vidal, forcément. Mais ça va toujours mieux en le disant et en offrant subrepticement ce livre au titre humoristique à qui le.. mérite ! Et même à ceux qu’il interpelle dans une prose verte, impertinente, mais sans concessions :

Ils sont partout et vivent avec nous. Qui sont-ils vraiment ?

Je parle de cette grosse partie de la population qui a fait le choix de ne pas participer au mouvement de la nation et à son avenir immédiat et lointain. Ces Français ont fait le choix de réduire leur existence à un enclos de plus en plus étriqué, qui n’a que pour frontières l’individualisme, l’hédonisme, l’égoïsme et un je m’enfoutisme déconcertant.

Sous la forme d’un pamphlet interpellant le lecteur, Nicolas Vidal fait en fait, également, le cruel portrait en creux de Macron et de toutes les horreurs qu’il nous fait subir depuis 2017 ( et même plus puisqu’il sévissait au plus près de Hollande auparavant). Sans pitié, sans concession, il nous rappelle toutes les lâchetés, toutes les indifférences, toutes les complicités… tout ce qui a permis à Macron de prendre peu à peu tous les pouvoirs et de saper les fondations de notre pays.

Sans oublier, forcément, que la venue de Macron a été préparée depuis des années par ceux de ses prédécesseurs qui nous ont vanté la mondialisation heureuse

Victimes expiatoires du grand mensonge de la mondialisation heureuse, c’est ainsi que de nombreux Français ont lié leur existence à la sacro sainte consommation, à l’eldorado de l’hédonisme et de l’amusement qu’ils ont érigés en forteresse infranchissable de leur bonheur.

Mais aujourd’hui, la fête est finie et derrière les derniers lampions de ce mensonge éhonté, l’illusion de ces millions de Français est en train de se fracasser sur la réalité brutale de l’effondrement de la France.

Néanmoins, ils sont encore nombreux à ne pas faire le lien entre leur déclassement économique et l’ensemble des choix politiques faits depuis quarante ans par une élite politique, de tout bord, qui les a odieusement trahis, dans le brouhaha des jeux télévisés et la société du spectacle. Ils considèrent leur problèmes économique comme une espèce de fatum tombé d’on ne sait où et face auxquels ils sont impuissants.

Tout y passe, y compris, bien sûr, l’UE, la mondialisation, le Covid...

Alors j’ai mis l’accent dans cette lettre sur quelques errements non exhaustifs d’une société qui témoignent de la disparition d’une citoyenneté qui avait permis de structurer les Français autour d’une nation et d’un avenir commun.

« Donne au peuple du pain et des jeux, il ne se révoltera pas. Donne-lui la peur et l’inconfort, il se baissera pour prendre un pavé au sol », écrivait Jean Dufaux dans son ouvrage Murena en 2013.

Pendant que vous vous amusez, les décisions non démocratiques prises dans les coulisses de l’Etat Français et dans les couloirs de Bruxelles commencent à avoir des conséquences terribles sur votre quotidien.

Et Nicolas de développer tous les sujets importants, l’importance des Jeux, du divertissement qui sert clairement à détourner le Français moyen de ce qui est important, la catastrophe de l’Education nationale, les phénomènes de mode comme la focalisation sur le “développement personnel”… qui vous détourne de l’important, au point que nombre de Français ne se rendent pas compte de ce qui se passe avec la prétendue “Education sexuelle à l’école !

Nos élites ont organisé, ces trente dernières années, le désarmement intellectuel et culturel du peuple français pour un but très simple : la facilité enfantine avec laquelle asservir des consommateurs plutôt que de gouverner des citoyens.

Vous ne devez plus penser, plus réfléchir. Le droit de vous poser des question vous est catégoriquement refusé.

La méritocratie n’est plus qu’un vieux souvenir que la ploutocratie a exécuté sans sommation, à bas bruit, et lâchement dans le dos.

Pour mieux écraser la citoyenneté, les salles de classe sont infiltrées par une idéologie des plus pernicieuses, sous couvert d’ouverture au monde et pour modeler les enfants à une société qui n’évolue pas mais qui se décompose, sous les coups de boutoir d’un lobbying ultra minoritaire mais efficace : écologie, wokisme, éducation sexuelle.

Les salles de classe ne sont plus des sanctuaires mais des foyers de propagande dont vous ne soupçonnez ni l’ampleur ni la gravité.

La fin est claire, si elle ne réussit pas à interpeller le lecteur moyen, c’est, forcément que ce dernier est perdu… pour la France, mais aussi pour lui-même, pour sa famille.

