Persécutions quotidiennes de nos enfants à l’école : un djihad !

Nous avons savouré à sa juste valeur, le camouflet (hyper douloureux pour un ego hypertrophié de fourbe se prétendant vertueux) envoyé à Darmanin en pleine séance à l’Assemblée nationale où son projet de loi Immigration a explosé avant même le décollage…

Pourtant il serait fallacieux, donc dangereux, d’imaginer ce gouvernement en grave difficulté, tant qu’il sera dirigé par le malade mental usurpant le pouvoir depuis 2017… grâce uniquement à la puissance financière de ses soutiens hyper friqués… en aucun cas par sa prétendue valeur personnelle, totalement inexistante.

Florian Philippot l’a très bien analysé et en a donc émis immédiatement de saine conclusions :

La claque infligée à Darmanin ne peut suffire à notre bonheur ! Puisque les « oppositions » ont prouvé, par le vote majoritaire d’une motion de rejet contre la loi Immigration, qu’elles étaient capables de voter ensemble, alors elles doivent battre le fer tant qu’il est chaud et virer ce gouvernement. La loi immigration était une loi mineure, puisque l’Union européenne et la CEDH décident 90 % de notre politique migratoire.

https://ripostelaique.com/apres-la-claque-infligee-a-darmanin-faire-tomber-le-gouvernement.html

La preuve de l’immense fragilité de l’alliance des oppositions est démontrée dès le lendemain par le souk de la NUPES en pleine commission des Lois… donnant l’occasion (et le plaisir) au pouvoir de sanctionner plusieurs députés sur fond de tensions en Assemblée comme en commission…

https://www.fdesouche.com/2023/12/13/loi-immigration-a-lassemblee-linsoumis-bernalicis-provoque-une-altercation-physique-et-une-grave-interruption-de-seance/

https://www.lcp.fr/actualites/sanctions-a-l-assemblee-plusieurs-deputes-sanctionnes-sur-fond-de-tensions-autour-du

Mais pendant que ces guignols sans tenue ni retenue s’étripent et s’invectivent dans un concert de glapissements inaudibles, nos gamins sont en grave danger, puisque cibles potentielles des mêmes attaques au couteau et autres agressions subies par leurs aînés un peu partout en France et jusqu’à l’École, où comme ailleurs, l’armée des collabos négationnistes du pouvoir relativise toujours scandaleusement la gravité des faits !  

Villeurbanne – 12 décembre : un collégien de 11 ans, agressé verbalement (traité entre autres de « sale chrétien ») puis menacé avec des ciseaux, par une gamine du même âge…

Sanction ? Le rectorat de Lyon a confirmé à BFM Lyon que la jeune fille a reconnu avoir agressé son camarade de classe, mais insiste qu’il n’y a pas d’élément qui pourrait faire penser que le caractère religieux est d’une importance particulière. “Elle aurait pu dire ça comme n’importe quelle autre insulte”, a-t-il déclaré.

Bon ! allez vite vomir et revenez, on n’a pas fini !

Mercredi matin, le père du jeune homme est allé porter plainte avec son fils au commissariat de Villeurbanne pour « violences et injure publique en raison de la race, de la religion ou de l’origine ».

Mais l’argument-massue, asséné immédiatement sans pitié à tout patriote osant la moindre critique envers un migrant, islamiste ou non… est aux abonnés absents dans ce contexte, avec l’écœurante réaction du rectorat !

La jeune fille a, quant à elle, été convoquée mercredi matin par l’établissement scolaire, et a avoué les faits concernant ce jeune garçon. Elle aurait également agressé deux autres de ses camarades, elle risque donc d’être exclue du collège.

Et pourquoi pas exclue immédiatement… parce qu’elle est de la religion protégée ???

https://www.lyonmag.com/article/133546/villeurbanne-un-collegien-traite-de-sale-chretien

Saint-Omer – 13 décembre : Poursuite avec cutter, au cri de « Allah akbar » !

Aux alentours de 10h30, un élève du collège de la Morinie a poursuivi deux autres élèves en brandissant un cutter tout en criant “allah akbar”, indique une source policière à @Valeurs

Arrivé à hauteur de l’un de ces élèves, il a posé la lame du cutter sur son ventre, sans la blesser. L’auteur, âgé de 14 ans, connu des services de police, a été conduit chez le proviseur, où il a notamment remis l’arme qu’il avait dissimulé dans sa chaussette. Une plainte a été déposée. L’enquête a été confiée à la gendarmerie.

Là aussi la religion n’est pas en cause sans doute !

La seule réflexion que m’inspire ce nouveau fait divers qui aurait fort bien pu déraper en drame : mais qu’est-ce que foutait encore cet ado connu des services de police dans cet établissement scolaire ?

