Le mythe des “civils innocents” de Gaza  : 74 % des Palestiniens soutiennent le massacre du Hamas

Les Palestiniens de la ville de Naplouse, en Cisjordanie, font la fête le 7 octobre 2023

…De plus, 98 % des Palestiniens interrogées déclarent que le massacre du 7 octobre les a rendus “plus fiers de leur identité en tant que Palestiniens“.

Le mythe des civils innocents de Gaza.

Y a-t-il des civils innocents à Gaza ?

Probablement beaucoup moins qu’à Berlin en 1944.

Depuis que les terroristes du Hamas et du djihad, ainsi que des musulmans arabes ordinaires de Gaza, ont envahi Israël, assassiné, violé et kidnappé des femmes et des enfants, le débat porte sur leur innocence.

Et jusqu’à quel point Israël devrait être prêt à se montrer indulgent à leur égard.

Sur ces images on voit le cadavre d’une Israélienne, mutilée, entre les mains des terroristes du Hamas.

On voit aussi une foule hystérique, jubiler, qui explose de joie.

Jusqu’à quand le monde fermera les yeux sur cette barbarie inhérente à une partie de la société palestinienne ?

Un sondage montre que la grande majorité des “Palestiniens” soutient les massacres du 7 octobre.

Un récent sondage réalisé par le Monde arabe pour la recherche et le développement (AWRAD) auprès des résidents arabes musulmans de Cisjordanie et de Gaza, connus sous le nom de “Palestiniens” depuis 1967, les a interrogés.

74 % d’entre eux soutiennent les atrocités commises par le Hamas le 7 octobre. Parmi eux, 59 % les soutiennent “extrêmement” et 15 % seulement “quelque peu”. Seuls 7 % étaient “extrêmement contre” et 5 % plutôt contre.

Cela signifie que 74 % des personnes interrogées sont favorables à l’assassinat, au viol et à l’enlèvement de Juifs et que seulement 12 % y sont opposées.

Seuls 7 % sont “extrêmement” opposés au meurtre et à l’enlèvement d’enfants.

S’agit-il d’une objection morale ou tactique ? Examinons la répartition par région.

83 % des habitants de la Cisjordanie, gouvernée par l’Autorité palestinienne, ont déclaré soutenir les atrocités commises par le Hamas. Seuls 7 % y sont opposés. À Gaza, l’enthousiasme est nettement moindre (63 %). Mais après des semaines de bombardements et de raids, seuls 20 % semblent avoir décidé que c’était une mauvaise idée.

Pourquoi seulement 7 % des habitants de la Cisjordanie et 20 % de ceux de Gaza y sont-ils opposés ?

Ces 13 % supplémentaires de Gazaouis reflètent-ils un peuple (légèrement) plus enclin à apprécier la vie humaine ou des partisans du terrorisme qui, comme leurs camarades de Cisjordanie, préfèrent que ce soit quelqu’un d’autre qui se batte ? Si l’attaque était venue de Cisjordanie, 83 % (au lieu de 63 % seulement) des habitants de Gaza seraient-ils enthousiastes à l’idée de massacrer et de décapiter des Israéliens ?

L’enquête a posé quelques autres questions qui ont permis d’aller au cœur du problème.

Une majorité de personnes pensent que les atrocités commises par le Hamas sont une réponse islamique à la “souillure d’Al Aqsa” par l’autorisation donnée aux Juifs de poser le pied sur l’ancien site du Temple sacré.

98 % des habitants de Gaza et de Cisjordanie se disent “fiers” de la guerre en tant que “Palestiniens”.

74 % s’attendent à ce que les combats prennent fin avec la défaite des forces israéliennes à Gaza.

Seuls 17 % soutiennent une solution à deux États, tandis que 77,7 % veulent détruire Israël et le remplacer par un État “palestinien”.

Liel Hatzroni, 12 ans, assassinée par le Hamas

i24 News

Liel Hatzoni, âgée de 12 ans, a été assassinée par le Hamas le 7 octobre. Sa dépouille vient d’être identifiée.

