Ne manquez sous aucun prétexte le docteur David Martins : vous saurez tout sur l’imposture du vaxxin covid

Dr David Martin – Origine du SARS Cov II – Bioterrorisme d’Etat

La video fait 23 minutes, c’est passionnant et éclairant, c’est le moins que l’on puisse dire. Et cela met des mots, des faits et des dates sur ce que nous dénonçons, imaginons, comprenons… depuis plus de 3 ans. J’ai transcrit la majeure partie de la conférence, j’ai commencé quelques minutes aprés le début.

 

 

Parlement européen, docteur David Martin.

 

Transcription par Christine Tasin

[…]

Une pandémie spécifique utilisant les coronavirus a commencé à une époque bien différente .

Le coronavirus en tant que agent pathogène a été isolé en 1965 comme le premier modèle viral répliquable infectieux pouvant être utilisé pour modifier une série d’éléments de la condition humaine. Il a été isolé à une époque où il était associé au simple rhume.

Mais ce qui est particulièrement intéressant au niveau de son isolation c’est qu’il a été immédiatement identifié comme agent pathogène pouvant être modifié et utilisé pour toute une série d’objectifs. C’était en 1965. Ces diapositives sont du domaine public, vous pouvez vérifier chaque référence. Tous les commentaires que j’ai faits sont fondés sur les documents publiés.

En 1966, le tout premier COV, modèle de Coronavirus, a été utilisé dans le cadre d’une expérience biologique transatlantique de manipulation humaine ! Il s’agit là d’un évènement préparé depuis longtemps. En 1966 il y a eu la première expérience transatlantique d’échange de données sur  coronavirus   entre les USA et le Royaume Uni.

En 1967 nous avons réalisé les premiers essais d’inoculation de coronavirus modifié à des êtres humains.

Où étions-nous, quand nous avons autorisé, en violation des traités sur les armes biologiques et chimiques , quand nous avons pensé qu”il était acceptable de prélever un agent pathogènes des USA  et d’en infecter le monde entier ?

En 1967, cette discussion n’a pas eu lieu… Ironiquement, le rhume a été transformé en chimère dans les années 1970.

En 1975, 1976 et 1977 nous avons commencé à chercher comment modifier le coronavirus en l’introduisant dans différents animaux, les porcs et les chiens. Et sans surprise, en 1990, nous avons découvert que le coronavirus, en tant qu’agent infectieux, était un problème industriel pour principalement 2 industries, les industries du chien et du porc.

Les éleveurs de chiens et de porcs ont constaté que le coronavirus provoquait des problèmes gastro-intestinaux, c’est sur cette base que Pfizer a déposé le brevet du premier vaccin à base de protéine de  pointe (spike) contre le coronavirus en 1990 !

 

Déposé en 1990 !  Avez-vous entendu ce que je viens de dire, l’opération war speed, vitesse Grand V. N’est-ce pas fascinant que l’on nous ait dit que la protéine de pointe était une nouveauté et qu’on nous ait dit que c’était une nouveauté ? NON ! Nous n’avons pas découvert le problème maintenant, nous l’avons découvert en 1990 quand nous avons déposé en 1990 le premier vaccin contre la protéine de pointe du coronavirus !

 

Et qui d’autre que Pfizer, la compagnie qui ne fait rien d’autre que de promouvoir la santé humaine ! C’est clair. La compagnie qui n’a pas acheté les votes de cette Assemblée et ceux de tous les gouvernements du monde, pas ce pfizer-là ! Oh si ! Ils y sont pour quelque chose !

Et en 1990 ils ont découvert qu’il y avait un problème avec les vaccins, ils ne fonctionnaient pas. Savez-vous pourquoi ? Il  s’avère que le coronavirus est un modèle très malléable, qui se transforme, change et mute au fil du temps.

Et toutes les publications sur le coronavirus, de 1990 à 2018, chaque publication a conclu que le coronavirus échappe à la stimulation vaccinale ! Parce qu’il se modifie et mute trop rapidement pour que les vaccins soient efficaces.