Réponse habituelle : les foireux qui nous gouvernent ont bien moins peur de la colère des citoyens honnêtes que des muzz ; ils ont tort et on le leur prouvera un jour !

https://www.fdesouche.com/2023/12/14/au-cri-de-allah-akbar-un-collegien-de-saint-omer-62-age-de-14-ans-et-connu-de-la-police-poursuit-des-eleves-avec-un-cutter/

Avignon – 13 décembre : Tentative de viol et viol sur mineure

Un Algérien de 30 ans, Ziab M., visé par une obligation de quitter le territoire français (OQTF) depuis le 12 décembre, a été mis en examen et placé en détention provisoire, selon Le Figaro de sources concordantes.

Une ou­ver­ture d’in­for­ma­tion ju­di­ciaire pour tentative de viol et vol sous la me­nace d’une arme et viol sur mi­neur de 15 ans de­vait être ou­verte et confiée à un ma­gis­trat ins­truc­teur du TGI d’Avi­gnon. (…)

« Une information judiciaire a été ouverte du chef de tentative de viol et viol sur mineure », précise la procureure de la République d’Avignon.

https://www.fdesouche.com/2023/12/14/avignon-84-une-jeune-fille-de-14-ans-violee-dans-un-squat-par-un-individu-parlant-un-francais-tres-approximatif-le-suspect-a-aussi-tente-de-violer-une-femme-de-23-ans-sous-la-menace-dun-co/

Autre forme particulièrement révoltante de l’évidente emprise de l’islam sur la vie des Français, pour peu qu’ils ne soient pas du bon côté, et malgré toutes les dénégations des pourritures qui les défendent, prétendant que « l’insécurité ne serait qu’un sentiment », ou encore « qu’il n’y  pas de remplacement » !

Marseille – depuis le 10 octobre 2023 : accusation de racisme (sans autre preuve que ses dires) par un enseignant affirmant avoir été traité de sale Arabe, envers un lycéen.

Et dans ce cas, la version du prof est retenue puisque, malgré deux amis également présents déclarant sur l’honneur que Sandro n’a pas prononcé d’insulte, ainsi que deux enseignants (dont le professeur principal), servant de témoins de moralité lors du conseil de discipline… Sandro est définitivement exclu de l’établissement le 9 novembre 2023.

France Bleu Provence a contacté l’inspection académique, mais n’a pas obtenu de réponse avant la publication de cet article. Dans cette affaire, Sandro et sa famille ont le soutien de la FCPE 13 (Fédération des conseils de parents d’élèves), présente à l’appel de l’audience disciplinaire ce mercredi.

Son président Christophe Merlino que nous avons contacté, connaît bien le dossier Sandro. Il dénonce une procédure “arbitraire”, “un dossier à charge”, “une échelle de sanction disproportionnée” et estime “les droits de l’enfant ne sont pas respectés”. La décision sera rendue sous huit jours.

https://www.francebleu.fr/infos/le-combat-d-un-lyceen-accuse-d-insultes-racistes-par-un-professeur-il-est-depuis-descolarise-a-marseille-8977356

Et tant d’autres horreurs, dans la totale indifférence des importateurs d’assassins !

Cela s’appelle tout simplement un djihad quotidien, visant à faire de nos enfants des dhimmis, et à massacrer ceux qui osent relever la tête.

Le jour des comptes… l’addition sera salée pour beaucoup !

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

https://ripostelaique.com/persecutions-quotidiennes-de-nos-enfants-a-lecole-un-djihad.html

 733 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. INFO : ce dimanche à 18h, Marion affrontera la poularde-patate de LFI, Mathilde Panot.
    Le pugilat risque d’être captivant et laisse présager des étincelles, à vos écrans !
    Sur BFM qui tire son épingle du jeu en invitant ce qu’il y a de plus clivant pour contrer l’audience de CNEWS.

  2. Un voisin avait porté plainte pour vol de portable de son fils. L’auteur appartenait à la peuplade de qui vous savez. Le fonctionnaire n’a pas retenu la description du voleur et a même froncé les sourcils. Au final, la plainte mentionnait un jeune de quatorze ans environ.

    • Argo je crois qu un policier n a pas le droit de mettre l origine ethnique ou la religion Beaucoup voudraient changer cette loi, ne serait ce que pour les stastitiques, les maires not le voudraient
      Est ce toujours le cas ou peuvent ils maintenant le faire ?

      • Ce n’est pas comme aux States, les délinquants y sont catégorisés en caucasien, noir ou latino.
        C’est la moindre des choses pour pouvoir avoir une idée de leur physique. En France, on joue aux chochottes avec les races, pas touche, comme s’il s’agissait de dynamite.
        Un Chinois, n’est pas un arabe, qui n’est pas un noir, qui n’est pas un blanc.
        Il n’y a aucun mal à décrire la réalité de ce qu’on voit.

  3. Le principe est simple, une victime de ci, de là, et ce qui sont en réalité des attentats islamique devient de simples faits divers. Pas d’amalgame! Les smartphones étant le nouveau “téléphone arabe”, il est facile, pour les terroristes de s’organiser et d’enfumer ces parasites du gouvernement!

Les commentaires sont fermés.