Ce ne sont pas les racailles islamisées qu’il faut cibler, mais les journaleux collabos

À la suite du pogrom, et de la koufarade réalisée par des Mahométans sur des Français chrétiens, qui ont abouti à la mort du jeune Thomas à Crépol, de jeunes patriotes – pas encore complètement émasculés -sont partis manifester à Romans-sur-Isère.

La police les a empêchés de rentrer dans les cités islamisées et racaillisées.

De ce fait, elle a certes protégé la population de ces quartiers d’une manifestation qui ne rentre pas dans leur vision du monde mais elle a également protégé ces jeunes qui auraient peut-être été mis en minorité et pour lesquelles les choses ne se seraient pas bien terminées. Selon les vidéos, il semble même que l’un d’entre eux ait été capturé, déshabillé, et l’on ne sait rien de son sort. Le silence des médias à ce titre est d’ailleurs édifiant.

Les racailles de Romans-sur-Isère ont fait comme leurs homologues du Hamas. Même type de population, mêmes conséquences.

Toutefois, si je peux amicalement et avec bienveillance donner un conseil à ces jeunes patriotes, ils se trompent de cible.

En effet, il faut laisser à l’État et à la police le soin d’aller chercher les meurtriers dans les banlieues, avec les armes, les équipements, la logistique et tous les moyens qu’il faut. N’est-ce pas le GIGN qui est parti appréhender les auteurs de la koufarade ? Et c’est très bien comme ça.

D’autant plus que manifester ou même se friter/frotter à des individus complètement incultes et qui n’ont rien dans la tête ne sert pas à grand-chose actuellement. Si un de ces animaux sauvages se fait tancer, cela n’aura strictement aucune conséquence (sauf d’éventuelles nouvelles émeutes).

L’Art de la Guerre selon Sun Tzu consiste à avoir le maximum d’impact avec le minimum de moyens.

En conséquence, et même si cela me désole, tant que ces jeunes ne seront que 80 ou 100, il ne servira pas à grand-chose d’aller manifester dans les cités.

Par contre, une action de ce type beaucoup plus pertinente en termes d’efficacité serait d’aller manifester et de montrer son mécontentement aux journaleux qui ont tout fait pour occulter, cacher le plus tard possible le nom de ces racailles et qui se sont évertués à prendre 10 000 précautions pour « désamorcer » les polémiques pour lesquelles « il faut être extrêmement prudent, dans l’attente de plus d’informations… ». Et cela jusqu’à la nausée.

Je suis à peu près certain que si ces journaleux bien installés sur leurs plateaux TV voient leur vie un peu chamboulée par des manifestations devant leur lieu de travail ou ailleurs et qu’ils ne peuvent plus jouir du fruit de leur travail si mal gagné, ils seront beaucoup plus sensibles à ces indispositions que les quelques primates des cités islamisées.

Ce sont ces journaleux et leurs patrons qui ont le pouvoir, le vrai pouvoir, qui font et qui défont les candidats et les élections, qui jouissent d’une manne financière considérable (5 milliards pour le service public audiovisuel + la publicité) et qui peuvent chaque jour, chaque heure, à longueur d’antenne, rabâcher en meute leur discours bien-pensant et anti-français.

Le monde s’apercevra alors qu’après avoir dit dans leur grande bravoure « oui ce sont des jeunes extrémistes d’extrême-droite qui rappellent les heures les plus sombres de notre histoire », ils ne vont pas tenir la distance s’ils ne peuvent plus déjeuner en paix, sans provoquer de manifestation, arriver dans les locaux de leur station et en partir en toute tranquillité et qu’ils commenceront peut-être enfin à réfléchir sur le fait qu’ils énervent vraiment les Français.

Ce sera beaucoup, beaucoup plus efficace…

Albert Nollet

https://ripostelaique.com/ce-ne-sont-pas-les-racailles-islamisees-quil-faut-cibler-mais-les-journaleux-collabos.html

 707 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Le toutou à Morpion va dissoudre les groupuscules d’extrême droite.
    Il s’en vante à l’Assemblée, comme d’avoir dissous GI qui n’a jamais causé de désordre à l’ordre public, contrairement aux black bloc et autre antifas, racailles des banlieues qui brûlent, saccagent et pillent.
    Ils ont le pouvoir que ces cons de Français leur ont donné et ils en usent et abusent.