Car la seule question à laquelle vous devez répondre aujourd’hui est celle-ci : à partir de quel moment allez-vous estimer que votre situation est devenue si invivable et l’avenir de vos enfants si incertain pour contester un pouvoir à présent illégitime dans les urnes et dans les rues? Déclassement économique et social, inflation délirante, hausse coupable des tarifs de l’énergie, prix des carburants et ces 60% de taxe, pression fiscale insupportable, démocratie en état de mort cérébrale, ensauvagement débridé, actes de terrorisme et violences endémiques sur l’ensemble du territoire, destruction préméditée de nos services publics, effondrement de notre système de santé et de l’Education nationale, sobriété énergétique totalitaire ? Allez-vous encore accepter de voir notre système social détruit à coups de 49.3 et de tirs de LBD ? N’est-ce pas assez ? Avez-vous encore envie de supporter cela ? Quand allez-vous prendre conscience que ce pays est en train d’être vendu à la découpe et que vous êtes les victimes expiatoires de leur plaisir malsain à vous humilier et à vous haïr ? Acceptez-vous que cette caste se permette de détruire la nation en comptant survotre silence et votre désintérêt pour l’avenir du pays ?

Nous sommes souverains sur nos terres et sur notre destin. Et personne n’est au dessus de nos décisions. Notre nation nous appartient et nous sommes redevables de notre histoire, de notre patrimoine et de nos ancêtres. Nous devons refuser dès maintenant la dépossession que ces gens sont en train d’organiser. Nous le devons à nos ancêtres et surtout à nos enfants.

Mais pour cela nous devons être des millions à nous mobiliser pour peser, pour décider, pour reprendre notre souveraineté et pour imposer nos volontés à une oligarchie qui saccage tous les jours avec plus de violence la démocratie.

Alors, chères autruches et chers tubes digestifs, redevenez rapidement des citoyens, informez-vous librement, ré-appropriez-vous les places publiques, protégez vos enfants et réinvestissons très vite le contrôle de notre maison commune : la France. Ne soyez plus les complices oisifs de cette extorsion.

Procurez-vous ce petit livre, offrez-le, photocopiez-en certaines pages, mettez-les dans les boîtes aux lettres de vos voisins… histoire de leur faire découvrir la bonne nouvelle… C’est Noël, non ?

Sur Amazon : https://urlz.fr/oRkm ou sur Putsch :  https://buy.stripe.com/14k7tKdmL4MF7qE8wF

Christine Tasin

 

Nicolas Vidal, Fondateur de PUTSCH,  est Editorialiste politique Tocsin Media – Ligne Droite l’émission Putsch Live (130 K abonnés)
PUTSCH

54, rue de Londres
75008 Paris
www.putsch.media

 743 total views,  3 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. “La méritocratie n’est plus qu’un vieux souvenir que la ploutocratie a exécuté sans sommation, à bas bruit, et lâchement dans le dos.” Ca, c’est le pire des crimes.

    • Elle ne rate décidément jamais une occasion de se faire remarquer, la Bachelot. Le comble serait que dans le futur, elle devienne Présidente de la République ! La question est de savoir si avec elle, la France ferait encore pire que sous Macron…

  2. “Ne manquez pas la délicieuse et roborative “lettre aux autruches” et offrez-la !”
    Vous pouvez aussi, ANONYMEMENT et pour le simple prix d’un timbre, IMPRIMER le présent article (qui est excellente présentation du livre) et l’ENVOYER par La Poste à une autruche de vos connaissances.
    L’anonymat vous évitera de vous dévoiler et de vous fâcher avec cette personne, voire de vous faire diffamer comme facho complotiste le cas échéant (plus répandu que l’on imagine, hélas…)
    Pour imprimer l’article : https://www.printfriendly.com/p/g/SC7bDW
    Choisir taille de texte 100% et taille d’images 75%
    Cliquer sur les icônes et chiffres “parasites” en fin d’article pour les effacer, puis sur PDF, choisir Taille de la page A4, télécharger la version PDF en 4 pages et l’imprimer en deux feuilles recto-verso, 1-2 & 3-4.
    (Optionnellement, si vous êtes à l’aise avec les logiciels en ligne, vous pouvez utiliser https://www.ilovepdf.com/edit-pdf pour remplacer la première image par une bien plus parlante : https://bergolix.wordpress.com/2007/09/16/autruches/ )
    Mettre les deux feuilles dans une enveloppe, écrire nom et adresse, timbrer et poster.

  3. L’homoncule sapiens devenu l’homo intestinus, c’est assez cruel, mais bien vu. Peut-être l’homo imbécilitus, quand j’entends les réflexions de certains voisins : C’est normal que Macron nous prennent de l’argent, il faut remonter la France ; pour financer l’immigration prenons tout l’argent des riches, etc. Prendre l’argent des riches, idée lumineuse du PCF et LFI, mais ça ne durera pas longtemps, de plus, il n’y aura plus aucun investissement en France. Et bien d’autres conséquences qu’il serait fastidieux d’énumérer ici. Lutter contre la corruption des politiques et la fraude aux aides sociales et diverses serait peut-être plus productif. Plus l’arrêt définitif de l’immigration de masse.

Les commentaires sont fermés.