L’UE veut vous faire payer le prix de la souffrance des animaux, ajoutée au prix de la viande

Ils vont y arriver, c’est sûr, à nous dégoûter empêcher de manger de la viande. Apparemment, montrer du doigt le pet des vaches n’est guère dissuasif. En tout cas pas suffisamment dissuasif. Alors ils dégainent et visent notre porte-monnaie. Comme pour l’eau, comme pour l’essence, comme pour le chauffage… ils ont les moyens sinon de nous faire parler, du moins ceux de nous obliger à passer sous les fourches caudines de leurs caprices, exigences et menaces.

Vous avez beau leur faire un doigt d’honneur et continuer d’aller vous balader en voiture, de dire merde et au co-voiturage et aux transports en commun, de manger de la viande tous les jours et de chauffer votre maison à 22 degrés, vous serez bientôt obligés de céder, réduits à quia par votre porte-monnaie, sauf à faire partie du sérail, politiques, mondialistes et milliardaires. N’est-ce pas Gates qui se vente de parcourir la planète en tous sens en jet privé au motif que, lui, fait un travail indispensable pour la dite planète ?

Eh bien la dernière de “La cour des comptes européenne” (Kesaco ce machin ? ) : il faut augmenter le prix de la viande… pour intégrer le coût de la souffrance animale. Je ne sais pas vous, mais moi j’ai du mal. Je ne suis pas matheuse, j’avoue mais ma grand-mère qui n’avait même pas son Certificat d’Etudes me disait toujours qu’on ne peut pas additionner des pommes et des carottes.  Et voilà  ces grands technocrates payés la peau des fesses ( par nous, ne pas oublier….) à ne rien faire d’additionner une masse en kilos et une valeur marchande. Peut-on sérieusement additionner les 80 kgs de Schiappa et le coût de ses nuits folles ?

Les auditeurs européens publient, lundi, un rapport qui pointe les longs transports d’animaux, source de stress et de souffrances, favorisés par la quête d’économies.

C’est l’hôpital qui se fout de la charité. Toute l’UE repose sur “la libre concurrence” et donc sur la libre circulation des hommes et des biens, comme les animaux destinés à nous nourrir empoisonner. Je dis bien empoisonner car les camions de poulets élevés en batterie, traités aux antibiotiques  en Italie ou en Thaïlande c’est pas nous qui les avons demandés ! Au contraire.

Sont gentils les écolos européistes fous qui dénoncent la malbouffe et les grandes bassines qui profiteraient aux gros agriculteurs  mais qui trouvent normal que le bas peuple de France mange de la merde et laisse crever nos éleveurs bio….

On apprend dans l’article du Monde réservé aux abonnés que chaque année 1,6 milliards d’animaux sont transportés entre pays de l’UE (on n’a pas les chiffres des animaux venant d’ailleurs ni celui des animaux exportés par l’UE dans le reste du monde, cela vaut sans doute mieux). Et donc ces voyages imposés aux bêtes ont des effets délétères, des souffrances, faim, soif, froid, chaud, maltraitances…

Que propose la cour des comptes européennes ?

-Un de ne plus faire voyager les bêtes, mais seulement la viande morte.

-Deux de faire payer le cochon de mangeur de viande.

Elémentaire, mon cher Watson… Si un crétin de Macroniste,  de LR ou d’écolo-dingo essaie de me convaincre que faire payer le mangeur de viande serait bon pour la planète, je vous jure que je lui fais avaler son dentier.

 23,425 total views,  2 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Leur but est d’augmenter l’inflation par tous les moyens possibles.
    Ils ont trouvé qu’il fallait IMPOSER le prix de l’envoi chez Amazone, qu’ils ont fixé arbitrairement à 3,50 €. Ce montant deviendra obligatoire.
    L’excuse est de sauver les petits libraires, ceux qui veulent imposer leur choix, y compris leur choix woke et gauchiasse.
    Les décideurs sont des tarés, mais ceux qui les mettent au pouvoir sont encore plus tarés.

  2. En ensuite on nous fera payer la souffrance des légumes qu’on fait cuire vivants ou des fruits qu’on mange crus vivants. – On n’en verra jamais la fin avec ces tarés.

  3. En faite tout est fait pour créer de l’inflation rapportée sur de la viande qui sera aussi transformée , conditionnée sans compter le coût de l’énergie pour le faire et le transport pour acheminer sur les étalages de la grande distribution cela devrait inabordable pour nous consommateurs !!! Et ils veulent limiter l’inflation ?

