Y‌’en a pas bon la viande de brousse pour les toubabs ! Que faire ? La Macronie répond : rien !

Au terminal T2, les douanes inspectent les bagages des voyageurs arrivant en France. Viandes, boudins, végétaux… environ 30 tonnes sont saisies par semaine. La partie émergée de l’iceberg, selon les hommes de terrain. LP/Olivier Arandel

Voici des vidéos qui font, parmi des centaines d’autres témoignages, la démonstration éclatante et accablante de la nullité, de l’impuissance, de la veulerie, de la lâcheté, de la nuisance crasses de nos gouvernants et de leurs valets.

Caractéristiques d’autant plus aggravées du fait de la suffisance pontifiante qu’ils mettent dans leurs propos et leurs attitudes, comme j’ai pu le voir sur une video dans le lien ci-dessous :

https://laetitia-saint-paul.fr/lutte-contre-les-trafics-de-viande-dite-de-brousse-et-danimaux-vivants/

Avec en final : le vide, rien que du vide. Et pour nous : l’accablement.



La scène se passe dans une salle de réception de bagages de l’un des terminaux de Charles de Gaulle, où l’on voit des douaniers-en chef, fiérots de faire les beaux devant  un  ministre;  celle-ci en majesté, qui parle pour ne rien dire (et dont je ne connais ni le nom ni celui de son ministère – ce dont je me fous et ce qui prouve en outre la vacuité des chouchous ou chouchoutes du Macron-) 

Et où l’on découvre des sacs et des emballages, ouverts sur le tapis de réception des bagages, d’où sortent des viandes de toutes natures et origines, pourries au point que l’on découvre des quantités d’asticots, qui se  trémoussent, mécontents qu’ils sont, parce qu’on “les dérange”.

Du beau monde, et nombreux. On se croirait à un conseil de guerre : des douaniers en képi (avec 5 barrettes aux épaules ! bigre !) d’autres portant casquettes et képis enguirlandés de feuilles de chêne doré (ou d’argent, je ne sais plus -et ce dont je me fous-). Se croyant obligés de mimer la gestuelle du Macron, avec une agitation grotesque de bras et de mains, pour exposer le drame de la situation : chaque jour sur ce seul terminal  arrivent 120 à 140 kg de viande (peu ragoûtante; vous n’en doutez pas) : des chauves-souris (arrivant en tête), des pangolins, des têtes de singes…Et qui expliquent doctement que cela pourrait entraîner des risques sanitaires (on s’en serait douté !). Ils sont deux à expliquer qu’en tout 80 tonnes de ces viandes putrides arrivent chaque année à CdG (ce qui prouve que ce trafic marche gentiment bien, et que l’on laisse faire, depuis longtemps. Et puis, qui peut nous dire que cela ne se passe pas pareillement dans d’autres aéroports ?).

La ministre, opine du chef, en buvant ces propos. Elle va parler … Elle parle !
D’emblée, elle prononce du lourd, du solide, du régalien, du réconfortant. Elle dit « qu’elle observe et qu’elle apprécie les douaniers . Et qu’ils font un travail difficile » ! Début fracassant ! Mais pour la suite : Rien ! rien de rien !

Ah si ! Elle annonce quand même que cet état de fait peut avoir un impact sur la biodiversité (sujet crucial la biodiversité et omniprésent, prédominant pour ces penseurs à sens unique). Puis, tenez-vous bien, elle annonce que cela « fait courir un risque sanitaire ». Dieu ! quelle révélation !

Quand même, je me suis marré quand, après qu’un douanier a fait remarquer à une dame (à l’accent reconnaissable même si elle ne parlait pas fort), que de son sac ouvert sortaient des asticots, elle a répondu angéliquement : «mais c’était pas ça au départ ». (je ne rebondirai pas sur le niveau intellectuel de cette dame, je ne veux pas d’ennuis !).

Au final, tout ce tralala pour rien. On assiste à des drames ou à des anomalies criantes, mais on ne fait rien. Pas même l’esquisse d’un semblant de recherche d’un remède, d’une tentative de début d’une idée sensée remédier à un tel et triste déculottage. C’est ça le macronisme ! Comme on se le disait quand on était des mômes, à la récré : « de la gueule ! mais pas d’effet » !

 

 

 

 

 

 

 1,113 total views,  1 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. Les têtes de singe me paraissent particulièrement appétissantes.
    Quoique cela reste raisonnable au regard du banquet offert à VGE dans un grand pays africain.

  2. Si la bidoche est bien pourrie, les asticots, eux, sont tout frais ! Ça tombe bien, les mondialistes veulent nous interdire la viande et nous gaver de cafards et d’asticots grillés divers et variés. On va pouvoir métisser les asticots !

  3. Personne pour expliquer à la connasse de boub… que la viande, ça se met au frais, et que dernière pourrit rapidement, si elle n’a pas été cuite, et qu’elle reste à température ambiante ?

    Quand au retour de maladies éradiquées sur notre sol, et sur le sol européen (pas celui de l’UE !), nous savons tous pourquoi et par qui ces maladies reviennent chez nous …

    Je le réécris encore : triste à répéter mais il va falloir que le peuple français natif MORFLE encore beaucoup plus, pour que la masse se réveille, et le réveil en question va être très très dur pour certains …

    • Pourquoi irions nous lui dire les risques qu’elle encourt , ne voulons nous pas nous débarrasser d’eux .

