Le massacre de Loana est une incitation au rétablissement de la peine de mort !

Loana, dix ans, est morte dans des conditions dignes des « œuvres » d’un Jeffrey Dahmer ou d’un John Wayne Gacy, deux « stars » américaines de l’immondice criminelle jouissant de la souffrance des autres, heureusement tous les deux morts.

Loana, disparue depuis mardi dernier, a donc été retrouvée dans une cave du centre-ville de Sedan, vraisemblablement tuée par un spécimen des gens du voyage, qu’on pourrait à l’occasion rebaptiser « gens du carnage », étant donné les dégâts qu’ils causent çà et là sur notre territoire. Mais comme ils appartiennent à une « communauté » protégée, ils bénéficient d’un droit au pire que nous n’avons pas, nous qui ne devons remplir que des devoirs, dont celui de la soumission. Et gare à nous si nous dérogeons à la règle !

 « Mercredi, la police a reçu un signalement. Un témoin a indiqué avoir vu Loana entrer dans une maison de la rue Saint-Michel, dans le centre historique de Sedan. […] Le corps de Loana a été retrouvé dans la cave d’habitations de ce petit immeuble. L’enfant était enveloppée dans un drap. Elle était nue et présentait des traces de violence, selon une source proche du dossier », nous dit France Bleu.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/mort-de-loana-a-sedan-ce-que-l-on-sait-3362349

Donc, nous avons une gamine de dix ans qui vit comme une gamine de dix ans, avec les occupations de son âge et soudain elle croise la route d’un prédateur, dans un pays où les prédateurs sont souvent grimés en agneaux selon qu’ils appartiennent ou non à des catégories communautaires sacralisées. Qu’attendre d’un tel pays dont les autorités judiciaires autorisent une manifestation de haine place de La République, à Paris, où l’on hurle ce cri de guerre : « Allah Akbar ! » ?

Sedan, c’était pour moi la bataille malheureuse où, en septembre 1870, l’empereur Napoléon III, défait et n’ayant pu trouver la mort au combat, déposa les armes et se rendit aux Prussiens, scellant ainsi le destin du Second Empire. Désormais, Sedan sera pour moi le cri d’outre-tombe persistant d’une petite fille – car, malgré les pédophiles de gauche et d’ailleurs, à dix ans on est une petite fille ! –, assassinée par la grâce de lois permissives, de mœurs abjectes et autres incitations aux déviances sexuelles diverses et variées que la Veuve tempérait autrefois ! Un autrefois où les crimes sexuels existaient, cela va de soi, la nature de l’Homme étant ce qu’elle est.

La colère des Sedanais, qui ont hué le principal suspect de retour sur les lieux, encadré par la police, et ont déposé des peluches et des bougies, j’ai envie de la renvoyer à la face de TOUS CEUX d’entre eux qui ont voté pour des bourreaux de notre France. Et ils sont nombreux, ces bourreaux, depuis l’ultragauche jusqu’à la droite molle, presque toujours élus sans coup férir.  

Le suspect était connu des services de police. Soit, ce n’est pas un argument pour tuer une enfant. Le suspect a déclaré en garde à vue que Loana était « tombée dans l’escalier », soit. Mais alors, pourquoi la dissimuler dans une cave, sous un drap ?! Pourquoi encore le corps de la petite martyre était-il couvert de sévices et entouré de préservatifs usagés ?! On voit bien que, dans cette sordide affaire, rien ne tient. Et si jamais le suspect est reconnu coupable, qu’adviendra-t-il ? Il vivra quoi qu’il arrive. Un suspect de 57 ans, qui connaissait la famille de la petite victime et a proposé des « déclarations contradictoires et fantaisistes » en garde à vue, ce qui l’accuse un tantinet.

Le maire de Sedan a parlé sur X (Twitter) d’une « découverte bouleversante et inimaginable ».

C’est pourquoi il devient impératif d’organiser un référendum pour savoir si oui ou non le peuple français veut le rétablissement de la peine de mort. Avant cela, il faut quitter l’Europe homicide. Je ne prétends pas faire exécuter tous les auteurs de crimes, mais ceux qui pensent que violer une petite fille de dix ans c’est sans conséquences graves, alors ceux-là doivent aller vérifier le plus vite possible si Dieu existe et ce, grâce au couperet !

Signe, sans doute, de l’importance de l’affaire, « le parquet de Charleville-Mézières s’est dessaisi au profit du parquet de Reims, au pôle criminel ». Nous attendons les déclarations du procureur de Reims, dont j’ignore tout au moment où j’écris ces lignes…

Toutes mes pensées vont aux proches de Loana…

Charles Demassieux

https://ripostelaique.com/le-massacre-de-loana-est-une-incitation-au-retablissement-de-la-peine-de-mort.html

 1,299 total views,  3 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Je ne comprends plus mon pays car chaque jour, la même chose se reproduit.
    Nous ne sommes plus chez nous.

  2. Toujours pas retrouvé ni le petit Emile, ni la gamine Lina, tous deux enlevés dans l’est de la France.
    C’est fou ce que notre police est efficace !!

  3. Rétablir la peine de mort, je l’ai toujours demandé pour les tueurs d’enfant.

Les commentaires sont fermés.