L’histoire de sa mort – il y a tant d’histoires qui doivent être racontées – est racontée ici : “L’équipe médico-légale identifie le corps de Liel Hatzroni, 12 ans, du kibboutz Be’eri”, i24 News 19 novembre 2023 :

Le corps de Liel Hatzroni, 12 ans, a finalement été identifié, selon une annonce faite dimanche, près d’un mois et demi après son assassinat par des terroristes du Hamas qui ont envahi sa maison dans le kibboutz Be’eri le 7 octobre.

Les restes de Liel ont été retrouvés par des archéologues de l’Autorité israélienne des antiquités, qui avaient été appelés pour aider à localiser et à identifier les corps, en particulier ceux qui ont été gravement brûlés au point d’être presque méconnaissables. La famille Hatzroni a été informée samedi soir.

Des terroristes sont entrés dans la maison de la famille Hatzroni et ont kidnappé les membres de la famille le 7 octobre, qui ont ensuite été emmenés dans la maison de Pessi Cohen, un habitant de Be’eri, où les agents du Hamas ont assassiné la famille et mis le feu à la maison.

Ayala, 73 ans, Liel et Yannai Hetzroni, 12 ans : la grand-tante et les jumeaux qu’elle a élevés

Tous trois ont été assassinés par des terroristes du Hamas au kibboutz Beeri le 7 octobre, ainsi que le frère d’Ayala et le grand-père des jumeaux, Aviya Hetzroni

Times of Israel

La famille avait déjà organisé mercredi une cérémonie funéraire pour Liel et sa grand-tante Ayala. Son frère jumeau Yanai et son grand-père Avia ont été enterrés le 23 octobre. Tous les membres de la famille ont été tués lors du massacre du 7 octobre.

Les effets personnels de Liel ont été enterrés à l’époque, en l’absence de son corps, qui n’avait pas encore été identifié. La famille a organisé la cérémonie d’adieu, ne pouvant attendre plus longtemps le corps.

“Nous honorerons son départ par une cérémonie d’adieu et par l’enterrement de ses effets personnels. Mon cœur est brisé, brisé, et refuse d’y croire. C’est un cauchemar permanent et je ne suis pas sûr que nous nous réveillerons”,
a écrit un ami proche, Omri Shifroni, sur Facebook avant la cérémonie.

Les jumeaux avaient été élevés par leur grand-tante Ayala et leur grand-père Avia depuis leur naissance, après que leur mère Shira eut été victime d’un accident vasculaire cérébral lors d’une césarienne. Le kibboutz Be’eri avait également apporté son aide en tant que communauté.

Pensez à sa petite vie, à sa mère handicapée par une attaque cérébrale depuis la naissance de Liel, et pensez ensuite à la façon dont elle est morte.

Elle a probablement été tuée par balle, assassinée avec son frère jumeau, Yanai, sa grand-tante, Ayala, et son grand-père, Avia, qui ont contribué à les élever, elle et son frère.

La maison dans laquelle ils avaient été entassés a ensuite été incendiée.

C’est peut-être son assassin qui a téléphoné à sa mère pour lui dire, tout excité : “Maman, j’ai tué dix Juifs !”.

Partout, le monde est de plus en plus dangereux pour les non-musulmans.

L’exemple du Nigeria.

coran
Nigeria : avec l’adoption de la charia dans 12 États, le pays devient l’endroit le plus dangereux au monde pour les chrétiens

Breitbart 

Dans le rapport  “Persécuteurs du monde” 2023 d’ICC, le Nigéria est présenté comme le premier oppresseur du monde en raison de sa violence antichrétienne “endémique”.

Les groupes terroristes musulmans tels que Boko Haram et les militants Fulani ont mené un “génocide de 20 ans contre les chrétiens au Nigéria”, déclare le rapport, et en conséquence “des hommes, des femmes et des enfants chrétiens sont brutalement enlevés, torturés et tués chaque semaine au Nigéria”.

En 128 jours seulement, du 4 mars au 6 juillet 2022, 55 attaques distinctes ont causé la mort de 549 chrétiens.