Et c’est ce qui a été publié de 1990 à 2018, c’est ce que l’on appelle la science, Mesdames et Messieurs. Un programme qui disait que ça ne marchait pas. Il existe des milliers de publications sur ce sujet. Et qui ne sont pas payées par des sociétés pharmaceutiques ! Toutes montrent que les vaccins ne sont pas efficaces contre les coronavirus. Cette science n’a jamais été contestée.

Cependant une évolution intéressante s’est produite en 2002, cette date est très importante. En 2002, l”université de Chapel Hill en Caroline du Nord a  breveté un clone infectieux de coronavirus dont la réplication est défectueuse; “infectieux à réplication défectueuse”. Cela signifie qu’il s’agit d’une arme. Il s’agit d’une arme destinée à cibler un individu sans causer de dommages collatéraux à d’autres individus. Ce brevet a été déposé en 2002 sur la base de travaux financés par le NIAID de Fauci .

Ces travaux ont mystérieusement précédé d’un an le SRAS.1.0.? Non, je ne suggère rien, ce sont les faits.

NOUS AVONS FABRIQUE LE SARS ! Le SRAS n’est pas un phénomène naturel. Le phénomène naturel s’appelle le RHUME ! Il s’agit d’une maladie de type grippal, il s’agit d’une maladie de type gastro-entérite. C’est le coronavirus naturel.

 

Le SRAS est le résultat d’une recherche menée par des humains qui ont utilisé un modèle de système de vie pour s’attaquer à des êtres humains et ils l’ont breveté en 2002.

Et en avril 2003, surprise de taille, le CDC a breveté le coronavirus humain. En violation, une fois de plus, des traités sur les armes biologiques et chimiques aux USA. Ils ont téléchargé une séquence en provenance de Chine et ont déposé un brevet sur cette séquence aux USA. C’est un crime, il ne s’agit pas d’une erreur innocente.

L’office américain des brevets a rejeté 2 fois cette demande de brevet, jusqu’à ce que les CDC décident de corrompre l’office des brevets pour qu’il passe outre  et délivre en 2007 le brevet sur le coronavirus SRAS.

Et la RT-PCR qui allait être le test que nous allions prétendument utiliser pour identifier le risque associé au coronavirus qui a été identifié par moi comme un acte de bio-terrorisme.lors des évènements organisés par l’UE en 2002 et 2003, il y a 20 ans. Cela s’est passé ici et dans toute l’Europe.

En 2005, ce pathogène a été spécifiquement qualifié de plate-forme spécifique pour le bio-terrorisme et les armes biologiques. A partir de 2005 il s’agissait d’un agent permettant de mener une guerre biologique.

Technologie permettant la guerre biologique c’est la définition de la santé publique ? Cela ne ressemble pas  à de la médecine, cela fait penser à une arme conçue pour éliminer l’humanité !

On nous a demandé d’ignorer les faits, à savoir que plus de 10 milliards de dollars ont été acheminés  par le biais d’opérations secrètes grâce aux chèques de Fauci et un registre  parallèle. Et cela dure depuis 2005.

Ils ont bidouillé de sorte à pouvoir publier en 2016 un article affirmant que le SRAS coronavirus était prêt à émerger chez l’homme.

Le SRAS coronavirus était-il prêt à émerger chez l’homme ? C’était le Virus 1 de l’institut de virologie de Wuhan…

Alors, en 2017, 2018, la phrase suivante apparut dans les labos : il va y avoir une libération accidentelle ou intentionnelle d’un agent pathogène respiratoire.

Le mot-clé de cette phrase est évidemment “libération”.

Est-ce que cela ressemble à une chauve-souris ou à un pangolin qui serait entré dans un bar du marché de Wuhan ? auraient traîné ensemble, auraient eu des relations sexuelles et voilà que nous aurions eu le SRAS COV 2 ?

L’expression libération accidentelle ou intentionnelle d’un agent pathogène respiratoire a été utilisée 4 fois en avril 2019. 7 mois avant le soi-disant patient numéro 1 ! 4 demandes de brevet de Moderna ont été modifiées pour inclure l’expression libération accidentelle ou intentionnelle d’un agent pathogène respiratoire afin de justifier la fabrication d’un vaxxin pour une chose qui n’existait pas.

Veillez à ce que chaque enquête fasse référence à la nature préméditée de cette affaire.

