Ne stigmatisons pas l’immigration, a dit Gérald alias Moussa (bis) !

 

Attaque dans un bus sur la M7 : l’homme au couteau déclaré irresponsable

On ne saura jamais pourquoi Omar, 21 ans, armé d’un couteau, a agressé et blessé plusieurs personnes le 16 mars alors qu’il était passager du bus de la ligne 15. Jeudi, face au tribunal et à ses victimes, il s’est muré dans le silence. Souffrant de troubles psychiatriques, il n’est pas accessible à une sanction pénale.

Annie DEMONTFAUCON – le 11 mai 2023.
La suite sur FDS...

« Ce jour-là, il n’était pas dans la réalité. » Céline Cooper est l’avocate d’Omar, 21 ans, qui avait semé la terreur le 16 mars dans un bus de la ligne 15 alors qu’il circulait sur la M7. Vers 8 heures, ce jeune homme d’Irigny, en alternance , s’en était pris à un passager « maléfique* », l’insultant puis le frappant. Voyant la scène, le conducteur avait alors stoppé son bus à Confluence (Lyon 2 ).
* : Mais qu’est-ce qui l’a rendu fou ?

Mais l’homme à l’arrière, à la capuche et aux lunettes noires*, ne s’était pas calmé. Au contraire. Il avait sorti un couteau de son sac avec une lame longue de 15 cm, menacé une lycéenne et une femme d’un « Je vais tous vous niquer ». Il avait ensuite remonté le bus et s’était attaqué violemment au conducteur , donnant des coups sur la vitre de séparation et sur le chauffeur, l’opinel à la main.
* : Uniforme bien connu…

Deux personnes blessées par les coups de couteau

(…) Ses victimes, et elles ont été nombreuses ce 16 mars, resteront marquées par cette attaque aussi soudaine que traumatisante. Modeste, juriste à Forum Réfugiés*, a eu « la peur de sa vie » : « Pourtant, j’ai vu pire dans mon métier mais là… ». Elle le dit à la barre : sa vie a basculé. Depuis, il lui est impossible de monter dans le bus 15.
* : Je doute que la leçon soit suffisante ! Au moins en voilà un qui a mis du piquant dans sa vie… Elle travaille pour d’ailleurs !

 

Omar, un prénom bien français, désormais de nos quartiers…
Attention à qui stigmatise l’immigration a dit Gérald le dhimmi alias Moussa le crypto !

 1,018 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Est-ce que Modeste va continuer à défendre les “réfugiés” ?

  2. Tout un bus a fait connaissance avec l’islam, cette douce religion de paix.
    Au moins ceux-là auront compris, j’espère qu’ils passeront du bon côté politique.

  3. L’homme qui a attaqué un bus avec un couteau 🔪🔪 à Lyon sait très bien ce qu’il fait car il est venu pour massacrer les infidèles mais pour lui éviter la prison on l’envoie à l’hôpital psychiatrique pour échapper à la justice et au juge. Darkmanin l’immigrationniste fanatique déteste le réel malheureusement !

  4. La réponse est toujours la même, que 75% des islamo Africains se tiennent tranquille n’est pas notre problème, notre problème c’est que les 25% qui sont fanatisés ne pensent qu’à nous détruire ? Il est à noter que les 75% n’ont probablement pas d’influence sur ceux qui posent problème ou alors n’ont pas la volonté de s’opposer à eux ?

  5. C’est simple à comprendre pourtant, l’islam est une fabrique de dégénérés. L’islam est incompatible avec nous. L’islam dehors.

    • Christian, le NAZISLAM est compatible avec…rien !!! et même pas avec lui-même !!! il n’est qu’à voir ce qui se passe dans les pays muzzs, dans lesquels viols, meurtres, décapitations entre muzzs se produisent chaque jour ou presque que la nature fait …

      Ca fait plus de 1400 années que les muzzs sunnites, shit et karadjiks (on les oublie souvent ceux-là !) se foutent sur la gueule …

  6. Ce n’est que le début. Si je comprends bien, les migrants ont tous plus ou moins une case de vide puisqu’à chaque agression le coupable est jugé irresponsable. L’industrie future et créatrice d’emplois, c’est l’asile psychiatrique. Pour la traumatisée du bus quinze, qui n’a sans doute pas retenu la leçon, qu’elle prenne le taxi mais qu’elle choisisse bien son chauffeur. C’est cher une course en taxi mais vu le pognon de dingue que touche ces associations, la sienne pourra lui faire ce petit cadeau. Ou une trottinette électrique ; quoique la trottinette c’est plus dangereux que le migrant en proie à des hallucinations. Zut, j’ai encore stigmatisé.

Les commentaires sont fermés.