  2. Je souscris entièrement à cet article. Cibler les sièges des grands quotidiens, des chaines TV et de l’AFP aurait un impact plus retentissant et risquerait d’en surprendre plus d’un.

  3. “Toutefois, si je peux amicalement et avec bienveillance donner un conseil à ces jeunes patriotes, ils se trompent de cible.”

    Il et vrai que ces jeunes ont pris des risques énormes, plus naïfs sans doute et moins aguerris que ceux d’en face. bien qu’ils aient été arrêtés finalement.

    Pa contre, la sanction est à vomir.

  4. C’est vrai qu’ils ont une énorme responsabilité, mais qui se ressemble s’assemble, ils ne sont pas contre ce qui se passe, ils approuvent. Sinon, ils garderaient leur intégrité en allant dans l’autre sens.

  5. C’est judicieux.
    Rien ne sert d’aller affronter les racailles qui sont hyper protégées.
    Devant les studios de BFMerde ou antenne 2.
    Ou devant les préfectures.
    Motus sur le Français de S, capturé et lynché par la meute islamique, sans que la police n’intervienne, il est à l’hosto.
    Qui est-ce ? De quoi souffre-t-il ?

  6. Bonjour,

    Exactement.

    Les musulmans, “pratiquants” ou fidèle à la culture coranique, ils ne font que faire leur boulot.

    Ils sont l’incarnation de l’accusation que nous lancent les Gauchos : ils sont suprémacistes.

    Ils veulent la domination mondiale, par tous les moyens, de leur islam qui leur assure le pillage des non-musulmans, au profit des poches d’Allah, qui, comme par hasard, sont leurs propres poches.

    Les vrais ordures, celles que nous subissons, sont les journalistes représentants de leurs amis politicards macronards et gauchos, ces Kollabos sans lesquels rien n’est possible pour les musulmans.

    • Oui, Antisilsma, moi ce qui me fait le plus mal, ce sont les Français (pas que les journalistes) qui oeuvrent contre leur pays et leurs compatriotes.

      Si on ne veut pas lutter ouvertement, on peut au minimum faire oeuvre subtilement de résistance (c’est un autre versant qui a son efficacité), c’est facile de ne pas rentrer dans le “jeu” si on le souhaite vraiment.

  7. Tout à fait d’accord ! C’est plus raisonnable et plus adapté à la situation.

    Ce sont les responsables de cette situation catastrophique dans laquelle la France est plongée qu’il faut pointer du doigt, dénoncer sans relâche et auxquels s’opposer. Politiques, autorités, parlement, administrations, médias, associations…

    Que leur responsabilité dans le déclin de la France et les malheurs des Français soient bien reconnues par ces mêmes Français ; qui, inexorablement, d’intouchables nationaux, à la manière des intouchables d’Inde, deviennent apatrides dans leur propre Pays.

    Que les Français regardent bien en face leur situation et celle de leur Mère patrie.

    Il faut faire vite, très vite, car les choses glissent rapidement vers l’inéluctable et irréparable. Macron s’approche du commandement de l’U€, son pouvoir sera encore plus grand et destructeur? C’est un narcissique manipulateur capable de tout broyer sur son chemin ; il nous l’a prouver jusque-là ; jamais un pas en arrière ; c’est un bulldozer qui démolit, faire table rase pour passer ; jeter les décombre et édifier le monde selon ses critères.

  8. Le problème comme dirait Zemmour, c’est le nombre. À 80 ou 100 cela ne sert absolument à rien, mais si c’est 500 personnes déterminées (voire plus) comme récemment à Dublin, ça pourrait être une toute autre affaire.

  9. Déjà ce matin sur france intox, on présentait les manifestants comme de potentiels criminels près à en decoudre avec les terroristes qui on executé Thomas. La police est plus prompt à enquêter sur les jeunes patriotes que sur les envahisseurs terroristes!

Les commentaires sont fermés.