CO2 et réchauffement climatique : l’AFP s’enfonce en niant l’évidence

CO2 ET RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE : QUAND L’AFP FAIT LA LEÇON À L’IREF (1)

Notre article (une pendule) à propos de l’impact du CO2 sur le réchauffement climatique a attisé la colère de la célèbre Agence France Presse. C’est bon signe. Dans un communiqué publié le jeudi 14 décembre, les « fact-checkers » de l’AFP soutiennent que ce que nous avons écrit est faux. En réalité, nous n’avons fait que rendre compte d’une étude de l’Institut norvégien des statistiques, organisme officiel rattaché au gouvernement, qui fait le constat suivant :  il n’y a pas assez de preuves scientifiques pour affirmer que c’est le CO2 émis par les hommes qui réchauffe la Terre. Elle ajoute que « les calculs des températures indiquent qu’il existe une tendance au « réchauffement » qui semble durer depuis environ 400 ans. Avant les 250 dernières années, une telle tendance ne pouvait être due qu’à des causes naturelles. » Les auteurs, des statisticiens, vont même plus loin : les données « montrent que des températures plus élevées étaient la norme au début des 4 000 dernières années, y compris pendant des intervalles de seulement un siècle, de près de 1 °C ». Selon eux, il est possible que la variabilité climatique soit due à des causes naturelles, telles que les cycles de rotation de la Terre.

Conclusion claire et nette :  en l’état actuel de nos connaissances, on ne peut absolument pas savoir dans quelle mesure l’augmentation de la température est due aux émissions de CO2. C’est exactement ce que dit et écrit le scientifique Steven E. Koonin. Il ne s’agit pas de nier le réchauffement climatique. Il s’agit seulement de reconnaître, statistiques à l’appui, qu’aujourd’hui, on ne sait pas très bien quel est l’impact réel – s’il en est un – de l’activité humaine sur le climat. C’est juste une question de prudence et d’honnêteté. Ce que l’AFP, apparemment, ne peut tolérer.

Cette agence, financée en grande partie par les contribuables (113,3 millions d’euros de subventions en 2022) s’est récemment fait remarquer par son refus de désigner le Hamas comme organisation terroriste malgré les preuves irréfutables du massacre de civils, femmes, enfants, nouveau-nés, filmé par les auteurs eux-mêmes de ces atrocités, le 7 octobre dernier. La prompte et sévère condamnation de notre article nous fait croire que probablement, pour l’AFP, l’équipe de l’IREF est plus dangereuse que les terroristes islamiques du Hamas.

Nicolas Lecaussin

https://fr.irefeurope.org/publications/les-pendules-a-lheure/article/co2-et-rechauffement-climatique-quand-lafp-fait-la-lecon-a-liref/

(1) IREF : Institut de Recherches Economiques et Fiscales

Directeur de l’IREF, Nicolas Lecaussin est diplômé de Sciences-po Paris, ancien président de l’IFRAP (Institut Français de Recherche sur les Administrations Publiques), fondateur de l’association Entrepreneur Junior et auteur de plusieurs ouvrages sur le capitalisme, l’Etat et les politiques publiques. Auteur et co-auteur de plusieurs ouvrages dont : Cet État qui tue la France (Plon, 2005), L’absolutisme efficace (Plon, 2008), Au secours, ils veulent la peau du capitalisme ! (First Editions, 2009), A quoi servent les riches, coauteur avec Jean-Philippe Delsol (Lattès, 2012), L’obsession antilibérale française (Éditions Libréchange, 2014), Anti-Piketty, coauteur avec Jean-Philippe Delsol (Éditions Libréchange, 2015), Echec de l’Etat, coauteur avec Jean-Philippe Delsol (Éditions du Rocher, 2017), Les donneurs de leçons (Éditions du Rocher, 2019).