C’est en septembre 2019 que nous avons été informés qu’il allait y avoir une libération accidentelle ou intentionnelle d’un agent pathogène respiratoire, de sorte que en septembre 2020 il y aurait une acceptation mondiale d’un modèle de vaccin universel.

Ce sont leurs mots, juste devant vous, à l’écran. L’objectif était d’amener le monde à accepter un modèle de vaccin universel et d’utiliser le coronavirus pour y parvenir.

En attendant qu’une crise des maladies infectieuses soit réellement présente  et au seuil d’urgence qui est souvent largement ignoré, pour maintenir la base de financement au-delà de la crise, nous devons mieux faire comprendre au public la nécessité  de contre-mesures médicales telles qu’un vaccin universel contre la grippe ou le coronavirus.

Les medias sont un  moteur essentiel et l’économie suivra le battage médiatique.  Nous devons utiliser ce battage médiatique à notre avantage pour nous attaquer au vrai problème. Les investisseurs réagiront s’ils voient un avantage à la fin du processus. Cela ressemble à de la santé publique ? Cela ressemble au meilleur de l’humanité ? Non, il s’agit d’un terrorisme domestique prémédité déclaré dans les actes de l’Académie des sciences en 2015.

Il s’agit d’un acte de guerre biologique et chimique perpétré contre la race humaine et il a été admis par écrit qu’il s’agissait d’un hold-up financier et d’une fraude financière.

La nature a été piratée

 

Tout cette histoire a commencé en 1965 quand ils ont décidé de pirater un modèle naturel et de commencer à le manipuler.

La science a été piratée.

Les seules questions qui pouvaient être posées étaient des questions autorisées sous la protection des brevets des CDC, FDA, NIH… et de leurs organisations équivalentes dans le monde entier.

Nous ne disposions pas d’une science indépendante, mais d’une science détournée.

Et malheureusement il n’y a pas eu de contrôle moral en violation de tous les codes que nous défendons. Aucun comité d’examen, financièrement désintéressé, n’a jamais été mis en place autour du coronavirus.  Pas un seul. Pas depuis 1965.`La moralité a été exclue des contre-mesures médicales..

En fin de compte, l’humanité a été perdue parce que nous avons permis que cela se produise.

Fini la militarisation de la nature.

Plus de mécénat de la science par les entreprises dans leur propre intérêt à moins qu’elles n’assument à 100% la responsabilité du produit pour chaque effet secondaire et chaque décès qu’il produit.

 

 

 

 

 

 

 

 1,825 total views,  2 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. Quand le Professeur MONTAGNIER a annoncé publiquement avoir décodé le virus COVID comme il avait décodé autrefois le VIH, ce qui lui valut le prix NOBEL, il a été rapidement exclus des plateaux, et une grosse cabale médiatique a été montée contre lui.
    Je trouve bizarre qu’il soit mort rapidement après ses déclarations.
    Le Gouv a évité tout enterrement médiatique pour ne pas avoir à évoquer sa trouvaille qui foutait tout le complot en l’air.

  2. Merci pour cette vidéo qui est on ne peut plus éclairante, Christine :-))

    Maintenant, il nous faut avoir les informations concernant TOUTE l’histoire du faux vaxxin de PFIZER, son but réel, ainsi que les gens impliqués, les entités gouvernementales, et toute autre personne et tout type d’entités, quelles qu’elles soient …

    ll semble que le livre de Philippe AIMAR, le second concernant le COVID, donnent des informations en ce sens …

    ll nous faut l’ensemble des SMS que la connasse de van der la hyène a échangé avec l’ordure bourla !!

    Mais, comme je l’ai déjà écrit, les mondialistes, qui sont derrière tout cela, vont tout faire pour accélérer, et déclencher la 3ème guerre mondiale, cela permettra de continuer à cacher la vérité sur toute cette conspiration contre l’humanité entière !! – j’espère vraiment me tromper sur ce dernier point …

  3. A voir le peu de commentaires sur un sujet essentiel, je constate que l’imposture ne fait pas recette …

  4. La vérité sur le vaccin Covid a montré tout ses secrets car ce vaccin ne guérit pas et ne protège pas de la maladie et surtout la crapule de Bourrrre-là le patron de Pfizer et amant d’Ursula Von Der Leyen la présidente de la Commission Européenne au sujet des SMS échanger avec cette dernière pour des commandes de vaccin qui sont inutiles . La vérité a éclaté et c’est tant mieux !