      • Parce que vu qu’il faudrait se balader avec un frigo ( et l’alimenter en plus), plus personne ne tenterait d’importer de la viande, en tout cas pas de manière individuelle …ce qui fait que les douaniers ne se trouveraient plus devant le genre de cas évoqués dans l’article : de la viande pourrie, et qui doit puer en plus !!

        • pas très futfut bobby le but est qu’elle en meure .Vous n’aviez pas compris le sens de mon commentaire .

  4. Les animaux disparaissent, les blancs aussi, les chrétiens aussi, seuls restent les Barbares !!!

    • Rendons à César se qui lui appartient , le terme giboyeux n’a t’il pas disparu de notre vocabulaire .

  5. J’ai reconnu dans la seconde vidéo la sous-ministre de la transition Ecologique, en mission à Charles de Gaulle, face au déballage de tant de pourritures: Bérangère Couillard (pour laquelle je ne peux cependant m’empêcher de ressentir quelque compassion : la pauvre, avec un nom pareil, qu’est ce qu’elle a dû entourer en primaire et au collège !)

    Elle a certes parlé, pour ne sortir que des banalités :”j’observe, je félicite les douaniers, … travail difficile… risque sanitaire…. On va créer un groupe de travail pour y réfléchir”…

    Mais aucune idée, aucune réaction sur le champ (j’allais dire sur le tas) Même sommaire ! On attend quoi, l’aide de McKinsey ?

    Quant à la petite dame qui s’étonnait devant la présence d’asticots dans son bagage en disant que “c’était pas comme ça au départ; c’était la chaleur”, je compatis. Pauvre petite soeur de Gim! qui fait la démonstration que nombre de personnes continuent encore de croire à la Génération Spontanée. Pasteur, au secours !

    Boudiou ! le choc civilisationnel que va nous tomber dessus bientôt: l’affrontement entre l’IA et l’islamo-woko-gauchisme !

    • couillard c’est courant en Normandie.
      Ca ne l’excuse en rien!
      Il faut brûler tout ce merder en provenance de shitholes et leurs pourvoyeurs a milieu!

  6. 😂😂😂 l’autre gourdasse “ah bah c’était pas ça au départ”ben tu m’etonnes c’est sur avec des asticots dedans beurk, plus con tu meurs .faudrait peut-être que les sanctions soient plus dures parce que leurs saloperies de barbaques remplies de vermines et de microbes qui vont causer des maladies ON N’EN VEUT PAS et ceux qui les apportent non plus dailleurs.

  7. Et après on s’étonne qu’il y a en France et même en europe une recrudescence des maladies qui avait disparues. Mais chut, faut pas stigmatiser ses nouvelles populations d’envahisseurs qui nous veulent que du bien.

  8. La viande de brousse, beurk ! Mais la viande provenant du bétail Européen, donc Français, est encore plus dangereux puisqu’animaux maintenant vaccinés contre le Covid. Alors la viande, les fromages, le lait … tout pour vous faire emmagasiner du vaccin Covid !!!

  9. La viande de brousse (sur 2 pattes) et bien vivace, y en a plein les rues de nos grandes villes, là on fait quoi ? On distribue la viande de brousse dans toutes les provinces Françaises, est-ce halal tout ça, c’est un mystère…

    • Je me trompais le vocable giboyeux n’a pas vraiment disparu de notre vocabulaire , il le sera quand la viande de brousse a deux pattes aura également disparu et là nous pourrons chanter l’alléluia avec allégresse.

  10. Ils ne changeront donc jamais… J’aurais bien envie d’en dire plus…, mais…

  11. Bien sûr pas de contrôle au départ des pays “exotiques”. Ou peut-être que si, mais effectué avec compréhension envers ceux qui vont apporter “la” civilisation en France. La France va enfin accéder au meilleur, au progrès…

    Nous constatons le retour en force de maladies pourtant éradiquées depuis longtemps. C’est monstrueux. Honte à ceux qui laissent faire !!!

  12. Mokobe et sa bande ramène de la viande de brousse Antilopes, Zébus, Gnous et cie en France ne voyant pas que ramener ce genre de viande risque d’apporter des maladies sur le territoire français et résultat des courses les autorités françaises ne font rien car Macronor Terminator Flatulator préfèrent que ces gens là apportent leurs viandes dégueulasse parce qu’il aime beaucoup les migrants et les gens du Continent Africain parce qu’il est paranoïaque. En revanche quand c’est pour emmerder les agriculteurs français avec l’aide des Dépressifs Soja au sujet des pets de vaches qui polluent soi disant l’atmosphère là il est champion du monde le Macronor Flatulator !

  13. C’est comme cela que les maladies se transmettent. Bientôt une nouvelle pandémie ? Bientôt une tête humaine? Pour la brave dame, un constat, c’est irrémédiablement une conne… Avec de telles abruties, pas étonnant que nous en soyons là où nous nous trouvons. Le niveau zéro de l’intelligence humaine. Et ne parlons pas des mâles…

Les commentaires sont fermés.