 879 total views,  4 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Certains scientifiques, que l’ on n’ entend jamais dans les médias de grands chemins, sans doute parce qu’ils ont raison, nous disent que nous sommes entrés dans une petite période glaciaire depuis 3 ou 4 ans! Il faudra bien à un moment ou un autre que le giec et son gourou Ste Gréta la savante bardée de diplomes (qui ne s’occupe plus du réchaufage mais du pôvre hamas martirisé) le reconnaisse.
    L’ imbécile affirme, le savant questionne, le sage réfléchit. Aristote.
    Bonjour chez vous.

  2. D’après les “savants” muzz, la terre est plate, si le réchauffement climatique cuit le dessus, (Y A QU’À) aller en dessous…

  3. Lors de l’optimum climatique de la première période de l’Ere Tertiaire, la température moyenne de la France et de l’Europe était de DOUZE DEGRES supérieure à celle d’aujourd’hui! Cette grande époque de l’Eocène, de 60 à 38 millions d’années avant notre ère…fut un véritable ÂGE D’OR écologique, faunistique et floristique, pour tout notre Continent, avec une explosion de biodiversité animale et végétale extraordinaire! A cette époque bénie des Dieux, la France et l’Europe avaient une faune et une flore semblable à celle de Bornéo et de l’Amazonie… En clair, non seulement le réchauffement climatique ne serait pas nuisible, ce serait une véritable bénédiction pour tout notre Continent!…

  4. Le réchauffement climatique.
    « Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir? »
    « Je ne vois rien que le soleil qui poudroie et l’herbe qui verdoie. »

  5. La Terre est une planète complexe, en rotation autour du Soleil, donc soumise à des équilibres géologiques, cosmologiques. Réduire le climat au CO2, c’est de l’escroquerie. Ces gens-là, GIEC et autres, pratiquent le géocentrisme climatologique.

    • Exact ! Que des escrolocs !Le climat fait ce qu’il veut et ce n’est pas la 1ère fois qu’il y a un réchauffement.
      Dès qu’il neige, c’est dû au dérèglement climatique non mais HO !!!!
      D’ailleurs, on nous a fait flipper parce qu’on manquait d’eau ben maintenant c’est réglé pour l’été prochain vu tout ce qu’il tombe…
      Le dessalement de l’eau de mer, c’est pas fait pour les chiens.

    • Exactement! D’ailleurs, le climat froid de la France et de l’Europe actuelles est une véritable anomalie, à l’échelle des temps géologiques et paléoclimatiques, et probablement destinée à cesser bientôt… Durant une période allant du début du Mésozoïque à la fin de l’Ere Tertiaire(Plus de 250 millions d’années!), le climat de la France et de l’Europe était semblable à celui des Antilles et de la Guyane! Avec une seule grande interruption il y a 65 millions d’années, lors de la chute de l’astéroïde qui mit brutalement fin à la grande ère des Dinosaures… et qui fut aussitôt suivie par l’extraordinaire explosion de Biodiversité de l’Eocène et de toute l’Ere Tertiaire!…

  6. Si vous aussi êtes plus que dubitatif sur cette fable de cause humaine et de CO2 responsable du réchauffement climatique, IMPRIMER le présent article et l’ENVOYER par la poste à l’adresse postale de la plus proche AFP (Agence France Palestine, le “P” ne pouvant décemment pas être “Presse” au vu de leurs dépêches…) que vous trouverez sur la page
    https://annuaire-entreprises.data.gouv.fr/entreprise/agence-france-presse-afp-775658354#etablissements
    Pour imprimer l’article : https://www.printfriendly.com/p/g/nXiaAf
    Choisir taille de texte 120% et taille d’images 50%
    Cliquer sur les icônes et chiffres “parasites” en fin d’article pour les effacer, puis sur PDF, choisir Taille de la page A4, télécharger la version PDF en 2 pages et l’imprimer, au choix, en deux feuilles recto, 1 & 2, ou en une feuille recto-verso, 1-2.
    Signer de votre prénom et ville au bas de la dernière page.
    Mettre la(les) feuille(s) dans une enveloppe, écrire nom et adresse, timbrer et poster.

Les commentaires sont fermés.