  5. Le professeur MONTAGNIER ;pris NOBEL DE médecine a textuellement affirmé devant les médias que le SARS COV2 était un virus trafiqué (pas naturel) et qu’à l’intérieur il y avait des séquences du VIH du SIDA. Donc pour être clair ce vaccin a toutes les caractéristiques pour affaiblir notre système immunitaire. A la suite de ça il a été brocardé en étant qualifié de “vieillard sénile” et banni dans les médias. Je pense qu’un scientifique de cette trempe ne se serait pas risqué à exposer des contre vérités ou des allégations fantaisistes de nature à le discréditer. D’autres scientifiques de haut niveau et reconnus dans le monde scientifique ;tels que RAOULT ;TOUSSAINT ;PERRONNE;TOUBIANA ;HENRION-CAUDE ;ont également confirmé les observations du Pr MONTAGNIER malheureusement décédé dans un anonymat absolument scandaleux . Cela confirme bien le degré de déliquescence de notre état et de nos institutions ainsi que celles de nos “partenaires occidentaux : C’est le système à base fric qui mène la danse ! et on n’a pas fini de “danser”!!

  6. Nous les «  complotistes «  comme ils disent avions bien compris que toute cette mascarade sentait la fausseté. Nous avons essayé d aviser autour de nous et vous connaissez la finalité. Nous nous devons de rester très vigilant car le système est toujours en place et n a pas dit son dernier mot . Il est urgent de se créer des groupes autour de soi, pour prévenir du pire . Ne restez pas isolé, c est pourquoi je l ai demandé à plusieurs reprises , à côté de votre pseudo indiquez votre département, ainsi vous pourrez vous contacter par la suite , une fois encore NE RESTEZ PAS SEUL.

  7. Je l’ai toujours dit que c’était intentionnel, que le virus avait été lâché exprès, pour pouvoir nous injecter jusqu’à la mort, qu’on était des cobayes et qu’ils voulaient s’enrichir, tout en nous éliminant. Ces gens là sont des criminels, une mafia qui n’a rien à foutre de l’humanité. OMS organisation mafieuse de la santé. Et nos dirigeants sont tous complices.

  8. J’avais déjà parlé dans des commentaires de l’importance du témoignage du Dr Martin don la spécialité professionnelle est l’enregistrement des brevets ; seule société spécialisée dans le domaine. Et donc ses déclarations sont des preuves irréfutables puisqu’elles se basent précisément sur la chronologie des enregistrements et les spécificités de ces enregistrements. Tandis que ceux, des politiques, savants et “spécalistes médias” “forts de leurs connaissances pseudo scientifiques” menaient une campagne hyper agressive contre notre santé et les problèmes liés à la “propagation du COVID” ; l’angle d’attaque de ce docteur Martin était celui de lutter par les preuves des enregistrements de brevets scientifiques.

    QUELQUES RAPPELS dans les commentaires des interventions du Dr David Martin, traduction audio simultanée, notamment celle de son témoignage pour le Tribunal populaire présidé par REINER FUELLMICH.
    ○ RR : https://tinyurl.com/3f3ybsn6
    ○ RR : https://tinyurl.com/mr2z5uj2
    ○ RR : https://tinyurl.com/4r3zzt2m
    —–
    ○ RR : https://tinyurl.com/4p93yfbz

  9. ■ Le Dr Martin est fondateur, président de M·CAM Inc.,[https://www.infodev.org]
    •► Sa spécialité : LES BREVETS◄•
    Il déclare : « En matière d’innovation et de financement de l’innovation, nous disposons de données qu’aucun gouvernement ne possède, aucune organisation ne possède… »

  10. L’on s’en doutait un peu mais la l’historique est criant de vérité ,maintenant il faut vérifier l’authenticité des faits et seul une Henrion-Caude peut le faire avec Raoult et d’autres !Pour moi Pasteur est le plus grand empoisonneur de tout les temps !Pour faire du dollar subprimes Madoff,guerres, covid etc….. rien n’arrète les Cow-Boys !

Les commentaires sont fermés.