L’adoption de la charia dans 12 Etats du Nord a exacerbé la persécution des chrétiens dans la région, indique le texte, et pendant ce temps, le gouvernement nigérian et une grande partie de la communauté internationale “continuent de nier la motivation religieuse de la violence actuelle, malgré le fait que les chrétiens et les églises soient clairement pris pour cible”….

 221,576 total views,  5 views today

image_pdf

22 Commentaires

  1. On sait bien qu’ils ne sont pas innocents, ces falestiniens qui ont hurlé de joie à l’arrivée des terroristes avec les otages ou leurs cadavres.
    “On ” essaie de nous apitoyer sur leurs sort, et “on” leur distribue 137 camions de vivres et de carburant pour qu’ils puissent continuer leur massacres.
    Aucune pitié pour les tortionnaires !

  2. Mais bien sûr que la grande majorité des Gazaouis sont pour le Hamas !
    Seuls les menteurs-collabos et aveugles Européens disent que cette pauvre population de Gaza ne soutient pas ces merdes de tueurs.
    Faut vraiment être complétement lobotomisé pour croire les mensonges de nos merdias.

  3. Comme le disait si bien Pamela Geller, fameuse “libertarienne” américaine, et opposante résolue à l’islamisation de l’Occident: “Quand un conflit oppose le Barbare et l’Homme Civilisé, soutenez l’Homme Civilisé”!…

  4. Il faut au Nigeria la Soudais et la Rousseau par exemple (bon débarras) là elles pourront assister à des “roumiades” d’une barbarie insoutenable. Alors avec leurs pseudo ratonnades à deux balles elles pourront repasser.

  5. Je n’ai jamais eu le moindre doute sur le fait que la population de Gaza soit majoritairement pro Hamas, à partir de là je ne peux pas être sensible aux bombardements qui font des morts civils.

  6. Israel n’aurait détruit selon les images satellites que 56’000 bâtiments, vu qu’il y a un multiple de ce chiffre de fervents du Hamas ou qui on élu le Hamas, Israel doit donc encore détruire beaucoup de bâtiments pour détruire un bâtiment par fervent du Hamas et anéantir le Hamas.

    Contrairement à ce que clame le pape ce n’est pas un génocide mais des actions guerrières les plus proportionnées puisque Israel averti plusieurs heures avant ce qu’il va bombarder, du jamais vu à Berlin, à Dresde ou à Hiroshima pendant la deuxième guerre mondiale:

    • Ah oui, le PAPE ! Le Pape comment déjà ? Attendez-voir …Oui, ça y est : “François Imbroglio”! Nom qui lui va si bien à ce lécheur de babouches qui se trouve aussi doué pour gouverner l’Église du Christ que la girouette fantaisiste, danseuse de claquettes qui gouverne la France depuis 2017.. Pauvre France et Pauvre Église Catholique, mon Dieu, mon Dieu !

  7. Eh ouais les “pauvres” malheureux palestos qui subissent les bombardements incessants israéliens ! Ce sont des joyeux danseurs dans les rues dès qu’il y a des massacres de non-muzz quelque part, se souvenir des attaques du WTC, tout les pays muzz étaient en effervescence et bien-sûr les rues de gaza étaient inondées de joyeux danseurs ! Alors, que les gauchiasses aillent les défendre ces fausses victimes, nous on préfère les savoir tous crevés !!!

    • Plusieurs dizaines de milliers de roquettes ont été lancées sur Israël en un temps record dans l’indifférence totale de l’OTAN, de l’OMS, d’Amnisty et autres organisations bien propres sur elles ainsi que d’une foultitude de pays qui osent demander une cessez-le-feu. À vomir.

  8. Il y a longtemps que c’est une évidence. Le mythe du bon Palestinien innocent et qui ne demande qu’à vivre en paix est un leurre. Surtout pas de deuxième État car ils vont se constituer une armée, comme le ferait tout État, et ce sera la fin d’Israël.

      • Pour qu’il y ait deux états il faudrait un quasi apartheid entre ces deux états un mur plus haut que ce qui se fait entre les deux Corée un mur de 100 m de haut!
        Il est plus question de parler des accords d’Abraham maintenant.

Les commentaires sont fermés.