Neuf mois après l’agression islamiste, Salman Rushdie réapparaît en public

Les temps sont durs pour les résistants à l’islam.

M. Rushdie a perdu plus de 18 kilos depuis le coup de couteau et souffre d’une lésion nerveuse à la main gauche. Il parle mais avec une lèvre tombante, et a un tissu cicatriciel visible sur la partie droite de son visage.

“Le terrorisme ne doit pas nous terroriser. La violence ne doit pas nous dissuader. La lutte continue”, a dit Salman Rushdie

L’écrivain Américano-indo-britannique Salman Rushdie est réapparu jeudi soir en public à New York lors d’un gala d’une organisation de défense des écrivains, pour la première fois depuis une attaque au couteau aux Etats-Unis en août qui a failli lui coûter la vie. Il a reçu une récompense d’honneur du groupe de défense de la liberté d’expression et de la littérature, PEN America, dont il a été le président [donc : la reconnaissance vient du cercle d’amis, pas du pouvoir britannique dhimmi].

En août dernier, l’auteur des “Versets sataniques”, sous le coup d’une fatwa de l’Iran depuis plus de 30 ans, avait été poignardé au cou et à l’abdomen lors d’une conférence littéraire dans l’Etat de New York. Un jeune Américain d’origine libanaise? soupçonné d’être sympathisant de l’Iran chiite? s’était jeté sur lui, armé d’un couteau, et l’avait poignardé une dizaine de fois. Salman Rushdie a depuis perdu un œil et l’usage d’une main.

En février, lors de la sortie de son dernier roman “Victory City”, l’écrivain avait confié au New Yorker avoir beaucoup de mal à écrire et souffrir de stress post-traumatique. Salman Rushdie vit depuis 1989 sous la menace d’une fatwa émise par l’Iran après la publication de son livre “Les Versets sataniques”.

I24

NYP

 1,088 total views,  3 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Il y a des dieux (ceux de l’Islam) qui ne supportent pas les gens disant la vérité.. au point de les tuer par des écervelés qui ils ne le savent pas encore n’iront pas au paradis, mais en enfer

  2. Salman Rushdie a montré son courage face aux MUZZ qui ont tenté de le tuer mais il a survécu et il continuera à dénoncer les mensonges de l’islam politique et conquérant et des mensonges du Coran !

  3. Où l’on voit que la tolérance n’est pas un vain mot. Mais pas pour l’islam.

Les commentaires sont fermés.