  4. d’ailleurs ils veulent tout nous faire payer ; chez Bercoff aujourd’hui que je prend dès que le gourdin laisse l’antenne injustement octroyée, ils veulent taxer le co2 à hauteur d’une famille de 4 personnes à 1800 €

  5. Pendant ce temps, les muzzs dans les abattoirs halal vont pouvoir s’adonner à leur passe-temps favori, la maltraitance animale absolue jusqu’à ce que la bête rende son dernier souffle le corps complètement contracté, c’est un jeu pour cette populasse muzz et le ramdam, ces tarés, font participer les gosses aux joies du sang qui coule du mouton mal égorgé qui se débat dans la souffrance et tout le monde rit, voilà c’est aussi ça l’ue…

  6. Afin de ne pas dire des choses regrettables, je m’autocensure. Je résume : tout est à jeter dans la fosse à purin et à remplacer, tout.

  7. Cette bande de pourris ne recule devant rien quand il s’agit de nous faire payer, tantôt pour sauver la planète, tantôt pour notre santé, puis maintenant pour la maltraitance animale dont aucun des consommateurs n’est responsable. Et ce fric servira à quoi? Certainement pas a améliorer les conditions de transports des ces pauvres animaux, mais certainement à alimenter la gabegie et le train de vie luxueux de tous ces salopards qui sans cesse nous culpabilisent de nous donnent des leçons

  8. Cet entassement à des fins de rentabilité nous sera en plus facturé. Faut oser, comme en macronie
    Le prix du hallal devrait monter en flèche, ou non, exception cultuelle??

  9. C’était et c’est bien la peine que l’U€ emm.rde nos producteurs, agriculteurs, éleveurs, artisans, fabricants …. avec leurs normes à la c.n ce qui a tué bon nombre d’exploitations pour respecter ces nouvelles règles absurdes comme le calibrage des fruits et légumes, le siège des toilettes, la taille des chasses d’eau…

    Pour quoi en fin de compte : ben comme ça ne suffit pas ; l’U€ avec sa folie des perfections, passe un, deux crans au-dessus voire au cran ultime ; comme ceux, par exemple d’éliminer la viande animale de nos assiettes pour la remplacer par notre production personnelle, celle de nos joues ; ou par de copieux repas aux insectes.
    Ou, pour ce qui concerne les chasse d’eau, remplacées par les toilettes sèches.

    Ou encore la tyrannie sur l’automobile exercée par l’augmentation sans cesse des combustibles ajoutée à la taxe véhicules verts ; puis l’obligation du passage aux véhicules l’électrique quand tout est fait pour baisser drastiquement la consommation d’électricité ; à cela ajouté la restriction du droit à la propriété de véhicule personnel…

    Quel sont donc le but, ou les buts réels de l’U€ ?

  10. -“il faut augmenter le prix de la viande… pour intégrer le coût de la souffrance animale.”-

    Comme si cette nouvelle arnaque financière, parce que ce n’est que çà, mise à part le fait de retirer la viande de nos repas (et ce que ça implique derrière pour ceux qui en bénéficient) ; donc sinon, qu’est-ce ce nouveau racket enlèverait de souffrance à l’animal, le seul non bénéficiaire ?

    Parce que cette taxe nouvelle servirait-elle à mettre en place d’autres méthodes pour le transport d’animaux ou de viande ce qui serait le mieux pour tous, humains et animaux ? NON ! Encore une fois argent perdu…. mais pas pour tous. À qui profite le crime en attendant d’éliminer l’espèce animale de consommation ?

    Quels profits les décideurs, bonnes âmes écolos et autres parrains de la finance en tireraient-ils ?

    Et comme toujours et pour tout : tout se fait sans nous …. LES DÉCIDEURS DÉCIDENT DÉMOCRATIQUEMENT. Nous, nous sommes toujours placés devant les faits accomplis.

  11. l’Union européenne et la Berger Allemande cancéreuse Ursula Von Der Leyen veulent nous empêcher de manger de la viande avec l’aide des Écolo Nazis qui cherchent à nous faire du chantage sur la souffrance animale alors que les MUZZ a pratiquent la torture contre les animaux avec cette folie idéologique d’extrême gauche que les gens arrêtent de manger de la viande pour bouffer des insectes Comme les Thaïlandais mais les Antispecistes et les hommes et femmes Soja du clan des Écolo Dingos ne voient pas que le fou furieux de Bill Gates bouffe de la viande et qui voyage en Jet Privé et Santa Klaus Schwab fait de même. Il faut que les Gauchos arrêtent d’emmerder les agriculteurs et les carnivores que nous sommes parce qu’on n’a rien à foutre de leur délire Antispeciste !

Les commentaires sont fermés.